L’OIT et l’égalité entre hommes et femmes
L'OIT est une institution specialisée des Nations-Unies

L’OIT et l’égalité entre hommes et femmes

Égalité entre hommes et femmes : philosophie de l'OIT

L'OIT a pour objectif de promouvoir l'égalité de chances entre hommes et femmes afin de parvenir au travail décent, c'est-à-dire à un travail productif, convenablement rémunéré et effectué dans des conditions de liberté, d'équité, de sécurité et de dignité humaine. L'OIT considère l'égalité entre hommes et femmes comme un élément essentiel de l'action qui est menée pour réaliser ses quatre objectifs stratégiques:

Égalité entre hommes et femmes : mandat de l'OIT

Le mandat qu'a l’OIT de promouvoir l'égalité entre hommes et femmes dans le monde du travail est inscrit dans sa Constitution et exprimé dans les normes internationales du travail applicables. Les quatre conventions essentielles de l'OIT ayant trait à l'égalité entre hommes et femmes sont les suivantes : la Convention (no. 100) sur l'égalité de rémunération, 1951, la Convention (no. 111) concernant la discrimination (emploi et profession), 1958, la Convention (no. 156) sur les travailleurs ayant des responsabilités familiales, 1981, et la Convention (no. 183) sur la protection de la maternité, 2000. Les conventions n°s 100 et 111 font aussi partie des huit conventions fondamentales de l'OIT, lesquelles sont promues dans la Déclaration de l'OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail.

Le mandat de l'OIT sur l'égalité entre hommes et femmes est renforcé par les résolutions sur ce sujet qu'a adoptées son principal organe de décision, à savoir la Conférence internationale du Travail. La plus récente est la résolution concernant l’égalité entre hommes et femmes au cœur du travail décent, adoptée en juin 2009 ; et la résolution concernant la promotion de l’égalité entre hommes et femmes, l’égalité de rémunération et la protection de la maternité. De plus, en mars 2005, le Conseil d'administration a adopté la décision d’intégrer l'égalité entre hommes et femmes dans tous les aspects de la coopération technique.

Le mandat de l'OIT en matière d'égalité entre hommes et femmes s'inscrit aussi dans tout un ensemble d'instruments internationaux visant à promouvoir l'égalité entre hommes et femmes – en premier lieu la Charte des Nations Unies mais aussi, entre autres, de nombreuses résolutions de l'Assemblée générale, les conclusions concertées de 1997 du Conseil économique et social des Nations Unies sur l'intégration de l'égalité entre hommes et femmes, la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, le Programme d'action de Beijing de 1995 et son suivi, et les objectifs du Millénaire pour le développement.

Politique et stratégie de l'OIT sur l'égalité entre hommes et femmes et son intégration

La politique de l'OIT de promotion de l'égalité entre hommes et femmes, exprimée dans la Circulaire no. 564 (1999) du Directeur général, prône des mesures se renforçant mutuellement dans trois domaines - questions de personnel, questions de fond et structures. L'intégration de l'égalité entre hommes et femmes dans tous les aspects de l'action de l'OIT permet d'y parvenir. Le Bureau de l'égalité entre hommes et femmes fournit dans ce sens un soutien à l'échelle du BIT. La promotion de l'égalité entre hommes et femmes est prise en compte dans les programmes et budgets de l'OIT, pour lesquels l'ensemble de l'Organisation est responsable. La stratégie d'ensemble vise à intensifier l'intégration de l'égalité entre hommes et femmes dans tous les programmes de l'OIT, y compris les Programmes par pays de promotion du travail décent et les politiques et stratégies nationales de réduction de la pauvreté. L'OIT aide les mandants à cette fin en mettant à leur disposition ses spécialistes des questions d'égalité et ses points focaux de genre. Des indicateurs sur la situation des hommes et des femmes ont été incorporés dans tous les programmes importants au titre des objectifs stratégiques de l'OIT, afin de pouvoir rendre compte de l’action dans ce domaine.

L'approche de l'OIT en ce qui concerne l'intégration de l'égalité entre hommes et femmes est double. Elle se fonde sur une analyse qui prend en compte les besoins et intérêts spécifiques, et souvent différents, des femmes et des hommes dans le monde du travail. D'un côté, la connaissance de ces besoins et intérêts différents est intégrée dans tous les programmes, politiques et projets, et dans les structures et procédures institutionnelles. De l'autre, en particulier lorsque les inégalités sont extrêmes ou profondément ancrées, elles font l'objet de mesures ciblées visant les hommes et les femmes, séparément ou ensemble, ou de mesures conçues expressément pour faire face aux inégalités. Le cas échéant, l’intégration peut comporter des mesures sexospécifiques.

The L'Organisation a élaboré un plan d'action unique et global, le Plan d’action du BIT pour l’égalité entre hommes et femmes 2010-15 rend opérationnelle la politique du BIT de 1999 sur l’égalité entre hommes et femmes. Le Plan d’action permet aussi la réalisation de l’agenda du travail décent de manière efficace tenant compte des questions de genre suivant la Résolution de juin 2009 concernant l’égalité entre hommes et femmes au cœur du travail décent. En tenant compte de la situation régionale ou nationale, les cinq bureaux régionaux de l'OIT et les bureaux sous régionaux et par pays ont élaboré leurs politiques et stratégies en matière d'égalité entre hommes et femmes. Ces initiatives visent à promouvoir plus efficacement l'égalité entre hommes et femmes dans leurs programmes respectifs, en particulier les Programmes par pays de promotion du travail décent.

Approche intégrée pour l'égalité entre hommes et femmes et le travail décent

L’ Agenda du travail décent à un caractère intersectoriel. Par conséquent, il est mis en oeuvre dans la pratique au moyen de politiques et d'interventions institutionnelles intégrées et coordonnées. Ces initiatives recouvrent certains objectifs stratégiques, par exemple la promotion des droits fondamentaux, la création d'emplois, la protection sociale et le dialogue social. Une approche intégrée de l'égalité entre hommes et femmes et du travail décent s'inscrit dans cette approche. Elle consiste par exemple à renforcer l'égalité des chances dans l'emploi au moyen de mesures visant aussi à améliorer l'accès des femmes à l'éducation, à la formation professionnelle et aux soins de santé, en prenant dûment en compte le rôle des femmes dans la prise en charge d'autres personnes, notamment par des initiatives dont le but est de concilier vie professionnelle et vie familiale et d’inciter sur le lieu de travail, à accorder des congés parentaux ou des congés pour s'occuper des enfants.

© 1996-2014 Organisation internationale du Travail (OIT) | Droit d'auteur et autorisations | Déclaration de protection de la vie privée | Déni de responsabilité