Éthiopie
L'OIT est une institution specialisée des Nations-Unies

Éthiopie

Évaluation rapide de l'incidence sur la pauvreté


L'impact de l'approche à haute intensité de main-d'œuvre et d'autres interventions en matière de développement sur la pauvreté n'a pas été suffisamment étudié. Cela est en grande partie dû au caractère généralement inadéquat des informations nécessaires pour brosser un tableau de la situation dans telle ou telle région. En outre, les effets de causalité sur la pauvreté n'ont été que très rarement étudiés, même dans le cas de projets dont l'objectif clairement énoncé était la réduction de la pauvreté. Pour répondre à ces préoccupations dues à l'absence de méthode pour évaluer l'incidence sur la pauvreté, le Service des investissements à forte intensité d'emplois (EMP/INVEST) de l'OIT a entrepris des travaux de recherche en vue d'élaborer des procédures et des méthodes permettant de fournir des informations sur l'évolution de la situation au plan de la pauvreté dans le cadre de programmes et de projets de développement d'infrastructures rurales à haute intensité d'emplois. Cela a conduit à élaborer la méthode d'évaluation rapide de l'incidence sur la pauvreté. Le Bureau sous-régional de l'OIT à Addis-Abeba en collaboration avec EMP/INVEST a finalisé un essai de cette méthode sur le terrain, à Tigray, en Éthiopie, dans le cadre du projet de construction de routes rurales au titre du Programme de redressement d'urgence.

Programme de développement du secteur routier


Actuellement, un Programme de développement du secteur routier étalé sur dix ans est en cours pour remettre en état et améliorer le réseau de routes classées. Ce programme vise à créer un environnement favorable au développement du secteur routier en mettant en place une série de réformes politiques et institutionnelles et en améliorant les communications dans le pays. Les principaux donateurs du programme sont la Banque mondiale, le Ministère du développement international du Royaume-Uni et l'Union européenne (UE). Il est prévu que le secteur privé soit impliqué dans les travaux routiers fondés sur la main-d'œuvre, en plus du soutien permanent apporté aux équipes de réfection.

Programme de redressement d'urgence


Le gouvernement éthiopien, avec un financement de la Banque mondiale, met en œuvre un Programme de redressement d'urgence pour reconstruire les infrastructures détruites et endommagées durant la guerre avec l'Érythrée. Ce programme étalé sur deux ans consistera à améliorer d'urgence les routes rurales de la région de Tigray. L'OIT a été chargée en mars 2003 de fournir des services consultatifs pour superviser les travaux de construction d'environ 500 km de routes rurales. L'OIT formera aussi les fonctionnaires du gouvernement et les entreprises privées locales et renforcera leurs capacités.

Équipes de réfection fondée sur la main-d'œuvre


Entre 1981 et 1987, l'OIT a aidé l'Autorité éthiopienne des transports et de la construction à établir des équipes de réfection fondée sur la main-d'œuvre. La partie de ce travail relative à l'assistance technique a été financée par des crédits alloués au secteur routier par la Banque mondiale. Les résultats de cette expérience ont été très positifs et ont bénéficié d'un soutien solide de la part du gouvernement et de la Banque mondiale.

Projet d'amélioration des routes des régions de Tigray et de Wollo-sud


L'OIT a participé à l'élaboration d'un projet d'amélioration des routes dans les régions de Tigray et de Wollo-sud. Le projet a commencé à la fin de 1997 avec un financement du gouvernement italien et l'assistance technique de l'OIT. Le renforcement des capacités des autorités régionales chargées des travaux d'amélioration des routes a constitué un élément important du projet. Le projet a aussi servi de test pour la mise en place d'un entretien régulier fondé sur la main-d'œuvre par les entreprises locales.

Programme de voyages et de transport en milieu rural


Le Bureau sous-régional de l'OIT à Addis, en collaboration avec le Programme ASIST, a facilité l'élaboration des manuels de mise en œuvre de l'ERTTP ainsi que l'examen et évaluation des activités de la phase un du Programme éthiopien de voyages et de transport en milieu rural (ERTTP) en 2002. Le Ministère du développement international (DFID – Royaume-Uni) et Ireland Aid se sont engagés à fournir des fonds pour soutenir l'exécution du programme. Le but de ce programme est d'accroître l'accès et la mobilité des pauvres en élaborant et en testant une méthode de planification et de gestion des interventions relatives aux voyages et aux transports dans certains woredas, dans l'ensemble des huit régions du pays.

Travaux d'amélioration des infrastructures en milieu urbain


En 2002, à la demande des pouvoirs publics de la région d'Amhara, l'OIT (le Programme ASIST et le BSR d'Addis) ont fourni une assistance technique pour formuler un programme qui recommande l'adoption ou l'utilisation d'une approche fondée sur la main-d'œuvre dans le cadre de la mise en place d'infrastructures en milieu urbain. La région d'Amhara a présenté le document aux éventuels bailleurs de fonds.

Collaboration avec l'Université d'Addis Abeba


La faculté de technologie de l'Université d'Addis Abeba et l'OIT collaborent dans le cadre d'un programme visant à introduire les technologies fondées sur la main-d'œuvre dans les programmes au niveau de la licence et au-delà.
© 1996-2014 Organisation internationale du Travail (OIT) | Droit d'auteur et autorisations | Déclaration de protection de la vie privée | Déni de responsabilité