Azerbaïdjan

À la demande du gouvernement, une proposition de projet a été formulée en mai 2005 en vue d'améliorer les routes locales de Goshakend pour faire une démonstration des approches fondées sur la main-d'œuvre du développement des infrastructures. Le projet répondait à trois préoccupations prioritaires du gouvernement, à savoir la création d'emplois, le développement régional (rural) et le soutien aux personnes déplacées à l'intérieur du pays.

Dans le cadre du projet, il était proposé d'intervenir à trois niveaux d'infrastructures, à savoir:

1. L'amélioration de la route d'accès qui relie la localité à la route nationale principale, en remplaçant le revêtement en gravillons par un revêtement pavé.

2. La remise en état de la route qui relie les villages en appliquant un revêtement en gravillons. Et

3. La pose de pavés dans la rue Goshakend.

Avec un financement limité provenant de l'OIT et du gouvernement, les travaux de construction fondés sur la main-d'œuvre ont commencé en août 2005. Au mois d'octobre de la même année, 550 mètres de revêtement étaient posés. Les pauvres de la région ont été embauchés pour ces travaux. Avec ces travaux pour paver la rue de 550 mètres, 2384 jours de travail au total ont été créés, qui incluaient 1416 jours de travail pour la main-d'œuvre non qualifiée et 368 jours pour les travailleurs qualifiés, 600 pour rassembler les pavés et 164 pour la supervision.

Même si ces travaux de construction étaient d'assez petite envergure, leur impact a été fort non seulement en Azerbaïdjan, mais aussi dans la région. Pour marquer l'appréciation des pouvoirs publics (gouvernement central et autorités locales) et des collectivités et pour célébrer le succès des travaux de réfection, une cérémonie officielle s'est tenue au village de Goshakend. Un certain nombre de hauts fonctionnaires étaient présents à la cérémonie, dont M. Shukur Jehrabov, ancien Ministre du travail, trois directeurs de département du Ministère du travail, le Directeur adjoint de l'Autorité exécutive de la région d'Ismaily, d'autres fonctionnaires de Baku et de la région, etc.

Un séminaire de formation s'est tenu à la fin de juin 2006, avec pour objectifs de sensibiliser les responsables politiques et les partenaires sociaux et de renforcer leurs capacités en vue de placer l'emploi au cœur des investissements publics en infrastructures en Azerbaïdjan. Le séminaire a été couronné de succès grâce aux efforts conjointement déployés par le Centre de Turin de l'OIT, le Bureau régional de l'OIT de Moscou et EMP/INVEST. Une trentaine de personnes ont participé au séminaire, dont des hauts fonctionnaires du Ministère du travail et d'autres ministères hiérarchiques ainsi que des représentants des organisations de travailleurs et d'employeurs et des éventuels organismes donateurs.

Des efforts sont faits pour lever des fonds en vue de poursuivre les activités de projet.