Publications
L'OIT est une institution specialisée des Nations-Unies

Publications

2012

  1. Un environnement propice aux entreprises durables

    31 mai 2012

    L’approche de l’OIT en matière de création d’un environnement propice

  2. Entreprises durables - Créer des emplois meilleurs et plus nombreux

    31 mai 2012

    Développement de l’entreprise durable: l’approche de l’OIT

  3. Ce qu’il faut retenir du rapport "La crise de l'emploi des jeunes: Il est temps d'agir"

    22 mai 2012

    Ce rapport fournit un résumé du rapport intitulé "La crise de l'emploi des jeunes: Il est temps d'agir" qui sera discuté par le Comité sur l'emploi des jeunes de la 101e session de la Conférence internationale du travail en Juin 2012.

  4. Résumé des Tendances Mondiales de l’Emploi des Jeunes 2012

    22 mai 2012

    L'édition 2012 du rapport sur les tendances mondiales de l'emploi des jeunes examine la crise de l’emploi qui continue d’affecter les jeunes dans de nombreuses régions du monde. Elle fournit des statistiques actualisées sur les taux de chômage des jeunes au niveau mondial et régional et présente les recommandations stratégiques de l’OIT pour infléchir les courbes actuelles.

  5. Note de recherche : L'investissement dans les énergies renouvelables crée des emplois. Il faut que l'offre de main-d'oeuvre qualifiée rattrape son retard

    11 mai 2012

    La présente note de recherche est un résumé de l’étude « Besoins professionnels et de qualifications dans le secteur des énergies renouvelables ». Elle s’adresse aux responsables politiques, aux partenaires sociaux et aux professionnels.

  6. Note de recherche : L'écologisation de secteur de la construction prend du retard en raison des pénuries de compétences. Les stratégies axées sur les compétences peuvent accélerer le développement de la construction verte

    11 mai 2012

    La présente note de recherche est un résumé de l’étude «Besoins de compétences et besoins professionnels dans le secteur de la construction verte ». Elle s’adresse aux responsables politiques, aux partenaires sociaux et aux professionnels.

  7. Note de recherche : Anticiper les besoins de compétences pour l'économie à faibles émissions de carbone? Difficile, mais pas impossible

    11 mai 2012

    La présente note de recherche est un résumé de l’étude « Analyses comparatives de méthodes d’identifications des besoins de compétences pour l’économie à faibles émissions de carbone ». Elle s’adresse aux responsables politiques, aux partenaires sociaux et aux professionnels.

  8. Le développement de l’entrepreneuriat féminin

    31 mars 2012

    L’approche de l’OIT pour le développement de l’entrepreneuriat féminin

  9. Le développement des chaînes de valeur pour des emplois meilleurs et plus nombreux

    13 mars 2012

    L’approche de l’OIT en matière de développement des chaînes de valeur

  10. Briser le cercle vicieux de la pauvreté rurale: Sortir les filles et les garçons du travail et les faire aller à l’école

    1 mars 2012

    Au lieu d’aller à l’école, des millions de filles et de garçons dans les zones rurales du monde entier sont des enfants travailleurs. Ils sont partout, mais souvent cachés, dans les exploitations, sur les bateaux de pêche, dans les plantations, dans les zones montagneuses, à garder des troupeaux ou à peiner à la tâche en tant que serviteurs domestiques. Le travail des enfants perpétue un cycle de pauvreté pour les enfants concernés, leurs familles et leurs communautés. Sans éducation, ces enfants ruraux sont susceptibles être les pauvres de demain. Les politiques doivent s’attaquer aux causes profondes du travail des enfants et promouvoir un travail décent pour les adultes dans les zones rurales.

  11. Faire en sorte que la migration fonctionne pour les femmes et les hommes dans les marchés du travail ruraux

    1 mars 2012

    De nombreux ménages ruraux pauvres considèrent la migration vers des zones urbaines, vers d’autres zones rurales, ou encore à l’étranger, comme une stratégie pour échapper à la pauvreté ou améliorer la qualité de leurs vies. Les modèles migratoires diffèrent d’un continent à l’autre et d’un pays à l’autre au sein d’un même continent, et évoluent au fil des ans. L’un des changements les plus significatifs survenus dans la deuxième moitié du siècle dernier réside dans la proportion croissante des femmes qui deviennent migrantes : aujourd’hui, elles constituent la moitié de la population migrante internationale, et migrent souvent de manière indépendante en tant que personnes ayant la charge principale de subvenir aux besoins économiques de leurs familles. Poussée par des forces économiques, sociales et politiques ainsi que par de nouveaux défis (tels que la dégradation environnementale, les catastrophes naturelles ou les conséquences du changement climatique), la migration peut à la fois apporter des bénéfices et constituer un coût pour les migrants eux-mêmes, leurs familles et leurs communautés d’origine et de destination, en fonction du profil et du sexe des migrants et des spécificités du marché du travail.

  12. Les femmes dans les travaux d’infrastructure: Stimuler l’égalité entre les sexes et le développement rural!

    1 mars 2012

    L’égalité entre les sexes est un aspect important mais largement négligé de la planification et de l’approvisionnement de l’infrastructure. Les femmes rurales paient un prix particulièrement élevé à cause du manque d’infrastructures, en termes de temps passé à accéder à l’eau pour des usages domestiques ou agricoles, à transformer et à commercialiser des aliments et autres produits agricoles et non agricoles, à collecter du bois de feu et à atteindre les centres de santé pour elles-mêmes et leurs familles. Cette « pauvreté en termes de temps » limite leur aptitude à développer des sources complémentaires de revenu ou à y accéder. Les programmes d’infrastructures rurales peuvent renforcer la participation des femmes et leurs bénéfices – en tant que travailleuses pendant la construction et en tant que bénéficiaires de l’actif ou des actifs ainsi créé(s).

  13. Développement de la chaîne de valeur agricole: menace ou opportunité pour l’emploi des femmes?

    1 mars 2012

    Les marchés agricoles se mondialisent rapidement, et ce phénomène engendre de nouveaux modèles de consommation et de nouveaux systèmes de production et de distribution. Les chaînes de valeur, souvent contrôlées par des sociétés multinationales ou nationales et des supermarchés, s’emparent d’une part croissante des systèmes agro-alimentaires dans les régions en développement. Elles peuvent fournir des opportunités d’emploi de qualité pour les hommes et les femmes, et pourtant elles peuvent également être des canaux utilisés pour transférer les coûts et les risques aux maillons les plus faibles, particulièrement les femmes. Elles perpétuent souvent des stéréotypes liés au sexe confinant les femmes à des emplois faiblement rémunérés, précaires et ne conduisant pas nécessairement à une plus grande égalité entre les sexes.

  14. L’entrepreneuriat des femmes rurales est une « bonne affaire » !

    1 mars 2012

    Les femmes rurales dirigent de plus en plus souvent leurs propres entreprises, et pourtant leurs apports socio-économiques et leur potentiel de création d’entreprise demeurent largement non reconnus et inexploités. Elles sont concentrées dans des activités de très petite taille, de faible productivité et de faible rendement dans l’économie informelle. Des politiques, des services et des environnements d’affaires créant des conditions favorables et tenant compte des sexospecificités sont indispensables pour stimuler le démarrage et la modernisation des entreprises dirigées par les femmes et ainsi contribuer à créer du travail décent et productif, à atteindre l’égalité des sexes, à réduire la pauvreté et à faire en sorte que les sociétés et les économies deviennent plus fortes.

  15. Investir dans les compétences pour l’autonomisation socio-économique des femmes rurales

    1 mars 2012

    Le développement des compétences est essentiel pour l’amélioration de la productivité rurale, de l’employabilité et des opportunités de génération de revenus, renforçant la sécurité alimentaire et favorisant un développement rural et des moyens de subsistance écologiquement viables. Malgré le rôle majeur joué par les femmes dans l’agriculture et d’autres activités rurales, les obstacles plus élevés qui se dressent sur leur parcours éducatif et leur formation limitent leur participation à un travail plus productif et rémunérateur, leur possibilité d’exercer des activités managériales et des rôles de leader ainsi que leur pleine participation au développement de leurs communautés. Des actions ciblées sont nécessaires pour démanteler ces barrières.

  16. L’emploi rural équitable en matière de genre pour réduire la pauvreté et stimuler la croissance économique

    1 mars 2012

    La notion de travail décent est au coeur de la réduction de la pauvreté et de la réalisation d’un développement équitable, inclusif et durable. La libération du potentiel socio-économique des femmes rurales et la lutte contre la pauvreté rurale nécessitent de prendre des mesures à l’égard d’un certain nombre de déficits en termes de travail décent : ceux-ci concernent les emplois à faible productivité et à faible rémunération, l’absence ou l’insuffisance de protection sociale, l’absence ou l’insuffisance de droits fondamentaux au travail, ainsi que l’insuffisance des possibilités d’expression et de représentation.

Ressources

par domaines de travail

[+]

par unit/eacute

[+]

© 1996-2014 Organisation internationale du Travail (OIT) | Droit d'auteur et autorisations | Déclaration de protection de la vie privée | Déni de responsabilité