L'OIT est une institution spécialisée des Nations-Unies
ILO-fr-strap
Plan du site | Contact English
> Page d'accueil > Triblex: base de données sur la jurisprudence > Par mots-clés du thésaurus > omission d'administrer une preuve

Jugement n° 442

Décision

LA REQUETE EST REJETEE.

Considérant 10

Extrait:

En rejetant les requêtes dans leur totalité, le Tribunal a écarté implicitement les conclusions en paiement d'indemnité pour tort moral. Il ne s'est pas prononcé sur ces conclusions, ni n'en a motivé le rejet. Cette lacune est un motif de révision recevable.

Référence(s)

Jugement(s) TAOIT: 404

Mots-clés

Recours en révision; Motif recevable; Omission de statuer sur une conclusion; Conclusions; Motif; Tort moral; Indemnité; Refus

Considérant 2

Extrait:

"Les jugements du Tribunal ont l'autorité de la chose jugée depuis le jour où ils sont prononcés. S'ils sont sujets à révision à partir de cette date, ce ne peut être que dans des cas exceptionnels. Telle est la règle dans tous les ordres juridiques où la révision est admise."

Référence(s)

Jugement(s) TAOIT: 404

Mots-clés

Recours en révision; Chose jugée; Exception; Jugement du Tribunal; Principe général; Erreur de droit; Date

Considérant 2

Extrait:

"Autoriser les parties à demander la révision d'un jugement eu égard à son argumentation juridique, ce serait engager celles qui sont mécontentes de la solution d'un litige à la remettre en question indéfiniment, au mépris de l'autorité de la chose jugée."

Référence(s)

Jugement(s) TAOIT: 404

Mots-clés

Recours en révision; Motif irrecevable; Chose jugée; Jugement du Tribunal; Erreur de droit; Demande d'une partie

Considérant 8 G)

Extrait:

"Pour être recevable, une requête en révision doit invoquer des vices qui peuvent avoir une incidence sur le sort de la cause."

Référence(s)

Jugement(s) TAOIT: 404

Mots-clés

Recours en révision; Recevabilité de la requête; Irrégularité; Condition; Conséquence

Considérant 3

Extrait:

Motifs de révision recevables: omission de tenir compte de faits déterminés, erreur matérielle, omission de statuer sur une conclusion, découverte de faits nouveaux. Le Tribunal n'a pas statué d'une façon générale sur la recevabilité de ces moyens.

Référence(s)

Jugement(s) TAOIT: 404

Mots-clés

Recours en révision; Motif recevable; Fait nouveau que la partie ne pouvait invoquer dans la première procédure; Omission de statuer sur une conclusion; Recevabilité de la requête; Omission de faits essentiels

Considérants 2 et 8 B)

Extrait:

La fausse appréciation des faits n'est pas un motif de révision recevable. "Par appréciation des faits, il faut entendre le jugement de valeur porté à leur sujet." Les parties mécontentes de la solution d'un litige ne sauraient la remettre en question indéfiniment, au mépris de l'autorité de la chose jugée.

Référence(s)

Jugement(s) TAOIT: 404

Mots-clés

Recours en révision; Appréciation des faits; Motif irrecevable; Chose jugée; Jugement du Tribunal; Définition; Interprétation erronée des faits

Considérants 3 et 13

Extrait:

La découverte de faits nouveaux, c'est-à-dire de "faits que le requérant n'était pas en mesure d'invoquer à temps dans la première procédure" est un motif de révision recevable. Il ne s'agit pas d'un fait nouveau si le requérant, en faisant preuve de la diligence requise, avait pu s'en prévaloir en temps utile.

Référence(s)

Jugement(s) TAOIT: 404

Mots-clés

Recours en révision; Motif recevable; Fait nouveau que la partie ne pouvait invoquer dans la première procédure; Définition

Considérant 1

Extrait:

Silence du Statut et du Règlement du Tribunal. Règle négative ou lacune ? Le Tribunal "a été saisi de quelques requêtes en révision, mais il les a rejetées après avoir constaté simplement l'absence d'un éventuel motif de révision. Le Tribunal n'a donc pas encore pris une décision exhaustive sur la possibilité de réviser ses jugements." Dans le cas particulier, solution partielle du problème: le Tribunal indique les motifs irrecevables et réserve son opinion sur les autres.

Référence(s)

Jugement(s) TAOIT: 404

Mots-clés

Recours en révision; Motif recevable; Motif irrecevable; Jugement du Tribunal; Statut du TAOIT; Absence de texte

Considérant 12

Extrait:

En reprochant au Tribunal de ne pas avoir ordonné d'expertise médicale, la requérante se plaint de l'inutilisation d'un moyen de preuve. Or l'omission d'administrer une preuve n'est pas un motif de révision recevable.

Référence(s)

Jugement(s) TAOIT: 404

Mots-clés

Recours en révision; Omission d'administrer une preuve; Motif irrecevable; Expertise

Considérant 13 A)

Extrait:

"Si un fonctionnaire peut se plaindre à juste titre d'une inégalité de traitement au cas où les dispositions générales ne sont pas appliquées de la même manière à tous les agents qu'elles visent, il ne saurait comparer les situations qui résultent d'actes individuels (tels que les accords relatifs au réengagement de personnes déterminées) pour en tirer la même conclusion. Les différences qui existent entre les accords de cette nature tiennent aux circonstances propres à chacun des intéressés; elles n'engendrent donc pas une inégalité de traitement."

Référence(s)

Jugement(s) TAOIT: 404

Mots-clés

Recours en révision; Décision individuelle; Fonctionnaire international; Egalité de traitement; Statut et Règlement du personnel; Application; Disposition; Réintégration; Différence; Même

Considérant 2

Extrait:

Motifs de révision irrecevables: erreur de droit, fausse appréciation des faits, omission d'administrer des preuves, omission de statuer sur certains arguments et appréciation d'une preuve.

Référence(s)

Jugement(s) TAOIT: 404

Mots-clés

Recours en révision; Appréciation des faits; Omission d'administrer une preuve; Motif irrecevable; Appréciation des preuves; Erreur de droit

Considérant 10

Extrait:

"En principe, les appréciations émises par un fonctionnaire sur ses subordonnés ne peuvent engendrer en leur faveur un droit à indemnité; s'il en était autrement, les supérieurs ne s'exprimeraient sur le compte des subalternes qu'avec des réticences qui seraient préjudiciables au fonctionnement de l'organisation; tout au plus, lorsqu'un chef porte, à la seule fin de nuire, un jugement qu'il sait inexact, peut-on admettre qu'il engage sa responsabilité, voire celle de l'organisation".

Référence(s)

Jugement(s) TAOIT: 404

Mots-clés

Recours en révision; Préjudice; Responsabilité; Organisation; Principe général; Appréciation des services; Indemnité; Supérieur hiérarchique; Erreur de fait; Conséquence; Différence; But; Droit

Considérant 4

Extrait:

Procédure de révision: a) examen de la recevabilité des moyens invoqués; en cas d'irrecevabilité: rejet sans statuer au fond; b) en cas de recevabilité: le Tribunal revoit son jugement sur la base des éléments résultant de la procédure; il statue sur les conclusions prises au fond par le requérant.

Référence(s)

Jugement(s) TAOIT: 404

Mots-clés

Procédure devant le Tribunal; Recours en révision; Conclusions; Recevabilité de la requête; Jugement du Tribunal; Eléments



 
Dernière mise à jour: 06.05.2020 ^ haut