ILO Home
DCOMM: Département de la communication m
Page d'accueil photothèque 
  
DCOMM: Department of Communication
0 0   
0 0 Galerie de photosGalerie de photos
 
 

0

Galerie de photos
»Photos du Directeur général du BIT
»Recherche dans la galerie de photos
»Parcourir la galerie de photos
» par type de personne
» par mot-clé
» par pays
»Accès direct à une photo
»Contactez-nous
»Utilisation des photos
»Evénements spéciaux
»Diaporamas
  



0
English - Español  
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental


La protection des travailleurs contre les maladies générales ou professionnelles et les accidents résultant du travail n'est pas uniquement un droit du travail, mais bien un droit humain fondamental qui s'inscrit en outre dans les principaux objectifs de l'Organisation internationale du Travail (OIT), tel que le prévoit sa Constitution. Par conséquent, la contribution de l'OIT à la reconnaissance des droits humains dans le monde du travail se trouve clairement reflétée dans les principes fondamentaux de ses normes du travail.


Démarrer le diaporama »


Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
Le BIT s'intéresse à la sécurité et la santé au travail depuis sa création. En 1919, déjà, les premières normes internationales du travail répondaient à des enjeux de ce domaine. Aujourd'hui, environ 70 normes internationales traitent des questions de sécurité et de santé au travail. Les normes de l'OIT font l'objet d'une large promotion dans le monde afin d'assurer des milieux de travail sûrs et salubres. Photo:BIT/
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
Le BIT s'intéresse à la sécurité et la santé au travail depuis sa création. En 1919, déjà, les premières normes internationales du travail répondaient à des enjeux de ce domaine. Aujourd'hui, environ 70 normes internationales traitent des questions de sécurité et de santé au travail. Plusieurs secteurs de l'industrie dominés par les hommes ont des préoccupations spécifiques en matière de SST. À titre d'exemples, la sylviculture, la sidérurgie, la métallurgie et les industries des non-ferreux, le secteur du transport (routier, maritime et aérien), présentent chacun leurs propres dangers et spécificités sanitaires et sécuritaires. Photo:BIT/
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
Le BIT s'intéresse à la sécurité et la santé au travail depuis sa création. En 1919, déjà, les premières normes internationales du travail répondaient à des enjeux de ce domaine. Aujourd'hui, environ 70 normes internationales traitent des questions de sécurité et de santé au travail. Un travail ne peut être décent que s'il est sûr et salubre. Un travail bien payé qui comporte des dangers n'est pas un travail décent. Photo:BIT/
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
Le BIT s'intéresse à la sécurité et la santé au travail depuis sa création. En 1919, déjà, les premières normes internationales du travail répondaient à des enjeux de ce domaine. Aujourd'hui, environ 70 normes internationales traitent des questions de sécurité et de santé au travail. Le travail dans le secteur de la construction est l'un des plus dangereux et, pourtant, les causes d'accidents sont bien connues et la majorité de ces accidents est évitable. Photo:BIT/
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
Les moyens nécessaires pour améliorer la sécurité et la santé au travail sont parfois très minimes, voire ils ne coûtent rien, et la productivité s'en trouve souvent renforcée. Dans l'industrie manufacturière, les travailleuses en usine des zones de traitement des exportations (où elles sont majoritaires) peinent pendant de longues heures à des postes de travail non ergonomiques et peuvent souvent travailler sur des machines sans protection élémentaire. Photo:BIT/Crozet M.
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
Toutes les 15 secondes, une personne au travail meurt dans le monde d'un accident ou d'une maladie lié au travail. Mais les accidents et les maladies liés au travail passent quasiment inaperçus. Les données disponibles suggèrent que les risques d'accident y sont trois à six fois plus élevés que dans les pays développés où de nombreuses mesures préventives sont obligatoires et où la responsabilité des entreprises est plus engagée en cas d'accident. Photo:BIT/Crozet M.
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
Le coût des accidents du travail et des maladies professionnelles dépasse de loin celui des investissements consacrés à de bonnes mesures de prévention. Aujourd'hui, la crise financière peut entraîner des conditions de travail peu favorables, de mauvais niveaux de sécurité et de santé et une augmentation des lésions, maladies et décès pour des millions d'hommes et de femmes. Photo:BIT/Crozet M.
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
En période de crise économique, les voix qui défendent le droit à la sécurité et à la santé sur les lieux de travail devraient s'exprimer haut et fort et non pas rester silencieuses. La sécurité et la santé au travail faisant partie intégrante des relations de travail, elle est influencé par les mêmes forces de changement que celles qui prévalent dans le contexte socio-économique national et mondial. Photo:BIT/Crozet M.
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
Les gouvernements sont responsables de fournir la législation et les services nécessaires à la promotion de lieux de travail sûrs et salubres. Le travail devrait être adapté aux capacités des travailleurs - hommes et femmes - en fonction de leur état de santé physique et mental... Par exemple, réduire la charge du travail grâce à une technologie appropriée. Photo:BIT/Maillard J.
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
La sécurité et la santé au travail sont aujourd'hui plus que jamais un droit humain fondamental. Au-delà des questions économiques, nous avons une obligation morale: le coût humain dépasse largement l'acceptable. Les économies sont perdantes également: le coût des accidents et des maladies est estimé à 4% du PIB mondial. En ces temps de crise financière et économique mondiale, la situation pourrait même s'aggraver. Photo:BIT/Crozet M.
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
Les femmes représentent aujourd'hui plus de 40% de la main d'oeuvre mondiale, soit 1,2 milliard de travailleuses sur un total de 3 milliards. Dans les pays à faible revenu, la plupart des femmes portent toujours des charges extrêmement importantes pour la survie du ménage, parfois plus de 35 kg sur la tête et sur le dos et sur des distances considérables. En moyenne, les femmes consacrent trois heures par jour à porter l'eau et le combustible nécessaire pour le ménage. Photo:BIT/Maillard J.
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
Les employeurs sont responsables de faire en sorte que les lieux de travail sont sûrs et ne présentent pas de risque pour la santé des travailleurs. La crise financière mondiale a-t-elle une incidence sur la sécurité et la santé au travail? la sécurité et la santé au travail faisant partie intégrante ds relations de travail, elle est influencée par les mêmes forces de changement que celles qui prévalent dans le contexte socio-économique national et mondial. Photo:BIT/Crozet M.
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
Les travailleurs sont responsables de travailler en situation de sécurité, de se protéger et de participer à l'application des mesures de prévention. Des travailleurs placés dans des conditions de travail sûres et salubres ne pourront être que plus productifs. Photo:BIT/Crozet M.
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
Même dans un monde en mutation, nous ne saurions tolérer de compromis sur le droit à un travail sûr et salubre. Dans l'agriculture, la proportion de femmes dans la main d'oeuvre est en général de 35,4%. Les femmes dans l'agriculture - qu'il s'agisse d'agriculture de subsistance, de travailleuses indépendantes, de travail non rémunéré pour des membres de la famille ou de salariées - ont une incidence élevée sur le nombre de blessures ou de maladies. Photo:BIT/Maillard J.
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
En temps de crise et de restructuration, la promotion de la santé sur le lieu de travail peut aider les travailleurs face aux facteurs de stress auxquels ils sont confrontés. Dans les services et les emplois de bureau, différents agents de stress psychologique et physique et des risques ergonomiques peuvent entraîner des problèmes de santé et augmenter la charge de travail, provoquant l'insatisfaction vis-à-vis de la fonction et affectant la santé et la productivité. Photo:BIT/Marquet B.
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
Selon des estimations du BIT, quelque 170.000 travailleurs agricoles sont tués chaque année. Bien que l'agriculture occupe à la fois des femmes et des hommes, les machines, les tracteurs et les moissonneuses - généralement conduits par les hommes - sont responsables des taux élevés d'accidents ou de blessures et de décès. Photo:BIT/Crozet M.
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
À la fin de la journée, près de 1 million de personnes au travail seront victimes d'un accident du travail. L'exploitation minière constitue un autre secteur dangereux où les travailleurs masculins sont largement majoritaires. malgré des efforts considérables dans de nombreux pays, le nombre de décès, de blessés et de malades parmi les mineurs du monde entier prouve que ce secteur demeure extrêmement dangereux. Photo:BIT/Crozet M.
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
Même dans un monde en mutation, nous ne saurions tolérer de compromis sur le droit à un travail sûr et salubre. L'expérience des crises financières montre qu'une crise met en danger les conditions et la qualité du travail: une augmentation du nombre d'accidents, des maladies et des décès et une augmentation des problèmes de santé consécutifs au chômage. Photo:BIT/Mirza A.
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
La violence sur les lieux de travail à l¿encontre du personnel soignant représente un risque professionnel sérieux et croissant. Les études en la matière démontrent l¿étendue du problème. Des études ont démontré à plusieurs reprises que les travailleurs dans cette catégorie professionnelle sont victimes plus souvent que presque toute autre groupe professionnel d¿agressions verbales et physiques, que des travailleurs font l¿objet d¿insultes de la part de patients, de membres de la famille, de collègues et d¿employeurs. Photo:BIT/Crozet M.
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
Chacun d'entre nous devrait participer à la promotion d'une culture de prévention en matière de sécurité et de santé au travail. Peu importe l'endroit où vous travaillez, il y existe peut-être un risque. Nous ne pouvons pas changer le passé, mais nous pouvons faire en sorte qu'il ne se reproduise pas. Nous avons la possibilité de nous associer aux efforts de la prévention. Photo:BIT/Crozet M.
Santé et vie au travail: Un droit humain fondamental
Les accidents du travail peuvent être prévenus et il est de notre responsabilité à nous de faire en sorte qu'ils le soient. De nombreux mandants de l'OIT reconnaissent que la sécurité au travail n'est pas seulement une obligation éthique, mais qu'elle est également rentable et justifiée. La promotion de la SST dans le cadre de la prévention des accidents et des maladies constitue un élément essentiel de la mission fondatrice et de l¿Agenda du travail décent du BIT. Photo:BIT/Crozet M.

  
  
Copyright          
  
^ haut de page 
  
Dernière mise à jour: jeudi - 21 mars 2019