« retour à la liste des résultats de recherche  
DIISOCYANATE DE TOLUENE (mélange 80/20 des isomères 2,4- et 2,6-)ICSC: 1783
TDI 80/20novembre 2019
N° CAS: 26471-62-5
N° ONU: 2078
N° CE : 247-722-4

  DANGERS AIGUS PREVENTION LUTTE CONTRE L'INCENDIE
INCENDIE ET EXPLOSION Combustible. Emission de fumées (ou de gaz) irritantes ou toxiques en cas d'incendie.  Risque d'incendie et d'explosion suite à la décomposition lors du chauffage.  PAS de flammes nues. PAS de contact avec de l'eau.    Utiliser de la poudre, du dioxyde de carbone, de l'eau en grandes quantités.  En cas d'incendie: maintenir les fûts, etc., à basse température en les arrosant d'eau. PAS de contact direct avec l'eau. Combattre le feu depuis une position abritée. 

 EVITER TOUT CONTACT! DANS TOUS LES CAS, CONSULTER UN MEDECIN! 
  SYMPTOMES PREVENTION PREMIERS SECOURS
Inhalation Irritabilité. Mal de gorge. Toux. Maux de tête. Nausées. Vomissements. Respiration sifflante. Oppression thoracique.  Utliser les mesures de prévention techniques appropriées.  Air frais, repos. Position semi-assise. Consulter immédiatement un médecin. 
Peau Rougeur. Douleur. Phlyctènes.  Gants de protection. Vêtements de protection.  Cf. Notes. Retirer les vêtements contaminés. Rincer puis laver la peau à l'eau et au savon. Consulter un médecin . 
Yeux Rougeur. Douleur.  Porter ainsi qu'une protection respiratoire.  Rincer d'abord abondamment à l'eau pendant plusieurs minutes (retirer si possible les lentilles de contact), puis consulter un médecin. 
Ingestion Irritabilité. Maux de gorge. Douleur abdominale. Nausée. Vomissements.    Rincer la bouche. Consulter immédiatement un médecin. 

MESURES EN CAS DE DEVERSEMENT OU DE FUITE Classification et étiquetage
Evacuer la zone de danger! Consulter un expert! Intervention d'urgence spéciale requise. 

Selon les critères du SGH ONU

skull;toxiccancer;health haz
DANGER
Mortel par inhalation
Provoque une sévère irritation des yeux
Susceptible de provoquer le cancer
Nocif pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme
Peut provoquer une allergie cutanée
Peut provoquer des symptômes allergiques ou d'asthme ou des difficultés respiratoires par inhalation
Peut irriter les voies respiratoires 

Transport
Classification ONU
Classe de danger ONU: 6.1; Groupe d'emballage ONU: II 

STOCKAGE
Tenir à l'écart des produits destinés à l'alimentation humaine et animale. Tenir à l'écart : cf. Dangers chimiques. Conserver dans son récipient d'origine. Conserver au froid. Conserver dans un local bien ventilé. Stocker dans une zone sans drain ou accès d'égout. Se reporter aux instructions du fabricant pour les conditions de stockage spécifiques. 
EMBALLAGE
Ne pas transporter avec des produits destinés à l'alimentation humaine ou animale. 
DIISOCYANATE DE TOLUENE (mélange 80/20 des isomères 2,4- et 2,6-) ICSC: 1783
INFORMATIONS PHYSICO-CHIMIQUES

Etat physique; apparence
SOLUTION CLAIRE, LEGEREMENT JAUNE, D'ODEUR CARACTERISTIQUE. 

Dangers physiques
 

Dangers chimiques
La substance polymérise de manière dangereuse en présence d'eau et de nombreux produits chimiques. Cela génère un risque d'incendie ou d'explosion. Lors de sa combustion, il se forme des gaz toxiques. 

Formule: C9H6N2O2
Masse moléculaire: 174,16
Point d'ébullition à 101.3kPa: 252-255°C
Point de fusion: 4 - 10°C
Densité relative (eau = 1): 1.22 (20°C)
Pression de vapeur, Pa à 20°C: 1.4 - 1.5
Coefficient de partage octanol/eau (log Pow): 3.43 (produit technique)
Solubilité dans l'eau, mg/l à 25°C: 124
Point d'éclair: cf. Notes
Température d'auto-inflammation: 595-598°C (produit technique)
Viscosité: 2.221 mm²/s à 20°C 


EXPOSITION, EFFETS SUR LA SANTE

Voies d'exposition
graves pour toutes les voies d'exposition. 

Effets liés à une exposition de courte durée
L'inhalation de fortes concentrations peut provoquer une pneumonie chimique et un œdème pulmonaire. 

Risque inhalatoire
Une contamination dangereuse de l'air peut être atteinte très rapidement par évaporation de cette substance à 20 °C . 

Effets liés à une exposition prolongée ou répétée
Le contact répété ou prolongé peut provoquer une sensibilisation cutanée. Le contact répété ou prolongé avec la peau peut provoquer une dermatite. L'inhalation répétée ou prolongée peut provoquer de l'asthme. Cette substance est peut-être cancérogène pour l'homme. 


Valeurs limites d'exposition professionnelle
TLV-TWA1 0,001 ppm.
0.005TLV-STEL1 mg/m3.
TLV: (peau); (sensibilisation).
MAK: sensibilisation respiratoire et cutanée (SAH) 

ENVIRONNEMENT
La substance est nocive pour les organismes aquatiques. La substance peut causer des effets à long terme sur l'environnement aquatique. 

NOTES
Se décompose lentement dans l'eau ou les solutions acides, formant du disulfure de carbone et des amines.
Les symptômes de l'asthme ne se manifestent souvent qu'après quelques heures et sont aggravés par l'effort physique. Le repos et la surveillance médicale sont par conséquent essentiels.
Toute personne ayant présenté des symptômes d'asthme dus à cette substance doit éviter tout contact ultérieur.
L'odeur ne constitue pas un avertissement suffisant lorsque la valeur limite d'exposition est dépasée.
Voir ICSC 0339. 

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES
  Classification européenne
 

Ni l'OIT, ni l'OMS, ni la Commission européenne ne peuvent être tenus responsables de la qualité ou de l'exactitude de la traduction, ou de l'usage qui pourrait être fait de ces informations.
© Version en français, INRS, 2018