« retour à la liste des résultats de recherche  
BUTANE-1,3-DIOLICSC: 1182
1,3-Butylène glycol
1,3-Dihydroxybutane
octobre 1997
N° CAS: 107-88-0
N° CE : 203-529-7

  DANGERS AIGUS PREVENTION LUTTE CONTRE L'INCENDIE
INCENDIE ET EXPLOSION Combustible.    PAS de flammes nues.    Utiliser de l'eau pulvérisée, de la poudre, de la mousse résistant aux alcools, du dioxyde de carbone.   

   
  SYMPTOMES PREVENTION PREMIERS SECOURS
Inhalation Toux.  Utiliser une ventilation.  Air frais, repos. 
Peau Rougeur.  Gants de protection.  Retirer les vêtements contaminés. Rincer puis laver la peau à l'eau et au savon. 
Yeux Sensation de picotements. Rougeur.  Porter des lunettes de sécurité.  Rincer d'abord abondamment à l'eau pendant plusieurs minutes (retirer si possible les lentilles de contact), puis consulter un médecin. 
Ingestion   Ne pas manger, boire ou fumer pendant le travail.  Rincer la bouche. Faire boire un ou deux verres d'eau. Repos. 

MESURES EN CAS DE DEVERSEMENT OU DE FUITE Classification et étiquetage
Recueillir les fuites et le liquide répandu autant que possible dans des récipients hermétiques Eliminer les résidus par lavage à grande eau. 

Selon les critères du SGH ONU

 

Transport
Classification ONU
 

STOCKAGE
 
EMBALLAGE
 
BUTANE-1,3-DIOL ICSC: 1182
INFORMATIONS PHYSICO-CHIMIQUES

Etat physique; apparence
LIQUIDE INCOLORE VISQUEUX HYGROSCOPIQUE 

Dangers physiques
 

Dangers chimiques
 

Formule: C4H10O2 / CH3CHOHCH2CH2OH
Masse moléculaire: 90.1
Point d'ébullition: 207.5°C
Densité relative (eau = 1): 1.00
Solubilité dans l'eau: bonne
Pression de vapeur, Pa à 20°C: 8
Densité de vapeur relative (air = 1): 3.2
Densité relative du mélange air/vapeur à 20°C (air = 1): 1.0
Point d'éclair: 121°C
Température d'auto-inflammation: 394°C  


EXPOSITION, EFFETS SUR LA SANTE

Voies d'exposition
La substance peut être absorbée dans l'organisme par inhalation de ses vapeurs. 

Effets liés à une exposition de courte durée
La substance est irritante pour les yeux, la peau et le tractus respiratoire. 

Risque inhalatoire
Aucune indication ne peut être donnée sur la vitesse à laquelle une concentration dangereuse de cette substance dans l'air est atteinte par évaporation à 20°C. 

Effets liés à une exposition prolongée ou répétée
 


Valeurs limites d'exposition professionnelle
 

ENVIRONNEMENT
 

NOTES
 

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES
  Classification européenne
 

Ni l'OIT, ni l'OMS, ni la Commission européenne ne peuvent être tenus responsables de la qualité ou de l'exactitude de la traduction, ou de l'usage qui pourrait être fait de ces informations.
© Version en français, INRS, 2018