« retour à la liste des résultats de recherche  
ACIDE PHOSPHORIQUEICSC: 1008
Acide orthophosphoriquenovembre 2016
N° CAS: 7664-38-2
N° ONU: 3453
N° CE : 231-633-2

  DANGERS AIGUS PREVENTION LUTTE CONTRE L'INCENDIE
INCENDIE ET EXPLOSION Non combustible. Emission de fumées (ou de gaz) irritantes ou toxiques en cas d'incendie.  Risque d'incendie et d'explosion au contact de substances non compatibles. Cf. Dangers chimiques.    PAS de contact avec des matériaux incompatibles: Cf. Dangers chimiques  En cas d'incendie à proximité, utiliser les agents extincteurs appropriés.  En cas d'incendie: maintenir les fûts, etc., à basse température en les arrosant d'eau. PAS de contact direct de la substance avec l'eau. 

 EVITER TOUT CONTACT! DANS TOUS LES CAS, CONSULTER UN MEDECIN! 
  SYMPTOMES PREVENTION PREMIERS SECOURS
Inhalation Toux. Mal de gorge. Sensation de brûlure. Essoufflement. Respiration difficile.  Utiliser une ventilation, une aspiration locale ou une protection respiratoire.  Air frais, repos. Position semi-assise. Respiration articielle si nécessaire. Consulter immédiatement un médecin. 
Peau Rougeur. Douleur. Phlyctènes. Sérieuses brûlures cutanées.  Gants de protection. Vêtements de protection.  Porter des gants de protection pour administrer les premiers secours. Retirer les vêtements contaminés. Rincer la peau abondamment à l'eau ou prendre une douche. Consulter immédiatement un médecin . 
Yeux Rougeur. Douleur. Brûlures graves.  Porter un écran facial ou une protection oculaire ainsi qu'une protection respiratoire.  Rincer abondamment à l'eau pendant plusieurs minutes (retirer si possible les lentilles de contact). Consulter immédiatement un médecin. 
Ingestion Brûlures dans la bouche et la gorge. Sensation de brûlure rétrosternale. Douleur abdominale. Vomissements. Choc ou collapsus.  Ne pas manger, boire ou fumer pendant le travail.  Rincer la bouche. Ne pas faire boire. NE PAS faire vomir. Consulter immédiatement un médecin. 

MESURES EN CAS DE DEVERSEMENT OU DE FUITE Classification et étiquetage
Protection individuelle: appareil filtrant de protection respiratoire contre les particules, adapté à la concentration atmosphérique de la substance. Balayer et récupérer la substance répandue dans des récipients couverts. Recueillir soigneusement les résidus. Puis éliminer par lavage à grande eau. Puis stocker et éliminer conformément à la réglementation locale. 

Selon les critères du SGH ONU

correxcl mark;warn
DANGER
Peut être corrosif pour les métaux
Provoque des brûlures de la peau et des lésions oculaires graves
Peut irriter les voies respiratoires
Cf. Notes 

Transport
Classification ONU
Classe de danger ONU: 8; Groupe d'emballage ONU: III 

STOCKAGE
Sec. Bien fermer. Tenir à l'écart des produits destinés à l'alimentation humaine et animale et des matières incompatibles. Cf. Dangers chimiques. Ventilation au niveau du sol. 
EMBALLAGE
Ne pas transporter avec des produits destinés à l'alimentation humaine ou animale. 
ACIDE PHOSPHORIQUE ICSC: 1008
INFORMATIONS PHYSICO-CHIMIQUES

Etat physique; apparence
CRISTAUX HYGROSCOPIQUES INCOLORES. 

Dangers physiques
 

Dangers chimiques
La substance est un acide de force moyenne. Réagit violemment avec les bases. La substance polymérise violemment sous l'action de composés azoïques et d'époxydes. Lors de sa combustion, il se forme des fumées toxiques d'oxydes de phosphore. Se décompose en cas de contact avec de l'alcools, des aldéhydes, des cyanures, des cétones, des phénols, d'es sters, des sulfures ou des substances organiques halogénées. Cela produit des fumées toxiques . Attaque de nombreux métaux. Cela produit un gaz inflammable/explosif (l'hydrogène - cf. ICSC 0001). 

Formule: H3O4P / H3PO4
Masse moléculaire: 98.0
Décomposition à 213°C
Point de fusion: 42°C
Densité: 1.9 g/cm³
Solubilité dans l'eau: miscible
Pression de vapeur, Pa à 25°C: <10 (négligeable)
Densité de vapeur relative (air = 1): 3.4  


EXPOSITION, EFFETS SUR LA SANTE

Voies d'exposition
Effets locaux graves pour toutes les voies d'exposition. 

Effets liés à une exposition de courte durée
La substance est corrosive pour les yeux, la peau et le tractus respiratoire. Corrosif par ingestion. L'inhalation peut provoquer des réactions asthmatiformes (syndrome de dysfonction réactive des voies respiratoires). L'exposition peut entraîner une asphyxie due à un œdème de la gorge. L'inhalation de fortes concentrations peut provoquer un œdème pulmonaire, mais seulement après la manifestation des effets corrosifs initiaux sur les yeux et les voies respiratoires supérieures. L'inhalation de fortes concentrations peut provoquer une pneumonie. Cf. Notes. 

Risque inhalatoire
Une contamination dangereuse de l'air ne peut être atteinte, ou ne sera atteinte, que très lentement, par évaporation de cette substance à 20°C. 

Effets liés à une exposition prolongée ou répétée
La substance peut avoir des effets sur les voies respiratoires supérieures et les poumons. Cela peut provoquer une inflammation chronique et une diminution de la fonction pulmonaire. Les brouillards de cet acide inorganique fort sont cancérigènes pour l'homme. Cf. Notes. 


Valeurs limites d'exposition professionnelle
TLV-TWA1 1 mg/m3; TLV-STEL1 3 mg/m3.
MAK: (fraction inhalable): 2 mg/m3; catégorie de limite de pic d'exposition: I(2); risque pendant la grossesse, groupe: C.
EUL-TWA1 1 mg/m3; EUL-STEL1 2 mg/m3 

ENVIRONNEMENT
 

NOTES
Le numéro ONU 1805 est utilisé pour les solutions d'acide phosphorique.
Les symptômes de l'œdème pulmonaire ne se manifestent souvent qu'après quelques heures et sont aggravés par l'effort physique. Le repos et la surveillance médicale sont par conséquent essentiels.
Le CIRC considère que les brouillards d'acide inorganique fort sont cancérigènes (groupe 1). Cependant, aucune information n'est disponible concernant le pouvoir cancérigène d'autres formes physiques de cette substance. Par conséquent, aucune classification pour la cancérogénicité selon le SGH n'a été appliquée.
NE JAMAIS verser d'eau dans cette substance; pour la dissoudre ou la diluer, l'ajouter progressivement à l'eau 

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES
Données complémentaires françaises
VLEP 8h = 0,2 ppm (1 mg/m3) / VLCT = 0,5 ppm (2 mg/m3), réglementaires indicatives  Classification européenne
Symbole : C; R : 34; S : (1/2)-26-45; Note : B 

Ni l'OIT, ni l'OMS, ni la Commission européenne ne peuvent être tenus responsables de la qualité ou de l'exactitude de la traduction, ou de l'usage qui pourrait être fait de ces informations.
© Version en français, INRS, 2018