« retour à la liste des résultats de recherche  
PHTHALATE DE DIISONONYLEICSC: 0831
novembre 2003
N° CAS: 28553-12-0
N° CE : 249-079-5

  DANGERS AIGUS PREVENTION LUTTE CONTRE L'INCENDIE
INCENDIE ET EXPLOSION Combustible.    PAS de flammes nues.    Utiliser de l'eau pulvérisée, de la poudre, de la mousse résistant aux alcools, du dioxyde de carbone.   

 EVITER LA FORMATION DE BROUILLARDS!  
  SYMPTOMES PREVENTION PREMIERS SECOURS
Inhalation   Utiliser une ventilation.   
Peau   Gants de protection.  Rincer puis laver la peau à l'eau et au savon. 
Yeux   Porter des lunettes de sécurité.  Rincer abondamment à l'eau pendant plusieurs minutes (retirer si possible les lentilles de contact). 
Ingestion   Ne pas manger, boire ou fumer pendant le travail.   

MESURES EN CAS DE DEVERSEMENT OU DE FUITE Classification et étiquetage
Recueillir les fuites et le liquide répandu autant que possible dans des récipients couverts . Absorber le liquide restant avec du sable ou un absorbant inerte. Puis stocker et éliminer conformément à la réglementation locale. 

Selon les critères du SGH ONU

 

Transport
Classification ONU
 

STOCKAGE
 
EMBALLAGE
 
PHTHALATE DE DIISONONYLE ICSC: 0831
INFORMATIONS PHYSICO-CHIMIQUES

Etat physique; apparence
LIQUIDE HUILEUX VISQUEUX 

Dangers physiques
 

Dangers chimiques
 

Formule: C26H42O4
Masse moléculaire: 421 (moyenne)
Point d'ébullition à 0.7kPa: 244-252°C
Point de fusion: -43°C
Densité relative (eau = 1): 0.98
Solubilité dans l'eau, g/100ml à 20°C: <0.01 (très faible)
Pression de vapeur, Pa à 20°C: <0.01
Point d'éclair: 221°C c.c.
Température d'auto-inflammation: 380°C
Limites d'explosivité, %vol dans l'air: 0.4-2.9
Coefficient de partage octanol/eau (log Pow): 8.8
Viscosité: 77.6 mm²/s à 20°C 


EXPOSITION, EFFETS SUR LA SANTE

Voies d'exposition
La substance peut être absorbée dans l'organisme par inhalation de ses aérosols. 

Effets liés à une exposition de courte durée
 

Risque inhalatoire
L'évaporation à 20°C est négligeable; une concentration dangereuse de particules en suspension dans l'air peut néanmoins être atteinte rapidement par dispersion. 

Effets liés à une exposition prolongée ou répétée
Des tumeurs ont été observées chez l'animal mais ces données pourraient ne pas être extrapolables à l'homme. 


Valeurs limites d'exposition professionnelle
 

ENVIRONNEMENT
 

NOTES
Les recommandations présentes sur cette carte s'appliquent également à l'acide benzène-1,2-dicarboxylique, esters de dialkyles ramifiés en C8-10, riches en C9 (CAS 68515-48-0) nom commercial DINP 1). 

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES
  Classification européenne
 

Ni l'OIT, ni l'OMS, ni la Commission européenne ne peuvent être tenus responsables de la qualité ou de l'exactitude de la traduction, ou de l'usage qui pourrait être fait de ces informations.
© Version en français, INRS, 2018