« retour à la liste des résultats de recherche  
DECABORANEICSC: 0712
Hydrure de bore
Décaborane tétradécahydrure
octobre 1997
N° CAS: 17702-41-9
N° ONU: 1868
N° CE : 241-711-8

  DANGERS AIGUS PREVENTION LUTTE CONTRE L'INCENDIE
INCENDIE ET EXPLOSION Combustible. Emission de fumées (ou de gaz) irritantes ou toxiques en cas d'incendie.  Au-delà de 80°C, des mélanges air/vapeur explosifs peuvent se former. Les particules finement dispersées forment des mélanges explosifs dans l'air.  PAS de flammes nues. PAS de contact avec des composés halogénés ou des agents oxydants.  Au-delà de 80°C, utiliser un système clos, une ventilation et des équipements électriques protégés contre les explosions.  Utiliser de la poudre spéciale, du sable sec. NE PAS UTILISER d'autres agents.  En cas d'incendie: maintenir les bouteilles à basse température en les arrosant d'eau. PAS de contact direct avec l'eau. 

 EVITER LA DISPERSION DE POUSSIERES! HYGIENE STRICTE!  
  SYMPTOMES PREVENTION PREMIERS SECOURS
Inhalation Toux. Vertiges. Somnolence. Maux de tête. Transpiration. Nausées. Mal de gorge. Faiblesse. Tremblements. Incoordination. Les symptômes peuvent être retardés. Cf. Notes.  Utiliser une ventilation (sauf en cas de produit pulvérulent), une aspiration locale ou une protection respiratoire.  Air frais, repos. Consulter un médecin. 
Peau PEUT ETRE ABSORBE! Rougeur. Cf. Inhalation.  Gants de protection. Vêtements de protection.  Retirer les vêtements contaminés. Rincer la peau abondamment à l'eau ou prendre une douche. Consulter un médecin . 
Yeux Rougeur.  Porter un écran facial.  Rincer d'abord abondamment à l'eau pendant plusieurs minutes (retirer si possible les lentilles de contact), puis consulter un médecin. 
Ingestion Cf. Inhalation  Ne pas manger, boire ou fumer pendant le travail. Se laver les mains avant de manger.  Faire vomir (SEULEMENT LES PERSONNES CONSCIENTES!). Consulter un médecin . 

MESURES EN CAS DE DEVERSEMENT OU DE FUITE Classification et étiquetage
Protection individuelle: vêtement de protection complet comportant un appareil de protection respiratoire autonome. Balayer et récupérer la substance répandue dans des récipients couverts. S'il y a lieu, humidifier d'abord pour prévenir la formation de poussières. Recueillir soigneusement les résidus. Puis stocker et éliminer conformément à la réglementation locale. 

Selon les critères du SGH ONU

 

Transport
Classification ONU
Classe de danger ONU: 4.1; Risques subsidiaires ONU: 6.1; Groupe d'emballage ONU: II 

STOCKAGE
A l'épreuve du feu. Tenir à l'écart des produits destinés à l'alimentation humaine et animale, des halogènes et des oxydants. Conserver au froid. Sec. 
EMBALLAGE
Ne pas transporter avec des produits destinés à l'alimentation humaine ou animale. 
DECABORANE ICSC: 0712
INFORMATIONS PHYSICO-CHIMIQUES

Etat physique; apparence
CRISTAUX INCOLORES A BLANCS, D'ODEUR ACRE. 

Dangers physiques
Possibilité d'explosion de poussières dans le cas de poudre ou de granulés mélangés à l'air. 

Dangers chimiques
Peut exploser en cas de chauffage ou au contact de flammes. Se décompose lentement à 300°C. Cela produit du bore et un gaz inflammable (l'hydrogène - cf. ICSC 0001). Se décompose en brûlant Cela produit des fumées toxiques d'oxydes de bore. Réagit lentement avec les matières halogénées et les éthers. Cela produit des matières sensibles aux chocs. Réagit de façon explosive avec les oxydants. Réagit avec l'eau et l'humidité. Cela produit un gaz inflammable (l'hydrogène - cf. ICSC 0001). Attaque le caoutchouc naturel, certains caoutchoucs synthétiques, certaines graisses et certains lubrifiants. 

Formule: B10H14
Masse moléculaire: 122.2
Point d'ébullition: 213°C
Point de fusion: 99.6°C
Densité relative (eau = 1): 0.9
Solubilité dans l'eau: légèrement soluble dans l'eau froide, hydrolyse dans l'eau chaude
Pression de vapeur, Pa à 25°C: 6.65
Densité de vapeur relative (air = 1): 4.2 (au point d'ébullition)
Densité relative du mélange air/vapeur à 20°C (air = 1): 1.00
Point d'éclair: 80°C c.c.
Température d'auto-inflammation: 149°C
Limites d'explosivité, %vol dans l'air: cf. Notes 


EXPOSITION, EFFETS SUR LA SANTE

Voies d'exposition
La substance peut être absorbée dans l'organisme par inhalation de ses aérosols, par voie percutanée et par ingestion. 

Effets liés à une exposition de courte durée
L'aérosol est irritante pour les yeux, la peau et le tractus respiratoire. La substance peut avoir des effets sur le système nerveux central. Cela peut entraîner de la fatigue, une hyperexcitabilité et une narcose. Les effets peuvent être retardés. Une surveillance médicale est conseillée. 

Risque inhalatoire
Une contamination dangereuse de l'air peut être atteinte assez rapidement par évaporation de cette substance à 20 °C . 

Effets liés à une exposition prolongée ou répétée
La substance peut avoir des effets sur le système nerveux central. Cela peut provoquer de la fatigue, une incapacité à se concentrer et un manque de coordination. 


Valeurs limites d'exposition professionnelle
TLV-TWA1 0.05 ppm.
0.15TLV-STEL1 mg/m3.
TLV: (peau).
MAK: 0.25 mg/m3, 0.05 ppm; catégorie de limite de pic d'exposition: II(2); absorption cutanée (H) 

ENVIRONNEMENT
 

NOTES
L'apparition des symptômes est souvent retardée de 24 à 48 heures après l'exposition.
Les limites d'explosivité ne figurent pas dans les ouvrages de référence.
Réagit violemment avec les agents extincteurs tels que les halons.
L'odeur ne constitue pas un avertissement suffisant lorsque la valeur limite d'exposition est dépasée.
NE PAS emporter de vêtements de travail chez soi. 

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES
  Classification européenne
 

Ni l'OIT, ni l'OMS, ni la Commission européenne ne peuvent être tenus responsables de la qualité ou de l'exactitude de la traduction, ou de l'usage qui pourrait être fait de ces informations.
© Version en français, INRS, 2018