« retour à la liste des résultats de recherche  
PENTACHLOROPHENATE DE SODIUMICSC: 0532
juillet 1997
N° CAS: 131-52-2
N° ONU: 2567
N° CE : 205-025-2

  DANGERS AIGUS PREVENTION LUTTE CONTRE L'INCENDIE
INCENDIE ET EXPLOSION Non combustible. Emission de fumées (ou de gaz) irritantes ou toxiques en cas d'incendie.        En cas d'incendie à proximité, utiliser les agents extincteurs appropriés.  En cas d'incendie: maintenir les fûts, etc., à basse température en les arrosant d'eau. 

 EVITER LA DISPERSION DE POUSSIERES! HYGIENE STRICTE! DANS TOUS LES CAS, CONSULTER UN MEDECIN! 
  SYMPTOMES PREVENTION PREMIERS SECOURS
Inhalation Toux. Mal de gorge. Cf. Ingestion.  Utiliser une aspiration locale ou une protection respiratoire.  Air frais, repos. Position semi-assise. Respiration articielle si nécessaire. Consulter un médecin. 
Peau PEUT ETRE ABSORBE! Rougeur. Douleur. Voir aussi Inhalation.  Gants de protection. Vêtements de protection.  Retirer les vêtements contaminés. Rincer la peau abondamment à l'eau ou prendre une douche. Consulter un médecin . 
Yeux Rougeur. Douleur.  Porter des lunettes de protection fermées ou un écran facial.  Rincer d'abord abondamment à l'eau pendant plusieurs minutes (retirer si possible les lentilles de contact), puis consulter un médecin. 
Ingestion Fièvre. Transpiration. Incoordination. Essoufflement. Respiration difficile. Faiblesse. Maux de tête. Nausée. Vomissements. Douleur abdominale. Vertiges. Somnolence.  Ne pas manger, boire ou fumer pendant le travail. Se laver les mains avant de manger.  Rincer la bouche. Faire vomir (SEULEMENT LES PERSONNES CONSCIENTES!). Faire boire un ou deux verres d'eau. Consulter un médecin . 

MESURES EN CAS DE DEVERSEMENT OU DE FUITE Classification et étiquetage
Protection individuelle: tenue de protection contre les produits chimiques comprenant un appareil de protection respiratoire autonome. NE PAS laisser ce produit contaminer l'environnement. Balayer et récupérer la substance répandue dans des récipients hermétiques couverts. S'il y a lieu, humidifier d'abord pour prévenir la formation de poussières. Recueillir soigneusement les résidus. Puis stocker et éliminer conformément à la réglementation locale. 

Selon les critères du SGH ONU

 

Transport
Classification ONU
Classe de danger ONU: 6.1; Groupe d'emballage ONU: II 

STOCKAGE
Prévoir un dispositif pour contenir l'écoulement des résidus lors de l'extinction. Tenir à l'écart des produits destinés à l'alimentation humaine et animale. Cf. Dangers chimiques. Bien fermer. Conserver dans un local bien ventilé. 
EMBALLAGE
Ne pas transporter avec des produits destinés à l'alimentation humaine ou animale.
Très polluant pour le milieu marin. 
PENTACHLOROPHENATE DE SODIUM ICSC: 0532
INFORMATIONS PHYSICO-CHIMIQUES

Etat physique; apparence
FLOCONS BLANCS A MARRON CLAIR OU POUDRE D'ODEUR CARACTERISTIQUE. 

Dangers physiques
 

Dangers chimiques
Se décompose lors de chauffage. Cela produit des fumées toxiques et corrosives, notamment de chlorure d'hydrogène et des dioxines. Réagit avec les oxydants puissants. Cela génère un risque d'incendie et d'explosion. 

Formule: C6Cl5ONa
Masse moléculaire: 288.3
Solubilité dans l'eau, g/100ml à 25°C: 33  


EXPOSITION, EFFETS SUR LA SANTE

Voies d'exposition
La substance peut être absorbée dans l'organisme par inhalation, par voie percutanée et par ingestion. 

Effets liés à une exposition de courte durée
La substance est irritante pour les yeux, la peau et le tractus respiratoire. L'inhalation peut causer un œdème pulmonaire. Cf. Notes. La substance peut avoir des effets sur le système cardiovasculaire et le système nerveux central. L'exposition à de hauts niveaux peut entraîner une perte de connaissance et la mort. Les effets peuvent être retardés. Une surveillance médicale est conseillée. 

Risque inhalatoire
L'évaporation à 20°C est négligeable; une concentration dangereuse de particules en suspension dans l'air peut néanmoins être atteinte rapidement par dispersion, surtout sous forme de poudre. 

Effets liés à une exposition prolongée ou répétée
Peut provoquer de la chloracné. La substance peut avoir des effets sur le système nerveux central, les reins et le foie. Des tumeurs ont été observées chez l'animal mais ces données pourraient ne pas être extrapolables à l'homme. Cf. Notes. 


Valeurs limites d'exposition professionnelle
 

ENVIRONNEMENT
La substance est très toxique pour les organismes aquatiques. La substance peut causer des effets à long terme sur l'environnement aquatique. Eviter tout rejet dans l'environnement en dehors de l'utilisation normale. 

NOTES
Les hommes sont généralement exposés à la substance de qualité technique, contenant habituellement des micro-contaminants comme les dibenzodioxines et les dibenzofuranes polychlorés.
Les symptômes de l'oedème pulmonaire ne se manifestent souvent qu'après plusieurs heures et sont aggravés par un effort physique.
Repos et surveillance médicale sont donc essentiels.
L'administration immédiate d'une thérapie inhalatoire appropriée par un médecin ou par une personne habilitée devrait être envisagée .
NE PAS emporter de vêtements de travail chez soi.
Voir ICSC 0069. 

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES
  Classification européenne
Symbole : T+, N; R : 24/25-26-36/37/38-40-50/53; S : (1/2)-22-28-36/37-45-52-60-61; Note : A 

Ni l'OIT, ni l'OMS, ni la Commission européenne ne peuvent être tenus responsables de la qualité ou de l'exactitude de la traduction, ou de l'usage qui pourrait être fait de ces informations.
© Version en français, INRS, 2018