« retour à la liste des résultats de recherche  
BERYLLIUMICSC: 0226
Gluciniumnovembre 2016
N° CAS: 7440-41-7
N° ONU: 1567
N° CE : 231-150-7

  DANGERS AIGUS PREVENTION LUTTE CONTRE L'INCENDIE
INCENDIE ET EXPLOSION Combustible. Emission de fumées (ou de gaz) irritantes ou toxiques en cas d'incendie.  Les particules finement dispersées forment des mélanges explosifs dans l'air.  PAS de flammes nues.  Système clos, équipements électriques et éclairage protégés contre les explosions de poussières. Eviter le dépôt de poussières.  Utiliser de l'eau pulvérisée en fines gouttes, de la poudre sèche, du sable sec. NE PAS UTILISER d'autres agents.   

 EVITER LA DISPERSION DE POUSSIERES! EVITER TOUT CONTACT!  
  SYMPTOMES PREVENTION PREMIERS SECOURS
Inhalation Toux. Respiration difficile. Essoufflement. Mal de gorge. Les symptômes peuvent être retardés. Cf. Notes.  Utiliser un système clos.  Air frais, repos. Position semi-assise. Consulter un médecin. 
Peau PEUT ETRE ABSORBE!  Gants de protection. Vêtements de protection.  Retirer les vêtements contaminés. Rincer la peau abondamment à l'eau ou prendre une douche. Porter des gants de protection pour administrer les premiers secours. 
Yeux   Porter un écran facial ou une protection oculaire ainsi qu'une protection respiratoire en présence de poudre.  Rincer d'abord abondamment à l'eau pendant plusieurs minutes (retirer si possible les lentilles de contact), puis consulter un médecin. 
Ingestion   Ne pas manger, boire ou fumer pendant le travail. Se laver les mains avant de manger.  Rincer la bouche. Consulter un médecin . 

MESURES EN CAS DE DEVERSEMENT OU DE FUITE Classification et étiquetage
Protection individuelle: tenue de protection contre les produits chimiques comprenant un appareil de protection respiratoire autonome. NE PAS laisser ce produit contaminer l'environnement. Balayer et récupérer la substance répandue dans des récipients hermétiques . S'il y a lieu, humidifier d'abord pour prévenir la formation de poussières. Recueillir soigneusement les résidus. Puis stocker et éliminer conformément à la réglementation locale. 

Selon les critères du SGH ONU

flam;flameskull;toxiccancer;health haz
DANGER
Solide inflammable
Mortel par inhalation
Peut provoquer des symptômes allergiques ou d'asthme ou des difficultés respiratoires par inhalation
Peut provoquer une allergie cutanée
Peut provoquer le cancer
Risque avéré d'effets graves pour les poumons par inhalation
Risque avéré d'effets graves pour les poumons à la suite d'expositions répétées ou d'une exposition prolongée
Peut être nocif à long terme pour les organismes aquatiques 

Transport
Classification ONU
Classe de danger ONU: 6.1; Risques subsidiaires ONU: 4.1; Groupe d'emballage ONU: II 

STOCKAGE
Prévoir un dispositif pour contenir l'écoulement des résidus lors de l'extinction. Tenir à l'écart des acides forts, des bases, des solvants chlorés et des produits destinés à l'alimentation humaine et animale. Bien fermer. Conserver dans son récipient d'origine. Stocker dans une zone sans drain ou accès d'égout. 
EMBALLAGE
Emballage incassable.
Placer les emballages fragiles dans un récipient incassable fermé.
Ne pas transporter avec des produits destinés à l'alimentation humaine ou animale. 
BERYLLIUM ICSC: 0226
INFORMATIONS PHYSICO-CHIMIQUES

Etat physique; apparence
SOLIDE GRIS DE FORMES VARIABLES. 

Dangers physiques
Possibilité d'explosion de poussières dans le cas de poudre ou de granulés mélangés à l'air. 

Dangers chimiques
Réagit avec les acides forts et les bases fortes. Cela produit un gaz inflammable/explosif (l'hydrogène - cf. ICSC 0001). Les mélanges avec certains solvants chlorés tels que le tétrachlorure de carbone et le trichloroéthylène sont sensibles aux chocs. Lors de sa combustion, il se forme des fumées toxiques notamment de l'oxyde de béryllium (cf. ICSC 1325). 

Formule: Be
Masse atomique: 9.0
Point d'ébullition: >2400°C
Point de fusion: 1287°C
Densité: 1.9 g/cm³
Solubilité dans l'eau: insoluble 


EXPOSITION, EFFETS SUR LA SANTE

Voies d'exposition
La substance peut être absorbée dans l'organisme en quantités dangereuses par inhalation de ses aérosols et par ingestion. 

Effets liés à une exposition de courte durée
La substance est irritante pour le tractus respiratoire. L'inhalation de poussières ou de fumées peut provoquer une pneumonie chimique. Les effets peuvent être retardés. Une surveillance médicale est conseillée. L'exposition peut entraîner la mort. 

Risque inhalatoire
Une concentration dangereuse de particules en suspension dans l'air peut être atteinte rapidement par dispersion. 

Effets liés à une exposition prolongée ou répétée
Une sensibilisation à cette substance, à la suite d'un contact cutané ou respiratoire, répété ou prolongé, peut entrainer une bérylliose pulmonaire chronique (granulomatose sévère). Cette substance est cancérogène pour l'homme. 


Valeurs limites d'exposition professionnelle
TLV: (en Be): (fraction inhalable):.
TLV-TWA1 0.00005 mg/m3.
A1 (cancérigène confirmé pour l'homme); (peau); (sensibilisation).
MAK: sensibilisation respiratoire et cutanée (SAH); cancérigène catégorie: 1.
EU-OEL: (fraction inhalable):.
EUL-TWA1 0.0002 mg/m3.
(sensibilisant cutané et respiratoire); (cf. Notes) 

ENVIRONNEMENT
La substance peut causer des effets à long terme sur l'environnement aquatique. 

NOTES
La substance est combustible mais aucun point d'éclair ne figure dans les ouvrages de référence.
Les symptômes de pneumonie aiguë, survenant après une exposition massive courte, ne se manifestent pas avant 3 jours.
Suivant le degré d'exposition, une surveillance médicale périodique est recommandée.
NE PAS emporter de vêtements de travail chez soi.
Isoler les vêtements contaminés en les enfermant dans un sac ou un autre contenant.
An EU-OEL of 0.0006 mg/m3 is allowed until 11 July 2026. 

INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES
  Classification européenne
Symbole : T+; R : 49-25-26-36/37/38-43-48/23; S : 53-45; Note : E 

Ni l'OIT, ni l'OMS, ni la Commission européenne ne peuvent être tenus responsables de la qualité ou de l'exactitude de la traduction, ou de l'usage qui pourrait être fait de ces informations.
© Version en français, INRS, 2018