ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Fonderies, coulage des métaux et opérations de forgeage - 469 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Fonderies, coulage des métaux et opérations de forgeage

1997

CIS 99-613 Prévention de l'exposition aux poussières de silice produites lors du nettoyage des pièces coulées de fonderie
Controlling silica dust from foundry casting-cleaning operations [en anglais]
Thèmes traités: aspiration localisée; aspiration; fonderies; lutte contre les poussières; nettoyage de pièces venues de fonderie; notice d'information; poussières respirables; silice; USA.
Publications Dissemination, National Institute for Occupational Safety and Health, 4676 Columbia Parkway, Cincinnati, OH 45226, USA, déc. 1997. 2p. Illus. 1 réf.
99-613.pdf [en anglais]

CIS 98-1360 Seldén A.I., Westberg H.B., Axelson O.
Morbidité liée au cancer parmi les employés des fonderies d'aluminium et des ateliers de récupération de l'aluminium
Cancer morbidity in workers at aluminium foundries and secondary aluminium smelters [en anglais]
Thèmes traités: cancer des fosses nasales; cancer du foie; cancer du poumon; cancer du rectum; cancer; hexachloréthane; débitage et triage de ferrailles; différences liées au sexe; durée d'exposition; étude de cohorte; fonderies; industrie de l'aluminium; morbidité; Suède; tumeur de la vessie; usines métallurgiques.
American Journal of Industrial Medicine, nov. 1997, vol.32, n°5, p.467-477. 57 réf.
98-1360.pdf [en anglais]

CIS 98-1241 Harland A., Delzell E., Lally C., Rotimi C., Oestenstad K.
Etude cas-témoin du cancer du poumon dans une fonderie et dans deux ateliers de fabrication de moteurs
A case-control study of lung cancer at a foundry and two engine plants [en anglais]
Thèmes traités: anciennete; cancer du poumon; construction mécanique; étude cas-témoin; exposition de longue durée; fonderies; fumeurs; mortalité; relation dose-réponse; relation emploi-exposition; sidérurgie; substances cancérogènes; USA.
American Journal of Industrial Medicine, avr. 1997, vol.31, n°4, p.414-421. 23 réf.
98-1241.pdf [en anglais]

CIS 98-1410 Cherry N.M., Niven R.M., Burgess G., Robinson J., Wall S., Woerfel P.
Health and Safety Executive
Bronchite chronique et anomalies de la fonction pulmonaire chez les fondeurs
Chronic bronchitis and lung function abnormalities in foundry workers [en anglais]
Thèmes traités: atteinte respiratoire; bronchite chronique; durée d'exposition; enquête épidémiologique; évaluation de l'exposition; fonction pulmonaire; fonderies; poussières en suspension dans l'air; rapport; relation emploi-exposition; Royaume-Uni; volume expiratoire maximal par seconde.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 6FS, Royaume-Uni, 1997. 72p. 6 réf. Prix: GBP 25,00.
98-1410.pdf [en anglais]

CIS 97-1691 Ballal S.G.
Traumatismes oculaires chez les employés d'une fabrique de fer forgé, dans une province de l'est d'Arabie Saoudite
Ocular trauma in an iron forging industry in the Eastern Province, Saudi Arabia [en anglais]
En 1991, 193 accidents ont été déclarés au total dans une fabrique de fer forgé d'Arabie Saoudite, dont 77 étaient des lésions oculaires (taux de presque accidents de 111,8 pour 1000 travailleurs). On trouvait les taux de prévalence les plus élevés dans le groupe d'âge 33-42 ans et chez les travailleurs les moins expérimentés. La majorité des accidents étaient imputables au soudage, à l'utilisation de ciseaux pneumatiques et à la projection de corps étrangers. Plus d'un tiers des personnes blessées ne portaient pas de protection oculaire, et la négligence jouait un rôle très important. Il est recommandé de mettre en place un programme de formation en matière de sécurité et de remplacer les ciseaux pneumatiques.
Occupational Medicine, fév. 1997, vol.47, n°2, p.77-80. 21 réf.
97-1691.pdf [en anglais]

CIS 97-1205 Fonderies d'aluminium - Analyse et prévention des risques liés aux fours
Ce guide pratique de prévention contient des informations de base, notamment un inventaire des risques par fonction, nécessaires à la mise en place d'une démarche de prévention participative, spécifique et évolutive des risques liés aux fours. Au sommaire: terminologie employée; statistiques et cas concrets d'accidents; description des différents types de fours; chronologie des opérations et principales fonctions associées; démarche préventive. Annexes: mécanisme physique des explosions en fonderie; réglementation relative à la conception et à l'utilisation des machines et équipements de travail; moyens de premiers secours en cas de brûlure thermique; fiches de procédure, grilles générales et tableaux d'analyse.
Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail, 1er trimestre 1997, n°166, note n°2044-166-97, p.109-142. Illus. 40 réf.
97-1205.pdf [en français]

1996

CIS 00-1627 Ebert R.
Entretien systématique - Une condition nécessaire à une production fiable
Systematische Instandhaltung - Voraussetzung für sichere Fertigung [en allemand]
Thèmes traités: accroissement de la productivité; Allemagne; analyse coût-avantages; entretien et réparation; entretien préventif; fonderies; sécurité incorporée.
Giesserei, sept. 1996, vol.83, n°17, p.20-24. Illus. 7 réf.
00-1627.pdf [en allemand]

CIS 99-161 Facteurs de risques professionnels et moyens de prévention - Secteurs de la fonderie et des industries métallurgiques connexes
Repertorio de factores de riesgo ocupacional y medidas de control - Sectores de fundición e industrias metálicas afines [en espagnol]
Thèmes traités: aspects sociaux; comités de sécurité et d'hygiène; dispositifs de protection; éclairage; ergonomie; évaluation du risque; facteurs de risque; fonderies; guides de sécurité; industries métallurgiques de base; lutte contre le bruit; lutte contre les vibrations; prévention chimique; procédés de fabrication; programmes de sécurité; protection contre le feu; protection contre les explosions; radioprotection; réglage de la température; relation emploi-exposition; risques biologiques; risques mécaniques; sécurité électrique; surveillance médicale; techniques de prévention; transformation des métaux.
Seguro Social, Protección Laboral, Administradora de Riesgos Profesionales, Santafé de Bogotá, Colombie, 2e éd., 1996. 69p. Illus. 12 réf.
99-161.pdf [en espagnol]

CIS 97-632
Health and Safety Executive
Risques associés aux processus de fonderie: grondement des machines - Nuisances sonores; Vibrations appliquées au système main-bras - Bilan, symptômes et solutions
Hazards associated with foundry processes: Rumbling - Noise hazards. Hand-arm vibration - The current picture. Hand-arm vibration - Symptoms and solutions [en anglais]
La première de ces trois notices d'information décrit les niveaux de nuisance sonore associés aux machines générant un grondement et formule des recommandations pour réduire ces nuisances (élimination, commande automatique, réduction du temps d'exposition, protection de l'ouïe). Les deux autres notices traitent de la nature, de la fréquence et du coût du syndrome des vibrations appliquées au système main-bras et prodiguent des conseils quant à leurs causes (contact des doigts ou des mains avec des outils ou des matériaux vibrants). Enfin, elles décrivent les mesures de prévention technique (évaluation des risques, réduction du temps d'exposition, surveillance médicale, choix et entretien des outils, formation des travailleurs).
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 6FS, Royaume-Uni, sept. 1996. 6p. Illus. 16 réf.
97-0632.pdf [en anglais]

CIS 97-113 Laplaiche N.
Silicoses dans les fonderies automobiles
En 1989, huit médecins du travail des plus grosses fonderies automobiles françaises ont décidé de se réunir régulièrement afin de mettre en commun les problèmes rencontrés, de réfléchir à d'éventuelles solutions de prévention, d'uniformiser les protocoles de surveillance médicale des salariés et de réaliser des enquêtes épidémiologiques et des études "interfonderies". Dans cette dynamique, ce groupe de médecins a colligé l'ensemble des cas de silicoses de sa population pour évaluer quantitativement la pathologie silicotique des grandes fonderies automobiles françaises. Cet état des lieux devrait permettre une meilleure appréciation du risque dans les entreprises suivies et, peut-être, une extrapolation aux PME de fonderie.
Documents pour le médecin du travail, 4e trimestre 1996, n°68, p.323-328. Illus. 10 réf.
97-0113.pdf [en français]
http://www.inrs.fr/htm/silicoses_dans_les_fonderies_automobiles.html [en français]

CIS 97-184 Rosenman K.D., Reilly M.J., Rice C., Hertzberg V., Tseng C.Y., Anderson H.A.
Silicose parmi les travailleurs de fonderie: conséquences vis-à-vis de la nécessité de réviser la norme OSHA
Silicosis among foundry workers: Implication for the need to revise the OSHA standard [en anglais]
La fréquence de la pneumoconiose chez 1.072 travailleurs en activité et retraités des ateliers de fonderie d'une usine automobile américaine a été examinée. La moitié de ces travailleurs environ avaient travaillé dans la fonderie pendant 20 ans ou plus. Chez soixante des sujets, les clichés radiographiques ont confirmé une pneumoconiose, chez 28 ils évoquaient une silicose. Les changements liés à l'amiante n'étaient pas associés à une augmentation de l'exposition à la silice, mais plutôt au travail dans le service d'entretien. Un risque accru de 1,45 de radiographie évoquant la silicose a été mis en évidence après 20 ans de travail aux conditions prévues par la norme américaine (OSHA) et un risque accru de 2,10 après 40 ans de travail. Les données montrent que la norme OSHA actuelle (0,1mg/m3) n'est pas suffisamment basse pour protéger les travailleurs contre le risque de silicose confirmé par radiographie. Les expositions à 0,05mg/m3 (limite d'exposition recommandée par le NIOSH) résultent déjà en une prévalence inférieure (0,3-0,8%) de la preuve radiographique de silicose, ce qui donne à penser que la norme OSHA est trop élevée.
American Journal of Epidemiology, sept. 1996, vol.144, n°9, p.890-900. Illus. 21 réf.
97-0184.pdf [en anglais]

CIS 96-2293
Health and Safety Commission, Foundries Industry Advisory Committee
Sélection, utilisation et entretien des vêtements de protection contre le métal en fusion
The selection, use and maintenance of molten metal protective clothing [en anglais]
Ce guide décrit les risques des procédés utilisant des métaux en fusion et propose des méthodes pour maîtriser ces risques. Des recommandations détaillées sont formulées en ce qui concerne le choix des vêtements de protection: vêtements requis (prescriptions minimales types à satisfaire); type de matériau (résistance au feu, transmission de la chaleur); étiquetage des vêtements; conception des vêtements (style, bonne adaptation, confort et fiabilité). D'autres composants de l'équipement de protection sont également décrits brièvement, et la question de la formation à leur utilisation, entretien et nettoyage est abordée. La question de la supervision et des coûts est également évoquée.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 6FS, Royaume-Uni, 1996. iii, 30p. Illus. 9 réf. Prix: GBP 8,50.
96-2293.pdf [en anglais]

CIS 96-852 Myers W.R., Zhuang Z., Nelson T.
Mesures "in situ" d'appareils respiratoires à demi-masque - Travaux de fonderie
Field measurements of half-facepiece respirators - Foundry operations [en anglais]
Les facteurs de protection des appareils respiratoires à demi-masque jetables en élastomère ont été calculés à partir du rapport entre les concentrations de poussières et de fumées dans l'air ambiant et à l'intérieur des masques portés par les travailleurs de trois fonderies. Les particules en suspension dans l'air étaient principalement à base de zinc, de plomb et de silicium, celles présentes à l'intérieur du masque étant surtout constituées de zinc, de chlore et de plomb. Alors qu'on a remarqué des différences importantes dans les concentrations ambiantes de zinc et de plomb entre les fonderies, aucune différence notable n'a été observée au niveau des concentrations à l'intérieur des masques. D'après les résultats des mesures effectuées dans les masques, il apparaît que ces appareils constituent une protection efficace pour les travailleurs lorsqu'ils sont utilisés et entretenus correctement, de concert avec les moyens de protection technique existants.
American Industrial Hygiene Association Journal, fév. 1996, vol.57, n°2, p.166-174. 13 réf.
96-0852.pdf [en anglais]

1995

CIS 97-1915 Usines métallurgiques, aciéries, fonderies, centrales électriques et thermiques
Metal-, stålværker og støberier, el- og varmeværker [en danois]
Résumé systématique des publications et documents traitant des facteurs de l'environnement de travail et du bilan de santé actuel dans les usines métallurgiques, les aciéries, les fonderies, les centrales électriques et thermiques danoises. On décompte environ 5.700 personnes travaillant dans l'industrie métallurgique, les aciéries et les fonderies et 14.400 dans les centrales électriques au Danemark. Les principales préoccupations sont les accidents, le bruit et les maladies respiratoires. Puis viennent les lésions d'effort, les cancers et les pathologies dues aux contraintes thermiques.
Arbejdstilsynet, At-Salg, Landskronagade 33, 2100 København Ø, Danemark, 1995. 86p. Prix: DKK 100,00 + taxe.
97-1915.pdf [en danois]

CIS 97-154 Ostiguy G., Vaillancourt C., Bégin R.
Bilan respiratoire chez des travailleurs exposés aux poussières métalliques et aux fumées de fonderie dans une usine d'affinage du cuivre
Respiratory health of workers exposed to metal dusts and foundry fumes in a copper refinery [en anglais]
Etude transversale et longitudinale (7 ans) menée sur 494 travailleurs d'une usine d'affinage du cuivre par questionnaires médicaux, radiographies thoraciques et spirométrie dans le but d'évaluer les risques respiratoires. La prévalence du syndrome obstructif chronique (SOC) et des troubles des petites voies aériennes (TPVA) était de 5 et de 7%, similaire à celle de la population témoin et corrélée à l'indice cumulatif du tabagisme. La moyenne de la réduction du volume expiratoire maximal par sec. (FEV1) était de 20(7)mL pour les abstinents, 26(4)mL pour les fumeurs et 26(5)mL pour les anciens fumeurs. La baisse du FEV1 était de 53(10) chez les fumeurs actuels et anciens présentant des TPVA. La prévalence des plaques pleurales était de 11% chez les travailleurs plus âgés avec exposition à l'amiante. Il semble que l'exposition de longue durée à de faibles concentrations de poussières métalliques, gaz et fumées de fonderie ne provoque pas nécessairement de troubles respiratoires, que les plaques pleurales de petites dimensions ne réduisent pas significativement le débit expiratoire forcé et que l'exposition aux poussières d'amiante n'entraîne pas nécessairement une atteinte respiratoire.
Occupational and Environmental Medicine, mars 1995, vol.52, n°3, p.204-210. 51 réf.
97-0154.pdf [en anglais]

CIS 97-185 Maizlish N.A., Parra G., Feo O.
Evaluation neurocomportementale chez des travailleurs vénézuéliens exposés au plomb minéral
Neurobehavioural evaluation of Venezuelan workers exposed to inorganic lead [en anglais]
Afin de déterminer les effets neurocomportementaux d'une faible exposition au plomb, 43 travailleurs d'une fonderie de plomb et 45 d'une usine de verre ont été l'objet d'une évaluation grâce à la batterie de tests neurocomportementaux de base (BTNC) de l'OMS dans le cadre d'une étude transversale. Les travailleurs exposés ont obtenu des résultats inférieurs à ceux des travailleurs non exposés pour 10 des 14 variables étudiées. Néanmoins, seulement le profil des états d'humeur a montré une relation dose-réponse significative avec le niveau de plombémie dans les modèles de régression multiple où l'âge, l'éducation et la consommation d'alcool étaient employés comme covariables. La fréquence de symptômes de colère, dépression, fatigue et douleurs articulaires était également significativement élevée dans le groupe exposé. Cette étude confirme les résultats rapportés dans la plupart des recherches sur les effets neurocomportementaux d'une faible exposition au plomb.
Occupational and Environmental Medicine, 1995, vol.52, p.408-414. Illus. 27 réf.
97-0185.pdf [en anglais]

CIS 97-198 Reilly M.J., Rosenman K.D., Abrams J.H., Zhu Z., Tseng C., Hertzberg V., Rice C.
Effets oculaires de l'exposition à la triéthylamine lors du noyautage en boîte froide en fonderie
Ocular effects of exposure to triethylamine in the sand core cold box of a foundry [en anglais]
Les effets ophtalmologiques aigus et chroniques de l'exposition à la triéthylamine lors du noyautage en boîte froide en fonderie ont été évalués à l'aide d'un examen clinique de la cornée, d'un test de l'acuité visuelle et d'un questionnaire sur les symptômes visuels ressentis par les travailleurs exposés. Des prélèvements individuels ont également été effectués pour doser la triéthylamine. En dépit des faibles concentrations de triéthylamine relevées dans l'air et de l'absence d'œdème cornéen, les travailleurs exposés se plaignaient de troubles visuels. Des recherches sont nécessaires pour trouver l'explication de l'apparition de ces troubles survenant en-dessous des valeurs limites admises couramment aux Etats-Unis. La nouvelle valeur limite de 4,1mg/m3 recommandée par l'ACGIH semble préférable.
Occupational and Environmental Medicine, 1995, vol.52, p.337-343. 10 réf.
97-0198.pdf [en anglais]

CIS 96-1027
Health and Safety Executive
Risques associés aux techniques de fonderie: dangers dus au bruit provoqué par les machines à mouler et à ébarber
Hazards associated with foundry processes - Noise hazards: Foundry moulding machines; Fettling [en anglais]
Ces deux notes d'information formulent des recommandations pour l'application du Règlement de 1989 sur le bruit au travail (voir CIS 90-21) lors de l'utilisation de machines à mouler et à ébarber dans les fonderies. Au sommaire: dangers dus au bruit produit par les machines à mouler et méthodes de lutte contre le bruit (silencieux, remplacement des vibrateurs à piston par des vibrateurs rotatifs, enceintes acoustiques, protection de l'ouïe); autres sources de bruit; niveaux sonores durant les opérations d'ébarbage; classement des méthodes de lutte contre le bruit (élimination, contrôles techniques, protection de l'ouïe).
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 6FS, Royaume-Uni, 1995. 4p. Illus. 11 réf.
96-1027.pdf [en anglais]

CIS 96-355 Guide pratique de prévention dans les fonderies d'aluminium - Analyse et prévention des risques liés aux manutentions
La mise en œuvre des moyens de manutention nécessite l'activation de fonctions répertoriées dans ce guide, chacune d'elles étant assurée par un certain nombre de moyens de manutention, dont le choix dépend des produits et fonctions considérés. Des anomalies de fonctionnement ou des défaillances de ces moyens peuvent engendrer des risques lors de leur mise en œuvre. Cette note contient les informations de base, notamment un inventaire des risques par fonctions, moyen de manutention et produit, nécessaire à la mise en place d'une démarche de prévention participative, spécifique et évolutive des risques liés aux manutentions.
Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail, 3e trimestre 1995, n°160, note n°2000-160-95, p.399-414. Illus. 28 réf.
96-0355.pdf [en français]

CIS 96-351
Health and Safety Executive
Protection des machines de fonderie
Foundry machine guarding [en anglais]
Ces quatre notices d'information formulent des recommandations permettant de déterminer le type de dispositifs de protection devant équiper les matériels et machines de fonderies et les normes auxquelles ces dispositifs doivent satisfaire. La première notice consiste en une introduction générale et traite des normes en vigueur, des statistiques sur les accidents, des dispositifs de protection et de l'évaluation des risques, ainsi que de la formation. Les trois autres notices décrivent les risques et les dispositifs de protection devant équiper les machines utilisées pour le moulage et le noyautage, la manipulation du sable (transporteurs à bande), le démoulage et le malaxage du sable avec des résines, liants, etc., et le grenaillage.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk C010 6FS, Royaume-Uni, 1995. 10p. Illus. 9 réf.
96-0351.pdf [en anglais]

CIS 95-2196 Schneider W.D., Bräunlich A., Lorenz A., Schöneich R., Thürmer H., Wallenstein G.
Bundesanstalt für Arbeitsmedizin
Relation dose-effet déterminée à partir d'études de l'exposition des voies respiratoires aux substances irritantes (rapport final)
Dosis-Wirkungs-Beziehungen bei irritativer Atemtraktbelastung (Schlussbericht) [en allemand]
Aspects étudiés dans ce rapport: (1) fréquence des affections respiratoires chroniques, professions et substances irritantes impliquées, telles qu'elles ressortent des analyses des dossiers d'examens médicaux périodiques effectués par des médecins du travail en Allemagne entre 1982 et 1990; (2) effets irritants des cendres de houille volantes sur les travailleurs de centrales thermiques; (3) effets sur le tractus respiratoire des fumées de soudage contenant de la colophane; (4) indicateurs biologiques de l'inhalation de substances irritantes; (5) relation dose-effet entre exposition aux poussières et fonction pulmonaire chez les travailleurs des fonderies.
Wirtschaftsverlag NW, Verlag für neue Wissenschaft GmbH., Postfach 10 11 10, Am Alten Hafen 113-115, 2850 Bremerhaven 1, Allemagne, 1995. 194p. Illus. Réf.bibl. Prix: DEM 33,00.

CIS 95-1109
Health and Safety Commission, Foundries Industry Advisory Committee
Lutte contre le bruit dans les ateliers de démoulage des fonderies
Noise control at foundry shakeouts [en anglais]
Ce document donne des directives concernant la lutte contre le bruit émis par les machines utilisées pour casser et retirer le sable de moulage qui entoure les pièces moulées en fonderie (démoulage ou décochage). Au sommaire: sources du bruit lors du démoulage et facteurs affectant les niveaux sonores; réduction du bruit dans les ateliers de démoulage nouveaux et anciens; traitements conseillés pour les moules avec et sans boîte, manipulateurs et retrait des moules en céramique; exemples pratiques de mesures de lutte contre le bruit (enceintes, écrans, refuges acoustiques, automatisation, séparation des opérations, entretien, remplacement ou modification du démoulage). En annexe: le risque de bruit; principes et méthodes de réduction du bruit; stratégie de lutte contre le bruit; législation et responsabilités de l'employeur.
HSE Books, PO Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 6FS, Royaume-Uni, 1995. v, 58p. Illus. 21 réf. Prix: GBP 14,50.

1994

CIS 97-929 Krantz S., et al.
Exposition à des fibres céramiques réfractaires dans les usines métallurgiques et les fonderies
Exponering för keramiska fibrer vid smältverk och gjuterier [en suédois]
Etude sur l'exposition à des fibres céramiques réfractaires (FCR) dans des usines métallurgiques et des fonderies. Les sujets de l'étude ont été classés dans trois catégories d'exposition, selon leur distance par rapport à la source des fibres. La catégorie 1, celle des concentrations atmosphériques les plus élevées, concerne les préposés à la manipulation directe de FCR (concentrations médianes comprises entre 0,26 et 12 fibres/mL selon le site). Dans cette catégorie, les concentrations pouvaient aller jusqu'à 210f/mL lors de certaines opérations. La catégorie 2, (travail sur un équipement ou à proximité d'un équipement contenant des FCR) et la catégorie 3 (travail dans les ateliers d'implantation de ces équipements): valeurs médianes comprises entre 0,03-0,24f/mL. L'estimation des doses montre que certains groupes professionnels peuvent être exposés à un risque dans leur milieu de travail. Commentaires sur les différentes techniques de limitation des émissions de fibres.
Arbetsmiljöinstitutet, Förlagstjänst, 171 84 Solna, Suède, 1994. 36p. Illus. 37 réf.
97-0929.pdf [en suédois]

CIS 97-821 Jones R.D.
Surveillance des travailleurs d'une fonderie d'antimoine: mortalité entre 1961 et 1992
Survey of antimony workers: Mortality 1961-1992 [en anglais]
La mortalité au sein d'une population définie par recensement et d'une cohorte prospective d'hommes d'une fonderie d'antimoine du nord-est de l'Angleterre a été suivie de 1961 à 1992. Les travailleurs étudiés étaient exposés à divers agents, tels que l'antimoine et ses oxydes, l'arsenic et ses oxydes, le dioxyde de soufre et les hydrocarbures aromatiques polycycliques. Les résultats mettent en évidence l'existence d'un risque élevé de cancer du poumon chez les travailleurs embauchés avant 1961 sans qu'aucun agent causal ne puisse être incriminé. La mortalité analysée par périodes quinquennales à partir de la première exposition montre une atténuation de l'effet de l'exposition après 1955. Bien que la puissance de l'étude soit moindre pour les périodes les plus récentes, l'absence d'excès dans la population après 1960 est encourageante.
Occupational and Environmental Medicine, nov. 1994, vol.51, n°11, p.772-776. 7 réf.
97-0821.pdf [en anglais]

CIS 96-981 Hesse J.M., Irle H., Strasser H.
Etude en laboratoire de la dégradation de l'audition due au bruit impulsif
Laborexperimentelle Untersuchung zur Gehörschädlichkeit von Impulsschall [en allemand]
Dix volontaires âgés de 23 à 43 ans ont été exposés à six types de bruit dont l'intensité était équivalente à une exposition sonore pendant huit heures à 85dB(A). Ils ont été exposés pendant une heure à un bruit de 94dB(A) et pendant 45s à un bruit de 113dB(A). Dans les quatre expositions suivantes, les 113dB(A) ont été réparties en 180 impulsions de 250ms, 450 impulsions de 100ms, 1.800 impulsions de 25ms et 9.000 impulsions de 5ms. Le seuil de déplacement temporaire a été mesuré 2min après cessation de l'exposition (TTS2) et le temps de récupération nécessaire était significativement meilleur après une exposition à 113dB(A) pendant 45ms qu'après une exposition à 94dB(A) pendant 1h. Le TTS2 et le temps de récupération se dégradaient significativement toutefois au fur et à mesure que le nombre d'impulsions d'une durée de plus en plus faible augmentait.
Zeitschrift für Arbeitswissenschaft, déc. 1994, vol.48, n°4, p.237-244. Illus. 35 réf.
96-0981.pdf [en allemand]

CIS 95-1781 Cohen H.J., Powers B.J.
Comparaison de l'exposition aux particules respirables et non respirables de cuivre et d'oxyde de zinc dans une fonderie de métaux non ferreux
A study of respirable versus nonrespirable copper and zinc oxide exposures at a nonferrous foundry [en anglais]
Des prélèvements d'air individuels ont été réalisés sur des salariés travaillant au coulage d'un alliage de 70% de cuivre et de 30% de zinc. Ces prélèvements ont été effectués à l'aide de cyclones de 10mm en nylon afin de séparer les fractions respirables des fractions non respirables. Les matières particulaires de cuivre et d'oxyde de zinc prélevées étaient en majorité non respirables (94% et 65%, respectivement). Dans l'ensemble, la proportion d'échantillons de matières particulaires totales qui dépassait la limite admissible PEL de l'OSHA pour ces substances à l'état de fumées était plus élevée que dans le cas d'échantillons de fractions respirables. On recommande donc de tenir compte de la taille des particules lorsqu'on compare les résultats par rapport aux normes d'hygiène pour les fumées ou les poussières respirables.
American Industrial Hygiene Association Journal, nov. 1994, vol.55, n°11, p.1047-1050. 27 réf.

CIS 95-1331 Sorohan T., Faux A.M., Cooke M.A.
Mortalité dans une cohorte de travailleurs d'aciéries au Royaume-Uni, notamment par cancer de l'estomac et des poumons, de 1946 à 1990
Mortality among a cohort of United Kingdom steel foundry workers with special reference to cancers of the stomach and lung, 1946-90 [en anglais]
Occupational and Environmental Medicine, mai 1994, vol.51, n°5, p.316-322. 8 réf. ###

CIS 95-1022 Ota H., Yamauchi T., Tanaka S., Miyama M., Yamaoka K., Yoshida S., Takizawa A.
Enquête sur le benzo(a)pyrène dans les fonderies
Benzo(a)piren chōsa jirei [en japonais]
D'août 1987 à fév. 1993, les concentrations de benzo(a)pyrène (BaP) en suspension dans l'air de 25 fonderies ont été mesurées concurremment avec des prélèvements de poussières effectués en conformité avec les normes de contrôle d'ambiance sur le lieu de travail. Les échantillons de poussières ont été analysés par chromatographie en phase liquide haute performance avec détection fluorométrique. Sur 202 échantillons, 139 présentaient une concentration de BaP plus élevée que la concentration moyenne relevée au Japon dans l'atmosphère; s'agissant de certains échantillons, la concentration était 100 fois plus élevée. Dans les ateliers de décochage, de préparation des sables et de coulée, la concentration de BaP était plus élevée que partout ailleurs. Dans les fonderies où l'on utilisait le brai de houille pour le noyautage, les concentrations de BaP étaient plus élevées que dans celles où l'on utilisait à la place de la poussière de charbon. Une corrélation existait entre les concentrations de BaP et les concentrations de benzo(hi)pérylène et de benzo(k)fluoranthène. Plus de 85% du BaP étaient concentrés sur les particules de poussières respirables de moins de 7µm de diamètre.
Journal of Working Environment, 1 mars 1994, vol.15, n°2, p.50-56. Illus. 8 réf.

CIS 95-960 Guide pratique de prévention dans les fonderies d'aluminium - Analyse et prévention des risques liés aux bâtiments
Ce guide expose comment prendre en compte, à la conception des bâtiments, les connaissances et les données essentielles de sécurité spécifiques, relatives au contact entre le métal liquide et l'eau de refroidissement, aux manutentions, aux fours et aux ambiances de travail. Des grilles présentent les éléments à risque, les risques correspondants, leurs causes et les objectifs de prévention pour leur résolution et fournissent des références documentaires ainsi que des recommandations concernant l'équipement nécessaire et les procédures à observer.
Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail, 4e trimestre 1994, n°157, note n°1976-157-94, p.475-503. Illus. 28 réf.

CIS 95-959 Weiner R., Rees D., Zwi A.
Directives: surveillance des poussières, de la pneumoconiose et de la tuberculose pulmonaire chez des travailleurs sud-africains employés dans des fonderies
Guidelines: Monitoring dust, pneumoconiosis and pulmonary tuberculosis in South African foundry workers [en anglais]
Ces directives décrivent une procédure pour la surveillance de l'exposition aux poussières et des pneumopathies chez les ouvriers fondeurs. On y trouve des informations générales sur les fonderies sud-africaines. Les résultats d'enquêtes récentes sur les fonderies et les pratiques de surveillance suivies y sont brièvement résumés. Des conseils sont donnés sur la procédure à suivre pour la surveillance de la santé des travailleurs et des conditions d'empoussiérage sur les lieux de travail.
National Centre for Occupational Health, P.O. Box 4788, Johannesburg 2000, Afrique du Sud, 1994. 20p. 4 réf.

CIS 95-716 Keck R., Krüger B., Kretschmer R.
Recherche de composants radioactifs dans la ferraille et les produits finis
Überwachung von Schrott und Fertigprodukten auf radioaktive Bestandteile [en allemand]
La ferraille peut contenir des composants radioactifs, notamment si elle provient d'équipements médicaux, militaires, de laboratoires de recherche ou de centrales nucléaires. Les compteurs à scintillation peuvent être utilement employés pour rechercher les composants radioactifs dans la ferraille puisqu'ils permettent de déceler tous les types de radioactivité. Description et illustration de l'installation de tels équipements aux postes frontières, à l'entrée des dépôts de ferraille, des aciéries et fonderies pour déceler les matériaux radioactifs dans la ferraille transportée par camion ou wagon de chemin de fer.
Stahl und Eisen, mai 1994, vol.114, n°5, p.69-77. Illus. 4 réf.

CIS 95-308 Barlier A.
Rayonnements optiques dans une forge. Mesures et moyens de protection
Une étude a été réalisée dans une forge, afin de mettre en évidence et d'évaluer les risques oculaires dus aux rayonnements optiques (ultraviolet, visible et infrarouge). L'éclairement énergétique spectrique, pour des longueurs d'onde variant entre 200 et 3.000nm, et la luminance énergétique spectrique, entre 400 et 700nm, ont été relevées à différents postes de travail (laminage, four de réchauffage pas-à-pas, presse, four d'aciérie électrique, four de forge, four de laminage). De plus, l'efficacité des moyens de prévention utilisés à ces postes de travail a été vérifiée. Il est montré qu'une exposition chronique au rayonnement infrarouge émis à tous les postes de travail présente un risque non négligeable pour les yeux des opérateurs. A certains postes de travail (four de forge, four de l'aciérie électrique et poste de laminage), aucun des moyens de protection utilisés n'est efficace. Les caractéristiques de transmission des filtres qui assureraient une protection efficace aux différents postes de travail ont été définies.
Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail, 2e trimestre 1994, n°155, note n°1960-155-94, p.181-193. Illus. 8 réf.

CIS 94-1886
Health and Safety Commission, Foundries Industry Advisory Committee
Protection de l'ouïe dans les fonderies
Hearing protection in foundries [en anglais]
Cette brochure met l'accent sur la nécessité du port correct des protège-tympans et de leur entretien. Les signes de détérioration des bouchons et des coquilles anti-bruit sont décrits et des conseils sont prodigués pour leur utilisation et leur entretien. Des exemples de bonnes et de mauvaises coquilles anti-bruit sont donnés.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 6FS, Royaume-Uni, juil. 1994. 6p. Illus. 4 réf.

1993

CIS 97-1207 Liste de vérification à l'usage des forges
Checklista för smidesverkstäder [en suédois]
Cette liste de vérification de sécurité à l'usage des forges comporte 41 questions se rapportant aux domaines suivants: réception des marchandises et salles de stockage; découpe du fer malléable; traitement thermique; travail du métal; découpage; décapage; autres questions.
Arbetarskyddsnämnden, Box 3208, 103 64 Stockholm, Suède, 1993. 6p.
97-1207.pdf [en suédois]

CIS 96-1901 Müller P., Schmid R.
Bundesministerium für Forschung und Technologie
Etude pilote sur les méthodes de travail et procédés de fabrication ergonomiques dans une nouvelle fonderie d'aluminium faisant appel à des techniques d'organisation novatrices
Pilothafter Einsatz neuartiger belastungsmindernder Techniken und Verfahren im Rahmen der vollständigen technisch-organisatorischen Neugestaltung einer Aluminiumgiesserei [en allemand]
Le fabricant automobile allemand BMW a installé sa fonderie d'aluminium dans une nouvelle usine dotée d'équipements ultra-modernes. Les 135 salariés travaillent maintenant en équipes organisées selon des modalités nouvelles. Des équipes de taille et de composition différentes ont été constituées pour les ateliers de coulée, de fabrication des pièces brutes et de noyautage. Les expériences réalisées avec les différentes équipes sont décrites. L'importance de la participation des salariés à la composition des équipes et de la petite taille des équipes est mise en relief. Il est toutefois précisé que des gains de productivité n'ont été possibles qu'avec des stimulants pécuniaires. Présentation d'actions de formation permanente organisées dans le domaine des compétences sociales et professionnelles et d'autres initiatives prises pour améliorer la circulation de l'information.
Giesserei-Verlag GmbH, Breite Strasse 27, 40213 Düsseldorf, Allemagne, 1993. 77p. Illus. 3 réf.
96-1901.pdf [en allemand]

CIS 96-625 Dodson R.F., O'Sullivan M., Corn C.J., Garcia J.G.N., Stocks J.M., Griffith D.E.
Analyse des corps ferrugineux dans le liquide du lavage bronchoalvéolaire chez des fondeurs
Analysis of ferruginous bodies in bronchoalveolar lavage from foundry workers [en anglais]
Les corps ferrugineux classiques dans les échantillons de tissus sont considérés comme des indices d'une exposition antérieure à l'amiante. Les études récentes ont montré que la présence des corps ferrugineux dans le liquide du lavage bronchoalvéolaire était associée à une exposition à l'amiante et qu'elle constituait un indice plus sensible que l'histoire professionnelle. Les échantillons du lavage bronchoalvéolaire, prélevés chez cinq fondeurs, ont été examinés par microscopie optique pour établir la présence des corps ferrugineux et par microscopie électronique par transmission pour caractériser la charge de fibres non enveloppées et analyser les noyaux des corps ferrugineux. Tous les échantillons à faible agrandissement (200 x) contenaient des corps ferrugineux. Une population séparée de ce groupe a été identifiée lors d'un fort agrandissement (400 x) par la présence d'un ruban noir mince. L'emploi de la microscopie électronique par transmission pour les composantes des noyaux des corps ferrugineux et les particules non enveloppées a confirmé la fiabilité de la microscopie optique à fort agrandissement pour la différenciation de la plupart de ces noyaux non asbestosiques.
British Journal of Industrial Medicine, nov. 1993, vol.50, n°11, p.1032-1038. Illus. 24 réf.
96-0625.pdf [en anglais]

CIS 94-1607 Bezard F., Dubois J.P., Jourdain P., Laplaiche N., Richard P., de Roll P., Rolland A.M., Roussel D., Scalbert J., Violette E.
Les fonderies: procédés de noyautage
Après une revue des risques communs aux procédés de noyautage et des principes de leur gestion, les risques spécifiques de chaque procédé sont étudiés et des modalités de surveillance du milieu de travail et de surveillance médicale sont proposées.
Documents pour le médecin du travail, 3e trimestre 1993, n°55, p.251-258. 28 réf.

CIS 94-907 Rotimi C., Austin H., Delzell E., Day C., Macaluso M., Honda Y.
Etude de suivi rétrospective sur le personnel d'une fonderie et de fabriques de moteurs
Retrospective follow-up study of foundry and engine plant workers [en anglais]
Compte-rendu d'une étude rétrospective de suivi conduite sur 21.013 travailleurs employés dans une fonderie et dans deux fabriques de moteurs en vue de déterminer l'existence possible d'un taux inhabituel de mortalité chez ces travailleurs. Un total de 2.235 décès a été enregistré durant la période de suivi 1970-1987. La mortalité toutes causes confondues était plus faible que prévu. On a observé chez les hommes une surmortalité par cancer du poumon comprise entre 6 et 13% selon le choix du groupe de référence. Une relation positive existait entre la mortalité par cancer des poumons et l'ancienneté professionnelle (P=0,008). Les Blancs présentaient un excédent statistiquement significatif de décès par cancer gastrique (SMR=158; IC 95%: 101-234). Chez les Noirs s'observaient un excédent de mortalité par cancer du pancréas, spécialement dans les fabriques de moteurs (SMR=303; IC: 121-624) et un excédent de cancer de la prostate, concentré chez les ouvriers de fonderie (SMR=234; IC: 112-430).
American Journal of Industrial Medicine, oct. 1993, vol.24, n°4, p.485-498. Illus. 38 réf.

CIS 94-976 Edmonds M.A., Gressel M.G., O'Brien D.M., Clark N.J.
Réduction de l'exposition lors d'opérations de coulée dans une fonderie de laiton
Reducing exposures during the pouring operations of a brass foundry [en anglais]
Enquête sur l'exposition au plomb des travailleurs affectés au transport et à la coulée du métal dans une fonderie de laiton, et étude des techniques de prévention appropriées. Dans la fonderie en question, la prévention était assurée par des systèmes de ventilation installés au niveau du four et le long des lignes de coulée continue et stationnaire. Des mesures en temps réel ont été pratiquées pour déterminer quelles opérations étaient les principales sources d'exposition et un moniteur manuel d'aérosols a été utilisé pour les mesures en temps réel de l'exposition aux aérosols (considérés comme des substituts du plomb) dans la zone de respiration des travailleurs. Les plus fortes concentrations d'aérosols s'observaient durant le transport hors ventilation d'une poche de coulée en charge. L'adjonction d'une aspiration localisée pourrait conduire à une réduction de 40% de l'exposition des travailleurs durant les opérations de coulée en continu. Les moyens de prévention suggérés dans cette étude pourraient s'appliquer aux opérations de coulée dans la totalité du secteur industriel considéré afin de réduire l'exposition des travailleurs aux fumées métalliques.
American Industrial Hygiene Association Journal, mai 1993, vol.54, n°5, p.260-266. Illus. 10 réf.

CIS 94-917 Métallurgie et sidérurgie, fonderies, centrales électriques et thermiques
Metal- stålværker og støberier, el- og varmeværker [en danois]
Volume 1 d'une série de monographies sur la sécurité et la santé au travail dans tous les secteurs de l'économie danoise. Ce volume englobe la métallurgie et la sidérurgie, les fonderies et les centrales électriques et thermiques. Les principaux risques professionnels dans ce secteur sont les accidents, les niveaux sonores, les aérocontaminants, les charges lourdes et les vibrations (syndrome de Raynaud).
Direktoratet for Arbejdstilsynet, Landskronagade 33-35, 2100 København Ø, Danemark, 1993. 66p. 22 réf. Prix: DKK 100,00.

1992

CIS 95-1505 van den Brulle P.
Bundesanstalt für Arbeitsschutz
Emissions sonores des machines de fonderie, partie II - Grenailleuses, machines automatiques de moulage, grilles
Geräuschemission von Giessereimaschinen II - Strahlanlagen, automatische Formanlagen, Förderroste [en allemand]
Dans les usines métallurgiques, les niveaux sonores aux postes de nettoyage des pièces sont considérables. Une campagne de mesures a donc été entreprise sur 55 grenailleuses du type sans air comprimé et 6 à air comprimé. Moyennant certaines modifications pouvant être réalisées d'après les instructions du constructeur, le niveau de pression sonore a pu être ramené à 85 voire à 80dB(A). Au cours des dernières années, les machines de moulage, les machines à tirer les noyaux et les machines vibrantes ont considérablement évolué. On a constaté lors d'études que le niveau sonore de ces machines est fonction de l'entretien de la machine et de la qualité du silencieux. S'agissant des machines de moulage et des machines à tirer les noyaux, il est possible d'abaisser assez aisément le niveau sonore à moins de 85dB(A) et moins de 80dB(A) respectivement. Dans le cas de la grille, le niveau de puissance acoustique étant directement proportionnel à sa surface, une réduction de 10dB(A) peut être obtenue en installant des cabines isolantes.
Wirtschaftsverlag NW, Postfach 10 11 10, Am Alten Hafen 113-115, 2850 Bremerhaven 1, Allemagne, 1992. 184p. Illus. 17 réf.

CIS 94-584 Jansing P.J., Lamprecht J.
Etiologie multifactorielle du carcinome du larynx dans un atelier de trempe à l'huile
Multifaktorielle Genese eines Kehlkopfkarzinoms in einer Ölhärterei [en allemand]
Des examens du larynx ont été pratiqués sur 29 travailleurs employés dans l'atelier de trempe à l'huile d'une fonderie allemande et 40 témoins de la même entreprise. Les relevés effectués à proximité des bains de trempe ont donné les résultats suivants: concentrations de benzo(a)pyrène comprises entre 23 et 36ng/m3, concentration de poussière respirable de 2,21mg/m3 avec une teneur en quartz de 4%, niveaux sonores variant entre 85 et 95dB(A) et températures comprises entre 29,2 et 30°C avec humidité relative de 13%. Une incidence très significative du cancer du larynx a été constatée chez les sujets travaillant dans l'atelier de trempe (4 cas contre 0 dans le groupe témoin). Les troubles laryngés y étaient beaucoup plus fréquents que dans le groupe témoin (76% contre 27%) alors que l'on comptait plus de fumeurs en général et de gros fumeurs dans le groupe témoin que dans le groupe des sujets exposés.
Arbeitsmedizin - Sozialmedizin - Präventivmedizin, avr. 1992, vol.27, n°4, p.137-139. Illus. 16 réf.

CIS 94-229 Société française de médecine du travail - Séance du 25 janvier 1992
Résumés des communications présentées à l'occasion de la séance du 25 janvier 1992 de la Société française de médecine du travail. Thèmes traités: intolérance acquise aux solvants; le syndrome d'intolérance aux odeurs chimiques; plaques pleurales sans asbestose associée et fonction respiratoire; enquête épidémiologique de mortalité dans une fonderie de plomb; méthodologie et résultats; Commission santé de CINDEX (Centre inter-entreprise de l'expatriation): ou comment rendre sûrs et confortables les déplacements et la vie à l'étranger; prévention du risque SIDA au cours du travail à l'hôpital.
Archives des maladies professionnelles, 1992, vol.53, n°3, p.195-199.

CIS 94-301 Mora V., Pairon J.C., Garnier R., Laureillard J., Lionnet F., Hoguet L., Schaeffer A., Efthymiou M.L., Brochard P.
Intoxication aiguë par l'hydrogène arsénié dans une fonderie de métaux ferreux. A propos de deux observations
Deux cas d'intoxication aiguë par l'hydrogène arsénié (AsH3) ont été observés chez 2 ouvriers devant nettoyer la poche de désulfuration d'une fonderie. Le 1er patient a présenté une hémolyse aiguë avec insuffisance rénale aiguë nécessitant un recours transitoire à l'hémodialyse. La fonction rénale s'est lentement améliorée et une hypertension artérielle a été ensuite observée. Le 2e patient, après une hémolyse aiguë accompagnée d'insuffisance rénale modérée transitoire, a présenté une hépatite mixte à prédominance cytolytique 20 jours après l'intoxication initiale. L'absence de transfusion évoque la responsabilité de l'arsine dans cette hépatite mais sans certitude. Les contrôles d'ambiance ont permis d'objectiver le dégagement d'arsine lors du nettoyage de la poche de désulfuration: les taux en atmosphère sèche étaient ≤ à la valeur limite d'exposition. Par contre, des taux de 60ppm ont été observés lors de l'adjonction d'eau sur les scories. La mise en évidence d'impuretés d'arsenic dans les ferrosiliciums et carbure de calcium employés dans la fonderie permet d'expliquer les 2 intoxications survenues, du fait d'une hydrolyse des arséniures lors de l'arrosage accidentel des scories de la poche.
Archives des maladies professionnelles, 1992, vol.53, n°3, p.167-173. Illus. 21 réf.

CIS 93-892 Perrault G., Dion C., Ostiguy C., Michaud D., Baril M.
Echantillonnage sélectif et identification chimique des poussières en suspension dans l'air des fonderies de minerai de fer
Selective sampling and chemical speciation of airborne dust in ferrous foundries [en anglais]
Des échantillonnages sélectifs de poussière en suspension dans l'air ont été effectués dans trois fonderies de minerai de fer. Les fractions granulométriques ont été analysées pour déterminer les concentrations de poussière, de silice cristalline et de fumées métalliques. La tendance concernant les concentrations de poussières en suspension dans l'air semblait s'expliquer par l'importance de la ventilation naturelle ou mécanique dans les fonderies, bien que la différence des résultats entre les fonderies ne fût généralement pas statistiquement significative. Le quartz était présent dans les particules de grande et moyenne tailles et absent dans les petites particules (<0,5µm). Le plomb était toujours concentré dans les fractions de petites particules et était prédominant dans les fonderies où on utilisait des métaux de récupération non traités. La complexité de la composition des particules augmentait en proportion de la diminution de leur diamètre aérodynamique moyen. Le contenu en métaux des petites particules était plus élevé que celui des grosses particules et était lié aux opérations de coulage. Les particules de taille moyenne ou grande semblaient venir principalement du sable et des autres matériaux utilisés dans les opérations de moulage.
American Industrial Hygiene Association Journal, juil. 1992, vol.53, n°7, p.463-470. Illus. 47 réf.

CIS 93-659
Foundries Industry Advisory Committee
Syndrome des doigts morts - Conseils donnés aux employeurs
Vibration white finger in foundries - Advice for employers [en anglais]
Ce dépliant donne des conseils aux employeurs sur la façon de réduire les risques d'atteinte à la santé dus à l'utilisation d'outils à main rotatifs ou à percussion. Il décrit le syndrome des vibrations transmises au système main-bras, ou syndrome des doigts morts, et indique les précautions et les mesures à prendre: identification des risques par les salariés, analyse de la conception du produit et du processus de production, achat de nouveaux outils et d'un nouvel équipement, surveillance médicale.
HSE Information Centre, Broad Lane, Sheffield S3 7HQ, Royaume-Uni, 1992. 8p. 6 réf.

CIS 93-160 Andjelkovich D.A., Mathew R.M., Yu R.C., Richardson R.B., Levine R.J.
Mortalité chez les travailleurs des fonderies. II. Analyse par secteur de travail
Mortality of iron foundry workers: II. Analysis by work area [en anglais]
Les analyses au niveau général de l'entreprise des causes de mortalité chez 8.147 travailleurs de fonderies ont révélé des chiffres en excès pour plusieurs maladies, y compris le cancer du poumon. En se basant sur les mesures indirectes de la consommation de tabac, il semblerait que la plupart, sinon tous les cas de décès excédentaires par cancer du poumon, pourraient être expliqués par le tabagisme. Afin de vérifier plus en profondeur l'association éventuelle entre ces excès de mortalité et l'exposition dans les fonderies, les postes ont été regroupés en 6 secteurs de travail sur la base de similarités dans les procédés de production. Les chercheurs n'ont trouvé aucune preuve selon laquelle il existerait une relation entre le cancer du poumon et les expositions dans les fonderies. La courbe de mortalité par emphysème ou par accidents vasculaires cérébraux dans les différents secteurs de travail est parallèle à celle du cancer du poumon, ce qui suggère que la mortalité due à ces maladies a sans doute été influencée par un agent étiologique commun, probablement la fumée de cigarette. Les données révèlent aussi des associations possibles entre premièrement les opérations de modelage et le cancer du colon, deuxièmement la silice ou la poussière de métal et le cancer de l'estomac, et enfin le monoxyde de carbone et l'insuffisance coronarienne. Partie I de l'étude, voir CIS 93-159.
Journal of Occupational Medicine, avr. 1992, vol.34, n°4, p.391-401. Illus. 39 réf.

CIS 92-2013 El Kholti A.
Les fonderies: procédés et risques chimiques
Parmi les industries de transformation des métaux, la fonderie est une industrie qui entraîne bon nombre de risques, quels que soient les procédés et les métaux utilisés. A partir de données bibliographiques, cet article étudie en particulier les nuisances d'ordre chimique dans les fonderies, d'autant que l'apparition de nouveaux procédés d'agglomération des sables utilisant des résines synthétiques constitue un danger nouveau dans ce type d'industrie. Techniques et procédés en fonderie: modelage, moulage et noyautage, élaboration des métaux, opérations après la coulée. Risque chimique en fonderie: poussières (silice, poussières métalliques), gaz (émissions des fours de fusion, fabrication des moules et noyaux, lors de la coulée après dégradation thermique des agglomérants, ou lors du décochage). Principes de prévention: technique, individuelle, médicale et autres. Annexe: tableaux sur les principaux polluants organiques (tableau A II) et minéraux (tableau A III), avec valeurs-seuils, indice de toxicité, procédés de fabrication, fonctions chimiques ou mode d'apparition, risque pour le travailleur.
Documents pour le médecin du travail, 1er trimestre 1992, n°49, p.41-55. Illus. 60 réf.

CIS 92-1643 O'Brien D., Froehlich P.A., Gressel M.G., Hall R.M., Clark N.J., Bost P., Fischbach T.
Exposition à la silice lors du meulage manuel de pièces en acier coulé
Silica exposure in hand grinding steel castings [en anglais]
L'exposition à la poussière de silice a été étudiée lors du meulage manuel des pièces coulées dans une fonderie d'acier. Environ un tiers des prélèvements individuels montraient des concentrations de silice cristalline supérieures à la limite d'exposition recommandée par le NIOSH (National Institute for Occupational Safety and Health, Etats-Unis). Selon les résultats obtenus, les outils de nettoyage des pièces coulées équipés des plus grosses meules étaient la principale source d'exposition à la poussière. La protection contre l'empoussièrement était jusqu'ici assurée par des bancs de meulage à aspiration d'air vers le bas. Etant donné les dimensions de la pièce coulée, il était impossible de la positionner suffisamment près des grilles d'aspiration pour assurer un captage efficace de la poussière. De plus, des mesures de l'air recyclé à partir de ces bancs ont montré que moins de la moitié des particules respirables avaient été éliminées du flux d'air contaminé. Moyens proposés pour réduire l'exposition: utilisation d'enduits sur les moules qui réduisent au minimum la vitrification; emploi de hottes d'aspiration à vitesse élevée et à faible volume; utilisation d'un agrégat de moulage autre que la silice, par exemple l'olivine.
American Industrial Hygiene Association Journal, janv. 1992, vol.53, n°1, p.42-48. Illus. 20 réf.

CIS 92-254
Health and Safety Executive
Lutte contre les poussières de silice dans les fonderies
Control of silica dust in foundries [en anglais]
Cette brochure d'orientation renseigne sur la silice dans les opérations de fonderies, propose des méthodes pour réduire l'exposition à la silice et explique pourquoi les mesures de limitation de l'empoussièrement dans les fonderies n'atteignent en général pas leur but. Au sommaire: sources d'exposition à la silice dans les fonderies; niveaux typiques d'exposition; description des différents procédés et recommandations pour la limitation de l'exposition; précautions pendant les travaux d'entretien et de réparation; ordre et propreté; équipement de protection respiratoire.
HMSO Books, P.O. Box 276, London SW8 5DT, Royaume-Uni, 1992. 13p. Illus. 13 réf. Prix: GBP 4,00.

1991

CIS 95-663 Rosner D., Markowitz G.
Poussières mortelles. Silicose et politique en matière de maladies professionnelles dans l'Amérique du XXe siècle
Deadly dust. Silicosis and the politics of occupational disease in twentieth-century America [en anglais]
Cet ouvrage dresse un historique de la silicose en Amérique depuis les premiers cas diagnostiqués au début du XXe siècle. Il décrit l'aggravation de l'empoussièrement par le sable dans les fonderies, favorisée par l'évolution des méthodes de travail, de la technologie et de l'organisation, ainsi que les conséquences pour la santé des travailleurs. Le contexte social plus large qui a fait de la silicose un problème de dimension nationale et les tentatives des pouvoirs publics, de l'industrie et des assurances pour y apporter une solution sont examinés. Enfin, la baisse de l'intérêt pour cette pathologie dans les entreprises, chez les spécialistes de l'hygiène et les syndicats est analysée.
Princeton University Press, 41 William Street, Princeton, NJ 08540, USA, 1991. xiii, 229p. Illus. Réf.bibl. Index. Prix: USD 15,95, GBP 13,95.

< précédent | 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ...10 | suivant >