ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Mines et carrières - 1,961 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Mines et carrières

2001

CIS 01-1740
Safety in Mines Research Advisory Committee (SIMRAC)
SIMRAC CD Vol.2
SIMRAC CD Vol.2 [en anglais]
CD-ROM contenant des informations générales sur le Comité consultatif pour la recherche en matière de sécurité dans le secteur minier (SIMRAC), le rapport annuel pour l'exercice 1999/2000 (voir CIS 01-1720), des annonces concernant les prochaines manifestations et les nouvelles publications, des liens vers le site Internet du SIMRAC, ainsi que près de 80 rapports sur la prévention dans le secteur minier en Afrique du Sud, regroupés sous les thèmes suivants: généralités, houille, or et platine, santé, divers; ces rapports sont différents de ceux déjà publiés dans le CD-ROM intitulé "SIMRAC Premier Volume" (CIS 01-1739); les rapports dont la publication est proche sont également cités.
SIMPROSS (SIMRAC Project Support Services), Private Bag X 63, Braamfontein 2107, Afrique du Sud, janv. 2001. CD-ROM tournant sous Windows.

CIS 01-1819 Lewis P., López-Valcárel A., Mkhumba N.J., Kitumbo H.I., Kirenga A.P., Samllwood J.J., Ehrlich R., Amweelo M., Deacon C.H., Jennings N.S., Ikingura J.R.
BTP et exploitation minière
Construction and mining [en anglais]
Ce numéro est consacré au thème de la prévention dans le BTP et les mines en Afrique. Au sommaire: problèmes soulevés par la flexibilisation du travail; sécurité dans le BTP; planification de l'entretien des engins de chantier; le BTP en Tanzanie; santé du travail dans le BTP en Afrique du Sud; prévention des accidents et des maladies dans le BTP en Namibie; produits chimiques dangereux dans le BTP en Afrique du Sud; normes de prévention dans le secteur minier; exposition au mercure dans les mines d'or en Tanzanie; prévention des accidents dans le secteur minier en Namibie.
African Newsletter on Occupational Health and Safety, avr. 2001, vol.11, n°1, p.1-27 (numéro complet). Illus. Réf.bibl.

CIS 01-948 Loi sur la sécurité et la santé dans les mines - Règlements [Afrique du Sud]
Mine Health and Safety Act - Regulations [South Africa] [en anglais]
Ces règlements ont été émis aux termes de la Loi de 1996 sur la sécurité et la santé dans les mines (voir CIS 96-1928). Jusqu'en 2001, seuls les règlements ci-après ont été promulgués: nominations et administration; délégués à la sécurité et commissions paritaires; Inspectorat de la sécurité et de la santé au travail; dispositions diverses et générales; santé au travail; institutions tripartites; définitions; formulaires; accidents et événements dangereux.
Accident Prevention Consultants, P.O. Box 6251, Homestead 1412, Afrique du Sud, 2001. 110p. (1 classeur).

CIS 01-829 Tsuda T., Mino Y., Babazono A., Shigemi J., Otsu T., Yamamoto E.
Etude cas-témoin de la relation entre l'exposition à la silice, le cancer de l'estomac et celui de l'œsophage
A case-control study of the relationships among silica exposure, gastric cancer, and esophageal cancer [en anglais]
Les effets d'une exposition à la silice sur le cancer de l'estomac et celui de l'œsophage ont été examinés dans une étude cas-témoin limitée à des sujets de sexe masculin, basée sur les certificats de décès survenus dans la région de Tobi au Japon. Le groupe témoin a été constitué à partir de cas de décès par cancer du côlon ou de cancers d'autres sites. Les odds ratios (OR) de Mantel-Haenszel ont été déterminés après ajustement pour le tabagisme et l'âge. Pour le cancer de l'estomac, on a obtenu des OR ajustés de 1,22 pour le travail en briqueterie ou en carrière, et de 1,36 chez les personnes atteintes de silicose. Pour le cancer de l'œsophage, les OR ajustés correspondants étaient respectivement de 1,53 et 2,33. Ces résultats semblent indiquer que les cancers de l'estomac et de l'œsophage sont liés à l'exposition à la silice et à la silicose observée dans la région étudiée.
American Journal of Industrial Medicine, janv. 2001, vol.39, n°1, p.52-57. 24 réf.

2000

CIS 03-311 Gao P., Chen B.T., Hearl F.J., McCawley M.A., Schwerha D.J., Odenkrantz J., Chen W., Chen J., Soderholm S.C.
Détermination des facteurs pour convertir les "poussières totales" mesurées d'après une méthode chinoise aux concentrations respirables selon l'ACGIH dans les mines de métal et l'industrie de la céramique
Estimating factors to convert Chinese "total dust" measurements to ACGIH respirable concentrations in metal mines and pottery industries [en anglais]
Une étude épidémiologique portant sur la relation entre l'exposition historique aux poussières et la silicose, le cancer du poumon et d'autres affections chez les travailleurs chinois du secteur minier et de l'industrie de la céramique est en cours. La concentration totale en particules a été mesurée d'après une méthode chinoise ne permettant pas de déterminer la répartition granulométrique; aussi, doit-on doit disposer d'un facteur de conversion entre les poussières totales et les poussières respirables pour évaluer ces expositions à la lumière des normes américaines d'exposition aux poussières respirables. Afin de déterminer ces facteurs de conversion, on a recueilli plus de 100 échantillons de poussières dans 20 mines et neuf usines de céramique en Chine en 1998 et 1999. En s'appuyant sur une analyse statistique multivariée, un facteur de conversion moyen de 0,25±0,04 a été déterminé pour l'ensemble des postes de travail et des industries, permettant ainsi une estimation des niveaux de poussières respirables à partir de données historiques d'exposition aux poussières totales recueillies entre 1952 et 1992.
Annals of Occupational Hygiene, juin 2000, vol.44, n°4, p.251-257. Illus. 13 réf.

CIS 03-310 Wang X.R., Christiani D.C.
Symptômes respiratoires et bilan fonctionnel chez des travailleurs exposés à la silice, à l'amiante et aux poussières de charbon
Respiratory symptoms and functional status in workers exposed to silica, asbestos and coal mine dusts [en anglais]
Cette étude a abordé trois problèmes: les différences au niveau des troubles et des symptômes respiratoires chez les travailleurs exposés à la silice, à l'amiante et aux poussières de charbon; la relation entre les troubles fonctionnels pulmonaires ou les symptômes respiratoires et les anomalies radiographiques dues à l'exposition aux poussières; la contribution relative du tabagisme aux troubles fonctionnels pulmonaires et aux symptômes respiratoires chez ces travailleurs. Chez les travailleurs atteints de pneumoconiose, on a observé une baisse significative de la fonction pulmonaire et une prévalence plus élevée de dyspnée et de toux chronique, indépendamment du type de poussière. Les travailleurs atteints de silicose de stade II et III présentaient une fonction pulmonaire réduite et plus de symptômes que ceux atteints de pneumoconiose du houilleur ou d'asbestose de stade équivalent. La baisse de la capacité de diffusion pulmonaire du monoxyde de carbone par la méthode de l'apnée (DLCO) et l'incidence des symptômes respiratoires étaient associées au stade d'évolution de la silicose, de l'asbestose et de la pneumoconiose du houilleur. Malgré les différences de degré et de type d'exposition aux poussières fibrogènes, les atteintes respiratoires étaient associées, chez tous les travailleurs, à la progression de la fibrose du parenchyme et au tabagisme.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, nov. 2000, vol.42, n°11, p.1076-1084. Illus. 34 réf.

CIS 02-1790 Verma D.K.
Correction des limites d'exposition professionnelle pour les horaires de travail atypiques
Adjustment of occupational exposure limits for unusual work schedules [en anglais]
Au cours des deux dernières décennies, de nombreux secteurs ont adopté des horaires de travail atypiques. C'est le cas notamment des mines et de la pétrochimie, mais d'autres industries aussi, dans une moindre mesure. Dans ces conditions, les travailleurs ne sont plus soumis aux horaires habituels de huit heures par poste, cinq jours par semaine, servant de base pour la détermination des valeurs- seuils. Cet article consiste en une étude bibliographique des corrections des limites d'exposition qui doivent être appliquées aux horaires non conventionnels. Différents modèles de correction sont présentés et commentés. Des tables de correction applicables à 34 contaminants dans deux situations d'horaires de travail atypiques, ainsi qu'une approche simplifiée destinée aux hygiénistes du travail, sont proposées.
AIHA Journal, mai-juin 2000, vol.61, n°3, p.367-374. Illus. 25 réf.

CIS 02-1770 Symanski E., Chang C.C., Chan W.
Tendances à long terme de l'exposition aux aérosols de nickel
Long-term trends in exposures to nickel aerosols [en anglais]
Une évaluation des modifications à long terme des niveaux d'exposition aux aérosols de nickel a été réalisée sur la base de données recueillies dans 10 entreprises de production et d'utilisation du nickel. Des baisses linéaires significatives du niveau d'exposition ont été mises en évidence dans le secteur minier (-7% par an), dans la production du métal (-9% par année) et dans le raffinage (-7% par année), alors qu'une tendance positive (+4% par an) de l'exposition a été observée dans des unités de fabrication de poudres. Les effets de l'environnement de travail, des procédés et de la nature de la tâche sur les tendances en matière d'exposition ont été évaluées. Les résultats révèlent que la diminution de l'exposition est plus prononcée dans les locaux sans ventilation comparés aux locaux ventilés, chez les travailleurs réalisant des tâches uniformes plutôt que diversifiées, et dans les entreprises nord-américaines et d'Australie occidentale plutôt qu'européennes. Ces résultats pourraient être utiles lors de la conception de protocoles d'échantillonnage, ainsi que pour de futures études rétrospectives des effets sur la santé chez les travailleurs de l'industrie du nickel.
AIHA Journal, mai-juin 2000, vol.61, n°3, p.324-333. Illus. 31 réf.

CIS 02-676 Caroyer J.M., Strauss P.
Pathologie cancéreuse chez les houilleurs belges
Les mineurs de charbon sont exposés à la silice. L'éventuel rôle cancérogène de l'exposition à la silice reste toutefois controversé, les différentes études réalisées à ce jour concernant le risque de cancer du poumon chez les mineurs de charbon n'étant pas concluantes. Cette étude avait pour but de déterminer l'incidence des néoplasies, notamment celle du poumon, chez les travailleurs des mines de charbon en Belgique par rapport à l'ensemble de la population. L'étude a porté sur l'analyse des dossiers de 1466 mineurs ayant été indemnisés pour silicose et dont la cause du décès et l'état de santé en fin de vie étaient connus. Bien que cette observation ne soit pas significative du point de vue statistique, on a trouvé une incidence de néoplasie de 32,6% chez les mineurs, alors qu'elle n'est que de 24,9% dans la population générale. L'étude met en évidence une augmentation statistiquement significative du cancer bronchique et du myélome. L'éventuel rôle d'autres facteurs que la silice (tabagisme, radon) n'est toutefois pas exclu.
Revue de médecine du travail, janv.-fév. 2000, tome XXVII, n°1, p.60-63. Illus. 41 réf.

CIS 02-403 Wiethege T., Wesch H., Müller K.M.
Le radon - un sujet rayonnant: données et faits présentés par le pathologiste
Radon - ein strahlendes Thema: Daten und Fakten des Pathologen [en allemand]
L'objectif de cette étude était d'évaluer le risque de développement de tumeurs induites par des sources de rayonnements naturels tels que le radon. Les résultats préliminaires obtenus à partir des autopsies de 17.466 mineurs d'uranium de l'ex-RDA révèlent une augmentation significative de la mortalité par cancer du poumon par rapport à la population normale. Chez les mineurs décédés entre 1957 et 1965, on a observé un taux élevé de décès dus à des carcinomes à petites cellules; ce taux diminuait toutefois régulièrement de 1965 à 1990. Des concentrations élevées d'uranium, de silice et d'arsenic ont été mises en évidence dans le tissu pulmonaire. Les données relatives à l'exposition individuelle n'étant pas encore disponibles, l'évaluation de la relation entre l'exposition au radon et la mortalité par cancer du poumon sera présentée dans le rapport final.
Atemwegs- und Lungenkrankheiten, déc. 2000, vol.26, n°12, p.617-624. Illus. 20 réf.

CIS 02-232 Sishodiya P.K., Arora R.L.
Services de santé au travail dans les mines indiennes
Occupational health services in Indian mines [en anglais]
L'industrie minière indienne est particulière; elle comporte des mines souterraines et à ciel ouvert, petites ou grandes, avec une exploitation manuelle ou mécanisée. On peut distinguer 3 catégories: charbonnages, autres minéraux et pétrole. Cet article décrit la législation en vigueur, ainsi qu'une enquête réalisée afin de vérifier dans quelle mesure la loi et les recommandations faites par la Conférence sur la sécurité dans les mines sont appliquées. Cette dernière préconisait la création de services de santé dans chaque entreprise minière, une surveillance médicale des travailleurs et la mise en œuvre de mesures pour limiter la concentration de poussières et le niveau de bruit. A la lumière des résultats de l'enquête, d'autres recommandations sont faites pour améliorer les services de santé au travail.
Industrial Safety Chronicle, juil.-sept. 2000, vol.XXXI, n°2, p.45-49.

CIS 02-187 Marquet M., Legrand C., Furon D.
Fibrose interstitielle pulmonaire chez le mineur de charbon
Les mineurs retraités de la région charbonnière du Nord-Pas-de-Calais, porteurs d'une pneumoconiose, font l'objet depuis plus de vingt ans d'un suivi médical régulier dans le cadre d'un programme de surveillance post-professionnelle. Ces visites médicales ont permis de relever un nombre anormalement élevé de fibroses interstitielles pulmonaires évoluant indépendamment de la pneumoconiose. La présente étude, menée sur un échantillonnage élargi de 7.770 anciens mineurs silicosés, a permis de confirmer la forte prévalence de ces cas (près de 1%), et de valider une démarche diagnostique faisant appel aux examens de pratique courante dans le domaine du dépistage (examen clinique, examen radiologique et exploration fonctionnelle respiratoire). Les conclusions posent le problème de la reconnaissance du caractère professionnel de cette affection pour les mineurs de charbon et appellent à une vigilance toute particulière pour les autres professions exposées aux poussières renfermant de la silice libre.
Archives des maladies professionnelles, nov. 2000, vol.61, n°7, p.485-490. Illus. 13 réf.

CIS 01-1720
Safety in Mines Research Advisory Committee (SIMRAC)
Rapport annuel du SIMRAC 1999/2000
SIMRAC Annual Report 1999/2000 [en anglais]
Rapport annuel du Comité consultatif pour la recherche en matière de sécurité dans le secteur minier (SIMRAC) pour l'exercice 1999/2000. Au sommaire: survol des activités de transfert technologique; statistiques des accidents miniers, y compris les taux d'accidents mortels et de blessures pour les mines d'or, de houille, de platine et d'autres minerais; description des projets de recherche en cours dans les domaines de l'or et du platine, de la houille, de l'activité minière en général et de la santé; rapports financiers pour l'exercice se terminant le 31 mars 2000. Voir aussi CIS 01-1739 et CIS 01-1740.
SIMPROSS (SIMRAC Project Support Services), Private Bag X 63, Braamfontein 2107, Afrique du Sud, 2000. 37p. Illus. 38 réf.

CIS 01-1695 Hnizdo E., Churchyard G., Dowdeswel R.
Equations prédictives de la fonction pulmonaire établies à partir des résultats obtenus pour des mineurs d'or sud-africains bien portants
Lung function prediction equations derived from healthy South African gold miners [en anglais]
Cette étude avait pour but de déterminer les équations prédictives de la fonction pulmonaire et d'identifier des valeurs normales de référence adéquates pour la population d'environ 250.000 mineurs d'or sud-africains. Les équations prédictives pour l'expiration maximale forcée (EMF) et le volume expiratoire maximal seconde (VEMS) ont été estimées de manière transversale chez 15.772 mineurs noirs et 2.752 mineurs blancs en bonne santé. On a identifié, parmi les équations de référence publiées dans la littérature, celles qui correspondaient le mieux aux données observées pour les mineurs blancs, d'une part, et pour les mineurs noirs, de l'autre.
Occupational and Environmental Medicine, oct. 2000, vol.57, n°10, p.698-705. Illus. 15 réf.

CIS 01-1718 Kalhoulé T., M'Baye R.
Santé et sécurité dans les mines: stratégies et actions des organisations de travailleurs
Ce document est le rapport de synthèse du séminaire sur la santé et la sécurité dans les mines tenu à Monda, Gabon, du 17 au 19 avril 2000. Les groupes de travail ont dressé un bilan de la situation en matière de prévention dans le secteur minier, et ont formulé des recommandations destinées au gouvernement, aux employeurs, au BIT et aux fédérations d'entreprises.
Publications du BIT, Bureau international du Travail, 1211 Genève 22, Suisse, 2000. 26p.

CIS 01-1510 Hassi J., Gardner L., Hendricks S., Bell J.
Relation entre les accidents du travail dans l'industrie minière et les températures ambiantes froides de certains Etats américains
Occupational injuries in the mining industry and their association with statewide cold ambient temperatures in the USA [en anglais]
On a examiné l'association entre les données du Centre national de données climatiques concernant la température et le vent et les données relatives aux accidents survenus dans les mines relevant de la Mine Safety and Health Administration (MSHA) sur une période de 6 ans, soit de 1985 à 1990. On a inclus dans l'étude 72.716 accidents survenus dans les sept Etats présentant le nombre d'accidents le plus élevé. On a examiné par régression linéaire pondérée la relation entre la température journalière et le taux de lésion pour tous les types de lésions confondus. Lorsque les températures baissaient, le taux des lésions dues au froid et celui des lésions dues à des glissades et à des chutes augmentait. On a noté une corrélation inverse, mais non strictement linéaire, entre les lésions dues à des glissades et à des chutes et la température. La corrélation la plus forte correspond à des températures égales ou inférieures à -2°C. Pour les autres types d'accidents, les taux de lésion augmentaient en fonction de la température ambiante. Cette étude met en évidence une corrélation entre les températures ambiantes et les accidents du travail dus à des glissades et à des chutes.
American Journal of Industrial Medicine, juil. 2000, vol.38, n°1, p.49-58. Illus. 31 réf.

CIS 01-1509 Bell J.L, Gardner L.I., Landsittel D.P.
Lésions dues à des glissades et à des chutes en fonction de la température extérieure et du lieu de travail dans les mines de charbon à ciel ouvert
Slip and fall-related injuries in relation to environmental cold and work location in above-ground coal mining operations [en anglais]
La relation entre les lésions dues à des glissades et à des chutes et la température extérieure a été examinée pour des activités se déroulant à l'intérieur, en plein air ou à l'intérieur et à l'extérieur dans des mines de charbon à ciel ouvert présentant des expositions variables à de basses températures. On a examiné les données relatives à la température de sept Etats américains au cours de la période 1985-1990. Des méthodes proportionnelles ont été utilisées pour déterminer la relation entre les glissades et les chutes et la température. Pour les trois lieux de travail examinés, les rapports proportionnels pour les lésions dues à des glissades et à des chutes augmentaient lorsque la température chutait. La proportion de lésions dues à des glissades et à des chutes survenues lorsque la personne marchait ou courait augmentait lorsque la température diminuait, le sol extérieur étant la cause la plus fréquente de ces lésions. Les déplacements en plein air présentent un plus grand risque en cas de gel pour tous les travailleurs, et pas uniquement pour ceux qui travaillent à l'extérieur. Toute intervention visant à diminuer les accidents et les lésions plus fréquentes par temps froid doivent aussi prendre en compte les travailleurs qui travaillent dans des lieux plus protégés.
American Journal of Industrial Medicine, juil. 2000, vol.38, n°1, p.40-48. Illus. 38 réf.

CIS 01-1095 Atelier national tripartite sur la sécurité et la santé au travail
National tripartite workshop on occupational safety and health [en anglais]
Actes d'un atelier sur la sécurité et la santé dans le secteur minier tenue à Dhanbad, Inde, du 27 au 29 avril 2000. Principaux thèmes traités: l'approche du BIT en matière de prévention; situation de la prévention dans les mines indiennes; législation; problèmes propres aux petites entreprises minières; gestion des matières dangereuses; cas de silicose et prévention; rôle des employeurs, des organisations syndicales, des centres de recherche et des médecins du travail. En annexe: conventions et recommandations pertinentes du BIT.
Directorate General of Mines Safety, Dhanbad 826 001, Inde, 2000. 282p. Réf.bibl.

CIS 01-1071 Gilliland F.D., Hunt W.C., Pardilla M., Key C.R.
Travail dans des mines d'uranium et cancer du poumon chez les Navajos du Nouveau Mexique et de l'Arizona, 1969 à 1993
Uranium mining and lung cancer among Navajo men in New Mexico and Arizona, 1969 to 1993 [en anglais]
Les Navajos qui ont travaillé dans les mines souterraines présentent un excès de risque de cancer du poumon. Afin de mieux examiner les conséquences à long terme de l'activité de cette population à haut risque dans les mines d'uranium, on a analysé l'incidence de cancer du poumon entre 1969 et 1993 chez les Navajos de sexe masculin résidant au Nouveau Mexique et en Arizona et une étude cas-témoin basée sur la population a été menée afin de déterminer les risque de cancer du poumon chez les mineurs d'uranium Navajos. Le fait d'avoir travaillé dans des mines d'uranium constituait un facteur prépondérant de cancer du poumon chez les Navajos au cours de la période de 25 ans suivant la fermeture des mines d'uranium sur le territoire Navajo. Soixante-trois (67%) des 94 cancers du poumon mis en évidence chez les Navajos se sont développés chez d'anciens travailleurs des mines d'uranium. Le risque relatif pour des antécédents d'activités minières était de 28,6. Le tabagisme n'était pas un facteur dans la forte corrélation entre le cancer du poumon et le travail dans les mines d'uranium. L'expérience des Navajos est un exemple unique d'exposition dans une seule activité responsable de la majeure partie des cancers du poumon au sein d'une population.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, mars 2000, vol.42, n°3, p.278-283. 23 réf.

CIS 01-1020
Health and Safety Executive
Note d'orientation complémentaire sur l'utilisation de boulons d'ancrage à scellement flexible dans les mines de charbon
Supplementary guidance on the use of flexible bolts in reinforcement systems for coal mines [en anglais]
Cette note d'orientation s'applique à l'utilisation de boulons d'ancrage à scellement flexible dans les systèmes de soutènement des mines de charbon. Elle constitue un complément à la note d'orientation sur l'utilisation du boulonnage pour le soutènement des voies de fond dans les mines de charbon (CIS 96-1055). Au sommaire: définitions; évaluation et étude géotechnique du site; conception du système de soutènement; contrôle périodique du système; formation des travailleurs.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, oct. 2000. iv, 8p. Illus. Prix: GBP 6,00.

CIS 01-802 Hurt K.G., MacAndrew K., Bigby D.N.
Health and Safety Executive
Manuel sur le contrôle de la stabilité des sols dans les petites mines de charbon
Handbook on ground control at small coal mines [en anglais]
Ce manuel destiné aux exploitants de petites mines de charbon renferme des conseils sur les aspects géotechniques du contrôle de la stabilité des sols. Il devrait être lu parallèlement au Document d'orientation sur la conception, l'installation et l'utilisation de systèmes de soutènement libres dans les mines de charbon, édité par le Health and Safety Executive (HSE, 2000), qui donne des conseils spécifiques sur les systèmes de soutènement, et notamment ceux employés dans les petites mines. Ce manuel est le résultat d'un projet de recherches financé par le HSE, destiné à aider les petites mines à améliorer la sécurité en matière de soutènement et à satisfaire aux nouvelles dispositions relatives au contrôle de la stabilité du sol entrées en vigueur en décembre 1999. Il contient des conseils qui sont le fruit des recherches effectuées. Le rapport complet du projet de recherches peut être obtenu auprès de l'Inspection des mines du HSE.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2000. iii, 59p. Illus. 9 réf. Prix: GBP 25,00.

CIS 01-359 Nouvelle ordonnance destinée à l'amélioration de la sécurité des travailleurs dans les travaux de construction [Suisse]
Neue Verordnung für mehr Sicherheit auf dem Bau [en allemand]
Nuova ordinanza per una maggiore sicurezza sui cantieri [en italien]
Cette brochure présente les principales nouveautés introduites dans la nouvelle ordonnance sur les travaux de construction entrée en vigueur le 1er juillet 2000 qui remplace l'ordonnance concernant la prévention des accidents dans les travaux de construction (CIS 92-1060) et l'ordonnance concernant la prévention des accidents lors des travaux de toiture et les travaux exécutés sur les toits (CIS 92-1059). Au sommaire: planification et organisation des travaux; protection contre les chutes (échafaudages); port obligatoire du casque de protection; panneaux de signalisation; sécurité des prises électriques destinées au branchement d'appareils mobiles; protection contre les chutes en bordure des toits (échafaudages, nacelles, garde-corps); protection contre les chutes à travers le toit (passerelles, couvertures résistantes à la rupture); spécifications relatives aux échafaudages.
Suva, Arbeitssicehrheit, Postfach, 6002 Luzern, Suisse, 2000. 4p. Illus.

CIS 01-206 Lavrik V.G., Nogih S.R., Pašorin R.N.
Construction et mise en service d'une cabine de secours de groupe dans la mine Zyrjanovskaja de Kuznetskugol AO UK
Stroitel'stvo i ėkspluatacija kamery gruppovogo spasenija na šahte "Zyrjanovskaja" AO UK "Kuzneckugol'" [en russe]
Cet article décrit une cabine pouvant protéger jusqu'à 25 mineurs travaillant dans des galeries souterraines dont la longueur dépasse la portée des équipements de protection individuelle. Alimentée en air frais, et dotée d'équipements de communication et de premiers soins, elle a été mise en service pour la première fois dans une mine de charbon de l'entreprise Kuznetskugol en Russie. Il est prévu d'équiper les autres mines de cette entreprise avec des cabines du même type. L'utilisation de pression positive permet de protéger les mineurs contre les gaz et les poussières.
Bezopasnost' truda v promyšlennosti, mars 2000, n°3, p.39-41. Illus.

CIS 00-765 Tossavainen A., Kovalevsky E., Vanhala E., Tuomi T.
Fibres minérales pulmonaires après une exposition professionnelle et environnementale à l'amiante dans l'industrie russe de la chrysotile
Pulmonary mineral fibers after occupational and environmental exposure to asbestos in the Russian chrysotile industry [en anglais]
La concentration et la nature des fibres d'amiante ont été déterminées dans 47 échantillons de tissu pulmonaire provenant de l'autopsie de travailleurs de l'amiante et des habitants de la région d'Asbest, en Russie, où se trouve la plus grande mine d'amiante du monde. L'anamnèse professionnelle a été obtenue à partir des rapports de pathologie et des registres d'emploi. Chez 24 travailleurs de l'extraction ou du traitement de l'amiante chrysotile, ou fabricants de produits en amiante chrysotile, les concentrations de fibres retenues dans les poumons étaient de 0,8 à 50,6 millions de f/g pour la chrysotile et de <0,1 à 1,9 million de f/g pour les amphiboles. Chez les 23 personnes n'ayant pas été professionnellement en contact avec l'amiante, les concentrations étaient plus faibles, soit respectivement 0,1 à 14,6 millions de f/g et <0,1-0,7 million de f/g. En moyenne, la chrysotile représentait 90% de toutes les fibres inorganiques et la trémolite ou l'anthophyllite 5%. Le contact professionnel constituait la source d'exposition à l'amiante la plus importante.
American Journal of Industrial Medicine, avr. 2000, vol.37, n°4, p.327-333. 23 réf.

CIS 00-521 Donoghue A.M., Sinclair M.J., Bates G.P.
Epuisement dû à la chaleur dans une mine métallique souterraine profonde
Heat exhaustion in a deep underground metalliferous mine [en anglais]
Sur une période d'un an, 106 mineurs travaillant dans une mine souterraine profonde ont souffert d'un épuisement aigu dû à la chaleur. L'anamnèse de chaque cas a été obtenue à l'aide d'un questionnaire structuré. Le pouls, la pression sanguine, la température tympanique ainsi que la gravité spécifique de l'urine ont été déterminés avant le traitement. Le sang veineux a été analysé pendant la phase aiguë et après rétablissement. L'indice de masse corporelle et la consommation maximum d'O2 ont été déterminés après rétablissement. La température humide psychrométrique, la température sèche et la vitesse de l'air ont été mesurées aux endroits où l'épuisement dû à la chaleur s'était manifesté. Les épuisements dus à la chaleur chez les mineurs de fond sont associés à une déshydratation, à une leucocytose neutrophile, à une éosinopénie, à une acidose métabolique, à une augmentation de la glycémie et de la ferritine et à une légère augmentation de la créatine kinase, de l'aspartate transaminase et de la lactate déshydrogénase.
Occupational and Environmental Medicine, mars 2000, vol.57, n°3, p.165-174. Illus. 44 réf.

1999

CIS 10-0527 Jennings N.S. (ed.)
Mines d'or artisanales: exemples de la Bolivie, des Philippines et du Zimbabwe
Small-scale gold mining: Examples from Bolivia, Philippines & Zimbabwe [en anglais]
Pratiques de prévention dans trois sites miniers dans le monde (Bolivie, Philippines, Zimbabwe).
Publications du BIT, 1211 Genève 22, Suisse, 1999. 67p. Illus. Réf.bibl.

CIS 06-205 Campbell C., Williams B.
Au-delà des aspects biomédicaux et comportementaux: vers une approche intégrée de la prévention du VIH dans l'industrie minière en Afrique australe
Beyond the biomedical and behavioural: Towards an integrated approach to HIV Prevention in the Southern African mining industry [en anglais]
Cet article examine les limites de la riposte des acteurs clefs de l'exploitation des mines d'or dans les pays de la Communauté de développement de l'Afrique australe (Southern African Development Community (SADC)) face au problème du VIH/SIDA. Les auteurs estiment que l'on a privilégié les programmes de prévention biomédicale et comportementale et la question des droits humains au détriment des conséquences que la transmission du VIH peut avoir sur les plans social et du développement. Une étude de cas met en évidence certains des facteurs sociaux, économiques et politiques qui rendent les travailleurs africains migrants vulnérables à une infection au VIH et décrit une intervention dans une communauté minière d'Afrique du Sud qui vise à proposer une approche globale de la gestion du VIH/SIDA dans un contexte industriel.
Social Science and Medicine, juin 1999, vol. 48, n°11, p.1625-1639. 34 réf.
http://www.sciencedirect.com/science?_ob=MImg&_imagekey=B6VBF-3WG3JKB-C-3&_cdi=5925&_user=1991186&_orig=search&_coverDate=06%2F30%2F1999&_qd=1&_sk=999519988&view=c&wchp=dGLbVtz-zSkWz&md5=979e5c5cf36856731a6e302d02d2a466&ie=/sdarticle.pdf [en anglais]

CIS 03-1689 Coûts de la sécurité minière et inversion de la tendance
Costos e inversión en seguridad minera [en espagnol]
Cette étude vise à mettre en évidence les avantages d'une intervention en matière de sécurité dans les entreprises minières péruviennes moyennes et grandes. L'étude se subdivise en quatre parties: statistiques des accidents survenus de 1994 à 1998 présentées par entreprise et par cause; définition et détermination des éléments entrant dans le calcul des coûts d'un accident; calcul des coûts variables et fixes pour chaque type d'accident et pour l'ensemble du secteur minier; analyse de l'inversion de tendance obtenue grâce à la mise en œuvre de programmes de sécurité par rapport aux coûts des accidents en l'absence de tels programmes.
Instituto de estudios energético mineros (IDEM), Lima, Pérou, 1999. 99p, Illus. 7 réf.

CIS 02-248 Mastromatteo E.
Minesafe 1998 - Identification des grands défis en matière de santé au cours du prochain millénaire: rôle des professionnels de la médecine du travail
Minesafe 1998 - Identifying key health issues for the next millennium: The role of occupational health professionals [en anglais]
Cet article passe en revue les principaux thèmes d'actualité en matière de santé au travail dans l'industrie minière, y compris les risques de cancer, les émissions de moteurs diesel, la situation du quartz en tant que produit cancérogène, le concept de surcharge en poussière des poumons, la corrélation entre le radon et le cancer et les pneumoconioses, l'asthme dû à l'exposition au platine, les maladies neurologiques dues aux métaux et les effets de deux agents pathogènes microbiologiques, la tuberculose et le SIDA. L'article traite également des nouvelles approches en matière d'évaluation et de gestion de risques, de la normalisation internationale, de l'application des sciences expérimentales au domaine de la santé au travail, ainsi que de la nécessité de caractériser les informations sur les expositions professionnelles de manière uniforme afin d'établir un lien avec les études épidémiologiques lors d'analyses des risques, et de disposer de meilleures données pour la définition des valeurs-seuils. Enfin, l'article émet quelques propositions à l'intention de l'ensemble des acteurs du secteur minier.
Journal of Occupational Health and Safety - Australia and New Zealand, fév. 1999, vol.15, n°1, p.25-35. 3 réf.

CIS 01-1739
Safety in Mines Research Advisory Committee (SIMRAC)
SIMRAC Premier Volume - Rapports de projets finaux 1994-1996
SIMRAC Volume One - Final Project Reports 1994-1996 [en anglais]
CD-ROM contenant des informations générales sur le Comité consultatif pour la recherche en matière de sécurité dans le secteur minier (SIMRAC), ainsi que plus de 80 rapports de recherches sur la prévention dans le secteur minier en Afrique du Sud, regroupés sous les thèmes suivants: houille, or et platine, santé, généralités. Voir également CIS 01-1740.
SIMPROSS (SIMRAC Project Support Services), Private Bag X 63, Braamfontein 2107, Afrique du Sud, sans date. CD-ROM tournant sous Windows 95, Windows 98, Windows NT ou supérieur. Comprend Acrobat Reader 4.0 et Winzip. 1999.

CIS 01-1842 Matzka U.
EL 2000 - La nouvelle génération de locomotives chez Rheinbraun - Ergonomie et sécurité
EL 2000 - Die neue Lok-Generation bei Rheinbraun - Ergonomie- und Sicherheits-Konzept [en allemand]
Grâce aux remarques concernant l'ergonomie faites par les conducteurs, les cabines des locomotives assurant le transport du lignite d'une entreprise de charbonnages allemande ont été réaménagées. Les panneaux de commande ont été conçus de manière que les affichages et les commandes soient simples à déchiffrer, à comprendre et à manier. Les sièges pivotants ergonomiques sont dotés de repose-bras qui peuvent être relevés afin d'assurer une posture assise confortable. Le sol de la cabine est conçu avec une isolation contre les vibrations. Un système de climatisation et de chauffage permet d'y maintenir une température de 18 à 24°C. L'échelle d'accès à la cabine permet de s'agripper et la plate-forme est suffisamment large pour éviter les chutes de hauteur. La radio installée pour pallier la monotonie du travail est coupée automatiquement lors de la réception d'informations ou de signaux d'alarme.
Braunkohle - Surface Mining, juil.-août 1999, vol.51, n°4, p.429-433. Illus.

CIS 01-1291
Health and Safety Commission
Sécurité et santé dans les carrières - Règlement de 1999 portant sur les carrières - Recueil homologué de directives pratiques
Health and safety at quarries - Quarries Regulations 1999 - Approved code of practice [en anglais]
Ce recueil de directives pratiques présente le texte du Règlement de 1999 portant sur les carrières (voir CIS 00-1224) et formule des recommandations. Au sommaire: interprétation du Règlement et définition d'une carrière; gestion de la prévention (obligations de l'exploitant, formation, compétences, directives internes, mesures de prévention); mesures pour limiter les risques; exigences complémentaires de prévention (autorisations de travail, exercices de sécurité, prévention des risques d'incendie et d'explosion, détection des atmosphères nocives et explosives, zones de danger); explosifs; excavation et crassiers; devoirs des employeurs et des travailleurs; archives concernant les travaux effectués et déclaration des travaux; abrogations, modifications et révocations.
HSE Books, P.O.Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 1999. vi, 94p. lllus. 51 réf. Prix: GBP 9,75.

CIS 01-1086 Liévin D., Krawsky G., Pagliéro D.
La sécurité du travailleur isolé: bilan. Démarche préventive et application dans le secteur des sablières
Après un rappel des différents aspects du travail isolé (évolution, conséquences sur la santé, réglementation et principes de sécurité), un exemple particulier d'intégration et d'application de la sécurité est présenté dans le secteur béton-carrières-sablières. Les dispositions réglementaires relatives à cette activité relèvent du Code minier français et des textes utilisés pour son application, qui n'autorisent une personne seule à travailler en bordure d'une rivière ou d'un plan d'eau, où il y a risque de noyade, que sous la surveillance d'une tierce personne. Les difficultés d'application de cette disposition à la profession, pour raisons économiques, ont donné lieu à une interrogation sur les possibilités d'assurer la sécurité d'un travailleur isolé en bordure d'eau autrement que par la surveillance d'une autre personne, par exemple à l'aide d'alarmes appropriées. Un diagnostic ergonomique a été mené dans trois entreprises. Les résultats de cette démarche doivent aboutir à un cahier des charges pouvant servir d'exemple à la profession.
Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail, 2e trimestre 1999, n°175, p.13-30. Illus. 10 réf.

CIS 01-1154 Fulekar M.H.
Exposition professionnelle aux poussières dans l'industrie productrice de quartz
Occupational exposure to dust in quartz manufacturing industry [en anglais]
En Inde, la manutention manuelle est importante dans le traitement du quartz. 65 petites entreprises employant 650 salariés et situées dans une région abondant en roche sédimentaire ont été étudiées. La fabrication de la poudre de quartz comprend différentes opérations dont la manutention manuelle des roches quartziques, le concassage, le meulage, le tamisage, le mélange, l'entreposage et l'ensachage. Les résultats montrent que chacune de ces opérations donne lieu à des concentrations élevées de poussières totales et respirables dans l'air, composées d'un taux élevé de silice libre (≥75%). L'estimation de l'exposition moyenne aux poussières totales était de 22,5mg x m-3 (limites d'exposition tolérables (LET) 1,08mg x m-3), et aux poussières respirables de 2,93mg x m-3 (LET 0,36mg x m-3). L'exposition aux poussières totales était 7,7 fois plus élevée que celle aux poussières respirables. Les pratiques de travail actuelles pouvant présenter un risque sérieux d'atteinte à la santé des travailleurs et de la population avoisinante, ainsi qu'à l'environnement, des mesures de contrôle et de prévention sont proposées.
Annals of Occupational Hygiene, mai 1999, vol.43, n°4, p.269-273. Illus. 8 réf.

CIS 01-448 Otten H., Perlebach E., Schulz H., Piekarski. C.
Surveillance médicale des anciens travailleurs des mines d'uranium de Wismut
Die Betreuung der ehemaligen Arbeitnehmer im Uranerzbergbau Wismut [en allemand]
Depuis le 1er janvier 1991, les travailleurs des mines d'uranium de Wismut de l'ex-Allemagne de l'Est sont sous la responsabilité des associations mutuelles d'assurance professionnelle contre les accidents de la République fédérale d'Allemagne. Les archives des mines d'uranium de Wismuth ont été examinées afin d'en tirer des données relatives aux conditions de travail ainsi que les noms et les adresses des travailleurs. Les informations manquantes concernant l'exposition des travailleurs avant 1955 ont été obtenues en reconstituant les conditions d'exposition en fonction des conditions et des méthodes employées dans les mines à cette époque. L'exposition au radon et à ses produits de filiation, au bruit, aux vibrations, à l'amiante, aux poussières, aux fumées des moteurs diesel et aux détonations a été déterminée. Des examens médicaux ont été proposés aux travailleurs; 80.000 travailleurs s'y sont soumis. Parmi ceux-ci, 24.000 ont subi un second examen. Env. 1.900 nouveaux cas susceptibles de déposer une demande de réparation pour une maladie professionnelle diagnostiquée ont été enregistrés.
Die BG, mai 1999, n°5, p.285-290, Illus. 10 réf.

CIS 01-461 Alfa S.
Le travail des enfants dans les petites exploitations minières du Niger: cas des sites de natron, de sel, de gypse et d'orpaillage
Ce document de travail du BIT présente une analyse de la situation actuelle du travail des enfants dans les petites exploitations minières du secteur informel au Niger. Les cas de l'extraction de natron, de sel, de gypse et d'or, secteurs où la proportion de main-d'œuvre infantile atteint plus de 50%, sont décrits. La pauvreté est la cause première de travail infantile, et cette situation ne peut être améliorée qu'à long terme. Toutefois, il est nécessaire d'agir à court terme pour faire cesser les pires formes de travail infantile en imposant l'application des lois, notamment en faisant appel aux organisations internationales gouvernementales et non gouvernementales.
Publications du BIT, Bureau international du Travail, 1211 Genève 22, Suisse, 1999. iv, 50p. Illus. 7 réf.

CIS 01-275 Caws A., Kupper A., Heasman T.
Health and Safety Executive
Entrer et sortir des véhicules des industries extractives - Etude ergonomique
Quarry vehicle access and egress - An ergonomics study [en anglais]
Ce rapport présente les résultats d'une étude visant à mettre en évidence les problèmes rencontrés par les conducteurs lorsqu'ils accèdent ou quittent les cabines des grands véhicules utilisés dans l'industrie extractive. Des statistiques récentes indiquent un risque élevé d'accidents dus à des glissades, des trébuchements et des chutes. L'étude est basée sur des enquêtes téléphoniques et des visites de sites d'extraction afin d'observer les types de véhicules employés et les méthodes d'accès et de descente des véhicules. Dans de nombreux cas, les systèmes d'accès n'avaient pas les dimensions standard, et plus particulièrement en ce qui concerne la hauteur de la première marche: sur les 13 véhicules évalués, aucun ne satisfaisait à l'exigence requise en matière de dimension de base (400mm); la hauteur maximum était conforme pour tous sauf deux. Une série de recommandations est faite aux fabricants afin qu'ils intègrent l'ergonomie dès la conception des véhicules.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 1999. viii, 47p. Illus. 19 réf. Prix: GBP 15,00.

CIS 01-240 Hillier D.E., Hollywell P.D., Jeffries R.M., Scott I.M.B.
Health and Safety Executive
Limitation de la projection de débris de roche lors des opérations d'extraction dans les carrières
Limiting the instance of fly-rock from quarry operations [en anglais]
Lors des opérations d'extraction dans les carrières, et plus particulièrement des explosions, des débris de roche sont projetés, parfois à des distances assez importantes. Dans cette étude, une méthode de travail ou une procédure visant à gérer le risque de projection de roche est développée. Elle est basée sur la gestion d'un ensemble de questions de sécurité, comprenant également les facteurs humains, des solutions techniques, telles qu'une approche fondée sur la théorie des probabilités et le contrôle du matériel, afin de maîtriser efficacement les projections de roche.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 1999. viii, 111p. Illus. 12 réf. Prix: GBP 32,50.

CIS 01-119 Pavlov A.F., Čigrin V.D.
Situation en matière d'accidents dans le secteur des charbonnages
Sostojanie travmatizma na predprijatijah ugol'noj promyšlennosti [en russe]
Cet article décrit la situation en matière d'accidents dans les mines de charbon en Russie. Lors de la restructuration de l'industrie, à la fin des années 1980 (la "perestroïka"), une nette amélioration avait été observée. Depuis, les accidents tant mortels que non mortels ont soit augmenté, soit n'ont pas diminué dans les mêmes proportions que la baisse de production de cette industrie et la fermeture d'installations désuètes. Les statistiques pour l'année 1997 ont été particulièrement mauvaises, mais en 1998 également on a enregistré deux explosions graves dans les mines de Vorkuta. Elles seraient dues aux grèves, ainsi qu'à une discipline moins rigoureuse et à un manque de compétence. Par ailleurs, en plus d'investissements dans des améliorations techniques y compris les équipements d'extraction des poussières, il sera nécessaire d'améliorer la discipline et le contrôle de la qualité, de préciser les responsabilités au travail et de rédiger la documentation de sécurité du site.
Bezopasnost' truda v promyšlennosti, juin 1999, n°6, p.2-5. Illus.

CIS 01-118 Wang M.L., Pestonk E.L., Beekman L.A., Wagner G.R.
Déterminants de la diminution du FEV1, facteur important du point de vue clinique, chez les mineurs de charbon
Clinically-important FEV1 declines among coal miners: An exploration of previously unrecognized determinants [en anglais]
La relation entre l'exposition professionnelle aux poussières et les déficits fonctionnels respiratoires est maintenant bien établie. Toutefois, d'autres types d'expositions peuvent également avoir une influence. Cette étude a été réalisée auprès de 264 mineurs de charbon travaillant dans des galeries souterraines dont la fonction pulmonaire avait été suivie durant 11 ans en moyenne. Ils ont dû répondre à un questionnaire portant sur leur exposition professionnelle et non professionnelle, leurs habitudes tabagiques, leurs antécédents médicaux personnels et familiaux et leurs conditions de vie pendant l'enfance. Plusieurs facteurs de l'environnement minier étaient associés à une baisse excessive du FEV1, notamment le boulonnage du toit, l'exposition aux tirs d'explosifs et l'exposition à l'eau pulvérisée pour le dépoussiérage. Parmi les autres facteurs, on note le tabagisme, la masse corporelle et la prise de poids, ainsi que l'exposition lors de l'enfance à la fumée de cigarettes ainsi qu'à la fumée de bois ou de charbon de chauffage. Ces facteurs de risque supplémentaires peuvent être utiles au développement de nouvelles approches visant à prévenir les maladies respiratoires chroniques.
Occupational and Environmental Medicine, déc. 1999, vol.56, n°12, p.837-844. Illus. 26 réf.

CIS 00-1639
Health and Safety Executive
Santé et sécurité dans les carrières: Règlement de 1999 relatif aux carrières
Health and safety at quarries: Quarries Regulations 1999 [en anglais]
Guide d'application du Règlement de 1999 relatif aux carrières (voir CIS 00-1224). Thèmes traités: accidents du travail; autorisations de travail; carrières; commentaire de directive; engins de terrassement; évaluation du risque; explosifs; inspection du travail; législation; organisation de la prévention dans l'entreprise; protection contre le feu; registres d'inspection; responsabilités des employeurs; Royaume-Uni; secours et sauvetage; substances nocives; surveillance médicale.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 6FS, Royaume-Uni, 1999. vi, 94p. Illus. 50 réf. Prix: GBP 9,75.

CIS 00-1224 Sécurité et santé - Règlement de 1999 portant sur les carrières [Royaume-Uni]
Health and Safety - The Quarries Regulations 1999 [United Kingdom] [en anglais]
Ce règlement (entré en vigueur: 1 janvier 2000) précise les obligations de l'employeur: élaboration d'un document d'hygiène et de sécurité avant le démarrage de toute activité; formation du personnel à la sécurité et à l'hygiène; plan d'inspection, d'entretien et de sauvetage et détection des atmosphères explosives. Les parties V et VI visent les mesures que doivent prendre les employeurs en matière d'explosifs et d'excavations. La partie VII est consacrée aux obligations et à la participation des travailleurs. Le règlement modifie la Loi de 1954 sur les mines et les carrières (CIS 89-1407) et abroge le Règlement de 1988 sur les carrières (explosifs) (CIS 89-1434) ainsi que le Règlement de 1995 relatif aux dispositions générales concernant la sécurité et la santé dans les carrières (CIS 95-1174).
The Stationery Office, The Publications Centre, P.O. Box 276, London SW8 5DT, Royaume-Uni, 1999. 32p. Prix: GBP 5,80.

CIS 00-1040 Martínez Castilla Z.
Travail des enfants dans la région minière artisanale de Mollehuaca-Huanuhuanu-Caraveli-Arequipa-Pérou
Trabajo infantil en el centro minero artesanal de Mollehuaca-Huanuhuanu-Caravelí-Arequipa-Perú [en espagnol]
Thèmes traités: adolescents; aspects légaux; BIT; mercure; hygiène du travail; intelligence; mémoire immédiate; mines d'or; Pérou; rapport; risques d'atteinte à la santé; travail des enfants; troubles de la coordination.
Publications du BIT, Bureau international du Travail, 1211 Genève 22, Suisse, 1999. 44p. 13 réf.

CIS 00-1027 Laraqui C.H., Caubet A., Harourate K., Laraqui O., Verger C.
Sécurité et hygiène du travail dans l'industrie minière au Maroc
Occupational health and safety in the mining industry in Morocco [en anglais]
Les industries extractives constituent un des piliers de l'économie marocaine. Ces 20 dernières années, bien que le nombre de travailleurs ait augmenté dans ce secteur, le nombre et la gravité des accidents du travail ont sensiblement diminué. Ce résultat a été obtenu grâce à la mise en œuvre de mesures de prévention et à la création de services de santé propres à la branche. On note une augmentation des maladies professionnelles déclarées, probablement due à l'amélioration du système de déclaration des maladies professionnelles au sein des grandes entreprises minières. La silicose représente 96% des cas. Le système de déclaration des accidents du travail et des maladies professionnelles doit néanmoins être encore amélioré.
Medicina del lavoro, sept.-oct. 1999, vol.90, n°5, p.693-703. 14 réf.

CIS 00-1026 Hine D.W., Lewko J., Blanco J.
Adhésion aux principes de sécurité au travail: application à l'industrie minière
Alignment to workplace safety principles: An application to mining [en anglais]
Thèmes traités: accidents et productivité; attitude à l'égard des accidents; attitude mentale; cadres supérieurs; Canada; comportement humain; enquête par questionnaire; mines; rôle des cadres; sécurité du travail; travailleurs.
Journal of Safety Research, automne 1999, vol.30, n°3, p.173-185. 22 réf.

CIS 00-958
Health and Safety Executive
Travaillez-vous dans une carrière? Un guide pratique de la réglementation 1999 sur les carrières
Do you work in a quarry? A simple guide to the Quarries Regulations 1999 [en anglais]
Cette brochure contenant des conseils pratiques pour l'application de la réglementation 1999 du Royaume-Uni sur les carrières est destinée à améliorer la sécurité dans les carrières. Au sommaire: les responsabilités des propriétaires et des exploitants sous contrat; la participation des travailleurs; la formation et la qualification; le contrôle des risques au niveau de l'excavation et des crassiers, lors de l'utilisation de véhicules et d'explosifs; l'inspection et l'entretien; l'évacuation et les secours; les premiers soins; les barrières pour limiter l'accès et l'intrusion.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 1999. 14p. 13 réf.

CIS 00-706
Bureau international du Travail (BIT)
Le visage du travail décent
The face of decent work [en anglais]
El aspecto del trabajo adecuado [en espagnol]
Cette cassette vidéo passe en revue les professions et les lieux de travail les plus dangereux dans le monde, depuis les mines jusqu'aux exploitations agricoles, en passant par les usines qui sont la proie des flammes. Elle rappelle que, dans certaines parties du monde, les travailleurs utilisent des techniques qui n'ont pratiquement pas changé depuis mille ans et montre les pressions que subissent les travailleurs de différents secteurs pour augmenter la production dans un monde dominé par la mondialisation et la concurrence exacerbée. Elle est conçue pour sensibiliser le public, et elle est destinée aux partenaires sociaux et institutionnels du BIT et aux ONG afin qu'ils la diffusent dans le cadre de séminaires, de présentations de groupe, d'expositions ou de réunions techniques.
Publications du BIT, Bureau international du Travail, 1211 Genève 22, Suisse, 1999. Cassette vidéo VHS (durée: 18min).

CIS 00-733 Svotwa Uz R.S.
Stratégies de sécurité lors de la conception et de l'achat des équipements
The design and acquisition strategies of engineering safety [en anglais]
Commentaires raisonnés sur la meilleure stratégie pour la sécurité des machines dans les mines africaines. Thèmes traités: Afrique du Sud; Botswana; choix des équipements; construction mécanique; ingénieurs de sécurité; machines de mine; Mali; mines; Namibie; niveau de qualification; organisation de la sécurité dans l'entreprise; responsabilités des employeurs; sécurité incorporée; Zambie; Zimbabwe.
On Guard, mars 1999, vol.6, n°16, p.18-22.

CIS 00-315 Loi n°543 du 24 mars 1999 portant sur les ressources minérales [l'ex-République yougoslave de Macédoine]
Zakon za mineralnite surovini [en macédonien]
Un chapitre de cette loi traite de la sécurité lors des opérations minières. Thèmes traités: formation à la prévention dans l'industrie; loi; mines; produits minéraux; sécurité du travail; travaux souterrains.
Služben Vesnik na Republika Makedonija, 31 mars 1999, vol.LV, n°18, p.1139-1160.

CIS 00-360 Pereira S., Guerreiro H., Leitão A.
Secteur de la pierre naturelle - Manuel de prévention
Sector das pedras naturais - Manual de prevenção [en portugais]
Ce manuel présente une analyse des risques liés aux opérations d'extraction et de taille de la pierre ainsi que les mesures de prévention requises. Les différents risques sont identifiés (risques mécaniques, électriques, chimiques et thermiques, poussières respirables, vibrations, bruit) et évalués en fonction des effets qu'ils induisent chez les travailleurs exposés. On distingue les risques généraux s'appliquant à tous les travailleurs des risques spécifiques associés à des tâches spécifiques. Les mesures de prévention (signalisation, équipement de protection individuelle, formation et information) sont définies en fonction des différents risques. Des plans d'unités d'extraction et de transformation ayant déjà mis en place certaines de ces mesures sont présentés. Sont également inclus un glossaire et une liste de règlements en vigueur.
Instituto de Desenvolvimento e Inspecção das Condições de Trabalho (IDICT), Lisboa, Portugal, 2e éd., nov. 1999. 255p. Illus. 34 réf.

CIS 00-576 West J.B.
Enrichissement de l'air ambiant en oxygène afin d'améliorer le bien-être et la productivité à haute altitude
Oxygen enrichment of room air to improve well-being and productivity at high altitude [en anglais]
Certaines activités industrielles ou scientifiques, telles que l'exploitation minière ou l'observation astronomique, se déroulent à de très hautes altitudes pouvant atteindre 5.000m. Souvent, les travailleurs se rendent vers ces sites depuis des altitudes beaucoup plus basses, voire depuis le niveau de la mer. Par ailleurs, un grand nombre de personnes vivent et travaillent en permanence à des altitudes élevées. L'hypoxie d'altitude atteint la qualité du sommeil, l'aptitude mentale, la productivité et le bien-être général. L'injection d'oxygène dans les systèmes de conditionnement d'air permet d'augmenter la concentration en oxygène de l'air ambiant et de réduire ainsi l'altitude équivalente. Une augmentation de 1% de la concentration en oxygène diminue l'altitude équivalente d'environ 300m; ainsi une pièce située à 4.500m et qui contiendrait 26% d'oxygène serait à une altitude équivalente de 3.000m. Cette technique innovatrice permettra d'améliorer la productivité et le bien-être des travailleurs en haute altitude.
International Journal of Occupational and Environmental Health, juil.-sept. 1999, vol.5, n°3, p.187-193. Illus. 23 réf.

< précédent | 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11 ...40 | suivant >