ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Mines et carrières - 1,961 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Mines et carrières

1993

CIS 95-1875 Horten W.
Importance pour la prévention - Mesure des trous de mines et des parois à abattre dans les carrières
Bedeutung für die Arbeitssicherheit - Vermessung von Bohrlöchern und Abbauwänden in Steinbrüchen [en allemand]
La profondeur exacte des trous de mines ainsi que l'inclinaison des parois peut être déterminée à l'aide d'un cordon en fibre de verre ou en fibre de carbone à l'extrémité duquel a été fixé un détecteur sensible qui mesure certains paramètres. Ces données sont transmises à un micro-ordinateur qui calcule la charge appropriée à mettre en place et permet ainsi d'éviter que des fragments de roches ne soient éjectés du fait d'une charge trop importante. Les caractéristiques des parois peuvent être mesurées à distance avec un théodolite couplé à un appareil de mesure électronique. Il est possible de prévenir les accidents dus à la chute de roches éjectées grâce à cet équipement.
Die Industrie der Steine und Erden, janv.-fév. 1993, vol.103, n°1, p.9-19. Illus. 13 réf.

CIS 95-1774 Kaburaki K., Nagumo M.
De l'espérance de vie des sujets pneumoconiotiques dans une mine
Bō kōzan ni okeru jinpai chōki ryōyōsha no raifu supan ni tsuite [en japonais]
Analyse des données sur 109 patients souffrant d'une pneumoconiose stade 4, d'après la classification japonaise, et qui sont décédés entre 1948 et 1993. Tous avaient suivi des traitements de longue durée. La moyenne d'âge au moment du décès est passée de 48,0±3,8 ans dans les années 1940 à 75,2±5,7 ans dans les années 1990. La moyenne d'âge à laquelle le diagnostic a été posé a également augmenté, passant de 46,7±3,9 à 58,3±10,1 ans. La même tendance a été constatée parmi les sujets ayant une peumoconiose à un autre stade. L'installation plus tardive de la pathologie et l'augmentation de l'espérance de vie ces dernières années sont probablement dus 1) à une limitation de l'exposition à la poussière grâce aux moyens techniques de prévention mis en œuvre et 2) aux améliorations apportées à la gestion de la santé au travail et au système d'indemnisation des travailleurs.
Annual Reports of the Medical Research Society for Mining and Smelting, 1 nov. 1993, n°32, p.23-28. Illus. 3 réf.

CIS 95-1562 Ordonnance n°115/1993 (12 août) du gouvernement relative à l'application de la loi n°48 de 1993 concernant les mines [Hongrie]
A kormány 115/1993. (VIII.12.) Korm. rendelete a bányászatról szóló 1993. évi XLVIII. törvény végrehajtásáról [en hongrois]
Ce Règlement a été pris aux termes de la Loi 48 de 1993 concernant les mines (CIS 93-1411). Questions de sécurité traitées: obligation pour l'employeur de fournir des instructions relatives à la sûreté de fonctionnement de l'équipement et à la sécurité de manipulation des substances; obligations d'assurer la formation des travailleurs; installation de barrières et de zones de sécurité; plans de mines; évaluation des risques (y compris évaluation, le cas échéant, des risques de rayonnement); mesures à prendre avant la fermeture d'une mine.
Magyar Közlöny, 12 août 1993, n°111, p.6017-6028.

CIS 95-805 Santé et sécurité - Règlement de 1993 sur la gestion et l'administration de la santé et de la sécurité dans les mines [Royaume-Uni]
Health and Safety - The Management and Administration of Safety and Health at Mines Regulations 1993 [United Kingdom] [en anglais]
Ce Règlement (entré en vigueur: 1 oct. 1993) prévoit un certain nombre d'obligations et d'interdictions en matière de gestion et d'administration de la sécurité et de la santé dans les mines, remplaçant ainsi en partie les dispositions de la Loi de 1954 concernant les mines et les carrières (CIS 89-1407). Ce Règlement traite notamment des points suivants: obligations générales du propriétaire en matière d'application de la réglementation sur la prévention; nomination et obligations des directeurs de mines; sécurité d'exploitation des mines; sécurité de l'installation, de l'inspection et de l'entretien des installations et de l'équipement; qualifications et formation du personnel; nomination et obligations des experts miniers; tenue des dossiers; communication de l'information. Une analyse du Recueil de directives pratiques basé sur ce Règlement figure sous la référence CIS 94-1274.
HMSO Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 6FS, Royaume-Uni, 1993. 28p.

CIS 95-190
Health and Safety Executive, HM Inspectorate of Mines
Rapport 1993 sur la sécurité minière établi par le Bureau consultatif de recherche à l'attention de la Commission de l'hygiène et de la sécurité (HSC)
Safety in Mines Research Advisory Board 1993 report to the Health and Safety Commission [en anglais]
Ce rapport contient une synthèse des travaux de recherche examinés en 1993 par le Bureau consultatif de recherche en sécurité minière dans les domaines suivants: incendies et explosions; roulage et transport; détection, contrôle et surveillance des gaz et des vapeurs dans les mines; facteurs humains et ergonomie; médecine du travail.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 6FS, Royaume-Uni, 1993. 18p.

CIS 94-1605 Kabir H., Bilgi C.
Mineurs d'or de l'Ontario atteints d'un cancer du poumon - Evaluation de l'exposition professionnelle pour l'établissement de la relation avec le travail
Ontario gold miners with lung cancer - Occupational exposure assessment in establishing work relatedness [en anglais]
Les demandes de réparation émanant de mineurs d'or de l'Ontario atteints d'un cancer primitif du poumon n'ont pu être fondées sur des critères strictement professionnels. Toutefois, une relation avec l'exposition à la silice, à l'arsenic et aux produits de filiation du radon a pu être établie à partir des résultats des enquêtes épidémiologiques. L'exposition professionnelle aux poussières de silice, à l'arsenic et aux produits de filiation du radon a été évaluée rétrospectivement dans 11 cas particuliers décrits dans le présent article. L'évaluation a été jugée concluante lorsque les données concordaient avec les données épidémiologiques de base, à savoir l'âge du mineur lors de la première exposition, la durée de l'exposition aux poussières et le temps de latence.
Journal of Occupational Medicine, déc. 1993, vol.35, n°12, p.1203-1207. 19 réf.

CIS 94-1632 Cenni A., Sciarra G., Sartorelli P., Pappalardo F.
Contrôles d'ambiance et tests d'exposition pour les hydrocarbures aromatiques polycycliques dans les cokeries et sur d'autres lieux de travail
Environmental and biological monitoring of polycyclic aromatic hydrocarbons (PAHs) in coke plants and other workplaces [en anglais]
Le pyrène et le benzo(a)pyrène ont été utilisés comme indicateurs pour déceler la présence d'hydrocarbures aromatiques polycycliques sur certains lieux de travail: une cokerie, une mine de pyrite, un tunnel ferroviaire en construction et plusieurs usines de fabrication de porcelaines et faïences. Sur ces différents sites, des travailleurs ont été soumis à des analyses d'urine à la recherche de métabolites d'hydrocarbures aromatiques polycycliques. C'est dans la cokerie que les concentrations d'hydrocarbures aromatiques polycycliques relevées par contrôle d'ambiance et par analyse des urines des travailleurs étaient les plus élevées. Résumé en italien.
Medicina del lavoro, sept.-oct. 1993, vol.84, n°5, p.379-386. 21 réf.

CIS 94-1602 Dosemeci M., Chen J.Q., Hearl F., Chen R.G., McCawley M., Wu Z., McLaughlin J.K., Peng K.L., Chen A.L., Rexing S.H., Blot W.J.
Evaluation de l'exposition cumulée à la silice chez les mineurs et les travailleurs des industries faïencière et porcelainière de la République populaire de Chine
Estimating historical exposure to silica among mine and pottery workers in the People's Republic of China [en anglais]
Une méthode d'évaluation rétrospective de l'exposition a été mise au point aux fins d'une étude sur le cancer du poumon parmi les mineurs et les ouvriers faïenciers et porcelainiers exposés à la silice dans 20 mines (10 de tungstène, 6 de fer/cuivre, 4 d'étain) et neuf usines de faïence et de porcelaine. Des données relatives à l'exposition et les anamnèses professionnelles de 1.668 sujets ont été recueillies. La concentration totale moyenne de poussière a été évaluée à 9mg/m3, allant de 28mg/m3 les premières années à 3mg/m3 ces dernières années. Plusieurs indices d'exposition (exposition cumulative aux poussières, exposition moyenne, exposition cumulative aux poussières respirables et thoraciques de silice, durée de l'exposition pondérée et exposition la plus forte/la plus longue) ont été calculés pour chacun des sujets.
American Journal of Industrial Medicine, juil. 1993, vol.24, n°1, p.55-66. 20 réf.

CIS 94-1274
Health and Safety Commission
Gestion et administration de la santé et de la sécurité dans les mines
The management and administration of safety and health at mines [en anglais]
Ce recueil de directives offre des conseils pratiques sur le règlement de 1993 relatif à la gestion et à l'administration de la santé et de la sécurité dans les mines. Au sommaire: interprétation et responsabilités générales des employeurs et des salariés; obligations des propriétaires de mines et déclaration des opérations minières; structure de la gestion de la santé et de la sécurité, supervision et inspection des mines; qualifications; prescriptions concernant la formation; inspecteurs et plans; tenue de registres et information; exemptions, annulations, modifications, révocations.
HMSO Books, P.O. Box 276, London SW8 5DT, Royaume-Uni, 1993. v, 82p. Illus. Prix: GBP 7,50.

CIS 94-1263 Sologub T.T., Slavnyyj I.Ju.
Accident ayant fait plusieurs victimes dans la première mine Bereznikov de production de potasse
Gruppovoj nesčastnyj slučaj v pervom Bereznikovskom kalijnom rudoupravlenii [en russe]
Le 3 déc. 1992, une explosion de gaz survenue lors de travaux de protection effectués par la société Uralkalij a tué trois personnes et en a blessé trois autres. On savait qu'il émanait du gisement un mélange dangereux de méthane et d'hydrogène. Dans une nouvelle galerie, l'air était contrôlé régulièrement par un appareil portatif. Le matin de l'accident, le contremaître interrompit par deux fois le travail dans la galerie, lorsque des taux de méthane de 4% furent détectés. Le surveillant de secteur décida d'arrêter le travail sur le champ et de faire évacuer les lieux. Bien que l'atmosphère eût été contrôlée et que l'absence de méthane fût constatée avant la remise en marche de l'équipement, une berline en mouvement endommagea un câble et provoqua l'explosion d'une poche de gaz qui se trouvait à 20m de l'entrée de la nouvelle galerie. Les enquêteurs établirent que la ventilation n'était pas conforme, que les appareils censés empêcher la mise en marche ou couper l'alimentation des équipements en cas de risque d'explosion étaient défectueux, que la surveillance de l'air dans tout le secteur était insuffisante et que les ouvriers portaient sur eux des allumettes et des briquets. Le personnel chargé de la surveillance fut tenu pour responsable.
Bezopasnost' truda v promyšlennosti, 1993, n°8, p.18-19. Illus.

CIS 94-1287 Šrám R.J., Binková B., Dobiáš L., Rössner P., Topinka J., Veselá D., Veselý D., Stejskalová J., Bavorová H., Řeřicha V.
Surveillance de l'exposition génotoxique chez les mineurs d'uranium
Monitoring genotoxic exposure in uranium miners [en anglais]
Les effets des substances chimiques mutagènes ont fait l'objet d'une étude parmi trois groupes de mineurs de mines d'uranium différentes. L'analyse cytogénétique des lymphocytes périphériques, la synthèse non programmée de l'ADN (UDS) dans les lymphocytes et la peroxydation des lipides (LPO) dans le plasma comme dans les lymphocytes ont été étudiées chez mineurs exposés et 56 témoins. Des prélèvements ont été effectués dans la gorge de 116 mineurs et de 78 témoins au moyen de tampon d'ouate. Par rapport aux témoins, un nombre significativement élevé de cellules aberrantes a été relevé dans tous les groupes de mineurs, de même qu'une baisse des valeurs de l'UDS dans les lymphocytes et une augmentation des niveaux de LPO plasmatiques. Des moisissures ont été décelées dans les prélèvements pharyngés chez 27% des mineurs et 58% de ces moisissures étaient embryotoxiques. Par comparaison, seulement 5% des échantillons témoins contenaient des moisissures et aucun n'était embryotoxique. Les mycotoxines suivantes ont été isolées dans les prélèvements pharyngés effectués sur les mineurs: rugulosine, stérigmatocystine, acide mycophénolique, brévianamide A, citréoviridine, citrinine, acides pénicillique et sécalonique. Ces résultats donnent à penser que les mycotoxines constituent un facteur génotoxique chez les mineurs d'uranium.
Environmental Health Perspectives, mars 1993, vol.99, p.303-305. 14 réf.

CIS 94-1379 Laurer G.R., Gang Q.T., Lubin J.H., Jun-Yao L., Kan C.S., Xiang Y.S., Jian C.Z., Yi H., De G.W., Blot W.J.
Taux de 210Pb dans les os et cancer du poumon parmi les mineurs d'étain exposés au radon en Chine du sud
Skeletal 210Pb levels and lung cancer among radon-exposed tin miners in Southern China [en anglais]
Une étude préliminaire cas-témoin portant sur 19 cas de cancer du poumon chez des personnes de plus de 55 ans et 141 sujets témoins d'âges identiques a été réalisée parmi des mineurs de fond d'étain exposés au 222Rn ainsi qu'à ses produits de filiation. L'exposition au radon a été évaluée en mesurant la radioactivité du 210Pb dans le crâne, et en niveaux mensuels d'exposition professionnelle. On a constaté un faible gradient de risque de cancer du poumon pour certaines catégories de cas où 210Pb était présent dans les os au moment de la dernière exposition au radon; des risques relatifs de 1,0, 2,9, 3,2 et 4,7 pour les catégories < 51,8, 51,8-77,7, 77,8-107,3 et > 107,3Bq (<1.400, 1.400-2.099, 2.100-2.899 et >2.899pCi), respectivement. Les risques relatifs n'ont pas été modifiés par la correction en fonction de l'exposition à l'arsenic dans les mines ou par la correction en fonction des niveaux mensuels d'exposition professionnelle. Les risques augmentaient également avec l'exposition cumulative des niveaux mensuels d'exposition professionnelle, mais le gradient de risque diminuait après correction pour l'exposition à l'arsenic. Aucune corrélation étroite n'a été établie entre le 210Pb au moment de la dernière exposition au radon (p=0,13) et au niveau actuel (p=0,01) et l'évaluation du niveau mensuel d'exposition professionnelle.
Health Physics, mars 1993, vol.64, n°3, p.253-259. 23 réf.

CIS 94-971 Potthast J., Marek W., Marczynski B., Baur X.
Les isocyanates sur le lieu de travail - Pathologies respiratoires et pulmonaires
Isocyanate am Arbeitsplatz - Erkrankungen der Atemwege und der Lunge [en allemand]
Synthèse des résultats d'études expérimentales menées pendant deux ans sur les effets des isocyanates dont le diisocyanate de diphénylméthane (MDI), le diisocyanate de toluylène (TDI) et le diisocyanate d'hexaméthylène (HDI). Les études in vivo sur l'exposition de courte durée à 10ppb de TDI ont montré l'apparition d'une hypersensibilité bronchique. Les études in vivo et in vitro montrent que l'exposition aux isocyanates provoque des ruptures de l'ADN. Recommandation en faveur d'un relèvement de la valeur-seuil actuelle pour le TDI.
Kompass, juil. 1993, vol.103, n°7, p.338-345. Illus. 33 réf.

CIS 94-1061 Günter L., Taube H.
Conduite non autorisée de locomotives de mine souterraine
Unerlaubtes Fahren mit Grubenlokomotiven [en allemand]
Certains des accidents survenant dans les mines sont provoqués par des personnes qui conduisent des locomotives sans permis. L'exemple des mines de Bochum (Allemagne) sert à illustrer ce phénomène. Un certain nombre de mesures sont proposées pour limiter la conduite de locomotives au fond sans permis, notamment le placardage d'affiches informant des dangers de la conduite sans permis et l'apposition obligatoire du permis de conduire sur le casque.
Kompass, juil. 1993, vol.103, n°7, p.331-336. Illus.

CIS 94-884 Hnizdo E., Sluis-Cremer G.K.
Risque de silicose dans une cohorte de mineurs blancs dans les mines d'or sud-africaines
Risk of silicosis in a cohort of white South African gold miners [en anglais]
Enquête sur le risque de silicose conduite sur une cohorte de 2.235 mineurs qui comptaient en moyenne 24 années de service de 1940 au début des années 1970 et qui ont été suivis jusqu'en 1991 aux fins de dépistage de premiers signes de silicose (catégorie BIT 1/1 ou plus). Trois cent treize (14%) mineurs ont présenté les premiers signes de silicose à 55,9 ans en moyenne. La période de latence était largement indépendante de l'exposition cumulative aux poussières. Chez 57% des silicotiques, les signes radiologiques sont apparus en moyenne 7,4 ans après cessation de l'exposition à la mine. Le risque de silicose augmentait dans une proportion exponentielle avec la dose cumulative de poussières, une accélération de cette augmentation intervenant au-delà de 7mg/m3/an. Au niveau maximum d'exposition de 15mg/m3/an, qui représente approximativement 37 ans d'exposition dans les mines d'or à une concentration moyenne de poussières respirables de 0,4mg/m3, le risque cumulatif de silicose atteignait 77%. En conclusion, le risque de silicose était fortement tributaire de la dose, alors que la période de latence était largement indépendante de ce paramètre.
American Journal of Industrial Medicine, oct. 1993, vol.24, n°4, p.447-457. Illus. 22 réf.

CIS 94-878 Hnizdo E., Murray J., Sluis-Cremer G.K., Thomas R.G.
Corrélation entre les signes radiologiques et anatomo-pathologiques de silicose: étude fondée sur une population autopsiée
Correlation between radiological and pathological diagnosis of silicosis: An autopsy population based study [en anglais]
Comparaison des opacités arrondies détectées à la radiographie et des découvertes anatomo-pathologiques de silicose du parenchyme faites chez 557 mineurs d'or, 2,7 ans en moyenne après les observations radiologiques. Pour la lecture des radiographies, il a été fait appel à 3 experts, la catégorie 1/1 ou plus du BIT ayant été adoptée comme un signe de silicose. La sensibilité était de 0,393, 0,371 et 0,236 et la spécificité de 0,987, 0,965 et 0,978 pour les trois lecteurs respectivement. La sensibilité des lecteurs augmentait avec le degré de silicose établi par l'autopsie, mais une forte proportion des cas de silicose modérée ou prononcée n'avaient pas été diagnostiqués à la radiographie. La valeur diagnostique de l'examen radiologique a pu être améliorée par l'utilisation de la catégorie 0/1 comme valeur-seuil pour les travailleurs exposés à une forte concentration moyenne de poussières respirables de silice. La spécificité diagnostique de la radiologie a pu quant à elle être améliorée par l'emploi de la catégorie 1/0 ou 1/1 comme valeur-seuil pour un dépistage des travailleurs exposés à une faible concentration moyenne de poussières de silice respirables.
American Journal of Industrial Medicine, oct. 1993, vol.24, n°4, p.427-445. Illus. 14 réf.

CIS 94-905 Pham Q.T., Caillier I., Chau N., Téculescu D., Patris A., Trombert B.
La mortalité des mineurs de fer du Bassin de Lorraine
L'ensemble des mineurs du bassin de Lorraine actifs et retraités, vivants à la date du 1/1/82, soit 13.801 personnes, ont fait l'objet d'un suivi sur 5 ans (1/1/82 au 31/12/86). Durant cette période, 1.813 décès ont été observés. Le calcul du taux de mortalité standardisé (SMR), avec comme référence la population masculine lorraine, a montré une surmortalité globale (SMR=145, p<0,001), principalement due au cancer du poumon (SMR=244, p<0,001), au cancer de l'estomac (SMR=248, p<0,001) et aux bronchites chroniques et maladies pulmonaires obstructives (SMR=461, p<0,001). Les taux de décès par maladie vasculaire cérébrale (SMR=144, p<0,001), et par cirrhose et maladie hépatique (SMR=149, p<0,001) sont aussi plus élevés. Par contre, le taux de décès par maladie cardio-vasculaire n'est pas différent de celui de la population de référence (SMR=104). Le tabagisme, pris en compte, plus important que dans la population générale, n'explique qu'une faible partie de la surmortalité (risque relatif égal à 1,20) par cancer du poumon et par B.P.C.O.
Archives des maladies professionnelles, 1993, vol.54, n°5, p.391-396. Illus. 32 réf.

CIS 94-596
Health and Safety Executive
Règlement de 1993 sur les mines de charbon (Consignes d'exploitation à respecter par le propriétaire) - Note d'orientation
The Coal Mines (Owner's Operating Rules) Regulations 1993 - Guidance on Regulations [en anglais]
Ce règlement qui s'applique à toutes les mines de charbon prévoit que la direction de la mine doit s'assurer que la mine n'est pas exploitée en l'absence de consignes d'exploitation adéquates. Le texte intégral du règlement est reproduit, suivi de notes explicatives sur les consignes d'exploitation présentées sous forme de règles type. Ces consignes régissent la ventilation des galeries en cul de sac, les feux de mine (lutte contre les incendies, bandes transporteuses souterraines, précautions incendie dans les locaux abritant les machines d'extraction, formation à l'utilisation de dispositifs d'autosauvetage) et début de combustion provoquée par frottement.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk C010 6FS, Royaume-Uni, 1993. iv, 34p. Prix: GBP 5,50.

CIS 94-708
Health and Safety Executive
Sécurité d'utilisation des transporteurs à bande dans les mines. Rapport spécialisé
Safe use of belt conveyors in mines. Topic report [en anglais]
Ce rapport examine l'aspect sécurité lié aux transporteurs à bande et recommande les procédures visant à améliorer la sécurité de leur utilisation dans les mines de charbon. Les accidents analysés portent surtout sur les transporteurs à bande au fond mais la majorité des recommandations peut s'appliquer à d'autres usages. Au sommaire: utilisation des transporteurs à bande dans les mines de charbon; réglementation et normes de la British Coal Corporation; rapports sur les accidents et les incidents dangereux (y compris les statistiques pour la période 1986-1991); risques spécifiques (emploi pour le transport des mineurs, risques aux extrémités, accumulation d'énergie); formation; conclusions et recommandations.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk C010 6FS, Royaume-Uni, 1993. 43p. Illus. 3 réf. Prix: GBP 12,50.

CIS 94-671
Health and Safety Commission
Maniement des explosifs dans les mines de charbon et dans les autres mines riches en grisou. Règlement de 1993 sur les mines de charbon et autres mines riches en grisou (explosifs). Recueil homologué de directives pratiques
Explosives at coal and other safety-lamp mines. Coal and Other Safety-Lamp Mines (Explosives) Regulations 1993. Approved Code of Practice [en anglais]
Ce recueil procure des directives pratiques concernant le Règlement de 1993 sur les mines de charbon et autres mines riches en grisou (explosifs) et concernant les articles 2-4 et 7 de la Loi de 1974 sur la santé et la sécurité au travail, dans la mesure où elle traite des explosifs dans ce type de mines. Au sommaire: interprétation et applications; nomination des préposés aux tirs de mine et préposés en cours d'instruction; machines et équipement; précautions et sécurité d'emploi des explosifs et des détonateurs (maniement et utilisation, responsabilité de la direction, transport des explosifs ou des détonateurs, contrôle de ces derniers ainsi que de leur conditionnement); procédures de tir; dispositions générales.
HMSO Books, P.O. Box 276, London SW8 5DT, Royaume-Uni, 1993. vi, 48p. Illus. Prix: GBP 5,50.

CIS 94-242
Health and Safety Commission
Premiers soins dans les mines. Règlement de 1981 sur la santé et la sécurité (Premiers soins). Recueil homologué de directives pratiques [Royaume-Uni]
First aid at mines. Health and Safety (First-Aid) Regulations 1981. Approved Code of Practice [United Kingdom] [en anglais]
Ce recueil homologué de directives pratiques renseigne et conseille sur l'application des prescriptions du règlement de 1981 concernant la santé et la sécurité (Premiers soins) (voir CIS 91-11) dans les mines. Au sommaire: interprétation; obligations de l'employeur relatives à la prestation de services et d'équipement de premiers soins et à l'information des salariés en la matière; obligations des travailleurs indépendants de se munir d'équipement de premiers soins; dérogations; application du règlement aux mines et aux opérations offshore.
HMSO Books, P.O. Box 276, London SW8 5DT, Royaume-Uni, 1993. iv, 11p. Prix: GBP 4,00.

CIS 94-223 Kusiak R.A., Ritchie A.C., Springer J., Muller J.
Mortalité due au cancer de l'estomac chez les mineurs de l'Ontario
Mortality from stomach cancer in Ontario miners [en anglais]
Une surmortalité relativement importante par cancer de l'estomac a été observée chez les mineurs d'or de l'Ontario, Canada, lors d'une étude de cohorte rétrospective de tous les mineurs de la province qui s'étaient soumis depuis 1928 aux contrôles radiographiques obligatoires (104 cas, SMR=152, IC 95% = 125-185). Les dossiers d'exposition détaillés et l'analyse statistique montrent que c'est probablement la poussière contenant du chrome qui serait à incriminer et non, par exemple, l'arsenic ou les fibres minérales.
British Journal of Industrial Medicine, fév. 1993, vol.50, n°2, p.117-126. 28 réf.

CIS 94-250 Eisner H.S.
Systèmes d'évaluation de la sécurité dans les mines sud-africaines
Safety rating systems in South African mines [en anglais]
Cet article fait suite à une étude critique de 1988 portant sur les systèmes d'évaluation de la sécurité appliqués dans les mines sud-africaines. D'après l'auteur, rien ne vient étayer l'affirmation selon laquelle l'un ou l'autre de ces systèmes serait responsable de la baisse continue des taux d'accidents (mortels ou non) enregistrée en particulier dans les mines d'or. L'industrie minière sud-africaine a abandonné dans une large mesure le Système international d'évaluation de la sécurité en faveur de systèmes qui lui sont propres et ne comportent pas d'attribution d'étoiles. A la lumière de cette expérience, l'article se prononce en faveur d'une application de tels systèmes à l'industrie minière et à d'autres industries.
Journal of Health and Safety, sept. 1993, n°9, p.25-30. 11 réf.

CIS 94-263 Carr T.L., Mayne J.
Commission des Communautés européennes
Rapport de synthèse du deuxième programme de recherches "Sécurité dans les mines"
Abschlussbericht über das zweite Forschungsprogramm "Betriebssicherheit im Bergbau" [en allemand]
Final report on the second research programme "Safety in mines" [en anglais]
Exposé synthétique des projets de recherches réalisés au sein de la CEE sur la sécurité minière. Ces projets sont répertoriés sous les rubriques suivantes: accidents (y compris bruit); incendies; explosions; sauvetage; surveillance, communications, automatisation et télécontrôle; transports; électricité; technologie des matériaux; méthodes de travail; éclatement de roche et explosion de gaz; opérations en surface. Un chapitre distinct dresse un inventaire des projets de recherches réalisés dans le cadre du premier programme conjoint de recherches sur la sécurité dans les industries de la CECA (Communauté européenne du Charbon et de l'Acier). Le rapport de synthèse du premier programme de recherches (1976-1981) est référencé sous CIS 88-510.
Office des publications officielles des Communautés européennes, 2985 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg, 1993. 175p. Illus. Prix: ECU 20,00.

CIS 94-146 Guide de l'Administration américaine des Mines (MSHA) sur les dispositifs de protection des machines employées dans les mines métalliques et non métalliques
MSHA's guide to equipment guarding for metal and nonmetal mining [en anglais]
Guide de sécurité sur les dispositifs de protection des machines employées dans l'industrie minière.
Mine Safety and Health Administration, Ballston Towers #3, 4015 Wilson Boulevard, Arlington, VA 22203, USA, 1992. 32p. Illus.

CIS 94-324 Murray J., Reid G., Kielkowski D., de Beer M.
Cœur pulmonaire et silicose: étude cas-témoin fondée sur l'autopsie
Cor pulmonale and silicosis: A necropsy based case-control study [en anglais]
La présence du cœur pulmonaire lors du décès et son rapport avec d'autres facteurs tels que l'emphysème, la silicose et la thromboembolie ont été analysés dans une étude cas-témoin menée sur 732 mineurs d'or d'Afrique du Sud. L'emphysème prononcé était le facteur principal de risque avec un odds ratio (OR) de 21,32 (intervalle de confiance (IC 95%) 5,02-90,7) contre la silicose extensive (OR 4,95, IC 95% 2,92-8,38) et l'embolie artérielle (OR 1,95, IC 95% 1,37-2,69). L'âge et le tabagisme n'étaient pas des facteurs prédictifs significatifs du cœur pulmonaire.
British Journal of Industrial Medicine, juin 1993, vol.50, n°6, p.544-548. 28 réf.

CIS 94-277 Chen R.I., Wei L., Huang H.
Mortalité par cancer du poumon chez les mineurs de cuivre
Mortality from lung cancer among copper miners [en anglais]
Une étude de cohorte sur la mortalité par cancer du poumon chez 7088 travailleurs des mines de cuivre a été menée du 1 janvier 1969 au 31 décembre 1988. On a constaté une surmortalité par cancer du poumon (rapport comparatif de mortalité (SMR) = 147 (p<0,01)), doublée d'un risque de décès plus élevé par ce même type de cancer chez les mineurs ayant travaillé dans les années 1950. Le risque de décès par cancer du poumon augmentait avec la durée de l'exposition et le temps écoulé depuis la première exposition. Le SMR pour le cancer du poumon était de 173 pour les mineurs de fond et de 193 pour les mineurs affectés au forage (p<0,01 pour les deux groupes). Ces données montrent que l'exposition aux poussières est associée à un excédent de décès par cancer du poumon chez les travailleurs des mines de cuivre, alors que l'exposition aux rayonnements ne semble pas comporter le même risque.
British Journal of Industrial Medicine, juin 1993, vol.50, n°6, p.505-509. 16 réf.

CIS 93-1828
Health and Safety Executive
Empoussièrement dans les carrières
Dust in quarries [en anglais]
Audiovisuel sur les risques pathologiques associés à l'exposition aux poussières dans les carrières et sur leur prévention.
CFL Vision, P.O. Box 35, Wetherby, West Yorkshire, LS23 7EX, Royaume-Uni, 1993. Cassette vidéo (18min; VHS toutes normes couleur). Prix: GBP 95,00.

CIS 93-2071 Fegan D., Glennon J.
Prophylaxie du paludisme chez des salariés de sociétés minières comptant de longues années d'expatriation au Ghana
Malaria prophylaxis in long-term expatriate mine workers in Ghana [en anglais]
Le rôle de la chimioprophylaxie du paludisme chez les expatriés de longue date n'a pas été réévalué depuis le développement d'une résistance généralisée aux médicaments. Une enquête a été menée sur 106 sujets expatriés employés dans une mine du Ghana (pays où le paludisme sévit de façon endémique) en vue de déterminer le degré d'application des règles de chimioprophylaxie du paludisme. Soixante quatre pour cent au total des sujets interrogés pratiquaient une chimioprophylaxie régulière. Chez les expatriés de longue date (qui comptaient 5 années ou plus de séjour dans des régions où le paludisme sévissait de façon endémique), 48,4% soit observaient très régulièrement les règles de prophylaxie, soit ne les observaient pas du tout. Cette absence de précautions s'expliquait principalement à la fois par la crainte d'effets secondaires à long terme et par les conseils contradictoires donnés en matière de prophylaxie. Cette répugnance à pratiquer une chimioprophylaxie de longue durée souligne la nécessité d'attirer une nouvelle fois l'attention sur les mesures de protection contre les moustiques et le traitement précoce des fièvres, voire d'envisager l'abandon de la chimioprophylaxie chez les travailleurs expatriés qui ont facilement accès aux soins hospitaliers.
Occupational Medicine, août 1993, vol.43, n°3, p.135-138. 17 réf.

CIS 93-1902 Lee T., Anderson C., Kraus J.F.
Lésions traumatiques aiguës chez des mineurs employés dans des exploitations souterraines de charbon bitumineux
Acute traumatic injuries in underground bituminous coal miners [en anglais]
Résultats du calcul des taux de lésions traumatiques aiguës par âge, ancienneté dans l'emploi actuel et expérience générale du travail à la mine chez des travailleurs de sexe masculin employés dans des exploitations souterraines de charbon bitumineux. Les informations utilisées provenaient de la base de données de la Mine Safety and Health Administration pour 1986, ainsi que les données démographiques fournies par une enquête conduite en 1986 sur un échantillon de la population de mineurs. Les taux de lésions les plus élevés ont été enregistrés chez les travailleurs de 15 à 30 ans, chez les travailleurs comptant entre deux et trois années d'ancienneté professionnelle et chez les travailleurs comptant 10 années ou plus d'ancienneté dans l'emploi actuel. Les taux de lésions diminuent avec l'âge quelles que soient l'ancienneté dans l'emploi actuel et l'ancienneté totale. Il ne semble pas exister de lien indépendant de l'âge entre l'ancienneté et les faibles taux de lésions. L'interaction entre l'âge et l'ancienneté dans l'emploi actuel ou l'ancienneté totale est complexe. Un supplément de recherche s'impose pour déterminer l'influence de facteurs tels que la formation et le contenu de l'emploi et ceux qui définissent les expositions spécifiques et les risques miniers.
American Journal of Industrial Medicine, mars 1993, vol.23, n°3, p.407-415. Illus. 11 réf.

CIS 93-1682 Kolesov O.A., Busygin K.K., Mnuhin A.G.
Divers aspects de l'enquête sur les causes de l'accident survenu dans la mine "Suhodol'skaja-vostočnaja"
Nekotorye aspekty rassledovanija pričin avarii na šahte "Suhodol'skaja-vostočnaja" [en russe]
Un coup de grisou associé à un coup de poussières est survenu le 9 juin 1992 dans la mine "Sudohol'skaja-vostočnaja", en Ukraine, faisant 112 blessés, dont 59 morts. Quatre sauveteurs ont également péri. Une circulation d'air insuffisante dans une galerie d'aérage en construction a conduit à une accumulation de grisou. Une décharge électrique due à l'isolation défectueuse d'un câble électrique et à un dispositif de sécurité hors service a provoqué la détonation du gaz. L'explosion s'est largement propagée en raison d'une mauvaise application des mesures de lutte contre les poussières de charbon, ce qui a permis à ces concentrations d'atteindre des niveaux dangereux. Indépendamment des causes immédiates de l'accident, l'enquête a révélé un grand nombre de violations des consignes et règlements.
Bezopasnost' truda v promyšlennosti, janv. 1993, n°1, p.2-7. Illus.

CIS 93-1411 Loi n°48 de 1993 concernant l'industrie minière, avec l'incorporation de l'ordonnance d'application n°203/1998 (19 déc.) [Hongrie]
1993. évi XLVIII. törvény a bányászatról, egységes szerkezetben a végrehajtásáról szóló 203/1998. (XII. 19.) Korm. rendelettel [en hongrois]
Cette loi (adoptée le 20 avr. 1993 et entrée en vigueur le 20 mai de cette même année) réglemente les activités minières, notamment la recherche et la production d'énergie géothermique, ainsi que la construction et l'exploitation des oléoducs et des gazoducs. Ses dispositions portent notamment sur les points suivants: octroi de concessions minières; établissement de zones de sécurité autour des installations minières; exploitation des mines en conformité avec les règlements de sécurité; déclaration d'incidents et d'accidents graves à l'autorité compétente; rôle de l'Inspection des mines. L'ordonnance d'application abroge l'ordonnace d'application précédente (n°115/1993, voir CIS 95-1562).
Magyar Közlöny, 13 mai 1993, n°61, p.3345-3357.
http://net.jogtar.hu/jr/gen/hjegy_doc.cgi?docid=99300048.TV [en hongrois]

CIS 93-1071 Santé et sécurité - Règlement de 1993 sur les mines (puits et installations d'extraction) [Royaume-Uni]
Health and Safety - The Mines (Shafts and Winding) Regulations 1993 [United Kingdom] [en anglais]
Ce règlement concerne la sécurité des puits dans les mines et des moyens de transport du personnel et des matériaux dans ces puits.
HMSO Books, P.O. Box 276, London SW8 5DT, Royaume-Uni, 1993. 15p. Prix: GBP 3,20.

CIS 93-1008 Tomášek L., Darby S.C., Swerdlow A.J., Plaček V., Kunz E.
Exposition au radon et cancers autres que ceux du poumon chez les mineurs d'uranium de Bohême occidentale
Radon exposure and cancers other than lung cancer among uranium miners in West Bohemia [en anglais]
Rapport consécutif à une étude de mortalité par cancer (sur siège spécifique) effectuée auprès de 4.320 mineurs d'uranium de Bohême occidentale (Rép. tchèque) ayant été suivis en moyenne pendant 25 ans, chez qui on avait constaté une surmortalité par cancer liée au radon (Rn) 4 fois supérieure à la moyenne nationale. Pour tous les cancers autres que celui du poumon, le nombre de décès observés (O) était sensiblement plus élevé que celui prévu (P) d'après les taux nationaux, mais cette augmentation n'était pas statistiquement significative (O/P 1,11, 95% IC=0,98-1,24). Aucun lien n'a été établi entre la mortalité et l'ancienneté comme mineur de fond/l'exposition cumulative au Rn. Une augmentation significative (non liée à l'exposition cumulative au Rn) de la mortalité par cancer autre que pulmonaire chez les hommes ayant commencé à travailler comme mineur avant 25 ans. Sur les 28 sièges considérés, des augmentations significatives ont été constatées pour les cancers du foie (O/P=1,67) et de la vésicule biliaire et des voies biliaires extra-hépatiques (O/P=2,26, lié à l'exposition cumulative au Rn). Aucune augmentation significative de la mortalité globale par myélome multiple (O/P=1,08) et leucémie (O/P=0,91), mais augmentation de la mortalité avec l'exposition cumulative au Rn et avec l'ancienneté, respectivement. Poursuite des recherches nécessaires.
Lancet, 10 avr. 1993, vol.341, n°8850, p.919-923. 30 réf.

CIS 93-882
Health and Safety Executive
Sécurité renforcée (véhicules des industries extractives)
Belt and braces (Quarry vehicle safety) [en anglais]
Cette brochure évoque deux facteurs principaux qui contribuent à de nombreux accidents mettant en cause des véhicules de chantier; un mauvais système de freinage et l'absence de garde-corps et de barrières de sécurité. Des exemples d'accidents illustrant le propos sont fournis de même que des conseils pratiques sur la mise à l'essai et l'entretien des systèmes de freinage et sur la construction de garde-corps et de barrières de sécurité. Parmi les autres facteurs importants pour la sécurité figurent le port de ceintures de sécurité ainsi que la formation et l'évaluation des conducteurs.
HSE Information Centre, Broad Lane, Sheffield S3 7HQ, Royaume-Uni, 1993. 16p. Illus.

CIS 93-619 Câmara V.M.
Organisation mondiale de la Santé (OMS)
Le mercure dans les régions d'implantation de campements de chercheurs d'or
Mercúrio em áreas de garimpos de ouro [en portugais]
Au sommaire de cette étude sur la contamination par le mercure (Hg) dans les régions de prospection de l'or au Brésil: surveillance épidémiologique des régions de gisements aurifères; méthodes de travail des chercheurs d'or et risques connexes (notamment consécutifs à l'exposition au Hg); le Hg dans l'environnement (air, sol, eau) et ses risques pour l'humain; informations relatives à la surveillance épidémiologique des chercheurs d'or (répartition de la population, mouvements migratoires, profession antérieure, niveau d'instruction, organisation du travail, emploi des équipements de protection); effets du Hg chez l'humain et méthodes de diagnostic (symptômes d'intoxication aiguë et chronique, diagnostic, traitement, questionnaire médical administré aux mineurs exposés au Hg); méthodes de prélèvement des échantillons de sang, d'urine et de cheveux pour mesurer les niveaux de Hg dans l'organisme; surveillance des concentrations de Hg dans l'environnement (dans le poisson, le sol, les sédiments, l'eau); principes de la surveillance des concentrations de Hg dans l'atmosphère; mesures de laboratoire; limitation de la contamination par le Hg dans les régions de gisements aurifères; élaboration de programmes de formation des travailleurs en matière de santé; prise en compte du facteur "santé" dans les études d'impact sur l'environnement.
Centro Panamericano de Ecologia Humana e Saúde (ECO), Apartado Postal 37-473, 06696 México D.F., Mexique, 1993. xix, 164p. Illus. Réf.bibl.

1992

CIS 07-1097 La sécurité et la santé dans les mines à ciel ouvert
Lutian kuangshan anquan yu weisheng: shiyong guicheng [en chinois]
Le présent guide de directives pratiques du BIT est une traduction chinoise du document indexé sous CIS 92-175 et traite la sécurité et la santé dans les mines à ciel ouvert. Au sommaire: dispositions et obligations générales; formation; machines et autres matériels mécaniques; matériel électrique; bâtiments et structures de surface; terrils, digues à stériles et bassin de décantation; prévention des incendies et lutte contre le feu; explosifs et tir de mines; foration; excavation et chargement; dragues et autres installations flottantes; transport et manutention; grues mobiles et chariots élévateurs; risques du milieu de travail et protection de l'environnement; premiers soins et services médicaux; enregistrement et déclaration des accidents, maladies soumises à déclaration et incidents dangereux; consultation sur les questions de sécurité et santé au travail; vêtements et équipements de protection; dispositions diverses (consignes générales de conduite; emploi de travailleurs parlant des langues différentes; admission de personnes étrangères à la mine; signaux de sécurité).
China Labor Press, Beijing, Chine, 1992. iv, 92p.

CIS 98-1087 Loi relative aux mines de charbon souterraines - Mise à jour 1992 [Chine]
Underground coal mine safety regulations - Revised as of 1992 [China] [en anglais]
Thèmes traités: aérage; méthane; charbonnages; Chine; électricité; explosifs; fonçage de puits; gaz de mine; industries extractives; infusion d'eau; loi; mines de houille; premiers soins; protection contre le feu; tir de mines; transport au fond; travaux souterrains; ventilation artificielle.
Ministry of Energy, République populaire de Chine. 1992. 367p.

CIS 98-377 Loi de 7 nov. 1992 de la République Populaire de Chine sur la sécurité dans les mines [Chine]
Law of 7 Nov. 1992 of the People's Republic of China on Safety in Mines [China] [en anglais]
Thèmes traités: Chine; électricité; enquêtes après accident; entretien préventif; formation à la prévention; industries extractives; inspection; loi; mines; organisation de la prévention; premiers soins; responsabilités des employeurs; responsabilités des travailleurs; risques d'explosion; rôle de la direction; sanctions; sauvetage minier; sécurité et hygiène du travail; ventilation; vérifications de sécurité.
Ministère du travail, Bureau de surveillance de la sécurité et de la santé dans les mines, Beijing, Chine, 25 déc. 1992. 9p. (anglais); 12p. (chinois). Disponible au CIS.

CIS 95-1779 Müller K.M., Weigt-Weber B., Fischer M., Marmulla W.
Les affections pleurales dues à l'amiante touchent aussi les mineurs
Asbestbedingte Pleura-Erkrankungen auch bei Bergleuten [en allemand]
Un nombre croissant de cas de mésothéliome pleural a été observé chez les mineurs et travailleurs de cokeries de la région de la Ruhr (Allemagne) au cours des cinq dernières années. Sur 89 cas, 17 sont sous examen. Pour 33 cas, le caractère professionnel de l'exposition à l'amiante a été confirmé. Les garnitures de freins du matériel de transport, les revêtements isolants des fours à coke et les opérations de soudage constituaient les sources d'exposition à l'amiante les plus importantes.
Kompass, août 1992. vol.102, n°8, p.373-375. Illus. 6 réf.

CIS 95-1828 Revell N.
Incendies souterrains et inflammations par frottement
Underground fires and frictional ignitions [en anglais]
Description des circonstances dans lesquelles un incendie a éclaté dans une mine de charbon en Ecosse (Royaume-Uni) en 1959. Le feu a pris sur la courroie d'entraînement d'un ventilateur de circulation et a gagné les piliers de soutènement en bois du toit; 47 personnes ont perdu la vie. Ce document dresse un inventaire des mesures prises et des recommandations faites à la suite de cette catastrophe. Les statistiques sur les inflammations et les incendies survenus ces dernières années sont étudiées et les méthodes employées pour la détection des incendies et les contrôles d'ambiance font l'objet de commentaires. Les causes des incendies souterrains sont analysées et les initiatives prises en matière de gestion des systèmes d'épuration du charbon et de conception des machines pour réduire le risque d'inflammation du quartz et des pyrites par frottement sont étudiées.
Mining Engineer, mai 1992, vol.151, n°368, p.299-307. Illus. 13 réf.

CIS 95-606 Caxarla C., da Costa F.
Analyse des accidents du travail dans les mines et les carrières (1987-1991)
Análise dos acidentes de trabalho no sector extractivo (1987-1991) [en portugais]
Analyse de quelque 6.000 accidents du travail survenus dans les activités extractives au Portugal entre 1987 et 1991. Principaux paramètres étudiés: type d'extraction (mine de surface ou mine souterraine); conséquences (accident avec ou sans arrêt de travail); nombre total de journées perdues; indices de fréquence et de gravité; causes techniques; lieu de l'accident; type d'opération en cours au moment de l'accident; siège de la lésion; heure de l'accident (jour/heure).
Sindicato Democrático das Minas e Afins (SINDEMINAS), [Lisboa], Portugal, 1992. 26p. Illus.

CIS 95-605 Sécurité, hygiène et santé dans les mines
Safety, hygiene and health in mining [en anglais]
Actes d'un colloque sur la sécurité, l'hygiène et la santé dans les mines, qui s'est tenu à Harrogate au Royaume-Uni du 18 au 20 nov. 1992. Le 1er tome regroupe les communications techniques sous les rubriques suivantes: bilan de la sécurité, de l'hygiène et de la santé dans les mines; législation minière, formation et éducation; hygiène et santé (réglementation britannique sur la sécurité dans les charbonnages (COSHH), ergonomie, troubles respiratoires, particules émises par les moteurs diesel); risques et dangers spécifiques à l'industrie minière (explosions, incendies souterrains, gaz de mine); gestion de la santé et de la sécurité dans diverses entreprises; accidents majeurs récents non liés à une activité minière; démarches modernes; tendances internationales. Le 2e tome présente des commentaires sur ces communications, ainsi que trois communications supplémentaires.
The Institution of Mining Engineers, Danum House, South Parade, Doncaster DN1 2DY, Royaume-Uni, 1992. 2 vol. (xii + 334 + 176p.). Illus. Réf.bibl. Prix: GBP 90,00.

CIS 95-316 Bolm-Audorff U.
On s'en doutait depuis longtemps: le travail dans les mines d'uranium comporte des risques pour la santé
Verdacht gab es schon lange - Gesundheitsgefahren im Uranbergbau [en allemand]
Après la réunification de l'Allemagne, on a constaté que 5237 mineurs de la mine d'uranium de Aue en Saxe, dans l'ex-République démocratique allemande, avaient succombé à un cancer du poumon depuis la Seconde Guerre mondiale. Entre 1971 et 1990, 4384 cas ont été indemnisés. La dose cumulative d'exposition a été établie à partir d'études conduites dans des mines d'uranium des Etats-Unis et surtout de l'ancienne Tchécoslovaquie. Il est recommandé d'indemniser tous les futurs cas de cancer du poumon qui se manifesteraient chez les quelque 50.000 travailleurs des mines d'uranium de l'ex-Allemagne de l'Est.
Sicher ist Sicher, nov. 1992, vol.43, n°11, p.624-628. Illus.

CIS 94-758 Directive 92/104/CEE du Conseil, du 3 décembre 1992, concernant les prescriptions minimales visant à améliorer la protection... des travailleurs des industries extractives à ciel ouvert ou souterraines (12e directive... au sens de l'art. 16... de la dir. 89/391/CEE) [Communautés européennes]
Council Directive 92/104/EEC of 3 December 1992 on the minimum requirements for improving the safety and health protection of workers in surface and underground mineral-extracting industries (twelfth individual directive within the meaning of article 16 of Directive 89/391/EEC)[European Communities] [en anglais]
Cette directive fixe des prescriptions minimales que les Etats membres des CE doivent appliquer dans les industries extractives à ciel ouvert ou souterraines. Les Etats membres peuvent, s'ils le souhaitent, appliquer des dispositions plus strictes. Principaux sujets traités: dispositions générales, obligations de l'employeur, protection contre les incendies, les explosions et les atmosphères nocives, moyens d'évacuation et de sauvetage, systèmes de communication, d'avertissement et d'alarme, information des travailleurs, surveillance de santé, consultation et participation des travailleurs, prescriptions minimales de sécurité et de santé, procédure d'adaptation de cette directive. Les industries extractives par dragage ne sont pas assujetties à cette directive. Annexe: prescriptions minimales de sécurité et de santé.
Official Journal of the European Communities - Journal officiel des Communautés européennes, 31 déc. 1992, vol.35, n°L.404, p.10-25.

CIS 94-278 Ng T.P., Phoon W.H., Lee H.S., Ng Y.L., Tan K.T.
Enquête épidémiologique sur la morbidité respiratoire chez des carriers de granit à Singapour: bronchite chronique et altération de la fonction respiratoire
An epidemiological survey of respiratory morbidity among granite quarry workers in Singapore: Chronic bronchitis and lung function impairment [en anglais]
Enquête sur les symptômes respiratoires de bronchite chronique et les altérations de la fonction ventilatoire chez l'ensemble des travailleurs actuellement employés dans des carrières de granit à Singapour. Les travailleurs affectés à l'abattage et au broyage des roches, qui étaient fortement exposés aux poussières, présentaient une grande prévalence de toux chronique et d'encombrement des voies aériennes, ainsi qu'une réduction moyenne de 5% du VEMS et de la capacité vitale forcée (CVF). Des résultats similaires ont été obtenus après exclusion des sujets silicotiques. Ainsi donc, indépendamment du risque bien connu de silicose, l'étude révèle l'existence d'un risque manifeste de bronchite professionnelle et d'une forme obstructive et restrictive d'altération de la fonction pulmonaire.
Annals of the Academy of Medicine - Singapore, mai 1992, vol.21, n°3, p.312-317. Illus. 14 réf.

CIS 94-245 Ng T.P., Phoon W.H., Lee H.S., Ng Y.L., Tan K.T.
Enquête épidémiologique sur la morbidité respiratoire chez des carriers de granit à Singapour: anomalies radiologiques
An epidemiological survey of respiratory morbidity among granite quarry workers in Singapore: Radiological abnormalities [en anglais]
Evaluation de la prévalence d'anomalies radiologiques conduite chez 219 carriers en fonction de divers paramètres de l'exposition aux poussières. Des signes de silicose ont été constatés chez onze sujets. La prévalence de la silicose était de 12,5% chez les travailleurs très exposés employés à l'abattage et au broyage du granit, et de 0,8% chez les préposés au transport et à l'entretien faiblement exposés aux poussières de granit. Aucun cas de silicose n'a été enregistré chez les carriers exposés pour la première fois aux poussières de granit après l'adoption de mesures de prévention en 1979. La réduction de l'exposition aux poussières après 1979 a donc été jusqu'ici un succès dans la mesure où, dix années durant les risques de silicose ont été nuls ou négligeables chez les carriers en activité.
Annals of the Academy of Medicine - Singapore, mai 1992, vol.21, n°3, p.305-311. Illus. 7 réf.

CIS 94-265 Guide des droits et des obligations des mineurs aux termes de la loi fédérale de 1977 concernant la sécurité et la santé dans les mines
A guide to miners' rights and responsibilities under the Federal Mine Safety and Health Act of 1977 [en anglais]
Guide des droits et des obligations en matière de sécurité des mineurs tels que définis aux termes de la Loi américaine concernant la sécurité et la santé dans les mines (voir CIS 91-14). Principaux sujets traités: droits des mineurs aux termes de la loi (protection contre la discrimination; application de la loi; formation à la prévention; protection de la santé; normes nouvelles ou révisées; accès à l'information); obligations aux termes de la loi (interdiction de fumer; pénalités pour fausses déclarations et pour allégations mensongères). Annexe: adresses et numéros de téléphone des organismes fédéraux s'occupant de la sécurité dans les mines (essentiellement la MSHA: Mine Safety and Health Administration).
Mine Safety and Health Administration, Ballston Towers #3, 4015 Wilson Boulevard, Arlington, VA 22203, USA, 1992. 34p. Illus.

CIS 94-145 Sécurité et mise en dépôt de matériaux
Stockpiling safety [en anglais]
Ce manuel de formation concerne la sécurité d'utilisation des équipements mobiles à la surface ou dans le périmètre de stocks de matériaux qui attendent d'être expédiés ou traités. Il examine les risques associés à ces stocks et les procédures qui permettent de réduire au maximum les accidents. Principaux sujets traités: accidents mettant en cause des équipements mobiles et des stocks; expérience professionnelle; toxicomanie et alcoolisme; ceintures de sécurité; techniques de stockage; enlèvement de matériau de la base d'un stock; instabilité des pentes; problèmes particuliers aux différents équipements (équipement de halage, chargeuses, bouteurs, décapeuses, camions); travail non motorisé.
National Mine Health and Safety Academy, P.O. Box 1166, Beckley, WV 25802, USA, 1992. 58p. Illus. 15 réf.

CIS 94-323 Greskevitch M.F., Turk A.R., Dieffenbach A.L., Roman J.M., Groce D.W., Hearl F.J.
Détermination de la teneur en quartz d'échantillons de poussières "en vrac" recueillis lors de l'enquête nationale d'hygiène du travail dans les mines
Quartz analyses of the bulk dust samples collected by the National Occupational Health Survey of Mining [en anglais]
L'Institut national américain pour la sécurité et la santé au travail (NIOSH) a inspecté, dans le cadre de cette enquête (1984-1989), 491 mines disséminées dans l'ensemble du pays. L'objet de l'enquête était d'inventorier et d'identifier tous les agents pathogènes auxquels les mineurs sont potentiellement exposés aux Etats-Unis. Le rapport présente les statistiques d'exposition potentielle au quartz basées sur des échantillons de poussières "en vrac". Les échantillons de poussières "en vrac" en provenance de 491 mines contenaient une moyenne de 14% de quartz. Les ouvriers travaillant au jour dans des mines de charbon et les préposés au chargement/déchargement des bennes dans les mines métalliques ou non métalliques étaient potentiellement exposés à des poussières "en vrac" présentant le plus fort pourcentage moyen de quartz (19% et 33% respectivement) parmi les diverses professions. Le plus fort pourcentage moyen de quartz (22%) a été observé dans des mines de houille à ciel ouvert. Sur les 272.000 mineurs couverts par l'enquête, 78.000 (29%) étaient potentiellement exposés à des poussières "en vrac" présentant une teneur moyenne en quartz supérieure à 12%.
Applied Occupational and Environmental Hygiene, août 1992, vol.7, n°8, p.527-531. Illus. 17 réf.

CIS 94-306 Cooper W.C., Wong O., Trent L.S., Harris F.
Actualisation d'une étude sur les mineurs et broyeurs de taconite exposés à la silice et aux amphiboles non amiantiformes
An updated study of taconite miners and millers exposed to silica and non-asbestiform amphiboles [en anglais]
Deuxième mise à jour d'une étude (premier volet, voir CIS 94-305) portant sur 3.444 mineurs et broyeurs de taconite dont la première exposition professionnelle à la taconite, en association avec la silice et les amphiboles non amiantiformes, remonte à 1947-1958. Les premières analyses des décès jusqu'en 1977 puis jusqu'en 1983 n'ont montré aucune surmortalité significative toutes causes confondues. Dans la présente étude de suivi qui va jusqu'en 1988, le nombre total de décès était très inférieur à celui attendu. Le SMR (rapport comparatif de mortalité) était respectivement de 83 et 91 par rapport aux taux américains et à ceux du Minnesota. Aucune association entre les expositions professionnelles et les causes de décès n'a pu être mise en évidence. Cette étude, qui comporte une période de latence minimale de 30 ans, ne montre aucune corrélation entre des expositions à de faibles concentrations à des particules d'amphibole non amiantiforme et le cancer du poumon, les pathologies respiratoires non malignes ou toute autre cause spécifique.
Journal of Occupational Medicine, déc. 1992, vol.34, n°12, p.1173-1180. 33 réf.

< précédent | 1... 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16 ...40 | suivant >