ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Substances inorganiques - 5,778 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Substances inorganiques

2005

CIS 06-899 Karakaya A.E., Ozcagli E., Ertas N., Sardas S.
Evaluation des anomalies dans la capacité de réparation de l'ADN et effets génotoxiques chez les travailleurs exposés au plomb
Assessment of abnormal DNA repair responses and genotoxic effects in lead exposed workers [en anglais]
On a étudié les effets génotoxiques du plomb dans des échantillons de cellules sanguines de 23 travailleurs d'usines fabriquant des batteries ainsi que de 23 témoins non exposés. Les essais visant à évaluer l'atteinte à l'ADN et l'interférence avec les processus de réparation de l'ADN après exposition in vitro aux rayons X ont compris le test d'aberrations chromosomiques (AC) et le test de provocation aux rayons (PRX). On a classé les sujets exposés en différentes catégories en fonction de leur plombémie. La fréquence des AC n'était pas significativement différente chez les sujets et le groupe témoin lors du test d'AC conventionnel; en revanche, le test de PRX a mis en évidence des taux significativement élevés d'AC. Des diminutions dans la réponse de réparation de l'ADN, toutefois non significatives du point de vue statistique, ont également été observées chez les sujets exposés au plomb. Ces résultats semblent indiquer que l'exposition au plomb pourrait porter atteinte à la capacité de réparation de l'ADN.
American Journal of Industrial Medicine, avr. 2005, vol.47, n°4, p.358-363. Illus. 23 réf.

CIS 06-893 Kasperczyk S., Przywara-Chowaniec B., Kasperczyk A., Rykaczewska-Czerwińska M., Wodniecki J., Birkner E., Dziwisz M., Krauze-Wielicka M.
Fonction du muscle cardiaque chez les sujets exposés de façon chronique au plomb
Function of heart muscle in people chronically exposed to lead [en anglais]
Les effets de l'exposition au plomb sur la fonction cardiaque ont été étudiés chez des travailleurs potentiellement exposés dans un aciérie du sud de la Pologne. La plombémie a été contrôlée et des électrocardiogrammes réalisés chez 88 travailleurs exposés et un groupe de témoins non exposés. Les résultats ont mis en évidence une baisse de la fraction d'éjection ventriculaire gauche, une dilatation du ventricule gauche ainsi qu'une masse ventriculaire gauche augmentée chez les travailleurs exposés. Ces effets peuvent être le résultat de l'élévation de la tension artérielle sanguine.
AAEM - Annals of Agricultural and Environmental Medicine, 2005, vol.12, n°2, p.207-210. 28 réf.
http://www.aaem.pl/pdf/12207.pdf [en anglais]

CIS 06-756 Sulfure de carbone
Disulfuro de carbono [en espagnol]
Fiche de données de sécurité sur le sulfure de carbone. Au sommaire: synonymes et formule chimique; limitation de l'exposition (ACGIH valeur seuil de 10ppm TWA, absorption cutanée); risques d'atteinte à la santé (effets neurotoxiques, irritation, effets cardiovasculaires, brûlures cutanées, dermites); mesures de premiers soins; mesures en cas d'incendie; mesures en cas de débords accidentels; manutention et stockage; contrôle de l'exposition et protection individuelle; propriétés physiques et chimiques; stabilité et réactivité; informations toxicologiques et écologiques; considérations pour l'élimination; informations relatives au transport.
Consejo Colombiano de Seguridad, Bogotá, Colombia, ca 2005. 4p. Illus.

CIS 06-885 Rosenberg N.
Bérylliose pulmonaire
La bérylliose pulmonaire est définie par les manifestations respiratoires observées à la suite de l'inhalation de poussières ou de fumées contenant des particules de béryllium. Le risque d'exposition concerne principalement les travailleurs de la production du béryllium et de sa transformation industrielle. Au sommaire de cet article de synthèse sur la bérylliose pulmonaire: physiopathologie; prévalence et aspects épidémiologiques; diagnostic; évolution; prévention (surveillance médicale, dosages atmosphériques fréquents, ventilation, équipement de protection individuelle); réparation en France.
Documents pour le médecin du travail, 3e trimestre 2005, n°104, p.513-521. 77 réf.
http://www.dmt-prevention.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/TR%2036/$File/TR36.pdf [en français]

CIS 06-931 Marlair G., Kordek M. A.
Aspects sécurité et sûreté du stockage des engrais à base de NA dans des locaux de capacité limitée
Safety and security issues relating to low capacity storage of AN-based fertilizers [en anglais]
Cet article traite de la sécurité et de la sûreté des opérations de stockage des engrais à base de nitrate d'ammonium (NA), en particulier dans les locaux de stockage de capacité limitée. L'article se base sur une étude bibliographique des propriétés dangereuses du NA et des engrais à base de NA, une analyse des accidents impliquant des quantités relativement limitées d'engrais à base de NA, un examen du cadre réglementaire et du niveau atteint en matière de contrôle du risque, enfin une analyse des facteurs économiques, techniques et organisationnels qui pourraient conduire à une sous-estimation du risque par rapport à des unités de stockage de grande taille.
Journal of Hazardous Materials, août 2005, vol. 123, n°1-3, p. 13-28. Illus. 54 réf.

CIS 06-663 Vermeulen R., Jönsson B.A.G., Lindh C,H., Kromhout H.
Surveillance biologique de l'exposition au disulfure de carbone et aux phtalates dans l'industrie du caoutchouc moderne
Biological monitoring of carbon disulphide and phthalate exposure in the contemporary rubber industry [en anglais]
Le but de cette étude était de déterminer les taux d'exposition à l'acide thio-2 thiazolidine-4 carboxylique (TTCA) et à l'acide phtalique (PA), respectivement des métabolites du disulfure de carbone (CS2) et des phtalates, dans des usines fabriquant du caoutchouc grâce à des procédés modernes. Des échantillons d'urine ont été prélevés au hasard au cours de différents jours chez 101 travailleurs de neuf usines. On observe une élévation significative, d'un facteur deux, des taux des deux marqueurs biologiques au cours de jours ouvrés en comparaison du dimanche, mais pas de différence prononcée des taux des deux marqueurs d'un jour ouvré à l'autre. Les augmentations de taux semblaient limitées à certaines usines et des départements particuliers, tels que le moulage et la réticulation. Ces conclusions confirment que les travailleurs de l'industrie du caoutchouc sont exposés à différents niveaux de phtalates et de CS2, qui sont fonction des conditions spécifiques des usines et des départements. La surveillance biologique semble être un moyen fiable pour évaluer l'exposition à ces substances.
International Archives of Occupational and Environmental Health, sept. 2005, vol.78, n°8, p.663-669. 22 réf.
http://www.springerlink.com/media/c5v8d0rqrq7yuhuq9evl/contributions/u/1/1/7/u1179348521147g6.pdf [en anglais]

CIS 06-659 Esswein E., Boeniger M.F.
Prévention d'une contamination toxique par les mains
Preventing the toxic hand-off [en anglais]
Cet article souligne l'importance du lavage des mains en tant que moyen de prévention de la dissémination de substances toxiques par le biais de la peau contaminée. Thèmes traités: réglementation en matière d'hygiène industrielle; contamination des mains par le plomb chez les travailleurs appelés à traiter des matières contenant du plomb; prévention du transfert du plomb de la main à la bouche; méthodes de décontamination efficaces.
Occupational Hazards, sept. 2005, vol.67, n°9, p.53-61. Illus. 9 réf.

CIS 06-532 Gawęda E., Kondej D.
Recommandations applicables à la protection de la santé dans les usines d'affinage de métaux lourds
Zalecenia dotyczące profilaktyki na stanowiskach rafinacji metali ciężkich [en polonais]
Les risques chimiques susceptibles d'être rencontrés dans les usines d'affinage de métaux lourds sont listés, y compris les substances cancérogènes et autres et les dispositions des normes relatives à la santé au travail sont expliquées. Contient également des recommandations relatives à l'évaluation de l'exposition professionnelle et aux méthodes de protection collective et personnelle.
Centralny Instytut Ochrony Pracy - Państwowy Instytut Badawczy, ul. Czerniakowska 16, 00-701 Warszawa, Pologne, 2005. 36p. 20 réf.

CIS 06-656 Gérardin F., Hecht G., Hubert-Pelle G., Subra I.
Traitement UV: suivi de l'évolution des concentrations en chloroforme et en trichlorure d'azote dans les eaux de baignade d'un centre aquatique
Confrontés à des niveaux d'exposition élevés au trichlorure d'azote du personnel de surveillance ainsi qu'à des teneurs importantes en chlore combiné dans les eaux de baignade, les exploitants de centres aquatiques font de plus en plus fréquemment le choix de systèmes complémentaires de traitement des eaux, basés sur l'irradiation UV. Cette technologie est à l'origine de la formation de sous-produits indésirables tels que le chloroforme (classé en tant que cancérogène de catégorie 2B par le CIRC). Pendant huit semaines, l'INRS a suivi l'évolution des concentrations en chloroforme et en trichlorure d'azote dans l'eau de deux bassins équipés respectivement de lampes basse et moyenne pression. Cette étude a permis de mettre en évidence la forte contribution de l'irradiation UV à la formation du chloroforme et une possible augmentation du trichlorure d'azote dissous.
Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail, 4e trimestre 2005, n°201, p.19-30. Illus. 31 réf.
http://www.inrs.fr/INRS-PUB/inrs01.nsf/inrs01_search_view_view/9FCD3307BCB91167412570D8004C447A/$FILE/nd2237.pdf [en français]

CIS 06-655 Gérardin F., Hecht G., Hubert-Pelle G., Subra I., Gagnaire F., Héry M., Massin N.
Réduction de l'exposition des travailleurs au trichlorure d'azote par action sur les procédés dans deux secteurs d'activité
Des secteurs d'activité aussi divers que les établissements aquatiques ou l'industrie des légumes frais prêts à l'emploi sont confrontés à des expositions importantes de leurs salariés au trichlorure d'azote. L'INRS a mené nombre d'études destinées, d'une part, à caractériser le risque chimique encouru par les travailleurs de ces secteurs et, d'autre part, à proposer des solutions techniques visant la réduction des nuisances et la maîtrise de la qualité des atmosphères de travail. En plus des aspects analytiques, toxicologiques et épidémiologiques, ce document décrit des solutions techniques de prévention développées et adaptées à la nature de ces domaines d'activité. Basées sur le principe d'une extraction du trichlorure d'azote par strippage, deux installations pilotes ont été mises en place dans un centre aquatique et dans une usine de production de légumes frais prêts à l'emploi. Des campagnes de mesures destinées à confirmer leur efficacité ont été effectuées.
Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail, 4e trimestre 2005, n°201, p.9-18. Illus. 21 réf.
http://www.inrs.fr/INRS-PUB/inrs01.nsf/inrs01_search_view_view/2B129BEE07F32AD9412570D8004C4F3C/$FILE/nd2236.pdf [en français]

CIS 06-609 Liu Y., Woodin M.A., Smith T.J., Herrick R.F., Williams P.L., Hauser R., Christiani D.C.
Exposition aux cendres de mazout et aux particules de soudage pendant la révision de chaudières à mazout
Exposure to fuel-oil ash and welding emissions during the overhaul of an oil-fired boiler [en anglais]
Les effets sur la santé de l'exposition au vanadium contenu dans les cendres de mazout sont peu connus pour des niveaux situés entre 10 et 500µg/m3. Réalisée dans le cadre d'une étude épidémiologique plus large visant à évaluer ces effets lors de la révision d'une grande chaudière à mazout, la présente étude a été conçue afin de quantifier l'exposition des chaudronniers aux particules de cendres de mazout, aux métaux et aux fumées de soudage et d'identifier les déterminants de cette exposition. Des prélèvements individuels ont été réalisés chez 18 chaudronniers et 11 témoins non exposés, avant et après un travail de révision de trois semaines. Les expositions (en moyenne pondérée dans le temps) étaient significativement plus élevées chez les chaudronniers que chez les témoins pour les particules de cendre inférieures à 10µm de diamètre et pour le vanadium, le nickel et le fer. Les cendres de mazout étaient en grande partie responsables de l'exposition des chaudronniers. Les concentrations en vanadium étaient parfois supérieures à la valeur seuil de 2003 de l'ACGIH (American Conference of Governmental Industrial Hygienists).
Journal of Occupational and Environmental Hygiene, sept. 2005, vol.2, n°9, p.435-443. 22 réf.

CIS 06-650 Gwin K.K., Wallingford K.M., Morata T.C., Van Campen L.E., Dallaire J., Alvarez F.J.
Expositions professionnelles ototoxiques des équipes de courses de stocks-cars: II. Enquêtes chimiques
Ototoxic occupational exposures for a stock car racing team: II. Chemical surveys [en anglais]
Le NIOSH a procédé à une série de mesurages visant à évaluer l'exposition professionnelle au bruit et à des agents chimiques potentiellement ototoxiques chez les membres d'une équipe de courses de stocks-cars. Des échantillons d'air ont été recueillis dans la zone de travail au cours de visites effectuées dans l'atelier de l'écurie. L'exposition à ces substances chimiques était toutes inférieures aux valeurs seuils recommandées par l'OSHA, le NIOSH et l'ACGIH. Des prélèvements d'ambiance et individuels ont également été faits dans la fosse du circuit où les véhicules subissent des réglages et sont ravitaillés en carburant avant et pendant la course, afin de déceler la présence de composés organiques, de plomb et de monoxyde de carbone (CO). Les expositions aux composés organiques et au plomb étaient soit indécelables, soit trop faibles pour être quantifiées. Bien que l'on ait mesuré des concentrations de CO dépassant les valeurs recommandées, l'exposition à des agents potentiellement ototoxiques n'est probablement pas suffisante pour provoquer un déficit auditif supérieur à celui induit par la seule exposition au bruit.
Journal of Occupational and Environmental Hygiene, août 2005, vol.2, n°8, p.406-413. Illus. 21 réf.

CIS 06-649 Harris M.K., Ewing W.M., Longo W., DePasquale C., Mount M.D., Hatfield R., Stapleton R.
Exposition au manganèse lors du soudage par le procédé SMAW (soudage à l'arc sous protection gazeuse avec électrodes enrobées) dans un espace confiné
Manganese exposures during shielded metal arc welding (SMAW) in an enclosed space [en anglais]
Cette étude a porté sur l'évaluation de l'efficacité de différents débits de ventilation pour limiter l'exposition au manganèse chez des soudeurs affectés au soudage à l'arc sous protection gazeuse en milieu confiné ou dans des espaces exigus. Les échantillons des émissions totales et respirables, prélevés sur l'individu et dans la zone de travail lors des opérations de soudage, ont été analysés au moyen de différentes techniques analytiques. On observe qu'un débit général de ventilation par dilution de 2000 pieds cubes par minute (PCM) pourrait s'avérer insuffisant pour limiter l'exposition des soudeurs et de leurs assistants au manganèse respirable lors du travail en milieu confiné ou dans des espaces exigus. En l'absence d'autres données concernant la surveillance de l'exposition spécifique au site, il serait prudent d'utiliser des équipements de protection respiratoire ou d'aspirer les émissions à la source plutôt que de compter uniquement sur un débit de ventilation de 2000 PCM en espace confiné.
Journal of Occupational and Environmental Hygiene, août 2005, vol.2, n°8, p.375-382. Illus. 24 réf.

CIS 06-644 Chen S.S., Chen T.J., Lin C.H., Tseng Y.T., Lai S.L.
Troubles neurocomportementaux chez les travailleurs exposés au plomb à Taïwan
Neurobehavioral changes in Taiwanese lead-exposed workers [en anglais]
Cette évaluation des dysfonctionnements du système nerveux central (SNC) dû à une exposition au plomb porte sur des travailleurs de sexe masculin exposés au moins trois ans au plomb et présentant une plombémie élevée. Selon leur niveau actuel de plombémie, les sujets étaient répartis en deux catégories d'exposition, moyenne (40-80µg/dL) et faible (<40µg/dL), regroupant respectivement 33 et 28 travailleurs. Le groupe témoin était constitué de 63 sujets de sexe masculin en bonne santé. Leur profil neurocomportemental a été examiné à l'aide d'un système d'évaluation informatisé. Une atteinte significative des fonctions neurocomportementales a été observée dans le groupe moyennement exposé, notamment une lenteur dans l'exécution des tâches psychomotrices, des troubles de l'interprétation d'informations visuelles et spatiales, une baisse de la mémoire et de la faculté de mémorisation, une lenteur de réaction et une mauvaise faculté de concentration. Des dysfonctionnements subtils du SNC sont donc possibles chez les travailleurs exposés au plomb qui ne présentent aucun déficit neurologique ou cognitif apparent.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, sept. 2005, vol.47, n°9, p.902-908. 53 réf.

CIS 06-637 Pillière F., Vincent R.
Recherche sur le béryllium: conférence internationale
Compte rendu d'une conférence sur les dernières avancées en matière de prévention, de dépistage, de diagnostic et de traitement de la bérylliose chronique tenue à Montréal, Canada, du 8 au 11 mai 2005. Les communications étaient regroupées selon les thèmes suivants: usages du béryllium, effets sur la santé, exposition et surveillance; programmes de surveillance médicale; bérylliose chronique et évaluation de l'exposition; mesures de prévention de la sensibilisation au béryllium en hygiène industrielle; mécanismes moléculaires et génétiques impliqués dans la bérylliose chronique; nouvelles approches en matière de tests de surveillance médicale.
Documents pour le médecin du travail, sept. 2005, n°103, p.347-356.
http://www.dmt-prevention.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/TD%20142/$File/TD142.pdf [en français]

CIS 06-624 Luippold R.S., Mundt K.A., Dell L.D., Birk T.
Exposition à de faibles concentrations de chrome hexavalent et taux de mortalité chez des travailleurs affectés à la production de chromates aux Etats-Unis
Low-level hexavalent chromium exposure and rate of mortality among US chromate production employees [en anglais]
Bien que de nombreuses études fassent état d'un risque accru de cancer du poumon chez les travailleurs de la production dans l'industrie chimique du chrome, il n'existe que peu d'études axées sur les travailleurs embauchés après des changements majeurs dans les procédés de fabrication et la mise en œuvre de mesures d'hygiène industrielle plus sévères. Cette étude examine les données relatives à la mortalité de deux cohortes de travailleurs de l'industrie chimique du chrome aux Etats-Unis constituées après ces changements. D'une manière générale, leur mortalité était inférieure à celle attendue sur la base des populations de référence à l'échelle nationale et de l'Etat. La mortalité par cancer du poumon était inférieure de 16% à la valeur attendue, seuls trois décès ayant été enregistrés (par rapport aux 3,59 attendus). L'absence de risque accru de cancer du poumon pourrait être le reflet des améliorations de l'environnement de travail consécutives aux changements.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, avr. 2005, vol.47, n°4, p.381-385. 25 réf.

CIS 06-405 Réfrigération industrielle utilisant l'ammoniac: risques, sécurité et audit financier
Refrigeração industrial por amônia: Riscos, segurança e auditoria fiscal [en portugais]
Notice d'information sur la sécurité des systèmes de réfrigération industriels utilisant l'ammoniac. Au sommaire: description générale de ce type de système; fiche de sécurité sur l'ammoniac; dangers des systèmes de réfrigération; gestion en toute sécurité des systèmes de réfrigération (installation, équipement et matériaux, méthodes de protection, formation des travailleurs, normes pertinentes); audit financier des mesures de sécurité; étude de cas d'un accident impliquant de l'ammoniac dans une installation de réfrigération à Natal (ville de l'Etat du Rio Grande do Norte, Brésil) et recommandations de sécurité connexes. Remplace CIS 04-433.
Ministério do Trabalho e Emprego, Esplanada dos Ministérios. Bloco F, Ed Sala 106, Anexo, Ala B, 1° Andar, 70059-900 Brasília DF, Brésil, 2005. 31p. Illus.
http://www.mte.gov.br/Empregador/segsau/Publicacoes/Download/Amonia.pdf [en portugais]

CIS 06-387 Chessor E., Verhoeven M., Hon C.Y., Teschke K.
Evaluation d'un système modifié de captage du gaz visant à diminuer l'exposition professionnelle à l'hémioxyde d'azote dans les salles de travail et d'accouchement
Evaluation of a modified scavenging system to reduce occupational exposure to nitrous oxide in labor and delivery rooms [en anglais]
Un nouveau masque a été mis au point pour l'administration d'hémoxyde d'azote, pendant le travail, aux femmes sur le point d'accoucher, qui vise à minimiser les fuites d'air exhalé par les patientes et l'exposition du personnel. Le système d'aspiration auxiliaire a été conçu avec un masque intérieur pour dispenser le gaz, un masque extérieur pour le captage de l'air exhalé et un flux d'air sortant constant basé sur le flux respiratoire. On a testé le système en mesurant l'exposition de 30 infirmières et en déterminant les concentrations de 33 échantillons d'air, alors que les patientes s'auto-administraient de l'hémioxyde d'azote, soit au moyen des équipements habituels, soit avec le nouveau système. On observe que le nouveau système diminue sensiblement les concentrations d'hémioxyde d'azote dans la salle et l'exposition du personnel infirmier (concentrations respectivement de 39,7ppm et de 40,2ppm, par rapport à des concentrations respectivement de 82,2ppm et de 69,3ppm avec le système conventionnel). Des modifications supplémentaires permettraient de diminuer encore les concentrations d'hémioxyde d'azote et d'augmenter le confort et la facilité d'utilisation.
Journal of Occupational and Environmental Hygiene, juin 2005, vol.2, n°6, p.314-322. Illus. 22 réf.

CIS 06-257 Howe P., Watts P.
Programme interorganisations pour la gestion rationnelle des produits chimiques (IOMC)
L'étain et ses composés inorganiques
Tin and inorganic tin compounds [en anglais]
Le présent CICAD évalue les effets sanitaires et environnementaux de l'étain et des composés inorganiques de l'étain. Principales conclusions: des gaz, des poussières et des fumées contenant de l'étain peuvent être émis pendant les processus de soudage et de raffinage, les usages industriels de l'étain, l'incinération des déchets et la combustion des combustibles fossiles; l'inhalation professionnelle de particules contenant des composés de l'étain solubles dans l'eau a été associée à une pneumoconiose bénigne (stannose); l'étain métal ne provoque probablement pas d'irritation cutanée, tandis que le chlorure d'étain (II) et le chlorure d'étain (IV) sont des irritants cutanés: l'absorption d'étain par ingestion peut avoir un effet sur le biland des autres minéraux métalliques importants (comme le zinc). Comme les données disponibles sont peu nombreuses, aucune concentration tolérable pour l'exposition par inhalation ou ingestion n'a été fixée. Résumés d'orientation détaillés en français et en espagnol.
Organisation mondiale de la Santé, Service de distribution et de vente, 1211 Genève 27, Suisse, 2005. iv, 73p. 370 réf.

CIS 06-373 Petrucci F., Violante N., Senofonte O., Cristaudo A., Di Gregorio M., Forte G., Alimonti A.
Surveillance biologique d'une population de travailleurs exposés à la poussière de platine dans une usine fabriquant des pots catalytiques
Biomonitoring of a worker population exposed to platinum dust in a catalyst production plant [en anglais]
Le but de cette étude était d'évaluer l'exposition professionnelle au platine dans une usine consacrée à la production, à la récupération et au recyclage de pots catalytiques. On a mesuré le platine dans les poussières véhiculées par l'air ainsi que dans le sang, l'urine et les cheveux de 106 travailleurs exposés, de 21 témoins travaillant dans les services administratifs de l'usine et de 25 sujets non exposés. Le taux ambiant le plus élevé de platine a été observé dans une des zones de production. Cette constation a été confirmée par les mesures biologiques, les concentrations dans cette zone étant plus élevées que dans les autres zones de travail. Les travailleurs des services administratifs présentaient des niveaux de contamination inférieurs à ceux des autres travailleurs, mais néanmoins 2 à 20 fois plus élevés que ceux des témoins extérieurs. La concentration de fond de platine dans l'ensemble de l'usine a pour conséquence une large exposition des travailleurs. L'urine constituait le marqueur biologique le plus fiable.
Occupational and Environmental Medicine, janv. 2005, vol.62, n°1, p.27-33. Illus. 17 réf.

CIS 06-372 Jarvis J., Seed M.J., Elton R.A., Sawyer L., Agius R.M.
Relation entre la structure chimique et le risque d'asthme professionnel dû aux composés de faible masse moléculaire
Relationship between chemical structure and the occupational asthma hazard of low molecular weight organic compounds [en anglais]
Le but de cette étude bibliographique était de rechercher, pour des substances de faible masse moléculaire, les liens entre la structure chimique et les déclarations d'asthme professionnel. Les groupes fonctionnels contenant de l'azote ou de l'oxygène, tels que les isocyanates, les amines, les anhydrides d'acides et les carbonyles, étaient associés à l'asthme professionnel, et tout particulièrement lorsque le groupe fonctionnel était présent deux fois, voire plus, dans la même molécule. Cela donne à penser que la réticulation chimique constitue un mécanisme moléculaire important dans le développement de l'asthme professionnel.
Occupational and Environmental Medicine, avr. 2005, vol.62, n°4, p.243-250. Illus. 31 réf.

CIS 06-366 Heilier J.F., Buchet J.P., Haufroid V., Lison D.
Comparaison des méthodes de spectrométries d'absorption atomique et de fluorescence spectroscopique pour la détermination de routine de l'arsenic urinaire
Comparison of atomic absorption and fluorescence spectroscopic methods for the routine determination of urinary arsenic [en anglais]
Les auteurs ont comparé deux méthodes de spectrométrie détectant le taux d'arsenic urinaire. Ces deux méthodes étaient la spectrométrie d'absorption atomique et la spectrométrie de fluorescence atomique. La deuxième méthode était plus fiable. Les auteurs ont pris en compte le cas de taux élevé d'arsenic urinaire dû à l'ingestion inopinée d'arsenic avec des aliments.
International Archives of Occupational and Environmental Health, fév. 2005, vol.78, n°1, p.51-59. Illus. 23 réf.

CIS 06-364 Schütz A, Olsson M., Jensen A., Gerhardsson L., Börjesson J., Mattsson S., Skerfving S.
Taux de plomb dans les os des doigts, le sang, le plasma et les urines de fondeurs de plomb: exposition prolongée
Lead in finger bone, whole blood, plasma and urine in lead-smelter workers: Extended exposure range [en anglais]
L'objectif de cette étude était multiple: évaluer l'exposition au plomb au cours du temps des fondeurs allemands, étudier les relations entre, d'une part, la plombémie (Pb-S) et les concentrations de plomb dans le plasma (Pb-P), l'urine (Pb-U), les os des doigts (Pb-O) et, d'autre part, la durée de l'emploi de ces fondeurs, et finalement comparer cette exposition à celles de fondeurs d'autres pays ayant également une exposition prolongée. La population étudiée était composée de 39 fondeurs en Allemagne. Il a été trouvé que le taux de plomb dans les os des fondeurs allemands était 3 fois plus élevé que chez les fondeurs suédois (les os étant le lieu de stockage du plomb dans le corps). L'exposition au plomb chez les fondeurs allemands a donc été élevée au cours du temps. Au vu des résultats de plombémie chez ces salariés et chez les retraités, des aménagements de poste seront à réaliser. Les auteurs indiquent une équation décrivant la relation entre plombémie et plomb dans les os; cette équation sera utile dans de futures enquêtes transversales ou longitudinales.
International Archives of Occupational and Environmental Health, fév. 2005, vol.78, n°1, p.35-43. Illus. 28 réf.

CIS 06-351 Dobos R.T.
Abaissement prévu des limites pour le chrome hexavalent
Lower limits coming for hexavalent chromium [en anglais]
L'Administration américaine de la sécurité et de la santé au travail (OSHA) a fixé, dans la réglementation qu'elle propose pour le chrome hexavalent, une nouvelle limite d'exposition en moyenne pondérée sur 8 heures de 1,0µg/m3, valeur nettement plus faible que celle actuellement appliquée dans l'industrie manufacturière et le BTP. Cet article examine les modifications proposées et les conséquences de cette nouvelle réglementation pour les employeurs en ce qui concerne la formation et l'information des travailleurs, la limitation de l'exposition ainsi que la surveillance biologique et médicale.
Occupational Hazards, janv. 2005, vol.67, n°1, p.44-45. Illus. 1 réf.

CIS 06-255 Cézard C., Mathieu-Nolf M.
Dérivés organiques soufrés
Les dérivés organiques soufrés comprennent de nombreuses substances, telles que les mercaptans, les sulfures, les sulfoxydes, les benzothiazoles, les sulfates, les thiourées et les sulfones. Ils sont utilisés dans l'industrie chimique, les cosmétiques, les médicaments et les produits phytosanitaires, ainsi que comme arme chimique (par exemple le gaz moutarde). Les signes de toxicité apparaissent fréquemment en milieu professionnel. On observe une toxicité locale pour un grand nombre de composés qui sont irritants. Leur toxicité systémique est extrêmement variable. Certains sont sensibilisants (sulfures, sulfoxydes, sulfates), mutagènes (certains sulfures en particulier), cancérogènes (gaz moutarde) ou ont révélé un pouvoir tératogène chez l'animal (diméthyl sulfoxyde).
Encyclopédie médico-chirurgicale, Toxicologie-Pathologie professionnelle, 4e trimestre 2005, n°149, 9p. 132 réf.

CIS 06-403 Le Guen B., Ansoborlo E.
Le cobalt et ses isotopes
Au sommaire de cet article de synthèse sur le cobalt et ses isotopes: caractéristiques physiques, chimiques, nucléaires et biologiques; valeurs seuils dans l'air, l'eau et l'alimentation; utilisations médicales et industrielles du radiocobalt; risques d'exposition; protection des travailleurs; surveillance médicale; cas d'accidents radiologiques impliquant du radiocobalt.
Encyclopédie médico-chirurgicale, Toxicologie-Pathologie professionnelle, 4e trimestre 2005, n°149, 11p. Illus. 42 réf.

CIS 06-395 Zayed J., L'Espérance G., Plamondon P., Rouleau M., Philippe S.
Spéciation et caractérisation de poussières de béryllium
Le niveau de protection qu'offre la valeur seuil actuelle d'exposition au béryllium (Be) et à ses composés a été remise en question ces dernières années. Des cas récents, notamment de travailleurs sensibilisés à ces substances ou atteints de bérylliose chronique, indiquent en effet que cette valeur ne conviendrait pas à toutes les formes chimiques de ce métal. Le but de la présente étude était de caractériser et d'identifier les principales formes chimiques du béryllium prélevé en milieu de travail. Six échantillons provenant de quatre établissements industriels différents ont été analysés. Les résultats démontrent que la majorité des particules de Be présentent un diamètre intérieur à 10 microns et qu'elles se composent de substances chimiques très diverses. Cette recherche s'inscrit dans le cadre d'un programme en cours visant à déterminer la toxicité du béryllium et à réviser les limites d'exposition.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2005. 63p. Illus. 27 réf. Prix: CAD 7,49. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-426.pdf [en français]

CIS 06-2 Dioxyde de manganèse
Dióxido de manganeso [en espagnol]
Fiche de données de sécurité sur le dioxyde de manganèse. Au sommaire: synonymes (oxyde de manganèse (IV), bioxyde de manganèse, oxyde de manganèse noir, superoxyde de manganèse); valeur seuil de 0,2mg/m3 en moyenne pondérée dans le temps établie par l'ACGIH; effets potentiellement nocifs (irritation, effets sur le système nerveux central, les reins et les poumons, le sang); mesures de premiers soins; mesures en cas d'incendie ou de débords accidentels; manutention et stockage; contrôle de l'exposition et protection individuelle; informations écologiques; considérations pour l'élimination.
Protección y seguridad, Consejo Colombiano de Seguridad, Bogotá, Colombia, 2005. 4p. Illus.

CIS 06-137 Gawęda E.
Exposition professionnelle à des métaux et métalloïdes cancérogènes dans l'affinage des métaux lourds
Narażenie zawodowe na rakotwórcze metale i metaloidy w procesach rafinacji metali ciężkich [en polonais]
Les concentrations de métaux (cadmium, nickel) et de métalloïdes cancérogènes(arsenic) ont été mesurées dans l'atmosphère de deux grandes usines polonaises d'affinage de métaux durs: une fonderie de cuivre et une fonderie de métaux non ferreux. Les mesurages ont été effectués à des postes d'affinage de cuivre, zinc, cadmium, plomb et argent ainsi qu'à des postes de production de sulfate de nickel et de sélénium. De l'arsenic a été mis en évidence dans l'air des deux usines. Les travailleurs étaient exposés au cadmium uniquement dans la fonderie des métaux non ferreux, l'exposition la plus élevée se rencontrant aux postes d'affinage du plomb et du cadmium. La présence de nickel n'a été trouvée qu'aux postes de production de sulfate de nickel. Les résultats de cette étude montrent la nécessité de procéder à des mesurages réguliers des concentrations d'arsenic à tous les postes de travail assurant la production de métaux à un degré de pureté élevé.
Medycyna pracy, 2005, vol.56, n°2, p.161-165. 8 réf.

CIS 06-136 Bilińska M., Antonowicz-Juchniewicz J., Koszewicz M., Kaczmarek-Wdowiak B., Kreczyńska B.
Vitesse de conduction du nerf ulnaire chez les travailleurs exposés au plomb
Rozkład prędkości przewodzenia we włóknach nerwu lokciowego u osób zawodowo narażonych na działanie ołowiu [en polonais]
Des évaluations cliniques et neurophysiologiques du système nerveux périphérique ont été menées chez 34 travailleurs exposés au plomb et 20 témoins en bonne santé. Par rapport aux témoins, une baisse significative de la conduction des fibres motrices à conduction lente a été constatée de même que des altérations d'origine neurogène dans les EMG chez les travailleurs ayant des niveaux des niveaux de plombémie supérieurs à 400 µg/1 ainsi que chez ceux ayant des taux de protoporphyrine érythrocytaire libre supérieurs à 70 µg/100 ml. Il est conclu que la neurotoxicité du plomb au niveau des nerfs périphériques se manifeste par des lésions des fibres nerveuses à conduction lente lorsqu'une neuropathie patente n'est pas encore visible.
Medycyna pracy, 2005, vol.56, n°2, p.139-146. 22 réf.

CIS 06-134 Rydzyński K., Gromadzińska J.
Tétrafluorure de soufre: documentation relative aux valeurs maximales admissibles pour une exposition professionnelle
Tetrafluorek siarki: Dokumentacja proponowanych wartości dopuszczalnych wielkości narażenia zawodowego [en polonais]
Le tétrafluorure de soufre (SF4) est un gaz incolore, ininflammable, très actif et corrosif avec une odeur semblable à celle du dioxyde de soufre. Il est utilisé dans de nombreux procédés technologiques et, en tant que produit de dégradation de l'hexafluorure de soufre, il est utilisé comme matériau isolant dans les condensateurs, les câbles et les transformateurs. SF4 cause une irritation de l'arbre respiratoire. Il est proposé de fixer la valeur-seuil (TLV) à 0,5 mg/m3 et la limite pour une exposition de courte durée à 1,0 mg/m3.
Podstawy i Metody Oceny Środowiska Pracy, 2005, vol.43, n°1, p.129-138. 14 réf.

CIS 06-133 Rydzyński K., Kuchowicz E.
Pentafluorure de brome: Documentation relative aux valeurs maximales admissibles pour l'exposition professionnelle
Pentafluorek bromu: Dokumentacja proponowanych wartości dopuszczalnych wielkości narażenia zawodowego [en polonais]
Le pentafluorure de brome est un liquide incolore ou légèrement jaune. Il a une réactivité chimique semblable à celle du fluor élémentaire. A des températures supérieures à son point d'ébullition, c'est un gaz incolore, piquant et corrosif. Le contact du liquide ou des vapeurs avec la peau ou les yeux cause des brûlures douloureuses et profondes. Les expositions relativement courtes à des concentrations élevées entraînent des lésions pulmonaires graves semblables à celles constatées chez les individus exposés au phosgène; les concentrations plus faibles provoquent en quelques minutes un larmoiement et des difficultés respiratoires. Compte tenu de l'analogie toxicologique du pentafluorure de brome avec le fluorure d'hydrogène, la limite d'exposition maximale (concentration maximale admissible) a été fixée à 0,5 mg/m3. Au vu des résultats obtenus à partir des études cliniques sur l'exposition humaine à ce produit, il est proposé de fixer la limite pour une exposition de courte durée à 1 mg/m3.
Podstawy i Metody Oceny Środowiska Pracy, 2005, vol.43, n°1, p.117-127. 10 réf.

CIS 06-126 Kucharska M., Wesołowski W.
Hémioxyde d'azote - Méthode de dosage
Tlenek diazotu - metoda oznaczania [en polonais]
Description d'une méthode de dosage de l'hémioxyde d'azote dans l'air. Cette méthode est basée sur le recueil d'échantillons d'air dans des sacs en Tedlar et le dosage par chromatographie en phase gazeuse avec détection de masse. La limite de détection de cette méthode est de 18 mg/m3.
Podstawy i Metody Oceny Środowiska Pracy, 2005, vol.43, n°1, p.33-37.

CIS 05-639 Richard C., Alary R., Delaunay C., Leprince A.
Intoxications oxycarbonées professionnelles: résultats d'une enquête
Le but de cette étude était d'analyser les données sur les accidents par intoxications oxycarbonées d'origine professionnelle. Les données du laboratoire de police de Paris et de la littérature médicale ont été comparées. Aspects traités: effets toxiques du monoxyde de carbone et diagnostic des intoxications; analyse des conditions qui entraînaient l'intoxication (type d'appareil et de carburant responsable, type de travail et de local, ventilation); données nationales et internationales; la prévention (valeurs limites d'exposition).
Documents pour le médecin du travail, 2e trimestre 2005, n°102, p.191-213. 48 réf.
http://www.inrs.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/inrs01_search_view_view/689EB83ADD28D41EC12570340036DB92/$FILE/tf140.pdf [en français]

CIS 05-660 Ostiguy C., Asselin P., Malo S., Nadeau D., DeWals P.
Prise en charge du manganisme d'origine professionnelle - Consensus d'un groupe international d'experts
Management of occupational manganism - Consensus of an experts' panel [en anglais]
En réponse à une demande de la Commission pour la santé et la sécurité du travail (CSST), une analyse a été faite de la bibliographie qui documente l'état des connaissances sur les principales atteintes possibles à la santé des travailleurs, principalement au système nerveux central, à la suite d'une exposition professionnelle au manganèse. Ce métal est présent en fortes concentrations dans l'air des mines et des fonderies. Des demandes de réparation ont également été présentées à la CSST par des travailleurs exposés à cette substance pendant des opérations de soudage d'acier au manganèse. Ce rapport décrit les processus d'assimilation du manganèse par l'organisme, ses biomarqueurs et ses effets sur la santé. Il compare aussi les normes et les recommandations de différents organismes en ce qui concerne les valeurs admises. Ainsi, les normes québécoises actuelles sont semblables à celles des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de l'Australie. Les organismes et les regroupements de chercheurs dans ce domaine préconisent de les rendre plus restrictives afin de tenir compte des effets précoces sur le système nerveux central.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2005. viii, 62p. 202 réf. Prix: CAD 7,49. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-416.pdf [en français]
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-417.pdf [en anglais]

CIS 05-659 Brunet S.
Mesure des émissions de monoxyde de carbone des générateurs d'air chaud utilisés sur les chantiers de construction
Ce rapport décrit les résultats, obtenus en laboratoire, de mesures du monoxyde de carbone (CO) émis par quatre générateurs d'air chaud de différentes puissances, livrés "tels quels" par des sociétés de location. En raison de la variabilité des mesures obtenues, on recommande l'utilisation d'une valeur d'émission de 15g de CO/100.000 BTU pour l'évaluation de la qualité de l'air sur les chantiers de construction. Par ailleurs, la température élevée de certains générateurs peut présenter un risque pour les travailleurs. Plusieurs constatations quant à l'état général des équipements pouvant représenter un risque ont également été faites. Il est bien précisé que seules les personnes possédant les certificats de compétences requises peuvent raccorder un générateur d'air chaud à la bonbonne de propane ou au réseau de gaz naturel.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2005. 8p. Illus. 1 réf. Prix: CAD 5,35. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-411.pdf [en français]

CIS 05-638 Krakowiak A., Dudek W., Tarkowski M., Świderska-Kiełbik S., Nieścierenko E., Pałczyński C.
Asthme professionnel dû au chlorure de cobalt chez un polisseur de diamant après cessation de l'exposition professionnelle: étude de cas
Occupational asthma caused by cobalt chloride in a diamond polisher after cessation of occupational exposure: A case report [en anglais]
Un asthme professionnel dû au chlorure de cobalt a été diagnostiqué chez un patient âgé de 35 ans travaillant comme préparateur de disques utilisés pour le polissage à la pâte de diamant. Il souffrait depuis deux ans de dyspnée, de toux et de symptômes de rhinite. Les prick tests avec les allergènes courants étaient négatifs, alors qu'ils étaient positifs avec toutes les dilutions de chlorure de cobalt. Les tests de provocation par le chlorure de cobalt ont entraîné une augmentation significative du taux d'éosinophiles, de basophiles et d'albumine lors de la réaction allergique retardée. Une transformation des lymphocytes induite par le cobalt a également été observée. On en conclut que les sels de cobalt peuvent provoquer un asthme professionnel; le mécanisme pourrait être médié par les IgE.
International Journal of Occupational Medicine and Environmental Health, 2005, vol.18, n°2, p.151-158. Illus. 19 réf.

CIS 05-682 Molnarne M., Mizsey P., Schröder V.
Inflammabilité des mélanges gazeux- Partie II: influence des gaz inertes
Flammability of gas mixtures Part 2: Influence of inert gases [en anglais]
Cette étude porte sur les systèmes constitués de gaz inflammables, de gaz inertes et d'air, et vise à évaluer la méthode de calcul de l'inflammabilité des mélanges gazeux de la norme ISO 10156. Le potentiel d'inflammation des gaz inflammables fait l'objet d'un article à part (voir CIS 05-681). Cet article traite de l'influence des gaz inertes sur l'inflammabilité des mélanges gazeux. L'estimation des résultats selon ISO 10156 a été comparée aux mesures d'explosibilité d'après la norme allemande DIN 51649-1. La comparaison montre qu'ISO 10156 donne des valeurs conservatrices, que l'on peut considérer comme sûres dans tous les cas. Dans quelques cas, la norme ISO sous-estime toutefois la capacité d'inertage et considère les mélanges gazeux non inflammables comme étant inflammables.
Journal of Hazardous Materials, mai 2005, vol.121, n°1-3, p.45-49. Illus. 8 réf.

CIS 05-669 Garnier F.
Toxicité du plomb et de ses dérivés
Le plomb est l'un des métaux les plus anciennement et les plus largement utilisés. Les expositions professionnelles au plomb restent très fréquentes. La libération d'écailles ou de poussières par la peinture de revêtements muraux anciens et mal entretenus est la source de nombreux cas de saturnisme infantile, dans divers pays, dont la France. Dans les zones où l'eau distribuée est faiblement minéralisée, elle peut se charger en différents métaux, dont le plomb. Cet article décrit les intoxications par les dérivés inorganiques et organiques du plomb. Thèmes traités: sources et modalités des expositions; toxicocinétique du plomb; effets toxiques aigus et chroniques y compris cancérogénicité et effets sur la reproduction; modalités du dépistage, du diagnostic, du traitement et du suivi du saturnisme infantile; principes de la surveillance médicale des travailleurs exposés au plomb; traitement et indemnisation des intoxications professionnelles.
Encyclopédie médico-chirurgicale, Toxicologie-Pathologie professionnelle, 2e trimestre 2005, n°147, 15p. Illus. 95 réf.

CIS 05-373 Bleecker M.L., Ford D.P., Lindgren K.N., Hoese V.M., Walsh K.S., Vaughan C.G.
Effets différentiels de l'exposition au plomb sur les composantes de la mémoire verbale
Differential effects of lead exposure on components of verbal memory [en anglais]
Afin d'établir si l'apprentissage et la rétention en mémoire d'instructions communiquées verbalement étaient affectés par l'exposition au plomb, on a administré le test d'apprentissage auditif verbal de Rey (Rey Auditory Verbal Learning Test - RAVLT) à 256 travailleurs anglophones d'une usine de plomb ayant un âge moyen de 41 ans et une ancienneté moyenne de 17 ans. Les variables d'exposition au plomb, basées sur les données concernant la plombémie sur une période de 25 ans, comprenaient la plombémie moyenne actuelle de 28µg/dl, la plombémie moyenne pondérée sur l'ensemble de la vie professionnelle de 39µg/dl ainsi que l'indice de plombémie intégré sur l'ensemble de la vie professionnelle de 728µg-an/dl. Les associations entre ces variables récentes et chroniques d'exposition au plomb et les données du RAVLT ont été modélisées à travers différentes régressions linéaires multiples, après ajustement pour l'âge et le niveau d'instruction. On observe que l'exposition de longue durée au plomb perturbe l'organisation et la mémoire d'informations verbales acquises antérieurement.
Occupational and Environmental Medicine, mars 2005, vol.62, n°3, p.181-187.Illus. 45 réf.

CIS 05-379 Payen D.
Intoxication au chlore gazeux
La présente notice d'information décrit le cas d'une intoxication accidentelle au chlore gazeux chez un travailleur affecté au nettoyage des locaux sanitaires d'un chantier. Le travailleur a voulu diluer de l'eau de Javel dans un bidon vide ayant contenu de l'acide chlorhydrique mais où des faibles quantités d'acide étaient encore présentes. Cette notice d'information résume également les bonnes pratiques qui auraient permis d'éviter la survenue de cet incident (information et formation du personnel, élimination des récipients vides, ventilation adéquate des locaux, port d'équipements de protection individuelle).
Prévention BTP, mars 2005, n°72, p.29-30. Illus. 3 réf.

CIS 04-624 Thoumelin P., Monin E., Armandet D., Julien M.J., Massart B., Vasseur C., Pillon A.M., Zilliox M., Balducci F., Bergeret A.
Troubles d'irritation respiratoire chez les travailleurs des piscines
Une enquête des salariés dans 59 piscines de la région Rhône-Alpes a été menée. Les troubles respiratoires déclarés par les salariés ont été comparés avec les données relatives à leurs activités et à leurs conditions de travail, aux caractéristiques des équipements et aux niveaux du trichlorure d'azote mesurés dans l'air ambiant autour des bassins. Une campagne d'hygiène dans les piscines engagée par une communauté urbaine vis-à-vis des enfants et du grand public est également présentée. Elle a permis d'abaisser sensiblement le taux de chloramines dans l'air et dans l'eau, connu pour être responsable d'irritations oculaires et des voies respiratoires chez le personnel.
Documents pour le médecin du travail, 1er trimestre 2005, n°101, p.43-64. Illus. 50 réf.
http://www.dmt-prevention.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/TF%20138/$File/TF138.pdf [en français]

2004

CIS 07-866 Garçon G., Leleu B., Zerimech F., Marez T., Haguenoer J.M., Furon D., Shirali P.
Marqueurs biologiques de stress oxydatif et de néphrotoxicité examinés lors du suivi biologique des effets nocifs de l'exposition professionnelle au plomb et au cadmium
Biologic markers of oxidative stress and nephrotoxicity as studied in biomonitoring of adverse effects of occupational exposure to lead and cadmium [en anglais]
Dans cette étude, on a examiné les taux d'imprégnation des travailleurs professionnellement exposés au plomb et au cadmium, l'utilité de marqueurs urinaires précoces de la néphrotoxicité et l'existence de stress oxydatif en tant que mécanisme sous-jacent impliqué dans les effets nocifs induits par le plomb ou le cadmium. On a recruté 35 hommes parmi les travailleurs d'une fonderie de métaux non ferreux. Les taux sanguins et urinaires de plomb et de cadmium ont été déterminés. On a évalué les relations entre les marqueurs de stress oxydatif et les niveaux d'exposition, d'une part et les marqueurs urinaires précoces et les niveaux d'exposition, d'autre part. En moyenne, les niveaux d'exposition se sont avérés modérés. Les résultats suggèrent qu'il est possible d'utiliser l'excrétion urinaire des α-glutathion S-transférases en tant qu'indicateur précoce de modifications de l'intégrité du tubule proximal pouvant évoluer vers une affection clinique si l'exposition n'est pas réduite.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, nov. 2004, vol.46, n°11, p.1180-1186. 35 réf.

CIS 07-880 Stridsklev I.C., Schaller K.H., Langård S.
Dosage du chrome et du nickel dans les fluides biologiques des soudeurs d'acier inoxydable par la méthode de soudage au fil à flux incorporé
Monitoring of chromium and nickel in biological fluids of stainless steel welders using the flux-cored-wire (FCW) welding method [en anglais]
Cette étude a été réalisée pour évaluer l'exposition au chrome (Cr) et au nickel (Ni) lors du soudage de l'acier inoxydable avec du fil à flux incorporé (FFI). Les taux de Cr et de Ni ont été mesurés dans l'air respirable, le sang et l'urine de sept soudeurs utilisant du FFI. Les soudeurs ont également été questionnés sur leur exposition au Cr et au Ni, le port d'équipements de protection individuelle et leur habitudes tabagiques. Les concentrations moyennes dans l'air étaient de 200µ/m3 pour le Cr total, de 11,3µ/m3 pour le Cr(VI) et de 50,4µ/m3 pour le Ni. S'agissant du Cr dans le sang total, le plasma et les érythrocytes, les valeurs moyennes après le travail étaient respectivement de 1,25, 1,68 and 0,9µ/l. En ce qui concerne le Ni, la plupart des valeurs dans le sang total et le plasma étaient au-dessous des seuils de détection. Les valeurs moyennes de Cr et de Ni retrouvées dans l'urine après le travail étaient respectivement de 3,96 et de 2,50µ/g de créatinine. On a pu mettre en évidence des corrélations entre la concentration de Cr(VI) mesurée dans l'air et le taux de Cr total dans les fluides biologiques. Le dosage du Cr dans l'urine pourrait s'avérer être une méthode peu fiable pour l'évaluation de l'exposition des soudeurs utilisant du FFI au Cr(VI) ambiant. Les résultats tendent à suggérer que, d'une manière générale, l'exposition externe et interne au Cr et au Ni chez les soudeurs d'acier inoxydable utilisant du FFI est faible.
International Archives of Occupational and Environmental Health, nov. 2004, vol.77, n°8, p.587-591. 12 réf.
http://www.springerlink.com/content/88mwnwttk4jc835u/fulltext.pdf [en anglais]

CIS 07-856 Chia S.E., Yap E., Chia K.S.
Polymorphismes de l'acide δ-aminolévulinique déshydratase (ALAD) et susceptibilité des travailleurs exposés à des taux de plomb inorganique et ses effets sur les fonctions neurocomportementales
δ-Aminolevulinic acid dehydratase (ALAD) polymorphism and susceptibility of workers exposed to inorganic lead and its effects on neurobehavioral functions [en anglais]
Cette étude transversale a été réalisée afin de déterminer la fréquence des polymorphismes de l'acide δ-aminolévulinique déshydratase (ALAD) chez une population de 120 travailleurs de sexe masculin d'ethnie chinoise, malaise et indienne, exposée à des taux faibles à modérés de plomb inorganique. On a également examiné l'association entre les génotypes ALAD1 et ALAD2 et les fonctions neurocomportementales chez ces travailleurs. Des échantillons de sang et d'urine ont été recueillis afin de déterminer les génotypes ALAD1 et ALAD2, la plombémie, l'ALAD et l'acide δ-aminolévulinique (ALA) urinaire. L'ALAD1-1 s'est avéré être le génotype prédominant chez les trois groupes ethniques, alors que l'ALAD2-2 était le plus rare. La répartition de l'ALAD1-2 était plus forte chez les Malais (76,7%) et les Indiens (14,3%) en comparaison des Chinois (3,6%). Chez les travailleurs présentant le génotype ALAD1-1, on observe un taux d'ALA urinaire significativement plus élevé ainsi que des scores neurocomportementaux significativement plus faibles que chez ceux ayant les génotypes ALAD1-2/2-2. L'allèle ALAD2 pourrait offrir une protection contre les effets neurotoxiques du plomb.
Neurotoxicology, 2004, vol.25, p.1041-1047. 20 réf.

CIS 07-520
Ministério do Trabalho e Emprego
Revue du travailleur: Pollution dans les garages fermés
Revista do trabalhador: Poluição em garagens fechadas [en portugais]
Cette cassette vidéo explique comment les travailleurs des garages fermés sont exposés à des concentrations élevées de monoxyde de carbone provenant des gaz d'échappement des véhicules et décrit les mesures possibles pour limiter les risques professionnels.
Fundacentro, Rua Capote Valente 710, São Paulo, SP 05409-002, Brésil, [ca 2004]. Cassette vidéo (format VHS), 11min.

CIS 07-650 Morfeld P.
Résultats d'études épidémiologiques des effets sur la santé liés à une exposition de longue durée à des poussières de dioxyde de titane pigmentaire
Ergebnisse epidemiologischer Studien zur gesundheitlichen Auswirkung von Langzeitexpositionen gegenüber Stäuben aus pigmentärem Titandioxid [en allemand]
Les poussières de dioxyde de titane pigmentaire sont considérées comme un exemple approprié d'exposition aux poussières sur le lieu de travail n'entraînant que peu ou pas d'effets néfastes sur la santé. La présente analyse examine des études épidémiologiques afin d'étayer l'hypothèse avancée sur la base d'expériences sur des souris, selon laquelle les poussières granulaires biopersistantes seraient cancérogènes lors d'une exposition professionnelle de longue durée à des concentrations situées dans les limites admissibles. Après la prise en compte des facteurs de confusion, il ressort de cette analyse de différentes études épidémiologiques qu'il n'est pas possible de mettre en évidence un risque accru de cancer du poumon après une exposition aux poussières de dioxyde de titane pigmentaire dans la plage des valeurs MAK (1,5mg/m3 de TiO2 respirable et 4 mg/m3 de TiO2 inhalable).
Zentralblatt für Arbeitsmedizin, Arbeitsschutz und Ergonomie, juil. 2004, vol.54, n°7, p.246-258. 40 réf.

CIS 07-31
Ministério do Trabalho e Emprego
Revue du travailleur: Plomb
Revista do trabalhador: Chumbo [en portugais]
Cette cassette vidéo explique comment les travailleurs et les individus en général peuvent être exposés au plomb et à ses composés sous forme de vapeur, de poussières ou par ingestion lors de la consommation de boissons ou d'aliments contaminés. L'exposition peut se traduire par une intoxication saturnine, causant des altérations du système nerveux et des atteintes rénales, ainsi que des effets sur la reproduction.
Fundacentro, Rua Capote Valente 710, São Paulo, SP 05409-002, Brésil, [ca 2004]. Cassette vidéo (format VHS), 12min.

CIS 07-143 Letzel S., Buchta M., Zschiesche W.
Risques d'atteinte à la santé liés aux nouvelles technologies: l'exemple du soudage de l'aluminium
Gesundheitsgefahren durch neue Technologien am Beispiel des Aluminiumschweissens [en allemand]
En raison de ses propriétés intéressantes, l'aluminium est de plus en plus utilisé dans divers domaines, notamment la construction de véhicules et de réservoirs. De nouvelles techniques de soudage de l'aluminium ont été développées à cet effet. Cet article fait le point sur les effets toxiques lors du soudage de l'aluminium, principalement dus à l'inhalation de fumées de soudage, et les risques liés aux travaux sur des pièces contenant de l'aluminium ainsi que sur les mesures de prévention correspondantes (valeurs limites d'exposition, valeurs-seuils biologiques, dosage dans l'urine, surveillance médicale).
Zentralblatt für Arbeitsmedizin, Arbeitsschutz und Ergonomie, juin 2004, vol.54, n°6, p.202-207. Illus. 23 réf.

CIS 06-1262 Monoxyde de carbone
Monóxido de carbono [en espagnol]
Fiche de données de sécurité sur le monoxyde de carbone. Cette substance est un gaz incolore, toxique et très inflammable. L'inhalation entraîne la formation de carboxyhémoglobine, qui réduit la capacité du coeur à transporter l'oxygène dans l'organisme. Selon la concentration et la durée de l'exposition, la symptomatologie peut associer vertiges, nausées, confusion mentale et, éventuellement, perte de connaissance et déscès. La substance peut avoir des effets de longue durée sur les systèmes nerveux et cardio-vasculaire.
Consejo Colombiano de Seguridad, Carrera 20, No.39-62, 6839 Bogotá, Colombie, 2004. 4p.

CIS 06-755 Ammoniaque
L'ammoniac (gaz) et l'ammoniaque (solution aqueuse d'ammoniac) présentent tous deux des risques pour la santé, la sécurité et l'environnement. Ils sont à utiliser avec précaution. Au sommaire de cette fiche technique de sécurité sur l'ammoniaque: définitions; caractéristiques; applications; stockage; risques; prévention; emblèmes de danger et phrases R et S; étiquetage; premiers soins.
PREVENT, rue Gachard 88, Bte 4, 1050 Bruxelles, Belgique, déc. 2004. 2p. Illus.

< précédent | 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 ...116 | suivant >