ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Terminaux à écran de visualisation (TEV) - 595 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Terminaux à écran de visualisation (TEV)

2010

CIS 11-0128 Tseng F.Y., Chao C.J., Feng W.Y., Hwang S.L.
Evaluation de la capacité humaine à distinguer les couleurs en fonction de la couleur de l'éclairage, de l'illumination ambiante et de la couleur du fond d'écran lors de travaux sur des terminaux à affichage visuel
Assessment of human color discrimination based on illuminant color, ambient illumination and screen background color for visual display terminal workers [en anglais]
Evaluation de la capacité humaine à distinguer les couleurs en fonction de la couleur de l'écairage, de l'intensité de l'illumination ambiante et de la couleur du fond d'écran lors de travaux sur des terminaux à affichage visuel.
Industrial Health, juil. 2010, vol.48, n°4, p.438-446. Illus. 28 réf.
Assessment_of_human_color_discrimination.pdf [en anglais]

2008

CIS 09-873 Methling D., Schönfeld D.
Evaluation critique des recommandations en matière de lunettes devant être portées lors du travail sur écran
Empfehlungen für Bildschirmarbeitsplatzbrillen, kritisch betrachtet [en allemand]
Les médecins du travail constatent souvent que les lunettes prescrites pour le travail sur écran ne sont pas satisfaisantes car l'évaluation optométrique n'est pas toujours faite de manière optimale. Un protocole pour le recueil des données nécessaires du point de vue optométrique a été développé et utilisé sur 44 patients porteurs de lunettes. Les résultats montrent qu'il a été possible de prescrire des lunettes optimales pour les patients sur la base de mesures optométriques exactes. D'autres aspects sont également commentés.
Zentralblatt für Arbeitsmedizin, Arbeitsschutz und Ergonomie, fév. 2008, vol.58, n°2, p.48-55. 13 réf.

CIS 08-892 Yoshioka E., Saijo Y., Fukui T., Kawaharada M., Kishi R.
Relation entre la durée quotidienne du travail sur écran de visualisation et l'insomnie chez les employés des administrations publiques locales au Japon
Association between duration of daily visual display terminal work and insomnia among local government clerks in Japan [en anglais]
Le but de cette étude transversale était d'évaluer la relation entre la durée quotidienne de travail sur écran de visualisation et les troubles du sommeil. Elle a porté sur 2417 employés de l'administration publique japonaise (2030 hommes et 387 femmes). Les troubles du sommeil ont été évalués à l'aide de l'échelle d'insomnie d'Athènes (Athens Insomnia Scale). Le travail sur écran de visualisation pendant 6h ou plus par jour était significativement associé à l'insomnie (odds ratio 1,62) et engendrait notamment des problèmes concernant la durée totale du sommeil et la somnolence diurne, même après ajustement pour les facteurs de confusion possibles.
American Journal of Industrial Medicine, fév. 2008, vol.51, n°2, p.148-156. 25 réf.

2007

CIS 08-1117 Melrose A.S., Graveling R.A., Cowie H., Ritchie P., Hutchison P., Mulholland R.M.
Health and Safety Executive
De meilleures données concernant les affections liées aux équipements à écrans de visualisation
Better display screen equipment (DSE) work-related ill health data [en anglais]
Différents symptômes ont été associés au travail sur écran, y compris les troubles musculosquelettiques, le stress mental et la fatigue visuelle. Le but de ce projet était de recueillir des données sur l'étendue de ces troubles au moyen d'une enquête réalisée auprès de travailleurs sur écran. Les résultats ont été comparés à ceux de la littérature scientifique. L'enquête met en évidence des prévalences élevées pour différents symptômes déclarés dont les céphalées (52%), l'inconfort visuel (58%) et les douleurs à la nuque (47%), au dos (37%) et aux épaules (39%). Aucun absentéisme n'a été relevé pour la plupart des travailleurs déclarant des symptômes. Ces observations concordent, dans les grandes lignes, avec celles de la littérature publiée.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2007. viii, 145p. Illus. 82 réf.
http://www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr561.pdf [en anglais]

2006

CIS 08-1114 Çakir A., Çakir C.
Bundesanstalt für Arbeitsschutz und Arbeitsmedizin
L'influence de propriétés superficielles optiques des produits de TI sur les utilisateurs - Résumé
Influence of optical surface properties of IT products on users - Summary [en anglais]
Les propriétés optiques de la surface des équipements informatiques, tels que les écrans et les claviers, peuvent provoquer, chez l'utilisateur, des troubles visuels dus à l'éblouissement ou à la brillance. Pour cette raison, la réglementation concernant l'éclairage des postes de travail sur écran et les équipements informatiques contient certaines prescriptions concernant le degré de brillance et le facteur de réflexion des surfaces visibles pour l'utilisateur. Une étude bibliographique a été effectuée afin de rassembler les connaissances actuelles concernant l'impact de ces propriétés optiques des surfaces des équipements informatiques sur les utilisateurs d'ordinateurs. Des recherches dans le domaine de l'animation informatique et de la conception multimédia tendent à suggérer que la relation complexe entre la brillance et le facteur de réflexion et l'apparence des objets visualisés peut être quantifiée. Il est proposé de prendre en compte cette observation lors de travaux futurs concernant la réglementation en matière de sécurité et de santé au travail, notamment dans les normes et la législation. Ce rapport présente un résumé en français et en anglais des résultats de l'étude.
Wirtschaftsverlag NW, Postfach 10 11 10, 27511 Bremerhaven, Allemagne, 2006. 55p. Illus. 29 réf. Prix: EUR 10,00.

CIS 07-1008 Travail sur TEV
Working with VDUs [en anglais]
Brochure à vocation pédagogique visant la sécurité du travail sur écran de visualisation. Au sommaire: bilan de la législation en vigueur et des obligations des employeurs et des travailleurs en matière d'application des règlements; propositions de modifications simples des postes de travail et des écrans afin de les rendre plus confortables. Remplace CIS 98-529.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 6FS, Royaume-Uni, éd. rév. déc. 2006. 14p. Illus. 2 réf.
http://www.hse.gov.uk/pubns/indg36.pdf [en anglais]

CIS 07-1106 Travail avec écran
Beeldschermwerk [en néerlandais]
La méthode SOBANE (acronyme anglais pour dépistage, observation, analyse et expertise) a pour but d'assurer la prévention au moyen d'une analyse systématique des risques professionnels. Cette brochure présente la méthode SOBANE appliquée au travail sur écran. Après un rappel des aspects généraux de la gestion des risques professionnels, elle explique comment procéder aux étapes d'observation, d'analyse et d'expertise, et définit les qualifications requises pour remplir ces tâches. Les principaux aspects des thèmes suivants sont résumés dans des fiches: bureau et plan de travail; sièges; accessoires de bureau; logiciels; matériel informatique; organisation temporelle du travail; formation; surveillance de la santé.
Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale, rue Ernest Blerot I, 1070 Bruxelles, Belgique, 2006. 93p. Illus. 59 réf.
http://www.werk.belgie.be/WorkArea/showcontent.aspx?id=3832 [en néerlandais]
http://www.emploi.belgique.be/WorkArea/showcontent.aspx?id=3832 [en français]

CIS 07-1179 Bisseriex C., et al.
Champs électromagnétiques - Les écrans de visualisation
Ces dernières années, on assiste à une augmentation considérable du nombre et de l'éventail des sources de champs électromagnétiques utilisées à des fins individuelles, industrielles et commerciales. Parmi celles-ci, les écrans de visualisation occupent une place prépondérante. Les écrans à tube cathodique émettent des champs électromagnétiques de très faible intensité. Ils sont eux-mêmes particulièrement sensibles à l'influence des champs provenant d'autres sources d'émission, comme on peut le constater en observant la déformation ou le tremblement de l'affichage. Ils cèdent à présent la place aux nouvelles générations d'écrans plats qui émettent encore moins de champs électromagnétiques et y sont peu sensibles. Cette notice d'information fait le point de la situation.
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, sept. 2006. 4p. Illus. 5 réf. Prix: EUR 1,50. Version téléchargeable gratuite.
http://www.inrs.fr/INRS-PUB/inrs01.nsf/inrs01_catalog_view_view/CC7DA2B69EE0CCD4C125721200322A56/$FILE/ed4208.pdf [en français]

CIS 07-614 Fostervold K.I., Aarås A., Lie I.
Travail sur écran de visualisation: effets à long terme sur la santé d'une ligne de vision élevée ou basse dans des environnements de bureau réels
Work with visual display units: Long-term health effects of high and downward line-of-sight in ordinary office environments [en anglais]
Cette étude a porté sur les effets à long terme du positionnement vertical de l'écran lors du travail de bureau. Les travailleurs ont été répartis au hasard dans deux groupes de 75 sujets, un groupe à ligne de vision élevée (LVE) et un groupe à ligne de vision basse (LVB). La ligne de vision vers le centre de l'écran était de 15° au-dessous de l'horizontale pour le groupe à LVE et de 30° au-dessous de l'horizontale pour le groupe à LVB. Des mesures ont été effectuées lors de la mise en place des écrans et 12 mois plus tard. On observe des différences significatives en faveur du groupe à LVB en ce qui concerne les symptômes subjectifs, la capacité oculomotrice et l'absentéisme maladie déclaré. Dans le groupe à LVB, on note une flexion du dos et de la nuque d'environ 5° de plus que dans le groupe à LVE. Toutefois, s'agissant des troubles d'origine professionnelle diagnostiqués, des symptômes cliniques ou de l'activité électromyographique, aucune différence n'a été mise en évidence. Ces observations confirment les conclusions d'études antérieures réalisées en laboratoire et apportent des preuves empiriques supplémentaires, obtenues dans des environnements de travail réels, des effets bénéfiques d'une LVB lors du travail sur écran.
International Journal of Industrial Ergonomics, avr. 2006, vol.36, n°4, p.331-343. Illus. 55 réf.

CIS 07-481 Cail F., Aptel M.
Facteurs de risque pour le membre supérieur dans le travail sur écran: synthèse bibliographique
Cette étude bibliographique porte sur les contraintes du membre supérieur dans le travail informatisé. Après une description du modèle d'analyse et de la méthodologie employés, les données relatives à l'organisation du travail, au stress, aux facteurs psychosociaux, aux sollicitations biomécaniques et à l'organisation spatiale du poste de travail sont présentées. Ces données sont ensuite synthétisées et leurs conséquences pour la prévention sont analysées.
Travail humain, juil. 2006, vol.69, n°3, p.229-268. Illus. 219 réf.

CIS 06-1443 Taylor A.
La vision
Vision on [en anglais]
Cet article aborde le problème des yeux et de la vue des personnes travaillant sur écran, en se référant au règlement de 1992 du Royaume-Uni relatif aux écrans de visualisation, révisé en 2002. Selon ce règlement, les employeurs doivent veiller à la santé visuelle des travailleurs sur écran. Il stipule notamment que les employeurs sont tenus de proposer des tests oculaires et de la vue à tout travailleur sur écran qui en ferait la demande. L'article liste également les principales mesures que l'on peut prendre pour éviter une tension visuelle, y compris le contrôle de la température et de l'humidité ambiantes, l'ergonomie, l'éclairage et la formation des travailleurs.
Safety and Health Practitioner, fév. 2006, vol.24, n°2, p.56-58. Illus. 7 réf.

CIS 06-1209 Álvarez Valdivia A.
Terminaux à écran de visualisation: technologies (II)
Pantallas de visualización: tecnologías (II) [en espagnol]
Cette note d'information examine les risques associés aux terminaux à écran de visualisation, en particulier les effets de l'angle de vision, du contraste, de la brillance, de la couleur, de la consommation d'énergie de l'écran et du rayonnement électromagnétique. Des tableaux comparent les caractéristiques des tubes à rayonnement cathodique, des affichages à cristaux liquides et des écrans plasma.
Instituto Nacional de Seguridad e Higiene en el Trabajo, Ediciones y Publicaciones, c/Torrelaguna 73, 28027 Madrid, Espagne, 2006. 6p. Illus. 9 réf.
http://www.mtas.es//insht/ntp/ntp_694.htm [en espagnol]

2005

CIS 07-480 Shuval K., Donchin M.
Prévalence des symptômes musculosquelettiques des extrémités supérieures et facteurs de risque ergonomiques dans une société hi-tech en Israel
Prevalence of upper extremity musculoskeletal symptoms and ergonomic risk factors at a hi-tech company in Israel [en anglais]
Cette étude transversale analyse la relation entre les facteurs de risque ergonomiques et les symptômes musculosquelettiques des extrémités supérieures chez des travailleurs sur écran d'une entreprise de développement informatique, en tenant compte des facteurs individuels et organisationnels, ainsi que du stress. La population étudiée de 84 travailleurs comprenait des programmeurs, des cadres, des administrateurs et des spécialistes en marketing. Les données concernant les symptômes musculosquelettiques des extrémités supérieures, les facteurs individuels et organisationnels, ainsi que le stress ont été recueillies par voie de questionnaire; les données ergonomiques ont été obtenues au moyen de deux observations directes utilisant la méthode d'évaluation rapide des membres supérieurs (RULA, rapid upper limb assessment). Les résultats confirment la nécessité de mettre en œuvre un programme d'intervention axé sur la posture de la main et du poignet, et de prendre en compte les besoins particuliers des femmes, des personnes travaillant 10h par jour, des personnes travaillant sur écran 7 à 9h par jour et des salariés déclarant un inconfort à leur poste de travail.
International Journal of Industrial Ergonomics, juin 2005, vol.35, n°6, p.569-581. Illus. 42 réf.

CIS 06-875 Cail F., Aptel M.
Ecrans de visualisation - Santé et ergonomie
Ce guide tente de faire la synthèse des connaissances et des méthodes nécessaires à la mise en pratique des textes réglementaires et des normes qui s'appliquent au travail sur écran de visualisation. La partie 1 étudie les risques d'atteinte à la santé (fatigue visuelle, stress et troubles musculosquelettiques). La partie 2 propose des conseils pratiques concernant les mesures de prévention (affichage de l'information sur l'écran, espace de travail, environnement physique et organisation du travail).
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, juin 2005. 104p. Illus. 18 réf. Prix: EUR 8,00. Version téléchargeable gratuite.
http://www.inrs.fr/INRS-PUB/inrs01.nsf/inrs01_search_view_view/4CF47B81F1C8EAB8C1257060002991A5/$FILE/ed924.pdf [en français]

CIS 06-731 Babski-Reeves K., Stanfield J., Hughes L.
Evaluation de l'effet de l'aménagement des postes de travail à écran de visualisation sur les facteurs de risque associés au développement d'inconfort au niveau lombaire et cervical
Assessment of video display workstation set up on risk factors associated with the development of low back and neck discomfort [en anglais]
Cette étude visait premièrement à évaluer les effets de la hauteur de l'écran et du type de siège sur l'activité musculaire de la région lombaire et de la nuque, le niveau d'inconfort perçu et les changements de posture chez les opérateurs travaillant à des postes de travail avec écran de visualisation. Un second objectif consistait à déterminer les différences ergonomiques perceptibles pour les sièges situés aux extrémités opposées de la gamme de prix. On a évalué deux niveaux de hauteur d'écran et deux types de siège. On observe que l'interaction entre la hauteur de l'écran et le type de siège a un effet significatif sur les charges musculosquelettiques. Les exigences des tâches jouent également un rôle important sur les charges, les postures statiques et le degré d'inconfort déclaré. Il est conclu que la position de l'écran et le type de siège devraient être choisis en fonction des exigences des tâches. D'une manière générale, aucune différence significative associée au coût des sièges n'a été mise en évidence ce qui confirme la recommandation selon laquelle le choix du siège doit se faire en fonction des exigences de la tâche.
International Journal of Industrial Ergonomics, juil. 2005, vol.35, n°7, p.593-604. Illus. 33 réf.

CIS 06-483 Lindegård A., Karlberg C., Tornqvist E.W., Toomingas A., Hagberg M.
Concordance entre l' évaluation du confort et de l'effort perçu faite par les utilisateurs de TEV et les observations d'experts concernant la disposition des postes et les postures de travail
Concordance between VDU-users' ratings of comfort and perceived exertion with experts' observations of workplace layout and working postures [en anglais]
Cette étude portait sur le degré de concordance entre les appréciations des utilisateurs d'écrans et les observations d'ergonomes en ce qui concerne l'aménagement du poste de travail, l'effort et les postures lors du travail sur écran. La population étudiée était constituée de 853 sujets asymptomatiques. Les données concernant les perceptions du confort et de l'effort ont été recueillies par voie de questionnaire. Les données concernant l'aménagement du poste de travail et les postures ont été recueillies grâce à l'observation des postes par un ergonome. La concordance entre les appréciations subjectives et les observations des postes était dans l'ensemble relativement bonne. Les appréciations subjectives pourraient donc être utilisées en tant que moyen économique et convivial pour permettre aux praticiens d'identifier les aménagements de postes de travail insatisfaisants et les postures inconfortables.
Applied Ergonomics, mai 2005, vol.36, n°3, p.319-325. 35 réf.

CIS 05-475 Miled S., Hajaij K., Fehri S., Hidri A., Nouaigui H., Ben Laïba M.
Le travail sur écran: priorité aux recommandations ergonomiques
Au sommaire de ce dossier consacré à des recommandations ergonomiques concernant le travail sur écran: exigences du travail sur écran; effets sur la santé; facteurs de risque; conception ergonomique d'un poste de travail sur écran; aménagement ergonomique de l'éclairage ambiant; modes d'organisation du travail; aptitude professionnelle des travailleurs sur écran.
SST - Santé et Sécurité au Travail, fév. 2005, n°32, p.2-14. Illus. 12 réf.

2004

CIS 08-271 Mieux vivre avec votre écran
Le travail sur écran dans de mauvaises conditions peut engendrer de la fatigue visuelle, des troubles musculosquelettiques et du stress. Ce dépliant formule des conseils qui permettront aux opérateurs de mieux utiliser leur poste de travail. Au sommaire: ajuster le poste de travail; régler l'écran; adapter l'éclairement; travailler de manière détendue; principaux facteurs responsables des problèmes de santé liés au travail sur écran; soigner sa vue.
Institut national de recherche et de sécurité, 30, rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, mars 2004. 8p. Illus. Prix: EUR 1,50. Version téléchargeable gratuite.
http://www.inrs.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/inrs01_search_view/0A9298BA3163AB24C1256E920056269B/$File/ed922.pdf [en français]

CIS 07-145 Gude D.
Ergonomie prospective en protection de la santé au travail - Potentiel de support de la réalité virtuelle
Prospektive Ergonomie beim Gesundheitsschutz am Arbeitsplatz - Unterstützungspotential virtuelles Realität [en allemand]
Dans la pratique de prévention sur le lieu de travail, l'ergonomie correctrice prend une place importante, car elle permet de supprimer ultérieurement des déficits dans l'aménagement des systèmes de travail. Cette démarche est toutefois coûteuse. Aussi, l'ergonomie prospective commence à s'imposer de plus en plus dans l'élaboration de produits. Afin de présenter ceux-ci sous une forme proche de la réalité, on a recours à des techniques de réalité virtuelle. Cet article présente la transposition de cette approche dans le domaine de la santé au travail et décrit une expérience menée en laboratoire, où les sujets avaient pour tâche d'analyser les déficits ergonomiques d'un poste de travail sur écran représenté de manière virtuelle. Les résultats de cette expérience sont commentés et comparés à ceux obtenus pour l'évaluation d'un poste réel de travail sur écran. On ne note aucune différence dans la qualité de l'évaluation selon les deux méthodes; les techniques de réalité virtuelle présentent néanmoins un avantage économique non négligeable.
Zentralblatt für Arbeitsmedizin, Arbeitsschutz und Ergonomie, sept. 2004, vol.54, n°9, p.326-334. Illus. 15 réf.

CIS 05-239 Cail F.
Le travail sur écran en 50 questions
Ce guide pratique a sélectionné 50 questions qui se posent fréquemment aux opérateurs sur écran de visualisation. Pour chacune d'elles, il donne une ou plusieurs solutions et établit, quand cela s'avère possible, un classement de la qualité ergonomique des solutions proposées. Les questions sont regroupées sous les rubriques suivantes: implantation; aménagement; affichage; organisation du travail. Remplace CIS 94-501.
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, juil. 2004. 27p. Illus. Prix: EUR 5,10. Version téléchargeable gratuite.
http://www.inrs.fr/INRS-PUB/inrs01.nsf/inrs01_search_view_view/F2A3325063AEA1E3C1256F09003F22E8/$FILE/ed923.pdf [en français]

CIS 05-151 Polspoel N., Lamotte J.M.
Ecrans de visualisation
Elaboré sur la base de la directive européenne 90/270/CEE (voir CIS 90-1069), l'arrêté royal du 12 août 1993 sur les écrans de visualisation contient un ensemble de nouvelles obligations pour les entreprises. Ce guide, conçu pour aider les entreprises à appliquer ces nouvelles exigences, traite de la législation, des principaux risques et de l'aménagement d'un poste de travail à écran de visualisation. En annexe: valeurs de référence et normes applicables.
PREVENT, rue Gachard 88, Bte 4, 1050 Bruxelles, Belgique, 2004. 24p. Illus. 13 réf.

CIS 04-476 Iwakiri K., Mori I., Sotoyama M., Horiguchi K., Ochiai T., Jonai H., Saito S.
Développement d'une liste de points à vérifier et à améliorer pour travailler confortablement sur ordinateur
Development of action checkpoints for comfortable computer work [en anglais]
Un manuel et une liste de contrôle permettant de mettre en œuvre des mesures visant à diminuer la fatigue visuelle lors du travail sur écran sont présentés. Les problèmes liés au travail sur écran peuvent être identifiés grâce à la liste de contrôle, qui permet aux travailleurs d'évaluer eux-mêmes leur poste de travail. Le manuel aide les travailleurs à examiner les mesures qu'ils pourraient adopter pour améliorer leur environnement de travail.
Industrial Health, avr. 2004, vol.42, n°2, p.292-301. Illus. 5 réf.

2003

CIS 06-876 Lignes directrices relatives à la sécurité et à la santé lors du travail sur terminal à écran de visualisation (TEV)
Guidelines on occupational safety and health for working with video display units (vdu's) [en anglais]
Lignes directrices relatives aux aspects ergonomiques et autres liés à l'utilisation des TEV en milieu de travail.
Department of Occupational Safety and Health, Ministry of Human Resources, Aras 2, 3 dan 4, Blok D3, Parcel D, Pusat Pentadbiran Kerajaan Persekutuan, 62502 Putrajaya, Malaisie, 2003. v, 26p. Illus. 10 réf.
http://dosh.mohr.gov.my/koperat/G-PANDUAN%20PDF/GUIDE-VDU%206-03%20(I).pdf [en anglais]

CIS 03-1955 Chen Y.L.
Efficacité d'un nouveau lombostat pour maintenir la lordose lombaire en posture assise: étude pilote
Effectiveness of a new back belt in the maintenance of lumbar lordosis while sitting: A pilot study [en anglais]
Face à l'utilisation croissante de terminaux à écran de visualisation, on observe une forte incidence de lombalgies lors du travail sur écran en posture assise. Cette étude présente un lombostat de conception nouvelle, destiné aux personnes travaillant sur écran en posture assise, et compare les postures avec et sans port du lombostat. Neuf sujets ont réalisé une tâche de saisie en étant assis à un bureau pendant des périodes de 60min, durant lesquelles l'angle du tronc et l'angle lombosacré ont été observés. Les résultats montrent qu'il existe des différences significatives de l'angle du tronc et de la posture lombaire selon que le sujet porte ou non un lombostat (avec une différence moyenne de -14,1° pour la lordose lombaire et de 16,9° pour l'angle du tronc) au cours des dix dernières minutes d'exécution de la tâche. Le lombostat semble offrir un soutien du dos grâce à l'effet compensatoire de la force exercée par les genoux. En conclusion, ce type de lombostat pourrait être utile lors de tâches en posture assise parce qu'il permet de maintenir la lordose lombaire et de garder le tronc droit.
International Journal of Industrial Ergonomics, oct. 2003, vol.32, n°4, p.299-303. Illus. 10 réf.

CIS 03-1443 Korhonen T., Ketola R., Toivonen R., Luukkonen R., Häkkänen M., Viikari-Juntura E.
Facteurs individuels et liés au travail prédictifs de douleurs à la nuque chez les employés de bureau travaillant sur écran de visualisation
Work related and individual predictors for incident neck pain among office employees working with video display units [en anglais]
Afin de mettre en évidence les facteurs de risque professionnels de douleurs à la nuque chez les employés de bureau travaillant sur écran de visualisation, on a envoyé, en 1998 et en 1999, des questionnaires à 515 salariés de l'administration municipale d'une ville finlandaise de taille moyenne. Le taux de réponse était de 81% pour le questionnaire de base et de 78% pour le questionnaire de suivi. 34,4% des participants ont déclaré avoir souffert de douleurs à la nuque pendant au moins 8 jours au cours des 12 mois écoulés. On a observé qu'un mauvais environnement physique de travail et une mauvaise position du clavier augmentaient le risque de douleurs à la nuque. Parmi les facteurs individuels, le fait d'être de sexe féminin ou de fumer étaient des facteurs prédictifs importants du risque de douleurs à la nuque. On a également observé une interaction entre le stress mental et l'activité physique, les personnes avec un stress mental élevé et une activité physique moindre présentant un risque particulièrement élevé.
Occupational and Environmental Medicine, juil. 2003, vol.60, n°7, p.475-482. 55 réf.

CIS 03-722
Health and Safety Executive
La législation sur les TEV - Guide explicatif
The law on VDUs - An easy guide [en anglais]
Cette brochure est un guide du règlement britannique de 1992 relatif à la santé et à la sécurité (écrans de visualisation) (voir CIS 93-24). Au sommaire: problèmes de santé associés au travail sur écran de visualisation; identification des personnes et des postes de travail visés; formation des utilisateurs et des personnes chargées des évaluations; évaluation des postes de travail et réduction des risques; vérification de la conformité des postes de travail avec les exigences minimales du règlement; planification des pauses et des changements d'activité; mise en place d'examens des yeux et de la vue; information permanente des utilisateurs. La brochure comprend également une liste de contrôle. Remplace CIS 94-1967.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2e éd. fév. 2003. vi, 28p. Illus. 5 réf. Prix: GBP 8,50.

CIS 03-941 Nevala-Puranen N., Pakarinen K., Louhevaara V.
Intervention ergonomique sur les symptômes au niveau de la nuque, des épaules et des bras chez les salariés de la presse écrite travaillant sur écran de visualisation
Ergonomic intervention on neck, shoulder and arm symptoms of newspaper employees in work with visual display units [en anglais]
Les travailleurs de la presse écrite présentent souvent des symptômes au niveau des épaules et des bras. Cette étude visait à comparer les effets de différents modèles d'intervention ergonomique sur les symptômes au niveau de la nuque, des épaules et des bras chez ces travailleurs. Au total, 20 salariés de la presse écrite ont participé à l'étude. Les postures de travail, les modes de visualisation à l'écran, l'activité musculaire et l'appréciation subjective des douleurs musculosquelettiques ont été enregistrés avant et après l'intervention, qui a duré sept mois. On a noté des différences statistiquement significatives d'un groupe à l'autre en ce qui concerne les changements dans la flexion de l'épaule, ainsi que dans l'activité musculaire du trapèze droit et des extenseurs carpiens radiaux droits, entre les mesures effectuées avant et après les interventions. La diminution des symptômes douloureux au niveau de la nuque, des épaules et des coudes était plus importante dans le groupe pour lequel les changements de conception concernaient à la fois le milieu et les techniques de travail que dans le groupe où elles ne concernaient que l'environnement de travail.
International Journal of Industrial Ergonomics, janv. 2003, vol.31, n°1, p.1-10. Illus. 33 réf.

CIS 03-721
Health and Safety Executive
Travail sur équipements à écran de visualisation. Règlement de 1992 modifié par le Règlement (modifications diverses) de 2002 - Guide pour l'application du Règlement
Work with display screen equipment - Health and Safety (Display Screen Equipment) Regulations 1992 as amended by the Health and Safety (Miscellaneous Amendments) Regulations 2002 - Guidance on Regulations [en anglais]
Cette brochure renferme des conseils d'ordre général pour l'application du Règlement de sécurité et de santé (écrans de visualisation) (voir CIS 93-24), entré en vigueur le 1er janvier 1993 et portant application de la directive 90/270/CEE du 29 mai 1990 (CIS 90-1069). Au sommaire: type d'équipement et catégories de travailleurs visés par le Règlement; analyse des postes de travail en vue d'évaluer ou de réduire les risques liés aux troubles posturaux et visuels, à la fatigue et au stress; prescriptions concernant les postes (équipement, environnement de travail, interface utilisateur/ordinateur); déroulement du travail quotidien; protection des yeux et de la vision des travailleurs (examens ophtalmologiques et fourniture de dispositifs de correction); formation, information et dispenses. Annexes: conseils pour l'application des prescriptions minimales relatives au poste de travail; effets pathologiques possibles des équipements à écran de visualisation; conseils pour le travail sur ordinateur portable, avec une souris, une boule de commande ou un autre type de pointeur; liste de contrôle pour l'évaluation du risque d'un poste de travail à écran de visualisation. Remplace CIS 01-484.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2e éd., fév. 2003. iv, 72p. Illus. 35 réf. Prix: GBP 8,95.

2002

CIS 03-1730 Ketola R., Toivonen R., Häkkänen M., Luukkonen R., Takala E.P., Viikari-Juntura E.
Effet d'une intervention ergonomique sur le travail devant écran de visualisation
Effects of ergonomic intervention in work with video display units [en anglais]
Cette étude examine l'effet d'une approche ergonomique intensive et d'une formation à l'ergonomie sur les aménagements du poste de travail et les troubles musculosquelettiques chez des travailleurs utilisant des postes informatiques. 124 sujets ont été classés en trois groupes (approche ergonomique accélérée, formation à l'ergonomie et groupe témoin) à l'aide d'un échantillonnage aléatoire stratifié. L'évaluation comprenait des questionnaires, un recueil quotidien des sensations d'inconfort, des mesures de la charge de travail et une appréciation ergonomique du poste de travail. En conclusion, l'approche ergonomique intensive de même que la formation en ergonomie peuvent aider à réduire l'inconfort dans le travail devant écran de visualisation. Dans le but d'améliorer l'ergonomie des postes de travail devant écran, le meilleur résultat serait obtenu avec une action participative dans laquelle les travailleurs et les praticiens seraient activement impliqués.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, fév. 2002, vol.28, n°1, p.18-24. Illus. 22 réf

CIS 03-1731 Nakazawa T., Okubo Y., Suwazono Y., Kobayashi E., Komine S., Kato N., Nogawa K.
Association entre la durée quotidienne du travail devant un écran de visualisation et l'apparition de symptômes subjectifs
Association between duration of daily VDT use and subjective symptoms [en anglais]
Bien que le travail sur terminal à écran de visualisation (TEV) soit devenu habituel chez les employés de bureau, les études qui permettraient de déterminer la durée admissible passée quotidiennement sur TEV sont peu nombreuses. Cette étude a été menée sur plus de 25.000 travailleurs qui ont dû répondre à trois reprises à un questionnaire pendant une période de trois ans. Trois facteurs (à savoir les symptômes mentaux, physiques et liés au sommeil) ont été extraits par analyse factorielle. Les moyennes corrigées pour chacune des cotes des facteurs ont été comparées avec la durée quotidienne du travail devant écran à l'aide d'un modèle linéraire général. En conclusion de cette étude, les symptômes physiques augmentent avec la durée quotidienne du travail devant écran sans effet de seuil, alors que les symptômes mentaux et liés au sommeil augmentent avec le travail devant écran au-delà de cinq heures par jour.
American Journal of Industrial Medicine, nov. 2002, vol.42, n°5, p.421-426. 25 réf.

CIS 03-98 Postes de travail informatisés - 10 conseils pour votre santé et votre bien-être
Arbeiten am Bildschirm - 10 Tipps für Ihre Gesundheit und Ihr Wohlbefinden [en allemand]
Lavoro al videoterminale - 10 consigli utili per tutelare la salute e il benessere dei lavoratori [en italien]
Ce dépliant propose dix conseils ergonomiques destinés aux personnes travaillant sur écran: éviter les réflexions et les éblouissements; placer l'écran en face de l'utilisateur; avoir suffisamment de place sous la table pour les jambes; recourir aux différentes possibilités d'agencement; assurer une position à l'horizontale des avant-bras; choisir un siège permettant une assise dynamique; respecter la distance adéquate entre les yeux et l'écran; installer l'écran de manière que le bord supérieur soit de 5 à 10cm au-dessous de la hauteur des yeux; utiliser les équipements auxiliaires (repose-pieds, appuis pour avant-bras, porte-documents); bouger et changer de position au cours de la journée.
Suva, Protection de la santé, Case postale, 6002 Lucerne, Suisse, 2002. 12p. Illus. 3 réf.
http://wwwitsp1.suva.ch/sap/its/mimes/waswo/99/pdf/84021-f.pdf [en français]
http://wwwitsp1.suva.ch/sap/its/mimes/waswo/99/pdf/84021-d.pdf [en allemand]
http://wwwitsp1.suva.ch/sap/its/mimes/waswo/99/pdf/84021-i.pdf [en italien]

CIS 03-459 Fogleman M., Lewis R.J.
Facteurs associés à la gêne musculosquelettique rapportée par les utilisateurs d'écrans de visualisation
Factors associated with self-reported musculoskeletal discomfort in video display terminal (VDT) users [en anglais]
Cette étude avait pour but de mettre en évidence les facteurs de risque à partir de la gêne musculosquelettique rapportée par des opérateurs travaillant sur écran de visualisation. Les réponses à un questionnaire données par 292 sujets ont été analysées. Les questions portaient sur six régions du corps (tête et yeux, nuque et partie supérieure du dos, lombaires, épaules, coudes et avant-bras, mains et poignets), ainsi que sur le poste de travail et les tâches, les aspects démographiques et les activités extra-professionnelles. On a observé une augmentation statistiquement significative de l'inconfort ressenti au niveau de toutes les régions du corps proportionnelle au nombre d'heures passées devant l'écran. Une mauvaise position du clavier ou de l'écran était également associée à l'inconfort ressenti au niveau de la tête et des yeux, du dos et des épaules. Ces résultats soulignent l'importance d'un aménagement ergonomique des postes de travail et des pauses dans le but de réduire les symptômes musculosquelettiques.
International Journal of Industrial Ergonomics, juin 2002, vol.29, n°6, p.311-318. Illus. 34 réf.

CIS 02-1762 Cail F.
Travail sur écran et sécheresse oculaire
Les facteurs de risque de fatigue visuelle lors du travail sur écran et les moyens de prévention sont connus. La prévention n'est toutefois pas toujours mise en place, sans doute en raison de la diversité des facteurs de risque. La fatigue visuelle peut se manifester par des modifications physiologiques telles que le recul en fin de travail du punctum proximum d'accommodation, ainsi que par des plaintes comme la sécheresse oculaire. L'objectif de cet article est de faire le point sur ce sujet en s'appuyant sur les données bibliographiques. Au sommaire: description de l'appareil lacrymal; méthodes d'évaluation de la sécrétion lacrymale; travail sur écran et sécheresse oculaire; causes de sécheresse oculaire; moyens de prévention.
Documents pour le médecin du travail, 2e trimestre 2002, n°90, p.131-135. Illus. 31 réf.

CIS 02-1579 Sanz Merino J.A.
Guide élémentaire pour le travailleur utilisant un écran de visualisation des données
Instrucción básica para el trabajador usuario de pantallas de visualización de datos [en espagnol]
Ce guide destiné aux utilisateurs d'écrans de visualisation présente les principaux risques liés au travail sur écran, ainsi que les mesures ergonomiques correspondantes pour leur prévention. Thèmes traités: problèmes visuels et fatigue visuelle; problèmes musculosquelettiques; fatigue mentale; rayonnement émis par les écrans; filtres pour écrans; réglementation concernant le travail sur écran; dispositions légales s'appliquant aux utilisateurs d'écrans; questionnaire destiné à contrôler l'ergonomie d'un poste de travail sur écran; test d'évaluation des connaissances acquises par la lecture du guide.
Instituto Nacional de Seguridad e Higiene en el Trabajo, c/Torrelaguna 73, 28027 Madrid, Espagne, 2002. 39p. Illus. Prix: EUR 3,31.

CIS 02-516 Règlement sur la sécurité et la santé au travail (Ecrans de visualisation) [Hong Kong]
Occupational Safety and Health (Display Screen Equipment) Regulation [Hong Kong] [en anglais]
Zhiye anquan ji jiankang (Xianshi pingmu shebei) guili [en chinois]
Ce règlement a été émis en vertu de l'Ordonnance de 1997 sur la sécurité et la santé au travail (voir CIS 99-1756). Au sommaire: définitions; domaine d'application (tous les lieux de travail, sauf quelques exceptions bien définies, où des écrans de visualisation sont utilisés pour, ou en rapport avec, le travail); évaluation du risque; information des travailleurs; normes minimales pour les écrans; formation.
Government of the Hong Kong SAR Gazette, Supplément légal n°2, 26 avr. 2002, p.B367-375.

CIS 02-968 Szeto G.P.Y., Straker L., Raine S.
Comparaison des postures de la nuque et des épaules chez des employées de bureau symptomatiques et asymptomatiques en situation de travail réelle
A field comparison of neck and shoulder postures in symptomatic and asymptomatic office workers [en anglais]
L'objectif de cette étude était d'évaluer et de comparer les postures de la tête, du cou et des épaules chez des employées de bureau présentant ou non des symptômes dans ces régions. Les scores d'inconfort différaient de manière significative dans les deux groupes lors de cinq tests effectués au cours d'une journée de travail. Les résultats des enregistrements vidéo et de l'analyse bidimensionnelle du mouvement indique une inclinaison de la tête et une flexion de la nuque accrues chez les sujets symptomatiques. On notait une tendance à une protraction et à une élévation plus importante de l'acromion chez les sujets symptomatiques. Chez tous les sujets, on a observé une augmentation d'environ 10% dans l'avancement de la tête par rapport à la posture assise en condition de relaxation lors du travail sur écran, mais on n'a pas mis en évidence de changements significatifs de la posture en fonction du temps passé à travailler.
Applied Ergonomics, janv. 2002, vol.33, n°1, p.75-84. Illus. 36 réf.

CIS 02-966 Lewis R.J., Krawiec M., Confer E., Agopsowicz D., Crandall E.
Montant des réparations accordées aux travailleurs pour des troubles musculosquelettiques et des lésions avant et après la mise en œuvre d'un programme de travail de bureau ergonomique
Musculoskeletal disorder worker compensation costs and injuries before and after an office ergonomics program [en anglais]
Afin d'examiner l'efficacité d'un programme de formation à l'ergonomie dans le travail de bureau, destiné aux utilisateurs de terminaux à écrans de visualisation (TEV), on a analysé les coûts de réparation et les taux lésion concernant les troubles musculosquelettiques (TMS) liés au travail sur écran avant et après la mise en place d'une formation dans deux différents sites d'une entreprise. On a enregistré un plus grand nombre de demandes de réparation dans la période suivant l'intervention, soit 18 contre 12 au cours de la période précédant l'intervention, mais le coût moyen de chaque demande était sensiblement plus faible (USD 1553 au lieu de USD 15.141). Cette diminution des coûts s'explique par l'accent mis par le programme sur la nécessité d'un traitement précoce des symptômes de TMS. Le taux moyen des lésions était aussi plus bas dans la période suivant l'intervention (6,94 au lieu de 16,8 pour 1000 employés). Ces résultats indiquent que des interventions ergonomiques dans les bureaux pourraient constituer un moyen efficace de réduire les coûts de réparation liés aux TMS ainsi que le taux des lésions.
International Journal of Industrial Ergonomics, fév. 2002, vol.29, n°2, p.95-99. Illus. 7 réf.

2001

CIS 04-732 Fidalgo Vega M., Nogareda Cuixart C.
Conception ergonomique du poste de travail sur terminaux à écran de visualisation: I'équipement de travail
El diseño ergonómico del puesto de trabajo con pantallas de visualización: el equipo de trabajo [en espagnol]
Cette notice d'information analyse les principaux aspects ergonomiques à prendre en considération lors de l'aménagement des postes de travail sur terminaux à écran de visualisation, compte tenu des connaissances techniques et scientifiques actuelles et des exigences légales en matière de prévention. Au sommaire: généralités concernant la réglementation applicable; définition des éléments de base relatifs au travail sur écran (écran de visualisation, utilisateur, poste de travail); facteurs devant être pris en compte lors de la conception du poste (équipement, environnement de travail, travailleur, organisation du travail); exigences requises pour l'équipement utilisé (disposition spatiale des équipements, écran, filtres, support d'écran, clavier, repose poignets, bureau ou table de travail, porte-documents, documents de travail, siège, câbles et prises électriques); travail sur ordinateurs portables.
Instituto Nacional de Seguridad e Higiene en el Trabajo, Ediciones y Publicaciones, c/Torrelaguna 73, 28027 Madrid, Espagne, 2001. 7p. Illus. 12 réf.
http://internet.mtas.es/Insht/ntp/ntp_602.htm [en espagnol]

CIS 03-1727 Aliende García P., Idoate García V.M.
Travail sur terminal à écran de visualisation (TEV) et pathologie oculaire
El trabajo con ordenador (PDV) y la patología ocular [en espagnol]
Cette enquête a été menée pour mettre en évidence une éventuelle relation entre le travail sur écran et la pathologie oculaire. L'analyse porte sur un questionnaire en 27 items soumis à 97 personnes travaillant sur écran de visualisation. L'évaluation des résultats montre que la relation entre le travail sur écran et la symptomatologie oculaire n'est pas statistiquement significative. Deux symptômes prédominants ont néanmoins été mis en évidence: la fatigue visuelle et une irritation des conjonctives.
Medicina y seguridad del trabajo, 2001, vol.XLVIII, n°191, p.27-36. 17 réf.

CIS 03-1728 Ursunáriz Sala P., Santos Jiménez I., Vallejo San Juan A., García Feijoo J., Castillo Gómez A.
Conditions ergonomiques et syndrome visuel lié à l'utilisation d'un écran d'ordinateur
Condiciones ergonómicas y síndrome ocular de las pantallas de visualización de datos [en espagnol]
Avec l'augmentation croissante de l'utilisation de l'ordinateur, le syndrome du travail sur écran est de plus en plus fréquent. Dans cette étude, une enquête a été menée auprès de 150 employés des services administratifs d'un hôpital ne présentant pas de pathologie oculaire antérieure. La symptomatologie oculaire a été évaluée à l'aide d'un questionnaire. Une étude ergonomique des postes des travailleurs présentant des symptômes oculaires a ensuite été réalisée. Au total, 91,1% des travailleurs symptomatiques étaient des femmes. Une large majorité des employés présentant des symptômes travaillaient sur un écran placé à une distance de plus de 60cm. L'ergonomie du poste de travail s'avère donc d'une importance primordiale pour éviter les problèmes visuels. Une série des mesures organisationnelles et techniques est proposée pour améliorer l'ergonomie des postes.
Medicina y seguridad del trabajo, 2001, vol.XLVIII, n°190, p.61-70. Illus. 4 réf.

CIS 03-723 Guide de bonnes pratiques ergonomiques pour le travail de bureau
Guidelines on office ergonomics [en anglais]
Les progrès rapides dans l'adoption de la bureautique font que l'utilisation des écrans de visualisation s'est généralisée dans les bureaux modernes. Toutefois, les écrans ne sont pas toujours positionnés en tenant compte de l'ergonomie. Cette situation, couplée aux mauvaises conditions ambiantes et au stress peut donner lieu à un ensemble d'affections, à de l'absentéisme maladie et à des pertes de productivité. Ce CD-ROM propose des conseils pratiques en matière de santé pour le travail de bureau. Au sommaire: aspects de santé du travail de bureau; conception des postes de travail (plan de travail, chaise, écran, autres équipements de bureau); postures de travail (bonnes postures de travail; comment éviter les mauvaises postures de travail; manutention manuelle); ambiance de travail (éclairage, bruit, qualité de l'air ambiant); pratiques de travail (conception et étude des tâches, alternance des tâches, formation, pauses). En annexe: liste de contrôle de l'ergonomie du travail de bureau; examens médicaux pour les personnes travaillant sur écran; limites admissibles des paramètres de la qualité de l'air intérieur.
Ministry of Manpower, Occupational Health Department, 18 Havelock Road #05-01, Singapore 059764, République de Singapour, 2001. CD-ROM contenant le rapport au format PDF (33p. Illus. 9 réf.).
http://www.mom.gov.sg/MOM/Application/CDA/Main_Channels/MOM_CoBrand_Frame?FORM=/MOM/OHD/Publications/574_ergoguide.pdf&TOP=/MOM/Application/CDA/Main_Channels/MOM_CoBrand_Top [en anglais]

CIS 03-271 Zeller M.
Travail sur écran en position couchée!?
Bildschirmarbeit - im Liegen!? [en allemand]
La posture assise pour le travail sur écran cause des contractures musculaires qui entraînent une mauvaise irrigation sanguine et une mauvaise ventilation pulmonaire. Cet article considère l'ergonomie de postures inhabituelles pour le travail sur écran, notamment la position couchée ou semi-couchée, susceptibles de diminuer la tension musculaire. La position de l'écran et du clavier, ainsi que le positionnement des éventuels supports pour manuscrits, font également l'objet de commentaires. Différents types de claviers sont présentés, dont certains à l'état de prototype, (clavier en deux parties, clavier en accordéon, clavier mobile avec un nombre de touches réduit, clavier réduit où une partie des lettres se compose en appuyant sur plusieurs touches à la fois).
Computer-Fachwissen, juil. 2001, n°7, p.8-11. Illus.

CIS 03-30 Règlement de 2001 concernant les prescriptions minimales de sécurité et de santé pour le travail sur écran de visualisation [Chypre]
Oi perí Eláhistōn Prodiagrafṓn Asfáleias kai Ugeías katá tēn Ergasía se Exoplismó me Othónē Optikḗs Apeikónisēs Kanonismoí tou 2001 [en grec]
Ce règlement a été pris aux termes de la loi de 1996 portant sur la sécurité et l'hygiène au travail (voir CIS 98-5). Il spécifie les prescriptions minimales pour les écrans de visualisation (écrans d'ordinateur) et pour le milieu de travail où un tel équipement est utilisé.
Episêmos Efêmeris tês Dêmokratias, 7 déc. 2001, n°3556, p.4757-4764.
http://www.cysha.org.cy/greek/downloads/nomothesia/006_Nomothesia.pdf [en grec]

CIS 02-1421 Skulberg K.R., Skyberg K., Eduard W., Goffeng L.O., Vistnes A.I., Levy F., Kjuus H.
Effets de la réduction des champs électriques provenant d'écrans de visualisation sur les troubles cutanés
Effects of electric field reduction in visual display units on skin symptoms [en anglais]
Cet article rend compte d'une étude menée dans le but d'estimer les troubles cutanés au niveau de la face rapportés chez des employés de bureau, avant et après la réduction des champs électrostatiques provenant de leurs écrans de visualisation. Les mesures, effectuées sur 4.556 employés travaillant dans 11 compagnies différentes, ont concerné les champs électriques, la concentration en poussière, les plaintes concernant la santé, et des tests de comportement psychologique ont été réalisés avant et après l'intervention. Les résultats ont montré que le retrait des champs électromagnétiques des écrans de visualisation contribuait à diminuer les plaintes concernant des troubles cutanés des employés travaillant dans des bureaux à de fortes concentrations en poussière.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, avr. 2001, vol.27, n°2, p.140-145. 21 réf.

CIS 02-1417 Newsham G.R., Veitch J.A.
Recommandations sur la qualité de l'éclairage pour les bureaux où l'on travaille sur écran: une nouvelle méthode d'évaluation
Lighting quality recommendations for VDT offices: A new method of derivation [en anglais]
Au cours d'une expérience réalisée dans un espace bureau simulé, les participants ont pu contrôler les circuits d'éclairage variables à la fin d'une journée de travail qui s'est déroulée dans des conditions d'éclairage pseudo-aléatoires. L'analyse des données montre que l'éclairage subi au cours de la journée a une influence sur les modifications effectuées en fin de journée. Les participants ont choisi de diminuer l'éblouissement de l'écran lorsqu'il existait. Même en tenant compte de l'effet d'éblouissement, la luminance de l'écran à la fin de la journée variait en fonction de celle à laquelle les participants avaient été soumis au cours de la journée. Une régression des choix effectués en fin de journée en fonction de l'illuminance au cours de la journée permet d'obtenir les préférences en matière d'illuminance; elles correspondent à l'illuminance qui n'a pas entraîné de changements en fin de journée. Cette méthode a permis de déterminer le niveau d'éclairement préféré, qui se situe entre 200 et 500 lux, ainsi que le taux d'illuminance. La différence entre la préférence en matière de niveau d'éclairement et l'illuminance subie au cours de la journée par les participants était un facteur prédictif de l'humeur et du degré de satisfaction. L'article est suivi par des commentaires d'autres experts (D.J. Carter et P. Boyce), avec les réactions des auteurs à ces commentaires.
Lighting Research and Technology, 2001, vol.33, n°2, p.97-116. Illus. 28 réf.

CIS 02-765 Lewis R.J., Fogleman M., Deeb J., Crandall E., Agopsowicz D.
Efficacité d'un programme de formation ergonomique afin de réduire les problèmes liés à l'utilisation des terminaux à écran de visualisation
Effectiveness of a VDT ergonomics training program [en anglais]
Evaluation des changements introduits aux utilisateurs des écrans de visualisation par la participation des travailleurs dans un cours de formation ergonomique. Il y avait une réduction significative dans le degré des symptômes musculosquelettiques, mais on n'a pas décelé une telle réduction dans la présence de ces symptômes. Une étude à long terme s'avère nécessaire pour déterminer si de tels changements ont eu lieu.
International Journal of Industrial Ergonomics, fév. 2001, vol.27, n°2, p.119-131. Illus. 22 réf.

CIS 02-763 Fostervold K.I., Buckmann E., Lie I.
Filtres sur les écrans de visualisation: solution du problème ou exemple de l'effet Hawthorne?
VDU-screen filters: Remedy or the ubiquitous Hawthorne effect? [en anglais]
Les risques d'exposition aux champs électriques à proximité d'un écran de visualisation ont été analysés sans que le niveau de protection offerte par un filtre ait pu être confirmé. Les résultats semblent être confondu par l'effet "Hawthorne", c'est-à-dire par le fait que les sujets d'une expérience sont influencés dans leur comportement par le fait même de leur participation dans l'expérience.
International Journal of Industrial Ergonomics, fév. 2001, vol.27, n°2, p.107-118. Illus. 34 réf.

CIS 02-761 Mocci F., Serra A., Corrias G.A.
Facteurs psychologiques et fatigue visuelle lors du travail sur écran de visualisation
Psychological factors and visual fatigue in working with video display terminals [en anglais]
Afin d'examiner l'importance des facteurs psychologiques dans les problèmes visuels dont se plaignent les cadres du secteur bancaire travaillant sur écran de visualisation (TEV), 212 sujets sans troubles organiques de la vision ont été sélectionnés parmi 385 employés de banque. On leur a soumis trois questionnaires, le questionnaire du NIOSH sur le stress professionnel, un questionnaire évaluant l'inconfort visuel lié à l'environnement et à l'éclairage, ainsi qu'un questionnaire sur les troubles de la vision. Le soutien social, les conflits de groupe, l'estime de soi, la satisfaction au travail et une sous-utilisation des capacités étaient des facteurs prédictifs de problèmes de vision déclarés. Le soutien social jouait également un rôle de facteur modérateur dans le modèle des contraintes et des astreintes avec une incidence de 30% sur la variance. Les facteurs environnementaux subjectifs n'étaient pas des facteurs prédictifs importants de symptômes. Certaines problèmes de vision dont se plaignent les utilisateurs de TEV semblent donc être des expressions indirectes d'un mal-être psychologique lié aux conditions de travail.
Occupational and Environmental Medicine, avr. 2001, vol.58, n°4, p.267-271. 36 réf.

CIS 02-465 Lintula M., Nevala-Puranen N., Louhevaara V.
Effets des supports brachiaux Ergorest sur la tension musculaire et la position des poignets lors de l'utilisation de la souris et du clavier sur des postes à écran de visualisation - Une intervention au lieu de travail
Effects of Ergorest arm supports on muscle strain and wrist positions during the use of the mouse and keyboard in work with visual display units: A work site intervention [en anglais]
Les effets des supports brachiaux Ergorest sur l'angle du poignet et la tension musculosquelettique dans la région cervicobrachiale ont été observés lors de la frappe ou de l'utilisation de la souris sur un poste à écran de visualisation. Au total, 21 femmes ont été réparties en trois groupes: travail avec un seul support brachial, avec deux supports brachiaux et groupe témoin. Les mesures ont été réalisées avant et après la période d'intervention qui a duré six semaines. Les mesures de l'extension du poignet de la main utilisant la souris et de l'activité musculaire du trapèze et les évaluations subjectives d'inconfort, indiquent que l'utilisation de deux supports brachiaux est préférable lors du travail avec une souris. Lorsqu'il est employé pour les deux bras, le support brachial Ergorest diminue la tension musculaire et articulaire lors de travail sur écran de visualisation.
International Journal of Occupational Safety and Ergonomics, 2001, vol.7, n°1, p.103-116. Illus. 23 réf.

CIS 02-464 Dowler E., Kappes B., Fenaughty A., Pemberton G.
Effets d'une posture neutre sur la tension musculaire lors de travail sur ordinateur
Effects of neutral posture on muscle tension during computer use [en anglais]
L'objectif de cette étude était de mettre au point une nouvelle approche pour l'évaluation du travail en posture assise. Au total, 67 employés de bureau se servant de terminaux à écran de visualisation (TEV) durant la majeure partie de leur journée de travail ont été examinés. La tension musculaire a été évaluée par électromyographie de surface (sEMG) alors que les participants étaient invités à adopter quatre postures de travail définies. La douleur était mesurée avant et après l'intervention ergonomique à l'aide de l'échelle nordique, qui a été modifiée pour cette étude. Des postes de travail réglables ont été utilisés pour placer les participants dans les postures désirées au cours des séances de tests et des périodes prolongées d'intervention. Les résultats semblent indiquer que cette intervention ergonomique peut donner des effets positifs sur la tension musculaire et la douleur et suffisamment significatifs pour encourager les employeurs à mettre en œuvre des programmes de formation et à réaménager les postes de travail.
International Journal of Occupational Safety and Ergonomics, 2001, vol.7, n°1, p.61-78. Illus. 21 réf.

CIS 02-261 McLean L., Tingley M., Scott R.N., Rickards J.
Travail sur écran de visualisation et effets bénéfiques des micropauses
Computer terminal work and the benefit of microbreaks [en anglais]
Les micropauses sont des pauses planifiées prises afin de prévenir le développement de pathologies d'hypersollicitation lors du travail sur ordinateur. Cette étude évalue les effets bénéfiques de micropauses en déterminant le comportement du signal myoélectrique (MES), l'inconfort perçu par l'opératrice et sa productivité pendant qu'elle effectue les tâches habituelles de saisie. Les données recueillies portent sur des sessions de travail sans pause, ainsi que sur des sessions de travail où les participantes ont pris des pauses comme elles l'entendaient (témoins), des micropauses toutes les 20min et toutes les 40min. Quatre régions musculaires ont été étudiées: les extenseurs cervicaux, l'érecteur du rachis, les trapèzes/supinateurs supérieurs et les extenseurs du poignet et du doigt. On a mis en évidence un effet positif des micropauses sur la sensation d'inconfort quel que soit l'intervalle, mais plus particulièrement lorsqu'elles étaient prises toutes le 20min. Les micropauses n'ont eu aucun effet négatif sur la productivité des opératrices.
Applied Ergonomics, juin 2001, vol.32, n°3, p.225-237. Illus. 35 réf.

1, 2, 3, 4, 5, 6 ...12 | suivant >