ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Chaleur et froid - 949 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Chaleur et froid

2002

CIS 04-195 Ando H., Noguchi R., Ishitake T.
Influence de la fréquence des vibrations main-bras sur la sudation de la paume
Frequency dependence of hand-arm vibration on palmar sweating response [en anglais]
Dans cette étude, on a examiné les effets de la fréquence des vibrations du système mains-bras sur la sudation de la paume. La sudation a été déterminée dans la paume de la main droite de six sujets de sexe masculin en bonne santé, avant et après exposition de la main gauche pendant trois minutes à différentes fréquences vibratoires. La situation de référence consistait à tenir un manche en l'absence de vibrations. On a déterminé le taux plasmatique de méthoxy-3 hydroxy-4 phénylglycol (MHPG) en tant qu'indicateur de l'état d'activation du système nerveux central, avant et immédiatement après chaque exposition aux vibrations. Toutes les conditions de vibration ont provoqué une réponse sous forme de sudation au niveau de la paume. Parmi les six conditions de vibration examinées, les fréquences de 125Hz et 63Hz ont provoqué une sudation importante par rapport à la fréquence de 315Hz et la situation de référence. Aucune des fréquences vibratoires n'a entraîné une augmentation significative du taux plasmatique de MHPG.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, oct. 2002, vol.28, n°5, p.324-327. Illus. 13 réf.
04-0195.pdf [en anglais]

CIS 03-1865 Vandenkieboom H.
Travailler dans une chaleur extrême
Cette étude de la contrainte thermique lors de l'entretien et de la réparation de fours à verre a été menée après que plusieurs ouvriers d'une entreprise de production de pièces en verre eurent manifesté des troubles physiques (maux de tête et crampes musculaires) suite à des travaux longs et répétés dans les fours. La charge interne au cours du travail a été déterminée par une mesure de la fréquence cardiaque, de la température corporelle et de la perte pondérale. La charge externe a été déterminée par les valeurs WBGT, le niveau de bruit et d'éclairement. On a observé que la limite pour la charge cardiaque était clairement dépassée (CLV>100%). La perte hydrique était proche de la valeur limite de l'OMS (5l par période de travail journalier). Les valeurs WBGT se situaient entre 38,1 et 49,1°C (valeur limite légale: 25°C). Lors de certains travaux utilisant des marteaux piqueurs, les niveaux sonores étaient compris entre 98 et 101db(A). L'éclairement était, dans certains cas, inférieur à la valeur minimale exigée (100lux). De plus, certaines postures adoptées par les travailleurs augmentent le risque de surcharge du dos et des membres supérieurs. Différentes recommandations sont formulées sur la base de ces observations.
Travail et bien-être, déc. 2002, vol.5, n°5, p.11-14. Illus.
03-1865.pdf [en français]

CIS 03-1864 Brake R., Bates G.
Méthode valide pour comparer les indices de contrainte thermique rationnels et empiriques
A valid method for comparing rational and empirical heat stress indices [en anglais]
Malgré les recherches importantes effectuées, aucun indice de contrainte thermique n'a fait l'unanimité au cours des vingt dernières années. Actuellement, une comparaison directe et quantitative des nombreux indices rationnels et empiriques disponibles s'avère difficile, ce qui entraîne une certaine confusion et n'incite pas à utiliser d'autres indices. Une méthode a été développée sur la base du concept de taux métabolique limitant, qui permet de comparer pratiquement tous les indices de contrainte thermique. Tous ces indices étant basés de manière explicite ou implicite sur l'équation d'équilibre de chaleur du corps, il est possible d'obtenir un taux métabolique qui permette un cycle travail/repos illimité dans des conditions environnementales particulières. Une comparaison effectuée en appliquant cette méthodologie met en lumière de grandes différences entre les limites recommandées pour les différents indices, même pour des populations similaires de travailleurs acclimatés.
Annals of Occupational Hygiene, mars 2002, vol.46, n°2 p.165-174. Illus. 26 réf.
03-1864.pdf [en anglais]

CIS 03-1863 Malchaire J., Geng Q., Den Hartog E., Havenith G., Holmer I., Piette A., Powell S.L., Rintamäki H., Rissanen S.
Températures limites pour la préhension de surfaces froides
Temperature limit values for gripping cold surfaces [en anglais]
A la demande de la Commission européenne, des recherches ont été menées conjointement, dans le cadre de la directive "Machines" dans cinq laboratoires pour définir des spécifications relatives aux valeurs limites de la température des surfaces lors de la préhension et de la manipulation d'éléments froids. 414 expériences ont été menées, dans lesquelles des sujets hommes et femmes devaient tenir des barres froides ayant des coefficients de contact différents (bois, nylon, pierre, acier et aluminium polis) pendant une durée pouvant aller jusqu'à 20min. La température ambiante et la température initiale de la surface des barres se situaient entre 0 et -30°C. Les données ont servi à élaborer une formule de prédiction et un graphique des valeurs limites de la température des surfaces de sorte que la température de contact cutané ne tombe pas au-dessous de 15°C. Ces durées de contact offrent un degré de sécurité important. Ces essais et ces modélisations doivent être poursuivis en explorant d'autres conditions d'exposition.
Annals of Occupational Hygiene, mars 2002, vol.46, n°2, p.157-163. Illus. 14 réf.
03-1863.pdf [en anglais]

CIS 03-870 Clapp A.J., Bishop P.A., Smith J.F., Lloyd L.K., Wright K.E.
Etude bibliographique de l'hydratation lors du travail en ambiance chaude
A review of fluid replacement for workers in hot jobs [en anglais]
Le travail prolongé en ambiance chaude donne lieu à une déshydratation progressive du corps en eau et à des pertes en électrolytes. Le taux de sudation varie en fonction des individus et des conditions environnementales, mais lors du port de vêtements de protection et dans des environnements très chauds, il peut atteindre 2,25L/h. L'hypohydratation diminue les performances physiques et augmente les risques de troubles dus à la chaleur. Il est donc nécessaire d'absorber des fluides afin d'éviter une déshydratation. La majorité des études sur la réhydratation ont été menées dans le contexte sportif. Cette étude bibliographique examine la littérature sur l'hydratation afin de proposer, aux hygiénistes du travail et aux professionnels de la prévention, des bases scientifiques leur permettant d'émettre des recommandations en matière de mise à disposition de boissons et de pratiques d'hydratation. Bien que les fontaines d'eau soient très répandues, certaines études suggèrent que des boissons avec une teneur faible à modérée en électrolytes et en hydrates de carbone pouvaient présenter des avantages non négligeables en milieu de travail.
American Industrial Hygiene Association Journal, mars-avr. 2002, vol.63, n°2, p.190-198. 95 réf.
03-0870.pdf [en anglais]

CIS 03-866 Koscheyev V.S., Coca A., Leon G.R., Dancisak M.J.
Profils thermiques individuels en tant que base pour l'amélioration du confort dans l'espace et dans d'autres environnements
Individual thermal profiles as a basis for comfort improvement in space and other environments [en anglais]
La thermorégulation est d'une importance capitale pour les personnes travaillant dans l'espace ou dans d'autres environnements extrêmes. Cet article présente une méthodologie permettant d'évaluer le flux de chaleur de parties spécifiques du corps ainsi que les différences individuelles dans l'efficacité de l'échange de chaleur de ces parties du corps, le but étant d'utiliser ces données pour la conception d'équipements de protection personnalisés. Un vêtement refroidissant et chauffant à plusieurs compartiments, alimenté par un tube de plastique conducteur, a été mis au point. Différentes parties du corps ont été soumises à des températures d'amenée d'eau entre 8 et 45°C, alors que les autres parties du vêtement étaient maintenues à 33°C. La plus grande quantité de chaleur a été échangée par les cuisses, le torse, les mollets et les avants-bras. Le calcul des taux de transfert de chaleur rapportés à l'unité de longueur de tuyau et au débit au lieu de la surface a montré que le transfert de chaleur était considérablement plus important au niveau de la tête, des mains et des pieds. Une grande variabilité individuelle a été mise en évidence dans le transfert de chaleur du torse, des cuisses, des épaules, des mollets et des avants-bras.
Aviation, Space, and Environmental Medicine, déc. 2002, vol.73, n°12, p.1195-1202. Illus. 31 réf.
03-0866.pdf [en anglais]

CIS 03-893
Health and Safety Executive
Températures des ambiances de travail lors de la manipulation des denrées alimentaires
Workroom temperatures in places where food is handled [en anglais]
Dans l'industrie agroalimentaire, les exigences entre les températures maximales admissibles lors de la transformation, du conditionnement, du stockage ou du transport des produits alimentaires d'une part, et les températures minimales nécessaires au bien-être et à la santé des travailleurs de l'autre peuvent sembler contradictoires. Cette notice d'information explique comment respecter à la fois les prescriptions de la législation sur l'hygiène alimentaire et celles sur la sécurité et la santé en ce qui concerne la température dans les locaux de travail. Les prescriptions du règlement sur la sécurité et la santé peuvent être respectées: en maintenant une température raisonnable (16°C minimum) et en refroidissant les aliments eux-mêmes; en aménageant un poste de travail chaud dans un local dont la température générale peut être plus basse; ou en assurant au travailleur une chaleur satisfaisante grâce à des vêtements appropriés, des salles de repos chauffées ou bien encore en limitant au maximum les durées de l'exposition à des températures inconfortables. Remplace CIS 95-1114.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, janv. 2002. 4p. 6 réf.
03-0893.pdf [en anglais]
http://www.hse.gov.uk/pubns/fis03.pdf [en anglais]

CIS 03-857 Pangert R.
Valeurs tirées de l'expérience pour la durée des pauses lors de travaux en ambiance chaude
Erfahrungswerte für Hitzepausen [en allemand]
En Allemagne, il n'existe pas de directives concernant la longueur des pauses lors de travaux de courte durée effectués en ambiance chaude, par exemple lors de travaux de réparation. Au vu de l'impossibilité de proposer une valeur théorique, on a recueilli et évalué les valeurs appliquées dans la pratique pour des postes de travail à forte contrainte thermique. Trois niveaux peuvent être définis pour un climat sec: pour des températures inférieures à 36°C, la durée normale des pauses est suffisante; entre 36 et 45°, une pause d'approximativement 30min devrait être faite après environ une heure de travail; à des températures supérieures à 45°, une pause de quelque 20min devrait être observée après 20min de travail environ. Ces résultats seront pris en compte lors de l'élaboration de directives relatives aux pauses pour les travaux en ambiance chaude.
Ergo-Med, nov.-déc. 2002, vol.26, n°6, p.158-161. Illus. 6 réf.
03-0857.pdf [en allemand]

CIS 03-299 Giusti F., Mantovani L., Martella A., Seidenari S.
Dermites aux mains en tant que tableau clinique inattendu d'une sensibilisation de contact aux colorants textiles
Hand dermatitis as an unsuspected presentation of textile dye contact sensitivity [en anglais]
Entre 1996 et 2000, on a identifié 130 patients ayant présenté une dermite aux mains et réagissant à l'un des sept colorants de dispersion de la série standard. Chez 82 sujets, la dermite était localisée uniquement au niveau des mains, alors que 48 autres sujets présentaient des lésions sur les mains, ainsi que sur d'autres sites cutanés. Parmi les 13 sujets allergiques aux seuls colorants figuraient trois cas de dermite de contact allergique d'origine professionnelle, un enfant présentant une dermite atopique aggravée par le port de vêtements synthétiques, quatre sujets atteints de dermite due aux vêtements et cinq sujets exposés professionnellement aux irritants présentant une dermite limitée aux mains. Chez ces derniers, les mains pourraient représenter le lieu de moindre résistance, et tant l'induction que l'apparition de la sensibilisation par contact pourraient être dues à une défaillance de la fonction de barrière de la peau aux endroits exposés de façon répétée aux vêtements sensibilisants.
Contact Dermatitis, août 2002, vol.47, n°2, p.91-95. Illus. 16 réf.
03-0299.pdf [en anglais]

CIS 03-466 Mehnert P., Bröde P., Griefahn B.
Différences hommes-femmes dans les taux de perte hydrique et impact sur les valeurs limites d'exposition à la contrainte thermique
Gender-related difference in sweat loss and its impact on exposure limits to heat stress [en anglais]
Cette étude avait pour but d'examiner la validité du modèle de prédiction de la contrainte thermique (predicted heat strain - PHS) pour les hommes et les femmes, en vue d'un éventuel ajustement des valeurs limites d'exposition au travail en ambiance chaude. Au cours de deux expériences similaires, 96 femmes et 114 hommes ont été exposés durant deux heures à des conditions climatiques estivales. Des différences significatives du taux de sudation ont été observées entre les hommes et les femmes, même après ajustement pour les variables anthropométriques. Une révision des valeurs-seuils est proposée, avec, pour les femmes, des valeurs inférieures quant au taux de sudation maximal.
International Journal of Industrial Ergonomics, juin 2002, vol.29, n°6, p.343-351. Illus. 44 réf.
03-0466.pdf [en anglais]

CIS 02-1973 Niemelä R., Rautio S., Hannula M., Reijula K.
Effets de l'environnement de travail sur la productivité: étude d'une intervention dans un local de stockage
Work environment effects on labor productivity: An intervention study in a storage building [en anglais]
Le but de cette étude était d'évaluer la relation entre la productivité et l'environnement de travail avant et après la rénovation d'un local de stockage. L'ambiance thermique, les concentrations de substances chimiques (poussières, solvants organiques, composés organiques volatils, oxydes d'azote), le niveau sonore, l'éclairage et la productivité ont été déterminés avant et après la rénovation. Après la rénovation, on a observé une nette amélioration de l'ambiance thermique, de la qualité de l'air et de l'éclairage. Les évaluations subjectives faites par les travailleurs après la rénovation indiquaient une forte diminution du taux d'insatisfaction des travailleurs. La productivité directe a augmenté d'environ 9%. On en conclut que l'accroissement de la productivité est sans doute due à l'effet combiné de l'amélioration des conditions de travail, notamment de l'ambiance thermique, de la diminution de la concentration de polluants et des meilleures conditions d'éclairage.
American Journal of Industrial Medicine, oct. 2002, vol.42, n°4, p.328-335. Illus. 16 réf.
02-1973.pdf [en anglais]

CIS 02-1888 Malchaire J.
Stratégie générale de gestion des risques professionnels - Illustration dans le cas des ambiances thermiques au travail
Cet article décrit une méthode de prévention des risques comportant quatre niveaux, qui permet d'aborder progressivement les situations de travail dans les entreprises, petites ou grandes, de coordonner la collaboration entre les salariés, l'encadrement, les médecins du travail et les préventeurs, et de mettre en place des actions de prévention plus rapidement, plus efficacement et à moindre coût. Après avoir précisé la terminologie, l'article décrit ces quatre niveaux: le dépistage, où les facteurs de risque sont détectés et les solutions évidentes mises en œuvre; l'observation, où les problèmes restants sont approfondis, les raisons et les solutions font l'objet de commentaires détaillés; l'analyse, où l'on a recours, si nécessaire, à un préventeur pour effectuer les mesures nécessaires et développer des solutions particulières; enfin, l'expertise, dans les cas rares où un expert est indispensable pour étudier et résoudre un problème spécifique. L'application de cette méthode aux risques liés aux ambiances thermiques de travail est illustrée en annexe. Voir également CIS 02-1673 où cette même méthode est appliquée à la prévention des troubles musculosquelettiques.
Cahiers de notes documentaires - Hygiène et sécurité du travail, 1er trimestre 2002, n°186, p.39-46. Illus. 14 réf.
02-1888.pdf [en français]

CIS 02-1887 Moschandreas D.J., Chu P.
Perception de la qualité de l'air intérieur et du confort de l'ambiance intérieure dans quatre établissements publics
Occupant perception of indoor air and comfort in four hospitality environments [en anglais]
Cet article présente une enquête sur la perception qu'ont les clients et le personnel de la qualité de l'air intérieur dans deux restaurants, une salle de billard et un casino. Elle a été menée pendant huit jours dans chacun de ces environnements: deux week-ends consécutifs et quatre jours en semaine. Un questionnaire a permis de déterminer la perception des variables environnementales, physiques et de confort par les occupants. On a mis en évidence des différences significatives dans la perception de l'environnement chez les clients et le personnel. L'acceptabilité de l'environnement était lié à la température, à la densité d'occupation, au tabagisme des occupants, à la perception d'odeurs, au niveau de santé, à la sensibilité aux produits chimiques et au plaisir procuré par les activités.
AIHA Journal, janv.-fév. 2002, vol.63, n°1, p.47-54. Illus. 15 réf.
02-1887.pdf [en anglais]

CIS 02-1903 Bethea D., Parsons K.
Health and Safety Executive
Mise au point d'une méthode pratique pour l'évaluation de l'astreinte thermique dans l'industrie au Royaume-Uni
The development of a practical heat stress assessment methodology for use in UK industry [en anglais]
Dans cette étude portant sur l'astreinte thermique, des expériences ont été menées afin de comparer les prévisions de la norme ISO 7933 sur le calcul du taux de sudation requis (SWreq) et le modèle de prédiction de l'astreinte thermique (Predicted Heat Strain, PHS) avec les données physiologiques observées. On a comparé les taux de sudation calculés et observés, ainsi que le temps nécessaire pour atteindre une température centrale de 38°C (limite de durée de l'exposition, ou LDE). Les résultats montrent que le SWreq ne permet de prédire valablement ni la LDE, ni le taux de sudation chez les personnes portant des vêtements de protection dans des environnements chauds et humides. Les prévisions de la LDE obtenues par la méthode PHS sont plus proches des prévisions ISO que des données observées, et sous-estiment aussi largement les taux de sudation observés. On a également procédé à une évaluation de la facilité d'utilisation de l'ISO 7933. Il s'avère qu'il existe un réel besoin pour une méthode plus pratique de l'évaluation de l'astreinte thermique.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2002. xii, 200p. Illus. 114 réf. Prix: GBP 25,00.
02-1903.pdf [en anglais]

CIS 02-1886 Cadarette B.S., Levine L., Kolka M.A., Proulx G.N., Correa M.M., Sawka M.N.
Diminution de l'astreinte thermique grâce aux systèmes de refroidissement à base de glace ou de compression de vapeur lors du port d'uniformes de protection contre des agents toxiques
Heat strain reduction by ice-based and vapor compression liquid cooling systems with a toxic agent protective uniform [en anglais]
Le but de cette étude était de comparer l'efficacité en matière de réduction de charge physiologique de deux systèmes, un système de refroidissement en microclimat à compression de vapeur (MCC) et un système personnel à refroidissement par glace (PIC), lorsqu'ils sont utilisés avec des vêtements réfrigérants portés sous une combinaison autonome de protection contre un environnement toxique (STEPO). On a également comparé le port de vêtements réfrigérants couvrant tout le corps et de chemises à capuchon avec les deux systèmes, MCC et PIC. Huit sujets (six hommes et deux femmes) ont effectué quatre tests à 38°C, 30% h.r., par vent de 0,9m/sec, en portant la combinaison STEPO. Les sujets ont effectué quatre heures de marche sur un tapis roulant (cycles de repos et effort de 10/20min) à un taux métabolique pondéré dans le temps de 303±50W. Les résultats indiquent que le refroidissement par liquide circulant sur le corps entier est plus efficace que le refroidissement de la seule chemise sous la combinaison STEPO imperméable. L'efficacité des systèmes MCC et PIC est similaire pendant l'exposition à la chaleur, mais aucun des deux n'a permis d'atteindre le temps souhaité de quatre heures.
Aviation, Space, and Environmental Medicine, juil. 2002, vol.73, n°7, p.665-672. Illus. 13 réf.
02-1886.pdf [en anglais]

CIS 02-902 Bates G., Miller V.
Validation empirique d'un nouvel indice de contrainte thermique
Empirical validation of a new heat stress index [en anglais]
La contrainte thermique au poste de travail est un risque d'atteinte à la santé bien connu. Outre les effets sur la santé, le fait de travailler dans un environnement chaud peut avoir un incidence significative sur la productivité dans certaines industries situées sous des climats difficiles. La définition de ce qui constitue un niveau de contrainte thermique sûr dans des environnements de travail chauds pose problème depuis longtemps en matière d'hygiène du travail. Les indices utilisés couramment pour évaluer l'environnement sont inadaptés ou difficiles à appliquer. Cet article décrit un nouvel indice de contrainte thermique, la limite thermique de travail, qui intègre tous les éléments nécessaires à partir desquels on obtient un chiffre unique qui définit une limite maximale pour le travail. La validation initiale de l'indice démontre qu'il est facile d'emploi, engendre moins d'erreurs d'interprétation, qu'il est fiable et constitue un meilleur indicateur de la contrainte thermique que les indices recommandés actuellement.
Journal of Occupational Health and Safety - Australia and New Zealand, avr. 2002, vol.18, n°2, p.145-153. Illus. 7 réf.
02-0902.pdf [en anglais]

CIS 02-901 Brake D.J., Bates G.P.
Température centrale chez les travailleurs industriels soumis à une charge thermique
Deep body core temperatures in industrial workers under thermal stress [en anglais]
Un programme destiné à mesurer en continu la température centrale chez 36 travailleurs d'une mine souterraine où la chaleur est importante a été mis en place. Des transpondeurs miniaturisés pris oralement ont été utilisés pour mesurer la température pendant la durée du transit dans le tractus gastro-intestinal. Les limites généralement recommandées pour l'hyperthermie industrielle correspondent à 38,0°C ou à une augmentation de 1°C. L'étude montre que, chez ces mineurs, la température centrale maximale (valeur moyenne 38,3 °C; écart type 0,4°C), l'augmentation maximale de température (1,4°C, 0,4°C), et la chaleur maximale emmagasinée (431 kJ, 163 kJ) dépassaient régulièrement ces limites sans qu'ils se plaignent d'un quelconque symptôme ou d'affection liée à la chaleur. Une composante significative des températures centrales élevées observées a pu être attribuée au rythme circadien normal, mesuré à 0,9°C (écart type 0,2°C). Il a été mis en évidence que les travailleurs adoptaient leur rythme propre lorsqu'ils étaient soumis à une charge thermique.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, fév. 2002, vol.44, n°2, p.125-135. Illus. 53 réf.
02-0901.pdf [en anglais]

2001

CIS 03-1356 Malchaire J., Piette A, Kampmann B., Mehnert P., Gebhardt H., Havenith G., Den Hartog E., Holmer I., Parsons K., Alfano G., Griefahn B.
Développement et validation du modèle de prédiction de la charge thermique
Development and validation of the predicted heat strain model [en anglais]
Huit laboratoires ont participé à un projet de recherche sur les conditions de travail en ambiance chaude. Un des objectifs était de coordonner les travaux des principaux groupes de recherche européens dans le domaine des facteurs thermiques et d'améliorer les méthodes d'évaluation des troubles liés à la chaleur sur le lieu de travail et, notamment, le modèle du taux de sudation requis décrit dans la norme ISO 7933 (1989). Les bases scientifiques de cette norme ont été réexaminées et un modèle révisé appelé "Predicted Heat Strain" (PHS) (prédiction de la charge thermique) a été développé. Ce modèle a ensuite été utilisé pour prédire, minute par minute, le taux de sudation et la température rectale au cours de 909 expériences effectuées en laboratoire ou sur le terrain. Les prédictions concernant le changement du taux de sudation au cours du temps étaient plus précises avec le modèle PHS, ce qui donne à penser que celui-ci permettrait d'obtenir une meilleure base pour déterminer les durées d'exposition admissibles à partir de la prédiction de la charge thermique qui s'exprime en termes de déshydratation et d'augmentation de la température centrale.
Annals of Occupational Hygiene, mars 2001, vol.45, n°2, p p.123-135. Illus. 28 réf.
03-1356.pdf [en anglais]

CIS 03-1361 Nag P.K., Nag A.
Travail posté en ambiance chaude
Shiftwork in the hot environment [en anglais]
Cette étude, basée sur l'analyse de 4125 accidents survenus dans l'industrie textile au cours d'une période de deux ans, examine les risques liés à la chaleur ambiante. On a observé une prévalence d'accident significativement plus élevée en mai et en juin, période où la chaleur ambiante se situait entre 42 et 48°C. L'influence de la chaleur sur l'accidentalité était évidente au vu des variations dans la survenue des accidents en fonction des postes. L'étude longitudinale a démontré que les travailleurs affectés uniquement à des postes de nuit étaient plus vulnérables et présentaient une tolérance plus faible à la chaleur que ceux d'équipes tournantes. La relation entre les températures segmentales et compartimentales (réponse déclenchant une réponse segmentale) jouait un rôle critique dans la dissipation et l'accumulation de chaleur, et mettait en évidence les différences entre les travailleurs de jour et de nuit en matière de tolérance à la chaleur.
Journal of Human Ergology, déc. 2001, vol.30, n°1-2, p.161-166. Illus. 20 réf.
03-1361.pdf [en anglais]

CIS 03-955 Bartkowiak G.
Vêtements de protection étanches
Szczelna odzież ochronna [en polonais]
Au sommaire de cette brochure sur les vêtements de protection étanches: influence des vêtements de protection étanches sur le corps humain; horaires de travail sûrs lors du port de vêtements de protection étanches; influence des sous-vêtements sur le confort lors du travail.
Centralny Instytut Ochrony Pracy, ul. Czerniakowska 16, 00-701 Warszawa, Pologne, 2001. 23p. Illus. 18 réf.
03-0955.pdf [en polonais]

CIS 03-405 Ruas Á.C.
Ministério do Trabalho e Emprego
Evaluation du confort thermique - Contribution à l'application pratique des normes internationales
Avaliação de conforto térmico - Contribuição à aplicação prática das normas internacionais [en portugais]
Au Brésil, le confort thermique des travailleurs n'est pas souvent pris en compte. Ce travail de thèse fait le point sur les connaissances en matière d'évaluation du confort thermique et les normes ISO y relatives, et analyse l'application pratique de ces normes. Les erreurs liées à l'estimation du taux de métabolisme et à l'isolation thermique des vêtements, ainsi que leur influence sur l'évaluation du confort thermique font l'objet de commentaires. Des solutions visant à minimiser les problèmes identifiés sont proposées.
Fundacentro, Rua Capote Valente 710, São Paulo, SP 05409-002, Brésil, 2001. 77p. Illus. 77 réf. Prix: BRL 15,00.
03-0405.pdf [en portugais]

CIS 02-900 Malchaire J., Kampmann B., Mehnert P., Gebhardt H., Piette A., Havenith G., Den Hartog E., Holmer I., Parsons K., Alfano G., Griefahn B.
Evaluation du risque de contrainte thermique lors du travail en ambiances chaudes
L'objectif de ce projet était de coordonner les travaux des principales équipes de recherche européennes afin de développer et d'améliorer les méthodes actuellement disponibles pour évaluer les risques lors du travail en ambiances chaudes. Les effets dynamiques liés à la vitesse de l'air et l'effet de pompage lié aux mouvements et au travail ont été pris en compte, de même que des conditions climatiques plus sévères (rayonnement et humidité élevés, types de vêtements). Les critères d'augmentation maximale de la température rectale et de perte hydrique acceptable ont été revus pour des sujets acclimatés et non acclimatés. Ces limites protègent 95% de la population. Une stratégie a été développée pour évaluer les risques dans n'importe quelle situation de travail, avec des conditions climatiques, métaboliques et vestimentaires variables. Des méthodes ont été élaborées pour les phases d'observation et d'analyse. Une révision de la norme ISO 7933 relative à la contrainte thermique en ambiances chaudes est actuellement proposée, qui prend en compte le modèle de prédiction de la contrainte thermique (PHS, Predicted Heat Strain) développé dans le cadre de ce projet.
Médecine du travail & Ergonomie / Arbeidsgezondheitszorg & Ergonomie, 2001, vol.XXXVIII, n°3, p.101-112. Illus. 31 réf.
02-0900.pdf [en français]

CIS 02-898 Sensarma S.K.
Evaluation ergonomique du stress professionnel dans une industrie représentative de travail en milieu chaud
An ergonomic evaluation of job stress in a typical hot industry [en anglais]
Cette étude sur l'impact de la charge de travail sur les fonctions physiologiques au cours de tâches de routine porte sur 24 travailleurs d'une fonderie choisis au hasard. La charge thermique ambiante a été évaluée à partir de la mesure de la température de l'air, du taux hygrométrique, de la vitesse du vent et de la chaleur radiante. La demande physiologique a été déterminée par le coût énergétique, la fréquence cardiaque et la température orale. Les résultats indiquent que la charge thermique environnementale (exprimée en tant que température effective corrigée) était importante (32,0°C) dans l'atelier d'estampage. On a observé des conditions extrêmes (38,9°C), dépassant largement la limite admissible de 29,5°C pour les travaux industriels. Sur la base de la charge énergétique, ces postes ont été évalués comme présentant une charge "modérée" à "importante", alors que l'évaluation sous l'angle du stress circulatoire révèle une charge allant de "importante" à "très importante". Plusieurs suggestions sont faites pour améliorer les conditions de travail.
INDOSHNEWS, janv.-mars 2001, vol.6, n°1, p.9-14. 17 réf.
02-0898.pdf [en anglais]

CIS 02-894 Nilsson T., Lundström R.
Seuils quantitatifs de perception thermique en fonction d'une exposition aux vibrations
Quantitative thermal perception thresholds relative to exposure to vibration [en anglais]
La perception thermique du froid, de la chaleur et de la douleur à la chaleur a été déterminée aux deux mains, au niveau de l'éminence thénar, par la méthode des limites chez 123 travailleurs de sexe masculin exposés aux vibrations et un groupe témoin de 62 sujets non exposés. La perception du froid et du chaud ont également été examinées sur l'index. Les équivalents d'exposition aux vibrations ont été mesurés pour tous les sujets. Les vibrations ont été évaluées séparément pour la main gauche et la main droite. Les résultats indiquent des troubles sensoriels thermiques liés à une exposition cumulée aux vibrations. Les effets se sont manifestés à des niveaux de vibration inférieurs aux normes usuelles. Les tests sensoriels quantitatifs de la perception thermique permettent d'évaluer ce risque spécifique d'atteinte du système neurosensoriel périphérique associé à des travaux manuels intensifs impliquant des vibrations.
Occupational and Environmental Medicine, juil. 2001, vol.58, n°7, p.472-478. Illus. 36 réf.
02-0894.pdf [en anglais]

2000

CIS 03-458 Blomkvist A.C., Gard G.
Utilisation d'ordinateurs en ambiance froide
Computer use in cold environments [en anglais]
Cette étude concerne l'utilisation de l'ordinateur dans des milieux de travail froids. Elle décrit les conditions générales de ce type de travail et s'attache plus particulièrement aux aspects liés à l'utilisation des doigts pour la saisie de données dans le froid. Cinq postes de travail froids où l'on utilise un ordinateur ont été étudiés. On a observé que les effets du froid étaient conformes à ceux cités dans la littérature, le soulèvement de charges étant l'activité donnant lieu au plus grand nombre de lésions. Les sujets ont dû faire face à des postures contraignantes et des doigts froids tout en portant les ordinateurs dans leurs mains ou leurs bras. Différentes méthodes de saisie avec des claviers ou des écrans tactiles, en utilisant les doigts ou des stylets, ont été étudiées. Du point de vue ergonomique, il est recommandé d'utiliser un stylet. Enfin, l'emploi de baies est préconisé pour soutenir les ordinateurs de travail portables.
Applied Ergonomics, juin 2000, vol.31, n°3, p.239-245. Illus. 17 réf.
03-0458.pdf [en anglais]

CIS 03-456 Parsons K.C.
Ergonomie de l'environnement: principes, méthodes et modèles
Environmental ergonomics: A review of principles, methods and models [en anglais]
Cet article présente un panorama des principes, des méthodes et des modèles utilisés en ergonomie de l'environnement, en particulier les effets de la température, des vibrations, du bruit et de la lumière sur la santé, le confort et le rendement. L'ergonomie de l'environnement est une discipline à part entière de l'ergonomie, et qui doit être vue sous cet angle. L'être humain ne réagit pas aux conditions environnementales de manière proportionnelle à l'ampleur des valeurs physiques des différents facteurs environnementaux. Il existe en effet des caractéristiques humaines qui déterminent les sensibilités et les réponses. Des méthodes pratiques pour l'évaluation des réponses humaines aux facteurs environnementaux individuels et globaux sont présentées, de même que des normes internationales et des projets de normes s'appliquant à l'ergonomie de l'environnement physique.
Applied Ergonomics, déc. 2000, vol.31, n°6, p.581-594. 49 réf.
03-0456.pdf [en anglais]

CIS 03-174 O'Toole M.L., Johnson K.C., Satterfield S., Bush A.J., Koo W.W.K., Klesges R.C., Applegate W.B.
Les pertes de calcium par sudation ont-elles une influence sur la masse osseuse des pompiers lors de leur entraînement?
Do sweat calcium losses affect bone mass during firefighter training? [en anglais]
Bien que l'exercice physique intense soit associé à une augmentation de la masse osseuse, la perte de calcium par sudation pourrait, selon des études récentes, être à l'origine d'un bilan calcique négatif et donner lieu, en fin de compte, à une perte de masse osseuse. Les caractéristiques anthropométriques, les habitudes en matière d'activité physique, la consommation de calcium dans l'alimentation, le contenu minéral osseux et les marqueurs du renouvellement des cellules osseuses ont été déterminées chez 42 nouvelles recrues du service du feu de sexe masculin, avant et après quatre mois de formation. Au cours de deux séances d'entraînement intense à mi-parcours de la période de formation, on a mesuré la perte de calcium par sudation. A l'issue de la période de formation, on a observé une augmentation significative du contenu minéral osseux, ainsi que d'un des marqueurs du renouvellement, sans que ces valeurs soient pour autant associées à la perte de calcium par sudation. L'étude démontre que l'exercice physique intense qui provoque une sudation abondante n'a pas d'effet négatif sur le contenu minéral osseux chez des hommes jeunes et en bonne santé.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, nov. 2000, vol.42, n°11, p.1054-1059. 36 réf.
03-0174.pdf [en anglais]

CIS 02-899 Hassi J., Mäkinen T.
Comment évaluer et gérer les risques liés aux lieux de travail froids dans les régions nordiques?
How to assess and manage cold-related risks in northern workplaces? [en anglais]
L'exposition à des températures basses sur le lieu de travail peut entraîner des gelures et une hypothermie. Les effets indirects et les effets d'une exposition de longue durée comprennent une diminution de la vigilance, des troubles musculosquelettiques, des affections cardiovasculaires et respiratoires et une hyperréactivité au froid, avec notamment une urticaire induite par le froid, affection courante en Finlande. L'article décrit un projet de l'Union européenne qui vise à développer des outils d'évaluation et de gestion afin de prévenir les effets nocifs du froid.
Barents - Newsletter on Occupational Health and Safety, 2000, vol.3, n°1-2, p.23-26. Illus. 5 réf.
02-0899.pdf [en anglais]

CIS 02-400 Rissanen S., Rintamäki H., Holmér I.
Prévision d'une exposition de durée limitée chez des participants portant des vêtements de protection chimique dans un environnement froid
Prediction of duration limited exposure for participants wearing chemical protective clothing in the cold [en anglais]
On a examiné la valeur prédictive de la méthode de l'indice IREQ (isolation requise) pour les réponses thermiques de six participants portant des vêtements de protection chimique dans un environnement à -20 et à -25°C. L'IREQ a été utilisé pour calculer l'exposition de durée limitée (EDL). Pour l'EDL, on a observé une bonne corrélation entre les valeurs mesurées et les prévisions. Toutefois lors d'expositions dépassant les 40min, les prévisions avaient tendance à être inférieures aux EDL mesurées de 10 à 20min. Lors d'expositions courtes, les prévisions étaient supérieures de 5 à 20min. L'IREQ surestimait la réaction au froid chez les participants portant des vêtements de protection chimique lors d'une exposition de plus de 40min. Cependant, les prévisions d'EDL n'excédant jamais les valeurs mesurées, les prévisions étaient toujours sûres du point de vue de la prévention.
International Journal of Occupational Safety and Ergonomics, 2000, vol.6, n°4, p.451-461. Illus. 18 réf.
02-0400.pdf [en anglais]

CIS 02-262 Blomkvist A.C., Gard G.
Utilisation de l'ordinateur avec les mains froides: expérience réalisée grâce à des interfaces de saisie
Computer usage with cold hands: An experiment with pointing devices [en anglais]
Les ordinateurs sont parfois utilisés en plein air et dans des lieux de stockage froids. Des mains et des doigts froids peuvent gêner la saisie de données, comme le démontre la présente étude. Six interfaces de saisie, comprenant des billes de pointage, des plumes et une souris ont été testées par 19 participants dans une tâche consistant à pointer une cible sur l'écran; on a évalué deux tailles de cible dans deux conditions expérimentales, à savoir avec la main droite réchauffée ou froide. Les données recueillies comprenaient les temps de saisie, le nombre d'erreurs, les préférences des participants et les observations faites lors de la manipulation des interfaces. Des effets significatifs ont été observés en fonction de la nature de l'interface, de la taille de la cible et de la température. Des cibles suffisamment grandes, des plumes à large diamètre et des souris rendent possible le travail sur ordinateur dans un environnement froid. Un feedback visuel direct permet de raccourcir les temps de saisie d'une demi-seconde.
International Journal of Occupational Safety and Ergonomics, 2000, vol.6, n°4, p.429-450. Illus. 38 réf.
02-0262.pdf [en anglais]

CIS 02-320 Beaumont D., Lauzier F., Le Bâcle C, Marchand C., Roos F.
Conditions de travail des opérateurs dans les chantiers de désamiantage - Secteur 2 matériaux friables
Une étude transversale, à visée descriptive, effectuée par questionnaire a été menée par des médecins du travail sur 45 chantiers de retrait d'amiante auprès des opérateurs afin de mieux connaître les conditions de travail, de mieux évaluer les risques et la pénibilité de ces chantiers et de permettre d'étayer leurs propositions relatives aux rythmes de travail. Le port d'équipements de protection individuelle, et notamment de combinaisons étanches, se traduisant par une charge thermique importante, il est souhaitable de prévoir des temps de récupération et de limiter les durées de travail.
Documents pour le médecin du travail, 4e trimestre 2000, n°84, p.389-404. Illus. 4 réf.
02-0320.pdf [en français]

CIS 02-223 Alcouffe J., Hays G., Mzabi M., Reffet H.
Employé de magasin de surgelés
La vente de produits alimentaires surgelés s'est rapidement développée au cours des dernières décennies et des magasins se sont spécialisés dans cette activité. L'article décrit les différents postes et leurs contraintes. La contrainte physique est importante, situant ces postes dans la catégorie de travail "assez lourd" à "lourd". La contrainte thermique est moindre qu'on ne pourrait le penser de prime abord et surtout localisée aux mains. La charge mentale est non négligeable. L'article comprend un certain nombre de propositions pour améliorer les conditions de travail, ainsi qu'une fiche médico-professionnelle (en encart) sur la profession d'employé de magasin de surgelés qui traite des points suivants: caractéristiques de la profession; description des activités (lieux d'activité, outils et équipements, produits et modes opératoires, gestes et postures, équipement de protection individuelle); risques et contraintes (liés à l'environnement, au matériel, aux produits utilisés, aux horaires, à la charge physique et mentale); effets et pathologies professionnelles; prévention (collective, individuelle, hygiène et sécurité); réglementation applicable en France.
Cahiers de médecine interprofessionnelle, 2000, vol.40, n°4, p.401-407. + Encart 2p. Illus. 7 réf.
02-0223.pdf [en français]

CIS 02-405 Srivastava A., Kumar R., Joseph E., Kumar A.
Exposition à la chaleur au poste de travail dans une fabrique de verre en Inde
Heat exposure study in the workplace in a glass manufacturing unit in India [en anglais]
Dans des régions côtières de pays tropicaux tels que l'Inde, l'exposition des travailleurs à la chaleur peut avoir des conséquences importantes sur la productivité et la qualité des produits. Le climat chaud aggrave l'exposition à la chaleur à proximité de sources telles que les fours. L'indice WBGT, la température effective corrigée (CET), et la température radiante moyenne ont été mesurées. Les indices WBGT observés étaient très largement au-dessus des valeurs-seuils recommandées par la Conférence américaine des spécialistes gouvernementaux d'hygiène industrielle (ACGIH). Des recommandations adaptées aux conditions tropicales sont faites en matière de régimes travail-repos pour des lieux de travail chauds. Certains aspects de la norme AGCIH devraient en outre être adaptés pour mieux tenir compte des conditions tropicales.
Annals of Occupational Hygiene, sept. 2000, vol.44, n°6, p.449-453. Illus. 3 réf.
02-0405.pdf [en anglais]

CIS 02-393 Platania G., Amicucci G.L., Di Lollo L., Minervini C., Ranieri D., Scarana M., Di Bartolomeo R., Fedeli W.A.
Influence du vieillissement des lignes électriques à basse tension sur la conservation de leurs caractéristiques électriques et mécaniques
Influenza dell'invecchiamento nella conservazione delle caratteristiche elettriche e meccaniche dei cavi impiegati in bassa tensione [en italien]
Les lignes électriques sont sensibles au vieillissement, aux contraintes physiques dues à la chaleur ainsi qu'aux agents chimiques et mécaniques. Avec le temps, l'élasticité de l'enveloppe extérieure s'altère, celle-ci devenant fragile et les fils se dénudant. Cette dégradation augmente la perte du pouvoir d'isolement, de même que le danger de contact direct avec le courant. Cette étude concerne les causes de ces détériorations. Seuls les câbles protégés mécaniquement peuvent continuer à remplir les normes d'isolement nécessaires à un fonctionnement sûr à terme. Si le même câble est utilisé dans l'équipement à parties mobiles, il continue de perdre son enveloppe, en particulier si aucune mesure n'est adoptée pour encourager la dissipation de la chaleur.
Prevenzione oggi, 2000, vol.12, n°4, p.3-25. Illus. 21 réf.
02-0393.pdf [en italien]

CIS 01-1510 Hassi J., Gardner L., Hendricks S., Bell J.
Relation entre les accidents du travail dans l'industrie minière et les températures ambiantes froides de certains Etats américains
Occupational injuries in the mining industry and their association with statewide cold ambient temperatures in the USA [en anglais]
On a examiné l'association entre les données du Centre national de données climatiques concernant la température et le vent et les données relatives aux accidents survenus dans les mines relevant de la Mine Safety and Health Administration (MSHA) sur une période de 6 ans, soit de 1985 à 1990. On a inclus dans l'étude 72.716 accidents survenus dans les sept Etats présentant le nombre d'accidents le plus élevé. On a examiné par régression linéaire pondérée la relation entre la température journalière et le taux de lésion pour tous les types de lésions confondus. Lorsque les températures baissaient, le taux des lésions dues au froid et celui des lésions dues à des glissades et à des chutes augmentait. On a noté une corrélation inverse, mais non strictement linéaire, entre les lésions dues à des glissades et à des chutes et la température. La corrélation la plus forte correspond à des températures égales ou inférieures à -2°C. Pour les autres types d'accidents, les taux de lésion augmentaient en fonction de la température ambiante. Cette étude met en évidence une corrélation entre les températures ambiantes et les accidents du travail dus à des glissades et à des chutes.
American Journal of Industrial Medicine, juil. 2000, vol.38, n°1, p.49-58. Illus. 31 réf.
01-1510.pdf [en anglais]

CIS 01-1509 Bell J.L, Gardner L.I., Landsittel D.P.
Lésions dues à des glissades et à des chutes en fonction de la température extérieure et du lieu de travail dans les mines de charbon à ciel ouvert
Slip and fall-related injuries in relation to environmental cold and work location in above-ground coal mining operations [en anglais]
La relation entre les lésions dues à des glissades et à des chutes et la température extérieure a été examinée pour des activités se déroulant à l'intérieur, en plein air ou à l'intérieur et à l'extérieur dans des mines de charbon à ciel ouvert présentant des expositions variables à de basses températures. On a examiné les données relatives à la température de sept Etats américains au cours de la période 1985-1990. Des méthodes proportionnelles ont été utilisées pour déterminer la relation entre les glissades et les chutes et la température. Pour les trois lieux de travail examinés, les rapports proportionnels pour les lésions dues à des glissades et à des chutes augmentaient lorsque la température chutait. La proportion de lésions dues à des glissades et à des chutes survenues lorsque la personne marchait ou courait augmentait lorsque la température diminuait, le sol extérieur étant la cause la plus fréquente de ces lésions. Les déplacements en plein air présentent un plus grand risque en cas de gel pour tous les travailleurs, et pas uniquement pour ceux qui travaillent à l'extérieur. Toute intervention visant à diminuer les accidents et les lésions plus fréquentes par temps froid doivent aussi prendre en compte les travailleurs qui travaillent dans des lieux plus protégés.
American Journal of Industrial Medicine, juil. 2000, vol.38, n°1, p.40-48. Illus. 38 réf.
01-1509.pdf [en anglais]

CIS 00-1126 Kampmann B., Piekarski C.
Evaluation des postes de travail soumis à une contrainte thermique: la norme ISO 7933 (1989) convient-elle pour décrire la charge thermique des postes de travail de l'industrie?
The evaluation of workplaces subjected to heat stress: Can ISO 7933 (1989) adequately describe heat strain in industrial workplaces? [en anglais]
La norme internationale ISO 7933 (1989) "Ambiances thermiques chaudes - Détermination analytique et interprétation de la contrainte thermique fondées sur le calcul de la sudation requise" (voir CIS 90-1357) a été proposée pour l'évaluation du stress climatique dans le cadre du système de normes CEN. Une comparaison des résultats d'études effectuées en chambre climatique et sur le terrain avec les prédictions de la norme ISO 7933 indique que l'utilisation dans la pratique de cet indice au stade de développement actuel pose d'énormes problèmes. Les améliorations qui s'avèrent nécessaires afin qu'il puisse être utilisé en tant qu'indice climatique établi sont discutées.
Applied Ergonomics, fév. 2000, vol.31, n°1, p.59-71. Illus. 21 réf.
00-1126.pdf [en anglais]

CIS 00-521 Donoghue A.M., Sinclair M.J., Bates G.P.
Epuisement dû à la chaleur dans une mine métallique souterraine profonde
Heat exhaustion in a deep underground metalliferous mine [en anglais]
Sur une période d'un an, 106 mineurs travaillant dans une mine souterraine profonde ont souffert d'un épuisement aigu dû à la chaleur. L'anamnèse de chaque cas a été obtenue à l'aide d'un questionnaire structuré. Le pouls, la pression sanguine, la température tympanique ainsi que la gravité spécifique de l'urine ont été déterminés avant le traitement. Le sang veineux a été analysé pendant la phase aiguë et après rétablissement. L'indice de masse corporelle et la consommation maximum d'O2 ont été déterminés après rétablissement. La température humide psychrométrique, la température sèche et la vitesse de l'air ont été mesurées aux endroits où l'épuisement dû à la chaleur s'était manifesté. Les épuisements dus à la chaleur chez les mineurs de fond sont associés à une déshydratation, à une leucocytose neutrophile, à une éosinopénie, à une acidose métabolique, à une augmentation de la glycémie et de la ferritine et à une légère augmentation de la créatine kinase, de l'aspartate transaminase et de la lactate déshydrogénase.
Occupational and Environmental Medicine, mars 2000, vol.57, n°3, p.165-174. Illus. 44 réf.
00_521.pdf [en anglais]

CIS 00-517 Griefahn B., Künemund C., Gehring U., Mehnert P.
Les courants d'air dans les environnements froids - L'importance de la température de l'air et de la direction du courant
Drafts in cold environments - The significance of air temperature and direction [en anglais]
L'influence de la température de l'air et de la direction du courant d'air sur la réponse subjective et physiologique a été déterminée chez 58 sujets sains. Les courants d'air ont été appliqués horizontalement ou verticalement; la vitesse moyenne de l'air était de 0,1 à 0,3m/s et l'intensité des turbulences de 50%. La température de l'air variait de 11 à 23°C et les dépenses énergétiques de <70 à 156W/m2. Ces paramètres restaient constants au cours des séances d'une heure. Les vêtements portés par les sujets assuraient une neutralité thermique. Les sensations désagréables produites par le courant d'air étaient enregistrées toutes les cinq minutes suivant une liste de parties du corps, et la température cutanée était mesurée au niveau de l'avant-bras et de la nuque. Les réponses subjectives et physiologiques étaient systématiquement corrélées à la température de l'air. Le désagrément général causé par le courant d'air, la sensation désagréable localisée (nuque, avant-bras) et la chute correspondante de la température cutanée étaient inversement proportionnelles à la température de l'air. Les courants d'air horizontaux semblent induire des réactions un peu plus marquées.
Industrial Health, janv. 2000, vol.38, n°1, p.30-40. Illus. 24 réf.
00_517.pdf [en anglais]

1999

CIS 09-922
Health and Safety Executive
Confort thermique sur le lieu de travail
Thermal comfort in the workplace [en anglais]
Cette brochure explique ce que l'on entend par confort thermique sur le lieu de travail ainsi que les exigences légales auxquelles doivent satisfaire les employeurs pour assurer une ambiance de travail confortable à leurs salariés par temps chaud ou froid. Elle fait référence aux normes applicables, au Règlement de 1992 sur les places de travail (santé, sécurité et bien-être) (CIS 93-351) et aux directives de bonnes pratiques qui l'accompagne.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, juil. 1999. iv, 12p. 10 réf. Prix: GBP 3,50.
http://www.kent.ac.uk/safety/HSEguidetothermalcomfort.pdf [en anglais]

CIS 04-124 Kowalik K., Augustyńska D., Drygała M., Gierasimiuk J., Konarska M., Pośniak M.
Prévention dans les petites entreprises - SST dans les chaufferies - Liste de contrôle; Guide de l'employeur
Bezpieczeństwo i higiena pracy w małych przedsiębiorstwach - Bezpieczeństwo i higiena pracy w kotłowniach - Lista kontrolna bhp; Poradnik pracodawcy [en polonais]
La liste de contrôle pour la prévention des risques professionnels dans les chaufferies a été conçue pour être utilisée conjointement avec le guide de l'employeur. Elle énumère les risques potentiels que l'on peut rencontrer dans ces environnements de travail et propose des moyens pour les contrôler ou les éliminer. Elle contient également une liste des principaux textes législatifs et des normes techniques en vigueur en Pologne.
Centralny Instytut Ochrony Pracy, ul. Czerniakowska 16, 00-701 Warszawa, Pologne, 1998-1999. 25+24p. 55+3 réf.
04-0124.pdf [en polonais]

CIS 02-928 Bartels V.T., Umbach K.H.
Bundesanstalt für Arbeitsschutz und Arbeitsmedizin
Optimisation physiologique des vêtements de protection contre les lacérations
Bekleidungsphysiologische Optimierung von Schnittschutzkleidung [en allemand]
Plus de 250 000 travailleurs en Allemagne (travailleurs forestiers, pompiers, secouristes...) utilisent des tronçonneuses et doivent porter des vêtements de protection contre les lacérations. Ce type de vêtement ne peut généralement pas être porté pendant des périodes de travail prolongées sans provoquer une élévation critique de la température corporelle, notamment durant la saison chaude et lors d'un travail physique intense. Le but de ce projet était de mettre au point des systèmes de vêtements de travail contre les lacérations optimisés du point de vue thermo-physiologique. Les facteurs de transmission de chaleur ont été enregistrés pour des vêtements réalisés à partir de tissus variant dans leurs grammages, le nombre de couches, la composition et la construction. Les tissus offrant le meilleur confort tout en satisfaisant aux exigences de différents critères techniques ont été identifiés. Il a également été tenu compte de la sensibilité de la peau lors du choix de la couche en contact direct avec la peau.
Wirtschaftsverlag NW, Postfach 10 11 10, 27511 Bremerhaven, Allemagne, 1999. 80p. Illus. 3 réf. Prix: EUR 10,00.
02-0928.pdf [en allemand]

CIS 02-115 Mayer A., Korhonen E.
Evaluation de l'efficacité de la protection et du confort des équipements de protection individuelle en conditions réelles d'utilisation
Assessment of the protection efficiency and comfort of personal protective equipment in real conditions of use [en anglais]
Le manque de connaissances scientifiques et techniques dans certains domaines complexes ont conduit à adopter des normes européennes s'appuyant parfois sur une approche empirique, basées sur des tests dont la validation est insuffisante. Par exemple, les équipements de protection individuelle (EPI) qui passent les tests exigés par la norme correspondante peuvent cependant s'avérer peu satisfaisants lorsqu'ils sont utilisés au poste de travail. Plusieurs instituts de prévention européens ont déjà réalisé des recherches portant sur divers équipements tels que les dispositifs antichute, les vêtements de protection et les gants. Ils proposent des solutions pratiques visant à améliorer la validité de plusieurs méthodes d'essai européennes; ils incitent également à mettre l'accent sur l'information et la formation des travailleurs afin qu'ils utilisent les EPI de manière adéquate, notamment les équipements de protection respiratoire et les protecteurs d'ouïe.
International Journal of Occupational Safety and Ergonomics, 1999, vol.5, n°3, p.347-360. Illus. 31 réf.
02-0115.pdf [en anglais]

CIS 02-106 Guide santé sécurité du travail au froid
Cold weather workers safety guide [en anglais]
Ce guide pratique de prévention des risques liés au travail en plein-air dans des environnements froids est une mise à jour de la version référencée sous CIS 99-768. Il s'adresse aux travailleurs, cadres, fonctionnels sécurité et membres des comités d'hygiène et de sécurité et aux spécialistes de la prévention. Au sommaire: règles de base de la sécurité; maintien d'une norme de sécurité élevée (inspections de sécurité, enquêtes et rapports sur les accidents, premiers soins); sécurité par temps froid (notamment sécurité du travail sur la neige et la glace, signaux vitaux des lésions dues au froid); sécurité de divers travaux d'extérieur (lignes électriques, déneigeuses, pelletage et creusage, mise en marche d'un camion, déchets infectieux); grandes lignes de la sécurité du milieu de travail; équipement de protection individuelle; législation sur l'hygiène et la sécurité du travail au Canada et aux Etats-Unis; sources d'information. Document disponible en français auprès du CCHST.
Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, 250 rue Main Est, Hamilton, Ontario L8N 1H6, Canada, 2e éd., 1999. 106p. Illus. Prix: CAD 10,00 (Canada); USD 10,00 (autres pays).
02-0106.pdf [en anglais]

CIS 01-1480 Gamble J.F., Nicolich M.J., Barone N.J., Vincent W.J.
Relation exposition-réponse entre les fumées d'asphalte et les symptômes et les modifications de la fonction pulmonaire
Exposure-response of asphalt fumes with changes in pulmonary function and symptoms [en anglais]
Cette étude examine la possibilité d'association entre les fumées d'asphalte d'une part et la fonction et les symptômes pulmonaires de l'autre chez 170 travailleurs de l'industrie de l'asphalte exposés. L'exposition a été estimée à partir de déterminations des particules totales (PT), de particules respirables, de la fraction des PT solubles dans le benzène, des hydrocarbures volatils, du dioxyde d'azote, du dioxyde de soufre, du formaldéhyde, de l'oxyde de carbone et de l'hydrogène sulfuré dans des échantillons prélevés dans la zone de travail, où l'on a également mesuré les taux d'ozone et d'humidité. Par ailleurs, les données concernant la consommation quotidienne de cigarettes ont été recueillies à l'aide d'un questionnaire. Dans l'ensemble, on n'a pas observé de relation entre une forte diminution de la fonction pulmonaire ou une apparition de symptômes et l'exposition aux fumées d'asphalte. On n'a pas mis en évidence d'effets nocifs à des concentrations proches des niveaux maximaux, ni de tendances significatives entre l'exposition et la réponse pour l'ozone, la charge thermique, la consommation de tabac ou la durée du poste de travail.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, juin 1999, vol.25, n°3, p.186-206. Illus. 35 réf.
01-1480.pdf [en anglais]

CIS 01-865 Martinet C., Meyer J.P.
Travail à la chaleur et confort thermique
L'objectif de ce travail visait à décrire les phénomènes physiques et physiologiques qui caractérisent le travail à la chaleur et en situation de confort thermique, et proposer une démarche d'analyse de ces contraintes grâce à un indice simple. Cet indice repose sur le recueil en continu de la fréquence cardiaque (Fc) et le calcul des extra pulsations cardiaques thermiques (EPCT) qui représentent l'augmentation de la Fc de repos entre le début et la fin de l'exposition. La démarche a été validée à partir des résultats d'études de 18 postes portant sur 98 salariés en situation réelle de travail à la chaleur. Les résultats montrent que l'EPCT est étroitement lié à l'augmentation de température buccale au cours de l'exposition, et qu'un EPCT inférieur à 20 traduit une astreinte acceptable d'un point de vue physiologique.
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, déc. 1999. v, 59p. Illus. 74 réf.
01-0865.pdf [en français]

CIS 01-864 Ruas A.C.
Ministério do Trabalho
Confort thermique sur le lieu de travail
Conforto térmico nos ambientes de trabalho [en portugais]
Ce document rassemble tous les éléments permettant d'évaluer les conditions de confort thermique sur le lieu de travail, de déterminer les conditions adéquates en fonction du lieu de travail et de l'activité exercée et d'améliorer les conditions existantes. Le concept de confort thermique est défini et un tableau présente la dépense énergétique liée à différents types d'activité. Le confort thermique est influencé par plusieurs facteurs: la température, la vitesse et l'humidité relatives de l'air, la température radiante moyenne, l'isolation thermique des vêtements portés et l'activité physique exercée. Les diagrammes de confort donnent une représentation graphique des combinaisons entre ces différents facteurs. Plusieurs exemples de calculs appliqués à des cas concrets sont présentés.
Fundacentro, Rua Capote Valente 710, São Paulo, SP 05409-002, Brésil, 1999. 94p. Illus. 24 réf.
01-0864.pdf [en portugais]

CIS 01-542 Müller-Arnecke H.W., Hold U.
Bundesanstalt für Arbeitsschutz und Arbeitsmedizin
Conception ergonomique du travail en ambiance froide à une température de l'ordre de 0°C
Ergonomische Gestaltung von Kältearbeit im Bereich von 0°C [en allemand]
On a examiné une série de paramètres physiques (température cutanée en différents points du corps, température rectale, temps de récupération de la température corporelle, évaporation, battements des paupières, fréquence cardiaque), des indicateurs de la performance (dextérité, capacité sensorimotrice), des paramètres subjectifs (sensation de froid) et certaines réactions (tremblements, perte de sensibilité dans les extrémités) chez des sujets effectuant, dans des simulations en laboratoire, des tâches impliquant des charges de travail d'intensité différente dans des environnements froids (entre -5°C et 5 °C). Les sujets portaient différentes combinaisons de vêtements assurant divers degrés de protection contre le froid et les courants d'air. Les résultats indiquent que le paramètre le plus utile est la température cutanée aux extrémités; elle ne revient pas à la normale pendant les pauses. Sur la base des résultats d'expérience, les principes ergonomiques pour l'aménagement de postes de classe de température I et II selon DIN 33403 (p. ex. débitage de la viande) sont définis. Résumés en français et anglais.
Wirtschaftsverlag NW, Postfach 10 11 10, 27511 Bremerhaven, Allemagne, 1999. 148p. Illus. 150 réf.
01-542.pdf [en allemand]

CIS 01-264 Marszalek A., Smolander J., Sołtyński K., Sobolewski A.
Astreinte physiologique lors du port au repos de vêtements de protection aluminisés chez des hommes jeunes, d'âge moyen et âgés
Physiological strain of wearing aluminized protective clothing at rest in young, middle-aged and older men [en anglais]
Le but de cette étude était d'évaluer l'astreinte thermique lors du port de vêtements de protection contre les rayonnements en fonction de l'âge. 24 hommes en bonne santé, ayant une activité physique quotidienne, une taille et une masse graisseuse sous-cutanée comparables ont été divisés en trois groupes: jeunes, d'âge moyen et âgés. Ils ont été soumis à deux expériences en position assise, au repos, durant 60 minutes dans une chambre climatique dont l'indice WBGT était d'environ 29°C, l'une simulant une charge thermique faible (LS, chaleur radiante faible et peu de vêtements), et l'autre une charge thermique élevée (HS, forte chaleur radiante et vêtements de protection aluminisés). Les résultats ne révèlent pas d'astreinte thermique prononcée dans les conditions de charge thermique; pour tous les groupes d'âge, l'astreinte thermique restait dans des limites acceptables. Les hommes âgés et en bonne santé ont tout aussi bien supporté la charge thermique que les plus jeunes et ceux d'âge moyen. Toutefois, la perception de soif dans le groupe âgé pourrait indiquer un risque plus grand de déshydratation.
International Journal of Industrial Ergonomics, 29 nov. 1999, vol.25, n°2, p.195-202. Illus. 29 réf.
01-0264.pdf [en anglais]

CIS 01-147 Smith R.A., Ascherl F.M.
Problèmes liés au dosage des borates en milieu de travail
Issues concerning the measurement of borate in occupational environments [en anglais]
Thèmes traités: borates; acide borique; borax; tétraborate de disodium, anhydre; bore; déshydratation; dosage dans l'air; humidité; hydratation; microscopie électronique à balayage.
American Industrial Hygiene Association Journal, sept.-oct. 1999, vol.60, n°5, p.651-658. Illus. 13 réf.
01-0147.pdf [en anglais]

CIS 01-219 Prisby R., Glickman-Weiss E.L., Nelson A.G., Caine N.
Réponses thermiques et métaboliques de femmes ayant une masse graisseuse faible ou importante à l'immersion dans l'eau froide
Thermal and metabolic responses of high and low fat women to cold water immersion [en anglais]
Thèmes traités: eau froide; étude du métabolisme; femmes; mesure de la consommation d'oxygène; mesure de la température; température corporelle; température cutanée.
Aviation, Space, and Environmental Medicine, sept. 1999, vol.70, n°9, p.887-891. Illus. 18 réf.
01-0219.pdf [en anglais]

< précédent | 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ...19 | suivant >