ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Chaleur et froid - 949 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Chaleur et froid

2007

CIS 08-931 Chojnacka A., Sudoł-Szopińska I.
Aspects normatifs du confort thermique dans les bureaux
Komfort termiczny w pomieszczeniach biurowych w aspekcie norm [en polonais]
Il est reconnu que si le confort thermique des travailleurs est assuré au moyen du réglage et du contrôle de différents paramètres d'ambiance pertinents, il est possible de diminuer le nombre d'erreurs et d'accidents et d'améliorer la productivité ainsi que la qualité des biens et des services. Selon un rapport publié par l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, l'inconfort thermique constitue un facteur de risque important en milieu de travail. Les possibilités d'analyse de l'ambiance thermique dans l'environnement de travail selon différentes normes polonaises et européennes sont commentées, de même que la conception de bâtiments prenant en compte les critères de confort thermique.
Bezpieczeństwo pracy, juin 2007, n°6 (429), p.16-19. 11 réf.

CIS 08-564 Bonauto D., Anderson R., Rauser E., Burke B.
Maladies professionnelles dues à la chaleur dans l'Etat de Washington, 1995-2005
Occupational heat illness in Washington State, 1995-2005 [en anglais]
Dans cette étude, on a procédé ai dépouillement de dossiers médicaux afin d'identifier les demandes en réparation pour des maladies dues à la chaleur acceptées dans l'Etat de Washington au cours de la période de 11 ans allant de 1995 à 2005. On a ainsi identifié 480 de demandes de ce type. Les secteurs d'activité présentant les taux d'incidence annuels moyens les plus élevés de réparation de maladies dues à la chaleur étaient les services du feu (80,8/100,000 emplois en équivalent temps plein (ETP)), les travaux en toiture (59,0/100,000 ETP) et la construction de routes et de ponts (44,8/100,000 ETP). Les demandes en réparation pour des maladies dues à la chaleur étaient associées à des températures extérieures élevées. On a observé certains des facteurs de risque de comorbidité.
American Journal of Industrial Medicine, 2007, vol.50, p.940-950. Illus. 24 réf.

CIS 08-194 Jolly H.
Travail et fortes chaleurs: attention, danger!
Le travail par temps caniculaire présente des risques, tout particulièrement lorsque les efforts physiques sont importants et que les activités se déroulent en plein soleil, comme c'est souvent le cas dans le BTP. Cet article rappelle les principales précautions à prendre sur les chantiers lorsque la température dépasse 30° (consulter préalablement la météo; informer les travailleurs sur les risques; décaler les horaires de travail; mettre de l'eau potable à disposition; faire porter des vêtements amples en coton; être attentif aux symptômes d'hyperthermie) et résume la réglementation française applicable.
Prévention BTP, juin 2007, n°97, p.48-50. Illus.

CIS 08-193 Castellan I.
Les mesures de prévention à prendre en cas de fortes chaleurs dans les lieux de travail
L'exposition à la chaleur sur les lieux de travail peut provoquer des troubles sérieux de santé et des accidents graves, voire mortels, chez les salariés, notamment ceux qui travaillent à l'extérieur tels que les ouvriers du bâtiment ou les agents de voirie. L'employeur est tenu de prendre des mesures de prévention le plus en amont possible pour assurer que les salariés travaillent dans des conditions acceptables. Cet article rappelle les principales dispositions de la réglementation française s'appliquant sur les lieux de travail en cas de fortes chaleurs, soit l'obligation, pour les employeurs, de prendre des mesures de prévention liées à différents facteurs (climatiques, individuels et organisationnels), ainsi qu'aux postes et aux conditions de travail.
Santé et Sécurité au Travail Actualités, mai 2007, n°100, p.10.

CIS 07-1454 Kim T.G., Tochihara Y., Fujita M., Hashiguchi N.
Réponses psychologiques et performance lors d'une tâche de chargement en ambiance très froide
Physiological responses and performance of loading work in a severely cold environment [en anglais]
Dans cette étude, on a mesuré les réponses physiologiques et la performance manuelle lors de tâches de chargement dans un environnement très froid. Huit sujets volontaires, de sexe masculin, portant des vêtements de protection standard contre le froid ont été placés dans une pièce à 20°C pendant 20min, puis transférés dans une chambre très froide (à -25°C) pendant 30min. Cette séquence a été répétée trois fois. Dans la chambre froide, ils ont transporté des charges de 9kg (conditions R1), de 18kg (conditions R2) pendant 10 min ou n'ont effectué aucune tâche (conditions C). A la fin de l'exposition au froid, on a observé que les températures rectales, cutanées moyennes et corporelles moyennes étaient supérieures dans les conditions R2 et R1 que dans les conditions C. La contrainte thermique due au froid diminuait en raison d'une production de chaleur accrue lors du travail, ce que les sujets ont confirmé en déclarant une sensation de froid moindre lors des tâches de chargement. D'autres observations sont commentées.
International Journal of Industrial Ergonomics, 2007, vol.37, p.725-732. Illus. 19 réf.

CIS 07-1178 Travail en ambiance chaude
Trabajando en ambientes muy calurosos [en espagnol]
Traduction en espagnol du document indexé sous CIS 86-1263. Il présente aux employeurs et aux travailleurs une vue d'ensemble des risques liés aux lieux de travail chauds et les alerte quant aux précautions à prendre pour éviter les accidents et autres problèmes de santé dus à la contrainte thermique.
National Institute for Occupational Safety and Health, 4676 Columbia Parkway, Cincinnati, OH 45226-1998, USA, 2007. iii, 12p. 4 réf.
http://www.cdc.gov/spanish/niosh/docs/pdfs/86-112sp.pdf [en espagnol]

CIS 07-931 Prévention du stress thermique au travail
Preventing heat stress at work [en anglais]
Ngan Ngua Duoi Suc Vi Nong Tai Noi Lam VIec [en vietnamien]
Prevención del estrés térmico en el trabajo [en espagnol]
De nombreuses activités professionnelles impliquent de travailler en ambiance chaude. Le travail dans ce type d'ambiance et l'exécution de tâches physiquement astreignantes peuvent agir sur le système de régulation de la température du corps et conduire au stress thermique. Si ce dernier n'est pas identifié et traité dans des phases précoces, des affections plus graves, voire fatales, peuvent se développer rapidement. Cette brochure présente une vue d'ensemble des facteurs pouvant aggraver le risque de stress thermique, les signes permettant de l'identifier, le traitement à appliquer ainsi que des mesures pour prévenir un tel stress.
Workers' Compensation Board of British Columbia, Richmond, Colombie britannique, Canada, 2007. iii, 20p. Illus.
http://www.worksafebc.com/publications/health_and_safety/by_topic/assets/pdf/heat_stress.pdf [en anglais]
http://www.worksafebc.com/publications/translated_publications/assets/pdf/chinese/heat_stress_chinese.pdf [en chinois]
http://www.worksafebc.com/publications/high_resolution_publications/assets/pdf/translated/punjabi/BK30p.pdf [en pendjabi]
http://www.worksafebc.com/publications/high_resolution_publications/assets/pdf/translated/spanish/BK30s.pdf [en espagnol]
http://www.worksafebc.com/publications/high_resolution_publications/assets/pdf/bk30v.pdf [en vietnamien]

2006

CIS 08-940 Les facteurs ambiants sur le lieu de travail
Al-a)awamal al-muḥīṭa fī makān al-a)amal [en arabe]
Traduction en arabe du recueil du BIT référencé sous CIS 01-1814. Il contient des recommandations et des lignes directrices pour l'évaluation, la maîtrise et l'élimination des facteurs ambiants sur le lieu de travail. Il fournit des orientations sur le rôle et les obligations des autorités compétentes et les responsabilités des employeurs, des travailleurs et des autres parties intéressées par la prévention des maladies et des accidents chez les travailleurs. Il passe en revue les divers aspects que peuvent prendre les mesures de prévention et de contrôle applicables à chaque facteur ambiant (substances dangereuses, rayonnements ionisants, champs magnétiques et électriques, rayonnements optiques, chaleur et froid, bruit, vibrations) et donne des conseils pour l'évaluation des risques et leur prévention, la surveillance de la santé des travailleurs, leur information et leur formation.
Publications du BIT, Bureau international du Travail, 1211 Genève 22, Suisse, 2006. xviii, 131p. 33 réf.
http://www.ilo.org/public/libdoc/ilo/2001/101B09_193_arab.pdf [en arabe]

CIS 08-722 Chiarello P., Scatena Sobrinho P., Campanelli Marçal Vieira M.N., Diez Garcia R.W.
Compléments alimentaires sous forme de protéines énergétiques pour conserver une alimentation saine chez les récolteurs de canne à sucre
Protein-energy supplements to preserve nutritional status of sugar cane cutters [en anglais]
Les récolteurs de canne à sucre du sud-est du Brésil sont embauchés temporairement pour la période de récolte de huit mois. Ils n'ont souvent que des avantages minimes et risquent d'être insuffisamment alimentés. Le but de cette étude était d'évaluer les modifications de la composition et du poids corporel chez les récolteurs pendant la période de récolte, avec l'apport de suppléments nutritifs en protéines énergétiques et électrolytes. Ces produits se présentaient sous forme de boissons lactées, un mélange de farines de manioc assaisonnées et un solution réhydratante, apportant environ 400kcal et 28,5g de protéines par jour. On a observé des faibles pertes d'indice de masse corporelle et de pourcentage de masse graisseuse, avec un maintien de la masse maigre. L'état d'hydratation, le cholestérol et l'albumine sérique étaient en forte amélioration. Aucun absentéisme n'a eu lieu pour cause de déshydratation. Ces compléments alimentaires pourraient jouer un rôle utile pour limiter les pertes de masse maigre et maintenir l'état nutritionnel et d'hydratation de ces travailleurs.
Occupational Medicine, déc. 2006, vol.56, n°8, p.575-577. 9 réf.

CIS 08-487 Lindgren T., Andersson K., Norbäck D.
Perception de l'environnement du poste de pilotage chez les pilotes de l'aviation civile commerciale
Perception of cockpit environment among pilots on commercial aircraft [en anglais]
La dégradation de l'environnement du poste de pilotage d'avions pourrait porter atteinte à la santé et à la performance des pilotes. Cette étude avait pour but d'évaluer la perception qu'ont les pilotes de l'environnement du poste de pilotage, en fonction de facteurs démographiques et du type d'avion. Un questionnaire standard a été adressé aux 622 pilotes d'une compagnie aérienne, parmi lesquels 81% ont répondu. Les données ont été soumises à une analyse par régression logistique multiple, en tenant compte de l'âge, du sexe, du tabagisme, de la perception de l'environnement psychosocial du travail et du type d'avion. On observe qu'un âge relativement jeune, une atopie et un stress dû à une charge de travail excessive constituaient les principaux facteurs prédictifs de symptômes et de perceptions concernant l'environnement du poste de pilotage. Les principaux symptômes étaient la fatigue, les symptômes cutanés au visage et les symptômes nasaux. D'autres conclusions sont commentées.
Aviation, Space, and Environmental Medicine, août 2006, vol.77, n°8, p.832-837. 13 réf.

CIS 08-157 Flyvholm M.A., Lindberg M.
OEESC-2005 - Le point sur la question des substances irritantes et du travail en milieu humide
OEESC-2005 - Summing up on the theme of irritants and wet work [en anglais]
Cet article présente un compte rendu des communications sur les substances irritantes et le travail en milieu humide présentées lors d'une conférence tenue à Stockholm, Suède, du 12 au 15 juin 2005. Les affections cutanées d'origine professionnelle sont des maladies courantes pour lesquelles les possibilités de prévention sont considérables. Bien que l'on continue d'observer une forte prévalence de ces affections, les facteurs de risque sont pour la plupart connus. On a identifié les axes de recherches futurs suivants: une définition universellement acceptée du travail en milieu humide; de meilleures méthodes d'évaluation de l'exposition au travail en milieu humide; effets d'une exposition combinée à l'eau et à des agents irritants solubles dans l'eau; effet du travail en milieu humide avec des cycles courts et des cycles longs; tests pour les produits de protection et de soin de la peau; effets cutanés à long terme des désinfectants pour les mains à base d'alcool; validation, sur les lieux de travail, de programmes de prévention basés sur des preuves au moyen d'études prospectives, aléatoires et contrôlées.
Contact Dermatitis, déc. 2006, vol.55, n°6, p.317-321.

CIS 07-1172 McLellan T.M., Selkirk G.A.
Gestion de la contrainte thermique chez les pompiers: résumé des travaux de recherche réalisés pour le compte du service du feu de Toronto
The management of heat stress for firefighters: A review of work conducted on behalf of the Toronto fire service [en anglais]
Cet article résume les travaux de recherche entrepris en vue de définir les limites pour le travail en toute sécurité des pompiers lorsqu'ils portent des vêtements de protection et travaillent en ambiance chaude. Il examine les stratégies visant à diminuer la contrainte thermique afin de pouvoir travailler efficacement plus longtemps. Les sujets ont réalisé des travaux légers, modérés et lourds à 25°C, 30° C et 35°C en portant leur combinaison, ainsi que leur appareil respiratoire autonome. Les prédictions concernant la durée de travail en continu ont été générées à l'aide d'un modèle d'astreinte thermique permettant de définir des limites pour une élévation de la température du corps à 38,0°C, 38,5°C et 39,0°C. L'étude a montré qu'en remplaçant le pantalon porté sous l'uniforme par un short, l'astreinte thermique diminuait lors d'activités d'une durée supérieure à 60 min. Parmi les autres aspects étudiés, on peut relever l'importance du remplacement des fluides, ainsi que des comparaisons entre le refroidissement actif et passif.
Industrial Health, juil. 2006, vol.44, n°3, p.414-426. Illus. 67 réf.
http://www.jniosh.go.jp/old/niih/en/indu_hel/2006/pdf/indhealth_44_3_414.pdf [en anglais]

CIS 07-1226 Meijer E.M., Sluiter J.K., Frings-Dresen M.H.W.
Que connaît-on sur la température des extrémités supérieures et les plaintes y relatives? Revue systématique dans l'environnement de travail sur écran de visualisation
What is known about temperature and complaints in the upper extremity? A systematic review in the VDU work environment [en anglais]
Lors du travail sur terminal à écran de visualisation (TEV), les troubles musculosquelettiques (TMS) des extrémités supérieures sont fréquemment rapportés ou diagnostiqués. Parmi ces troubles, on note ceux des avant-bras, des mains ou des doigts froids. Le but de cette étude bibliographique était de faire la lumière sur la relation entre la baisse objective et subjective de la température et les TMS des extrémités supérieures dans un environnement de travail sur TEV lors de refroidissements internes et externes du bras et de la main. On observe que la température de l'avant-bras, de la main et du bras diminue de manière significative lorsque la température ambiante baisse. A température ambiante égale, la température superficielle de la main utilisant une souris d'ordinateur est plus faible que celle de l'autre main. A priori, on n'observe pas de différences objectives de température entre les patients et les témoins, alors que chez les patients se plaignant d'avoir les mains froides, on relève des températures superficielles plus basses que chez les témoins.
International Archives of Occupational and Environmental Health, juin 2006, vol.79, n°6, p.445-452. 38 réf.

CIS 07-926 Dessureault P.C., Gressard B.
Cueillette de données et vérification de la concordance entre la température de l'air corrigée et l'indice WBGT sous des ambiances thermiques extérieures
Le but de cette étude était de vérifier la concordance entre la méthode dite de température de l'air corrigée proposée dans un guide de prévention des coups de chaleur et l'indice de contrainte thermique WBGT (Wet Bulb and Globe Temperature) traditionnellement utilisé en milieu de travail. Il ressort que, lorsque la température de l'air est lue sur le lieu de travail, la température de l'air corrigée obtenue après application des facteurs de correction pour l'humidité et l'ensoleillement s'avère très prudente et surestime même souvent le niveau de contrainte thermique exprimé par la température WBGT mesurée au même endroit. Le travail pénible par temps couvert constitue toutefois une exception avec une sous-estimation de l'exposition de 23%. L'utilisation du guide devrait donc se limiter au travail de faible et moyenne pénibilité. Différentes recommandations sont formulées afin d'améliorer et de simplifier la démarche proposée dans le guide.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2006. iii, 20p. Illus. 12 réf. Prix: CAD 7,42. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-476.pdf [en français]

CIS 07-728 Sormunen E., Oksa J., Pienimäki T., Rissanen S., Rintamäki H.
Astreinte musculaire et due au froid chez des femmes travaillant dans une entreprise de conditionnement de viande
Muscular and cold strain of female workers in meatpacking work [en anglais]
Cette étude transversale visait à examiner l'astreinte musculaire et les réponses thermiques chez les femmes travaillant en environnement froid dans une grande usine de conditionnement de viande. Les mesures portent sur 18 femmes en bonne santé et ont été effectuées alors qu'elles réalisaient leurs tâches usuelles au travail, à des températures de 4 à 10°C. L'astreinte musculaire aux extrémités supérieures et aux épaules a été mesurée par électromyographie continue. L'astreinte musculaire relative a été calculée à partir de l'activité électromyographique mesurée au cours du travail par rapport à l'activité électromyographique maximale lors d'une contraction volontaire maximale. Les températures cutanées et rectales ont été mesurées en continu. Les observations sont commentées. Le fait de travailler dans des locaux froids abaissait la température cutanée, principalement au niveau des épaules, des doigts et des extrémités supérieures. Toutefois, l'association entre la température cutanée et l'astreinte musculaire n'était pas significative du point de vue statistique. L'astreinte musculaire était essentiellement liée à l'intensité des mouvements répétitifs.
International Journal of Industrial Ergonomics, août 2006, vol.36, n°8, p.713-720. Illus. 31 réf.

CIS 07-693 Päivinen M.
Perception, par les électriciens, des risques liés au travail par climat froid lors du travail en hauteur
Electricians' perception of work-related risks in cold climate when working in high places [en anglais]
Le travail sur des poteaux de lignes électriques ou de télécommunication peut être particulièrement astreignant en conditions climatiques hivernales. Dans cette étude, on a cherché à évaluer la manière dont les travailleurs percevaient les risques auxquels ils étaient exposés dans les conditions précitées, avec un accent particulier sur l'utilisation d'outils à main. Les données ont été recueillies à l'aide d'un questionnaire et d'interviews des travailleurs. En tout, 170 questionnaires ont été distribués, dont 118 ont été reçus en retour. Six participants ont par ailleurs été interviewés. Il est conclu que, dans les secteurs des télécommunications et de la distribution d'électricité, les risques liées aux outils, au gel et à la chute d'équipements du haut des poteaux sont perçus comme étant les plus importants et que les efforts visant à améliorer la sécurité devraient se concentrer sur la prévention de ce type d'incidents.
International Journal of Industrial Ergonomics, juil. 2006, vol.36, n°7, p.661-670. Illus. 35 réf.

CIS 07-436 Ganem Y., Pomian J.L., Laborde L., Brasseur G.
Ambiances thermiques: travailler au froid
L'objectif de ce dossier sur les lieux de travail froids est de fournir aux médecins du travail des "pistes" ou "points de repères" pour des solutions de prévention réalistes, concrètes et pratiques, en tenant compte des variabilités individuelles et en abordant la conception ou l'adaptation des lieux de travail. Les facteurs de risque ont été analysés et une méthode rapide et simple d'évaluation du "risque météorologique" au poste de travail en période de grand froid est proposée, basée sur l'indice de refroidissement éolien. Cette méthode est à la portée de non-spécialistes et ne nécessite que des matériels simples. Elle devrait donc permettre de répondre à des situations climatiques exceptionnelles et ainsi de proposer des mesures de prévention adéquates en fonction des situations de travail.
Documents pour le médecin du travail, 3e trimestre 2006, n°107, p.279-295. Illus. 45 réf.
http://www.dmt-prevention.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/TC%20109/$File/TC109.pdf [en français]

CIS 07-435 Ide C.
Pour ne pas être transformé en statue de glace
Freeze a jolly good fellow [en anglais]
Bien que la loi ne précise pas de température minimale au-dessous de laquelle il est interdit de travailler, du moins en ce qui concerne les postes de travail situés à l'intérieur, il est important d'être conscient des effets du froid sur le corps humain et de connaître les exigences quant aux équipements de protection individuelle, aux installations de bien-être et aux premiers soins à mettre à la disposition des travailleurs. Cet article commente ces exigences.
Safety and Health Practitioner, mai 2006, vol.24, n°5, p.51-54. Illus.

CIS 06-1200 Marchand D., Tremblay G., Tellier C.
Evaluation des contraintes physiques associées au port de différents vêtements individuels de protection des pompiers
Le stress thermique est la principale cause de décès chez les pompiers. Or, les vêtements de protection de ces travailleurs présentent des risques de réaction thermique, outre le fait qu'ils sont source d'accidents en raison de leur encombrement et de leur inadéquation à la tâche. En réponse à une demande de la Ville de Montréal, plusieurs études ont été entreprises, qui visent à comparer différents modèles d'uniformes. La présente étude a consisté à évaluer les contraintes physiques liées au port des vêtements de protection des pompiers, en se basant sur la perception psychophysique, la consommation d'oxygène, la fréquence cardiaque, la température cutanée, l'électromyographie et le taux d'humidité. Ce travail a permis d'établir un classement des uniformes étudiés, lequel pourra servir de référence aux corps de pompiers pour choisir l'équipement qui présente le moins de contraintes.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2006. xvi, 137p. Illus. 60 réf. + CD-ROM. Prix: CAD 13,00. Version téléchargeable (format pdf) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-444.pdf [en français]

2005

CIS 08-1173 Gebhardt H., Müller B.H.
Bundesanstalt für Arbeitsschutz und Arbeitsmedizin
Evaluation des chauffages par rayonnement (tubes radiants sombres)
Bewertung von Strahlungsheizungen (Dunkelstrahler) [en allemand]
Ce rapport présente les résultats de tests en laboratoire sur des tubes radiants sombres. Des mesures de l'échange de chaleur par convection et par rayonnement ont été effectuées à des températures ambiantes allant d'env. -2°C à +15°C en variant par ailleurs la pénibilité des tâches effectuées, la posture de travail (assis ou debout) et l'intensité du rayonnement. L'évaluation a pris en compte les effets physiologiques et les appréciations subjectives. Les résultats sont commentés.
Wirtschaftsverlag NW, Postfach 10 11 10, 27511 Bremerhaven, Allemagne, 2005. 72p. Illus. 58 réf. Prix: EUR 11,00.

CIS 06-738 Hope A., Hjelle J., Aanderud L., Aakvaag A.
Effets de la durée et de la température sur la perte de liquide corporel pendant des plongées avec des combinaisons alimentées par eau chaude
Time and temperature effects on body fluid loss during dives with the open hot-water suit [en anglais]
Des pertes de masse corporelle (MC) pouvant aller jusqu'à 5kg ont été observées lors de plongées avec des combinaisons alimentées par eau chaude. L'objectif des deux séries de plongées réalisées dans la présente étude était d'examiner les effets hormonaux, hématologiques et de déshydratation au cours de plongées en eaux peu profondes avec ce type de combinaison. Les modifications du stress thermique, de l'hémoglobine, de l'hématocrite, de l'aldostérone et de l'excrétion d'électrolytes étaient corrélées à une baisse de la MC. La perte de MC au cours de plongées avec des combinaisons alimentées par eau chaude est principalement due à la sudation. Les plongées de 4h entraînent une déshydratation isotonique, raison pour laquelle une pause permettant l'absorption de liquide est recommandée.
Aviation, Space, and Environmental Medicine, juil. 2005, vol.76, n°7, section I, p.655-660. Illus. 13 réf.

CIS 06-420 Bernard T.E., Luecke C.L., Schwartz S.W., Kirkland K.S., Ashley C.D.
Ajustement de la WBGT pour quatre combinaisons à trois taux d'humidité relative
WBGT clothing adjustments for four clothing ensembles under three relative humidity levels [en anglais]
Les valeurs-seuils pour la contrainte et l'astreinte thermique sont basées sur une température humide et de globe noir supérieure (WBGT) pour les vêtements de travail ordinaires, avec des facteurs d'ajustement vestimentaires pour d'autres types de vêtements. Cette étude avait pour but de définir les facteurs d'ajustement vestimentaires de différents types de combinaisons et de préciser l'effet éventuel de l'humidité relative. Dans une chambre climatique, on a progressivement augmenté la charge thermique en augmentant la température à trois taux d'humidité relative (20%, 50% et 70%). Les participants à l'étude ont dû porter cinq types de combinaisons différentes en marchant sur un tapis roulant à un taux métabolique modéré. On a recueilli les données physiologiques et environnementales et proposé des facteurs d'ajustement pour chaque type de combinaison.
Journal of Occupational and Environmental Hygiene, mai 2005, vol.2, n°5, p.251-256. Illus. 16 réf.

CIS 06-422 Mohamed S., Srinavin K.
Prédiction des variations de la productivité dans le BTP à l'aide de l'indice PMV
Forecasting labor productivity changes in construction using the PMV index [en anglais]
On a souvent essayé, sans succès, d'élaborer des modèles mathématiques qui reflètent la relation entre l'environnement thermique et la productivité dans le BTP. Cet article fait une brève description des principales lacunes de trois modèles établis de prédiction de la productivité en fonction de l'environnement thermique et en présente un quatrième qui permet de prédire la productivité en fonction de l'indice de vote moyen prédit (PMV, predicted mean vote). Une analyse comparée de ces quatre modèles est effectuée, qui met l'accent sur leur sensibilité à la température de l'air. Une comparaison avec des données recueillies sur différents chantiers de construction montre que les données de productivité observées concordent bien avec les prédictions obtenues à l'aide du modèle basé sur l'indice PMV.
International Journal of Industrial Ergonomics, avr. 2005, vol.35, n°4, p. 345-351. Illus. 19 réf.

CIS 05-429 Powell S., Davies A., Bunn J., Bethea D.
Health and Safety Executive
Effets des environnements thermiques sur les risques associés à la manutention manuelle
The effects of thermal environments on the risks associated with manual handling [en anglais]
Les lésions dues à la manutention manuelle constituent un problème majeur de la santé au travail. Il a été estimé, dans le cadre du programme prioritaire du HSE sur les troubles musculosquelettiques (TMS), que les facteurs de risque associés à la manutention manuelle en ambiance chaude et froide étaient mal connus. Les directives sur la manutention manuelle ne contiennent actuellement pas de conseils spécifiques applicables aux environnements thermiques autres que neutres. Elles se bornent à rappeler que les conditions extrêmes de température et d'humidité doivent être évitées. On a conçu deux essais pour évaluer les effets des environnements thermiques non neutres sur la manutention manuelle. Pour les besoins de l'étude, on a défini l'environnement froid comme se situant entre 0 et 10°C (avec une humidité relative de 44 à 60%), et l'environnement chaud comme se situant entre 29 et 39°C (avec une humidité relative de 5 à 72%). Les résultats et les conséquences de ces travaux expérimentaux sont commentés.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2005. x, 105p. Illus. 99 réf. Prix: GBP 25,00. Version téléchargeable gratuite.
http://www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr337.pdf [en anglais]

CIS 04-567 Bang B.E., Aasmoe L., Aardal L., Andorsen G.S., Bjørnbakk A.K., Egeness C., Espejord I., Kramvik E.
La sensation de froid au poste de travail augmente le risque de symptômes musculaires, cutanés et respiratoires chez les travailleurs de l'industrie du conditionnement de produits de la mer
Feeling cold at work increases the risk of symptoms from muscles, skin and airways in seafood industry workers [en anglais]
Les travailleurs norvégiens de l'industrie du conditionnement de produits de la mer sont exposés à des ambiances de travail froides et souvent humides. Cette étude sur la relation entre la sensation de froid au poste de travail et le risque de symptômes musculaires, cutanés et respiratoires porte sur les 1767 travailleurs de ce secteur ayant répondu à un questionnaire. On a par ailleurs procédé à des relevés de la température dans 17 usines de conditionnement de produits de la mer. 15,9% des travailleurs affectés à la production et 1,7% des travailleurs des services administratifs déclaraient avoir souvent froid sur leur lieu de travail. La température moyenne des doigts après une heure de travail variait entre 16 et 22°C. Dans 85% des cas, on observe une diminution de la température des pieds entre le matin et l'heure du déjeuner. Chez les travailleurs de la production déclarant avoir souvent froid, la prévalence de symptômes musculaires, cutanés et respiratoires au cours du travail était significativement plus élevée que chez les travailleurs déclarant ne jamais avoir froid sur le lieu de travail.
American Journal of Industrial Medicine, janv. 2005, vol.47, n°1, p.65-71. Illus. 23 réf.

2004

CIS 08-1226 Rouilleault H., Guérin F., Gilles M., Molinié A.F., Rousseau T., Rogez I.
Réduire la pénibilité au travail
Recueil d'articles sur la pénibilité au travail. Thèmes traités: formes et sources de travail pénible (efforts physiques répétés, exposition au bruit ou à la chaleur, horaires et rythmes de travail); négociations sur la pénibilité dans le cadre de la réforme sur la loi des retraites; réponses données par différents experts aux questions concernant la définition de la pénibilité, les indicateurs de pénibilité, le lien entre pénibilité et âge, et la prévention de la pénibilité; évaluation de la pénibilité du travail chez les ripeurs, chez le personnel de bureau féminin et dans l'industrie automobile; vieillissement et pénibilité; principaux points à prendre en compte dans une démarche de prévention du travail pénible; bibliographie.
Travail & changement, fév.-mars 2004, n°294, p.1-15 (numéro complet). Illus. Réf.bibl.
http://www.actal.aract.fr/RessourcesSite/TC/TC294.pdf [en français]

CIS 07-930 Hypothermie - Survivre au froid
Hypothermia - Surviving the cold [en anglais]
Le travail en ambiance froide fait partie intégrante de l'activité professionnelle de nombreux travailleurs en Colombie britannique qui présentent un risque d'hypothermie. Cette brochure fournit des explications élémentaires concernant la manière dont l'hypothermie survient et pourquoi, la manière de se protéger contre l'hypothermie et de reconnaître la survenue d'une hypothermie, ainsi que les soins à apporter aux victimes d'hypothermie.
Workers' Compensation Board of British Columbia, Richmond, Colombie britannique, Canada, 2004.12p. Illus.
http://www.worksafebc.com/publications/health_and_safety/by_topic/assets/pdf/hypothermia.pdf [en anglais]

CIS 07-523
Ministério do Trabalho e Emprego
Revue du travailleur: mesurage traditionnel de l'exposition à la chaleur
Revista do trabalhador: Conjunto convencional para calor [en portugais]
Cette cassette vidéo décrit les risques d'atteinte à la santé qu'encourent les travailleurs exposés à une chaleur excessive et montre comment installer des équipements classiques pour évaluer l'exposition des travailleurs à la chaleur par la température humide et de globe noir (WBGT).
Fundacentro, Rua Capote Valente 710, São Paulo, SP 05409-002, Brésil, [ca 2004]. Cassette vidéo (format VHS), 12min.

CIS 06-418 Selkirk G.A., McLellan T.M.
Limites physiques de travail pour les pompiers de Toronto en ambiance chaude
Physical work limits for Toronto firefighters in warm environments [en anglais]
Dans cette étude, les associations entre le temps de tolérance et le taux métabolique ont été examinées pour trois températures ambiantes (25°C, 30°C, et 35°C, humidité relative de 50%) dans un groupe de pompiers portant un vêtement de protection anti-feu (VPAF) ainsi qu'un appareil de protection respiratoire autonome (ARA). Trente-sept pompiers (33 hommes et quatre femmes) ont été répartis en quatre groupes de travail: élevé, modéré, faible et très faible en fonction du niveau de la charge physique d'un exercice réalisé sur tapis de course avec VPAF et ARA. Ces observations mettent en évidence les différences d'impact qu'ont les conditions ambiantes sur le temps de tolérance à différents taux métaboliques lors du port de VPAF et d'ARA. Par ailleurs, elles montrent que la récupération passive pourrait ne pas être suffisante pour permettre que la température corporelle descende au-dessous des niveaux observés avant la récupération lorsqu'on travaille en ambiance chaude à des taux métaboliques élevés.
Journal of Occupational and Environmental Hygiene, avr. 2004, vol.1, n°4, p.199-212. Illus. 49 réf.

CIS 06-359 Hayashi C., Tokura H.
Effets de deux types de masques (avec et sans soupape d'échappement) sur le microclimat régnant sous le masque chez des participants portant des vêtements de protection lors de la pulvérisation de pesticides
The effects of two kinds of masks (with or without exhaust valve) on clothing microclimates inside the mask in participants wearing protective clothing for spraying pesticides [en anglais]
Cette étude cherchait à mettre en évidence les effets du port de deux types de masques de protection sur le microclimat (température et humidité) sous le masque, les paramètres physiologiques et les sensations subjectives. Cinq étudiantes en bonne santé ont effectué des exercices de step (monter et descendre rapidement d'un tabouret bas) en portant un masque dans une chambre climatisée à 28°C et 60% d'humidité relative. Deux types de masques en non-tissé ont été examinés, l'un sans soupape d'échappement (masque A), l'autre avec une soupape d'échappement (masque B). La température et l'humidité du microclimat ainsi que la température de la joue sous le masque étaient significativement plus basses lors du port du masque B. La température corporelle a également augmenté plus lentement avec le masque B. Les mécanismes de la perte de chaleur sont commentés.
International Archives of Occupational and Environmental Health, janv. 2004, vol.77, n°1, p.73-78. Illus. 16 réf.

CIS 05-427 Marszałek A., Smolander J., Sołtyński K.
Astreinte thermique liée à l'âge chez les hommes lors du port de vêtements de protection contre le rayonnement au cours d'exercices de courte durée en ambiance chaude
Age-related thermal strain in men while wearing radiation protective clothing during short-term exercise in the heat [en anglais]
Le but de cette étude était de comparer l'astreinte thermique chez des hommes d'âges différents portant des vêtements de protection lors de tâches physiques de brève durée. 22 travailleurs, huit jeunes (20 à 29 ans), six d'âge moyen (41 à 55 ans) et huit plus âgés (58 à 65 ans) ont pédalé durant 30 minutes sur un cycloergomètre dans deux environnements chauds présentant des WBGT similaires, une fois avec un minimum de vêtements et sans rayonnement infrarouge (E1) et une deuxième fois en portant des vêtements de protection revêtus d'une couche d'aluminium et en présence de rayonnement infrarouge (E2). Tous avaient des activités sédentaires, mais seuls les travailleurs plus âgés exerçaient des activités physiques pendant leurs loisirs. On a mesuré la température corporelle et le débit sudoral et recueilli les appréciations subjectives. Une astreinte supérieure a été observée en situation E2 qu'en E1. Aucune différence d'astreinte thermique liée à l'âge n'a été observée dans les deux expériences, démontrant que des hommes plus âgés, actifs physiquement, supportent tout aussi bien de porter des vêtements de protection en milieu chaud pendant un travail de courte durée que des hommes sédentaires plus jeunes.
International Journal of Occupational Safety and Ergonomics, 2004, vol.10, n°4, p.361-367. Illus. 26 réf.

CIS 05-206 Malchaire J.
Travail à la chaleur
Cet article présente les principes de base du travail dans les environnements chauds, ainsi que la réglementation européenne et les indices qui permettent de prédire les conditions de confort et de contrainte thermique. Plutôt qu'une quantification systématique des conditions de travail à la chaleur, il recommande d'adopter une stratégie générale de gestion des ambiances thermiques de travail, impliquant la collaboration des salariés, des cadres et des spécialistes en hygiène industrielle. Les quatre niveaux d'intervention de cette stratégie sont décrits, de même que les principales méthodes de prévention. L'article aborde pour conclure les risques pour la santé et les moyens de les prévenir par la sélection, la formation, l'acclimatement et la surveillance des personnes exposées.
Encyclopédie médico-chirurgicale, Toxicologie-Pathologie professionnelle, 3e trimestre 2004, n°144, 14p. 31 réf.

CIS 05-205 Bittel J., Savourey G.
Travail au froid
Les accidents graves liés aux environnements de travail froids peuvent souvent être évités par une bonne prévention. Cependant, le travail au froid dans son aspect routinier peut engendrer des risques plus ou moins graves, que ce soit en situation de terrain ou dans des locaux industriels. Les deux principaux effets locaux d'une exposition au froid sont les gelures et les vasculoneuropathies périphériques; les troubles ou pathologies moins graves incluent douleurs locales, urticaire au froid, engelures, acrocyanose et engourdissement des extrémités. Le principal effet général d'une exposition froid est l'hypothermie, qui entraîne des troubles de la conscience, un coma, voire la mort. Le maintien d'un bon état physique, une alimentation adaptée, le développement de phénomènes adaptatifs, une protection vestimentaire et l'instauration de méthodes d'organisation du travail adaptées sont les éléments essentiels de la prévention des accidents liés au froid.
Encyclopédie médico-chirurgicale, Toxicologie-Pathologie professionnelle, 3e trimestre 2004, n°144, 10p. 37 réf.

CIS 04-692 Ganem Y., Meyer J.P., Luzeaux N., Brasseur G., Laborde L., Pomian J.L.
Ambiances thermiques: travail en période de fortes chaleurs
La canicule de l'été 2003 a soulevé de nombreuses questions sur les conséquences du travail en ambiance chaude sur la santé et sur leur prévention, et un dossier d'information a été constitué sur le site Internet de l'INRS. Cependant, il est apparu que ces informations devaient être développées et complétées pour faire face plus efficacement à un éventuel nouvel épisode de canicule. Un groupe de travail pluridisciplinaire a alors été réuni pour préparer le présent dossier d'information. Au sommaire: confort thermique; données épidémiologiques; facteurs de risque; adaptation à la chaleur et effets sur l'homme; prévention (conditions de travail, organisation du travail, mesures ponctuelles pouvant être prises par l'employeur, hygiène de vie, mesures techniques); aspects juridiques.
Documents pour le médecin du travail, 1er trimestre 2004, n°97, p.51-68. Illus. 54 réf.
http://www.dmt-prevention.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/DMT_TC%2097/$File/Visu.html [en français]

CIS 04-436 Selkirk G.A., McLellan T.M., Wong J.
Rafraîchissement actif ou rafraîchissement passif lors du travail en ambiance chaude avec port de vêtements de protection incendie
Active versus passive cooling during work in warm environments while wearing firefighting protective clothing [en anglais]
Cette étude visait à établir si le rafraîchissement actif ou passif lors d'un travail intermittent permettait de diminuer l'astreinte thermique associée au port de vêtements de protection incendie et d'appareils respiratoires autonomes en ambiance chaude (35°C, 50% d'humidité relative). Quinze pompiers de Toronto, de sexe masculin, ont participé à l'étude. Ils ont marché à une vitesse de 4,5km/h sur un parcours sans dénivellation en adoptant un rythme de travail comprenant des périodes de marche de 50min entrecoupées de périodes de repos de 30min; ce rythme a été maintenu jusqu'à ce que la température rectale atteigne 39,5°C, que le rythme cardiaque atteigne 95% de son maximum, ou encore jusqu'à l'épuisement du sujet. Trois stratégies de rafraîchissement ont été appliquées lors des phases de repos: l'immersion des avants-bras dans l'eau, la chambre à brouillard et le refroidissement passif. Les résultats sembler indiquer que l'immersion des avants-bras présente un net avantage par rapport aux autres méthodes de rafraîchissement actives ou passives lors du port de vêtements de protection anti-incendie et d'appareils de protection respiratoire autonomes en ambiance chaude.
Journal of Occupational and Environmental Hygiene, août 2004, vol.1, n°8, p.521-531. Illus. 42 réf.

CIS 04-196 Kuklane K.
Utilisation des valeurs d'isolation des chaussures obtenues à partir d'un modèle thermique du pied
The use of footwear insulation values measured on a thermal foot model [en anglais]
L'utilisation de données physiologiques provenant d'essais sur l'humain lors de travaux de modélisation devraient prendre en considération les données concernant le contexte plus général, telles que l'activité, les facteurs environnementaux et l'isolation des vêtements sur l'ensemble du corps. Cet article traite du confort thermique des pieds, avec un accent particulier sur les effets des changements des caractéristiques thermiques des chaussures. Une méthode améliorée pour les essais des propriétés thermiques des chaussures est présentée. Elle permet d'utiliser les valeurs d'isolation obtenues à partir d'un modèle thermique du pied. La corrélation entre la sensation de froid et de douleur et la température du pied des sujets est décrite et liée à l'isolation déterminée à partir du modèle thermique du pied. Des recommandations en matière de choix de chaussures en fonction des conditions ambiantes sont proposées.
International Journal of Occupational Safety and Ergonomics, 2004, vol.10, n°1, p.79-86. Illus. 38 réf.

CIS 04-199 Donoghue A.M.
Coup de chaleur dans l'industrie minière aux Etats-Unis
Heat illness in the U.S. mining industry [en anglais]
Le coup de chaleur est relativement courant dans les mines souterraines d'Afrique du Sud et d'Australie, mais aucune étude concernant ce trouble n'a été réalisée aux Etats-Unis. Les données de l'Administration américaine de la sécurité minière (Mine Safety and Health Administration) concernant les accidents, les lésions, les maladies et l'emploi ont été employées pour étudier les cas de coup de chaleur déclarés entre 1983 et 2001. 538 cas ont été rapportés, aucun n'ayant eu une issue mortelle. 427 cas (79,4%) sont survenus durant les mois de juin, juillet et août. Dans les mines souterraines, les taux d'incidence se situaient entre 0,00275/106 heures-personnes pour le charbon et 0,168/106 heures-personnes pour les métaux. Dans les mines à ciel ouvert, ils étaient compris entre 0,0265/106 heures-personnes pour le charbon et 0,0644/106 heures-personnes pour la pierre. Enfin, dans les usines de traitement et de préparation, ils se situaient entre 0,0255/106 heures-personnes pour le charbon et 0,417/106 heures-personnes pour la pierre.
American Journal of Industrial Medicine, avr. 2004, vol.45, n°4, p.351-356. 25 réf.

CIS 03-1918 Biardeau B.
Conseils aux expatriés - Afrique subsaharienne
Un nombre croissant d'entreprises expatrient du personnel à l'étranger pour des durées plus ou moins longues. Le médecin du travail se doit d'assurer la prévention contre les risques liés à ces déplacements professionnels. Cet article décrit les mesures de protection s'appliquant à l'Afrique subsaharienne: mesures à prendre avant le départ (vaccinations, prévention des sinusites, trousse de premiers secours, pharmacie de voyage); troubles pendant le voyage (troubles liés au voyage en avion, notamment le syndrome du "jet leg" ou syndrome de la classe économique); précautions à prendre à l'arrivée (mesures pour bien supporter la chaleur et se protéger du soleil); risques possibles durant le séjour (accident sur la voie publique, diarrhée, paludisme, dengue, maladies sexuellement transmissibles, rage); que faire au retour en cas de troubles; conseils pour la femme enceinte.
Cahiers de médecine interprofessionnelle, 2004, vol.44, n°1, p.17-25. 7 réf.

CIS 03-1942 Wästerlund D.S., Chaseling J., Burström L.
Effet de la consommation de liquide sur la stratégie de travail des travailleurs forestiers
The effect of fluid consumption on the forest workers' performance strategy [en anglais]
Le rythme cardiaque et la consommation de liquide ont été étudiés chez quatre travailleurs forestiers du Zimbabwe chargés de l'abattage manuel d'arbres. Les travailleurs ont été suivis pendant huit jours consécutifs. Ils consommaient soit 0,17l soit 0,6l d'eau toutes les demi-heures, le choix du régime appliqué chaque jour étant déterminé au moyen d'un plan randomisé. On a observé que les quatre travailleurs abattaient de grands arbres en début de journée et de petits arbres à la fin. Tous mettaient plus de temps à accomplir leurs tâches lorsqu'ils étaient sous le régime à faible apport de liquide. Toutefois, l'effet sur le rythme cardiaque variait selon les individus du fait qu'ils adoptaient des stratégies différentes pour compenser la contrainte infligée par le régime à faible apport de liquide. Il est recommandé que des boissons soient mises à disposition en suffisance sur le lieu de travail, et que les travailleurs soient informés de l'importance et des bienfaits d'un apport en liquide suffisant.
Applied Ergonomics, janv. 2004, vol.35, n°1, p.29-36. Illus. 23 réf.

2003

CIS 05-578 Kunz I., Jost M., Rast H., Vogel M.
Prévention en médecine du travail dans les tunnels des NLFA
Arbeitsmedizinische Vorsorge bei Arbeitnehmern im Neat-Tunnelbau [en allemand]
Deux grands tunnels ferroviaires sous les Alpes sont en cours de réalisation en Suisse. Vu leur grande profondeur, la température de la roche à l'intérieur des tunnels oscille entre 40 et 50°C, donnant lieu à des conditions de travail pénibles. Par ailleurs, les travailleurs sont soumis aux risques inhérents à la construction de tunnels, qui sont l'exposition au quartz, au bruit, aux gaz d'échappement de moteurs diesel, aux vibrations et, dans certains cas, à la surpression. La SUVA a formulé des directives dans le domaine de la médecine du travail afin de prévenir les maladies professionnelles sur ces chantiers. Cet article traite des examens médicaux de dépistage et de la surveillance médicale à laquelle sont soumis les travailleurs. Il commente l'expérience pratique en matière d'examens médicaux sur ces deux grands chantiers.
Informations médicales - Medizinische Mitteilungen, Printemps 2003, n°74, p.45-55. Illus. 4 réf.
http://wwwitsp1.suva.ch/sap/its/mimes/waswo/99/pdf/02869-74-f.pdf [en français]
http://wwwitsp1.suva.ch/sap/its/mimes/waswo/99/pdf/02869-74-d.pdf [en allemand]

CIS 05-122 Rantanen J., Valkeapää L., Maltsev O., Maltseva E., Pekkarinen A., Pyy L., Lehtinen S.
Sécurité et santé au travail chez les populations indigènes
Occupational health and safety of indigenous people in the Nordic countries and Russia [en anglais]
Recueil d'articles sur la sécurité et la santé au travail chez les populations indigènes dans les pays nordiques et en Russie. Thèmes traités: élevage de rennes en tant que principale activité économique chez les populations indigènes du nord de la Finlande; formation des minorités indigènes pour des postes dans l'administration régionale et municipale au nord de la région de Murmansk; axes de recherches pour l'amélioration des conditions de travail des éleveurs de rennes; compte-rendu d'une conférence de la CIST tenue à Iguaçu, Brésil, du 23 au 28 février 2003.
Barents - Newsletter on Occupational Health and Safety, 2003, vol.6, n°1, p.3-27 (numéro complet). Illus. 7 réf.
http://www.ttl.fi/NR/rdonlyres/16E6776B-D8B8-4AE3-9A4F-3B95F9B456AB/0/barents03_1.pdf [en anglais]

CIS 04-550 Ando H., Noguchi R.
Relation de la dépendance entre la sudation palmaire et l'activité du système nerveux central et la fréquence des vibrations au corps entier
Dependence of palmar sweating response and central nervous system activity on the frequency of whole-body vibration [en anglais]
Le volume de sudation palmaire dans la main droite a été mesuré chez six hommes en bonne santé avant et après une exposition de trois minutes à des vibrations sinusoïdales au corps entier à trois fréquences différentes (16, 31,5 et 63Hz). La moyenne quadratique pondérée par la fréquence de la magnitude des accélérations des vibrations au corps était de 2,0m/s2. Le taux salivaire du méthoxy-3 hydroxy-4 phénylglycol (MHPG), indicateur de l'activation du système nerveux sympathique central, a été déterminé avant et immédiatement après chaque exposition aux vibrations. Toutes les fréquences ont provoqué une sudation palmaire, la plus forte étant observée à 31,5Hz. Le MHPG salivaire augmentait quel que soit le niveau d'exposition aux vibrations, le taux le plus élevé étant observé à 31,5Hz.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, juin 2003, vol.29, n°3, p.216-219. Illus. 19 réf.

CIS 04-435 Küpper T., Steffgen J., Jansing P.
Exposition au froid lors des opérations de secours par hélicoptère dans les Alpes occidentales
Cold exposure during helicopter rescue operations in the Western Alps [en anglais]
Cette étude porte sur l'exposition au froid chez les secouristes en hélicoptère intervenant en milieu alpin. Les opérations de secours effectuées sur une période de 15 mois dans la région du Haut-Valais en Suisse ont été analysées, en portant une attention particulière aux conditions météorologiques, à l'altitude du site d'intervention et à la durée sur site des opérations de secours. L'exposition moyenne ainsi que celle en cas de situation extrême (en tenant compte du vent maximum) ont été calculées puis on a évalué les résultats en fonction de différents modèles, normes et règlements applicables au travail en ambiance froide. La durée de l'exposition étant relativement faible, les gelures constituent le principal risque encouru par les secouristes, bien que l'hypothermie ne puisse être exclue en cas d'intervention prolongée. Il est important d'informer les secouristes sur les risques spécifiques et il est recommandé de les faire examiner par un médecin du travail. Des recommandations concernant les vêtements adéquats sont également formulées.
Annals of Occupational Hygiene, janv. 2003, vol.47, n°1, p.7-16. Illus. 22 réf.

CIS 04-204 Richter W.
Bundesanstalt für Arbeitsschutz und Arbeitsmedizin
Manuel sur le confort thermique - Périodes de chauffage
Handbuch der thermischen Behaglichkeit - Heizperiode [en allemand]
Ce manuel constitue une aide à la décision pour le choix de systèmes de chauffage destinés notamment aux immeubles de bureaux et d'habitation. Il s'adresse aux maîtres d'ouvrage, architectes, physiciens, ingénieurs et concepteurs spécialisés dans l'équipement technique des bâtiments, ainsi qu'aux hygiénistes, experts en sécurité et scientifiques travaillant dans le domaine du confort thermique. Au sommaire: principes et critères de confort thermique; algorithme de travail; conditions limites et contraintes; vue d'ensemble des paramètres étudiés; diagrammes illustrant le confort thermique des structures et des équipements les plus divers; représentations graphiques; analyse des résultats sur la base d'une comparaison du confort.
Wirtschaftsverlag NW, Postfach 10 11 10, 27511 Bremerhaven, Allemagne, 2003. 368p. Illus. 36 réf. Index. Prix: EUR 27,00.

CIS 03-1879 Guide destiné aux évaluateurs de sécurité pour la certification des travaux par points chauds
Guide for safety assessors on hot work certification [en anglais]
Ce guide destiné aux évaluateurs de sécurité soumis au Règlement 35(3) portant sur les fabriques (construction et réparation navales (CIS 00-12)) contient des directives pour la certification des lieux de travail par points chauds soumis à l'obtention d'un permis. Au sommaire: définitions; réglementation applicable; devoirs et responsabilités des évaluateurs de sécurité; octroi du permis de travail par points chauds; validité du permis de travail; autres éléments devant être observés par l'évaluateur lors de l'inspection des lieux de travail par points chauds; procès-verbal des inspections; directives générales pour l'utilisation d'un détecteur de gaz combustibles. En annexe: extraits des principales dispositions applicables; exemple d'un formulaire de permis de travail par points chauds et de procès-verbal d'une inspection non réussie; listes de contrôle de sécurité.
Association of Singapore Marine Industries (ASMI), Singapour, République de Singapour, 2003. 22p.

CIS 03-1862 Brake D.J., Bates G.P.
Perte de fluide et état d'hydratation d'ouvriers de l'industrie travaillant en conditions d'astreinte thermique en poste étendu
Fluid losses and hydration status of industrial workers under thermal stress working extended shifts [en anglais]
Dans cette étude, on a examiné la consommation de fluides, le débit sudoral et les modifications de l'état d'hydratation de 39 mineurs de fond de sexe masculin en Australie du nord travaillant en poste étendu et soumis à un niveau significatif de contrainte thermique (WBGT>28°C). La densité des urines a été déterminée avant, pendant et après le poste. Les conditions ambiantes ont été mesurées toutes les heures au cours du poste. On a mesuré la consommation de fluide au cours du travail et lors des pauses repas. Aucun signe de déshydratation n'a été observé chez les travailleurs bien informés. Le remplacement des fluides lors des pauses repas n'était pas significativement plus élevé que celui observé au cours du travail. La densité des urines s'est avérée être un bon indicateur de l'état d'hydratation, ainsi qu'un moyen pratique pour mieux sensibiliser les travailleurs et leur faire comprendre l'importance de ce facteur de risque.
Occupational and Environmental Medicine, fév. 2003, vol.60, n°2, p.90-96. Illus. 44 réf.

CIS 03-1872 Jones B., Brenkley D., Jozefowicz R.R., Whitaker J., Shotton J., Booth A.P.
Health and Safety Executive
Utilisation des auto-protecteurs dans des mines chaudes et humides
Use of self-rescuers in hot and humid mines [en anglais]
Le concept d'auto-sauvetage se fonde sur le principe que les mineurs de fond possèdent les ressources physiques et mentales nécessaires pour assurer leur propre sauvetage. On ne dispose toutefois pas de connaissances suffisantes sur les limites d'endurance individuelles liées au port prolongé d'appareils respiratoires utilisés dans l'industrie minière dans des conditions de stress physiologique élevé. Afin d'examiner ces aspects, un programme de recherches comprenant une étude bibliographique, un audit des conditions ambiantes, des recherches en laboratoire et des essais sur le port d'équipements respiratoires en chambre climatique a été mis sur pied. Ces travaux ont permis d'avoir une meilleure connaissance de la réponse physiologique lors du port d'équipements de protection respiratoire de secours en ambiance chaude et humide et donc d'émettre des recommandations pour la sélection et l'utilisation d'équipements d'auto-sauvetage adaptés aux conditions existantes dans les mines de fond au Royaume-Uni.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 2003. vi, 147p. Illus. Réf.bibl. Prix: GBP 30,00.
http://www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr180.pdf ((sections1-3)) [en anglais]
http://www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr180a.pdf ((sections4-6)) [en anglais]

CIS 03-1367 Dessureault P.C., Doucet M.
Evaluation des indices de contrainte thermique en mines profondes
Ce rapport présente un nouvel indice de contrainte thermique appelé "Air Cooling Power" (ACP), qui est comparé avec l'indice de sudation requise (ISO 7933) et l'indice WBGT en ambiance thermique chaude et humide pour les mines de fond. Les paramètres physiques pertinents ont été mesurés dans différentes situations types. Les niveaux d'exposition tolérés selon chaque indice ont été comparés avec les niveaux d'astreinte cardiaque enregistrés chez les travailleurs. Les trois indices montrent des limites d'exposition comparables; plusieurs enregistrements montrent toutefois des niveaux d'astreinte élevés. Les avantages et inconvénients des trois indices font l'objet de commentaires et des propositions sont faites pour la définition d'un indice ACP amélioré.
Institut de recherche en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal, Québec H3A 3C2, Canada, 2003. iv, 28p. Illus. 24 réf. Prix: CAD 5,35.
http://www.irsst.qc.ca/htmfr/pdf_txt/R-350.pdf [en français]

CIS 03-1355 Hidri A., Soltani C., Kahouach L.
Evaluation de l'ambiance thermique dans une entreprise du secteur de la construction métallique
L'objectif de la présente étude était d'évaluer l'ambiance thermique dans une entreprise tunisienne et de proposer des solutions afin d'améliorer les conditions de travail. L'étude a été conduite dans une entreprise de fabrication de tubes en aluminium, où les sources de chaleur sont les fours de recuit et de polymérisation. On a mesuré les paramètres d'ambiance thermique et estimé l'astreinte thermique pour les différents postes de travail de l'atelier. Les recommandations portent sur les aspects suivants: réduction des durées d'exposition; installation d'un point d'eau réfrigérée sur le lieu de travail; information des travailleurs sur les risques liés à la contrainte thermique et les moyens de prévention; réduction de la température moyenne de rayonnement par le remplacement d'un four à recuit à gaz par un four électrique; installation d'une climatisation; mécanisation des tâches de manutention.
SST - Santé et Sécurité au Travail, oct. 2003, n°27, p.8-13. 5 réf.

CIS 03-858 Wissler E.H.
Probabilité de survie en cas d'immersion accidentelle en eau froide
Probability of survival during accidental immersion in cold water [en anglais]
Cet article présente une approche théorique permettant d'évaluer la probabilité de survie lors d'une immersion accidentelle dans l'eau froide. Le modèle thermique humain est utilisé pour calculer la température basale lors de l'immersion en eau froide. Parallèlement, une fonction de la probabilité de survie est déterminée en résolvant une équation différentielle qui définit comment cette probabilité décroît avec le temps. L'équation de survie présuppose que la probabilité de survenue d'une issue mortelle augmente avec la baisse de la température basale de la victime. Les opinions généralement admises concernant les conséquences médicales de l'hypothermie, ainsi que les rapports de différents accidents fournissent des informations utiles permettant d'établir la "fonction de mortalité", qui augmente exponentiellement avec la baisse de la température basale. La fonction spécifique présentée dans cet article montre une corrélation entre le temps d'immersion pour une chance de survie de 10% et la température de l'eau, qui concorde très bien avec les observations empiriques basées sur les données de la Seconde Guerre mondiale.
Aviation, Space, and Environmental Medicine, janv. 2003, vol.74, n°1, p.47-55. Illus. 33 réf.

2002

CIS 04-195 Ando H., Noguchi R., Ishitake T.
Influence de la fréquence des vibrations main-bras sur la sudation de la paume
Frequency dependence of hand-arm vibration on palmar sweating response [en anglais]
Dans cette étude, on a examiné les effets de la fréquence des vibrations du système mains-bras sur la sudation de la paume. La sudation a été déterminée dans la paume de la main droite de six sujets de sexe masculin en bonne santé, avant et après exposition de la main gauche pendant trois minutes à différentes fréquences vibratoires. La situation de référence consistait à tenir un manche en l'absence de vibrations. On a déterminé le taux plasmatique de méthoxy-3 hydroxy-4 phénylglycol (MHPG) en tant qu'indicateur de l'état d'activation du système nerveux central, avant et immédiatement après chaque exposition aux vibrations. Toutes les conditions de vibration ont provoqué une réponse sous forme de sudation au niveau de la paume. Parmi les six conditions de vibration examinées, les fréquences de 125Hz et 63Hz ont provoqué une sudation importante par rapport à la fréquence de 315Hz et la situation de référence. Aucune des fréquences vibratoires n'a entraîné une augmentation significative du taux plasmatique de MHPG.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, oct. 2002, vol.28, n°5, p.324-327. Illus. 13 réf.

< précédent | 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ...19 | suivant >