ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Risques biologiques - 589 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Risques biologiques

2007

CIS 08-212 Moy L.
Une propagation sournoise
Spread cheat [en anglais]
Le Règlement du Royaume-Uni de 2002 sur le contrôle des substances nocives (COSHH, voir CIS 03-1023) couvre également les agents biologiques, qui comprennent les micro-organismes, les cultures de cellules ou les endoparasites humains susceptibles de provoquer des infections, des allergies, des intoxications ou de comporter un risque quelconque d'atteinte à la santé humaine. Les risques biologiques sont présents sur de nombreux lieux de travail, mais tout particulièrement dans les hôpitaux et dans le secteur des soins. Ils constituent une menace sérieuse pour la santé des travailleurs. Cet article résume la manière dont ces risques peuvent être réduits, en s'appuyant sur une évaluation des risques adaptée et suffisamment détaillée, couplée à des mesures efficaces de contrôle des infections.
Safety and Health Practitioner, août 2007, vol.25, n°8, p.47-50. Illus. 2 réf.
08-0212.pdf [en anglais]

CIS 08-216 Brun E.
Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail
Prévisions d'experts sur les risques biologiques émergents liés à la sécurité et à la santé au travail
Expert forecast on emerging biological risks related to occupational safety and health [en anglais]
Quelque 5000 travailleurs décèdent chaque année dans l'Union européenne des suites de maladies transmissibles. Dans le cadre de la Stratégie communautaire pour les années 2002-2006, l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail a mis sur pied un observatoire du risque ayant pour tâche d'anticiper les risques nouveaux et émergents. Ce rapport présente les conclusions des prévisions en matière de risques biologiques émergents en sécurité et santé au travail, qui se fondent sur des enquêtes effectuées auprès de 36 experts en utilisant la méthode Delphi. Les prévisions soulignent l'importance d'une prise en compte des risques biologiques à l'échelle mondiale et de manière coordonnée dans des disciplines telles que la prévention, la santé publique, la santé animale, la protection de l'environnement et la sécurité alimentaire. Ce rapport met également en évidence le fait que les connaissances en matière de risques biologiques sont encore assez lacunaires et qu'une appréciation correcte des risques biologiques s'avère difficile. De meilleures méthodes de détection des agents biologiques et de mesure de leur concentration doivent être développées afin d'améliorer l'évaluation de l'exposition.
Office des Publications officielles des Communautés européennes, 2, rue Mercier, L-2985 Luxembourg, 2007. 145p. Illus. 361 réf.
http://osha.europa.eu/publications/reports/7606488/risk_observatory_en.pdf [en anglais]
08-0216.pdf [en anglais]

CIS 08-211 Pérez Bermúdez B., Nieto Sánchez A.B.
Exposition biologique aux agents pathogènes véhiculés par le sang et travail temporaire
Exposición biológica a patógenos hemáticos y temporalidad laboral [en espagnol]
Les incidents impliquant un risque d'exposition aux agents pathogènes véhiculés par le sang, notamment les piqûres d'aiguille, sont fréquents dans le secteur des soins. Le but de cette étude était d'évaluer la fréquence de ces incidents chez le personnel soignant fixe et temporaire d'un hôpital universitaire espagnol. Tous les incidents déclarés survenus au cours d'une période de douze mois ont été examinés. Des analyses par régression logistique ont été réalisées en utilisant comme variables l'âge, le sexe, le niveau hiérarchique, le lieu où l'incident s'est produit, le siège de la lésion, l'agent causal, le poste de travail, la façon dont l'incident est survenu et le mois et le jour de survenue de l'incident. Les résultats indiquent un odds ratio de 1,96 pour de tels incidents chez les travailleurs temporaires. Aucun effet significatif n'a été observé pour les autres variables examinées.
Medicina y seguridad del trabajo, juin 2007, vol.LIII, n°207, p.13-19. Illus. 11 réf.
08-0211.pdf [en espagnol]

CIS 08-215 Lavoie J., Cloutier Y., Lara J., Marchand G.
Guide sur la protection respiratoire contre les bioaérosols - Recommandations sur le choix et l'utilisation
Guide on respiratory protection against bioaerosols: Recommendations on its selection and use [en anglais]
Ce guide s'adresse entre autres aux travailleurs des centres de tri des ordures ménagères, des stations d'épuration des eaux usées, des entreprises agricoles, de l'industrie de transformation des aliments et des boissons ainsi que des centres hospitaliers. Il décrit les appareils de protection respiratoire et les mécanismes de filtration et contient des informations sur leur ajustement, leur étanchéité et leur entretien. Il présente également des renseignements concernant la protection respiratoire requise pour des bioaérosols de nature infectieuse et non infectieuse.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505, boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2007. v, 30p. Illus. 53 réf. Prix: CAD 7,42. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
08-0215.pdf [en anglais]
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/RG-501.pdf [en anglais]

CIS 08-210 Price L.B., Roess A., Graham J.P., Baqar S., Vailes R., Sheikh K.A., Silbergeld E.
Symptômes neurologiques et anticorps neuropathologiques chez les travailleurs d'élevages de volaille exposés à Campylobacter jejuni
Neurologic symptoms and neuropathologic antibodies in poultry workers exposed to Campylobacter jejuni [en anglais]
Le but de cette étude cas-témoin était d'examiner les associations entre l'exposition professionnelle aux volailles vivantes et l'exposition à Campylobacter jejuni, aux symptômes neurologiques associés à Campylobacter et aux anticorps neuropathologiques. Elle a porté sur 20 travailleurs d'élevages de volaille et 40 témoins recrutés au sein de la communauté. L'exposition à Campylobacters a été évaluée sur des cultures des selles et par une recherche d'anticorps sériques; les symptômes neurologiques ont été évalués au moyen d'un questionnaire et les anticorps neuropathologiques ont été mesurés par les concentrations sériques d'anticorps anti-glycolipidiques. Les titres d'IgG anti-Campylobacter étaient significativement plus élevés chez les travailleurs des élevages de volaille que chez les témoins, et les sujets exposés étaient également beaucoup plus susceptibles de déclarer des symptômes neurologiques multiples associés à Campylobacter.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, juil. 2007, vol.49, n°7, p.748-755. Illus. 35 réf.
08-0210.pdf [en anglais]

CIS 08-208 Chen G.X., Jenkins L.
Expositions potentielles aux agents pathogènes véhiculés par le sang par secteur et par profession aux Etats-Unis - Partie I: étude basée sur la surveillance dans les services d'urgence
Potential work-related bloodborne pathogen exposures by industry and occupation in the United States - Part I: An emergency department-based surveillance study [en anglais]
Le but de cette étude était d'analyser l'ampleur des expositions aux pathogènes véhiculés par le sang (PVS) aux Etats-Unis, ainsi que leur distribution par secteur d'activité et par profession. Les données concernaient la période de 1998 à 2000 et provenaient du Système national américain électronique de surveillance des lésions (NEISS), un échantillon stratifié probabiliste des services d'urgence des hôpitaux américains. On estime ainsi à 78.100 le nombre d'expositions potentielles aux PVS traitées dans les services d'urgence des hôpitaux chaque année. Bien que 75% de l'ensemble de ces expositions concernent les hôpitaux, un nombre important d'expositions surviennent également dans 11 autres secteurs d'activité. Les infirmières diplômées représentent 36% de l'ensemble des expositions, mais le nombre de cas était également élevé dans 13 autres professions. Les hôpitaux présentaient le taux d'exposition le plus élevé, soit 11,3 pour mille salariés en équivalent temps plein; suivis des maisons de soins (2,8) et des maisons de retraite sans services de soins (1,9). S'agissant des professions, le taux d'exposition de plus élevé de 15,3 pour mille salariés en équivalent temps était observé chez les infirmières diplômées; venaient ensuite les laborantins de laboratoires d'analyses médicales (13,9) et les médecins (7,1).
American Journal of Industrial Medicine, mars 2007, vol.50, n°3, p.183-190. 31 réf.
08-0208.pdf [en anglais]

CIS 08-167 Korpi A., Lappalainen S., Kaliste E., Kalliokoski P., Reijula K., Pasanen A.L.
Méthode polyvalente permettant d'évaluer les risques liés aux allergènes d'animaux de laboratoire dans deux installations
A multi-faceted approach to risk assessment of laboratory animal allergens at two facilities [en anglais]
Cet article présente une méthode polyvalente permettant d'évaluer les risques liés aux allergènes d'animaux de laboratoire (AAL), qui a été appliquée dans deux animaleries de laboratoire en Finlande. La méthode comprend des questionnaires destinés à la direction ainsi qu'aux salariés, une visite des locaux à des fins d'évaluation des risques, des dosages sur les lieux de travail et l'élaboration d'une liste des mesures recommandées afin de réduire l'exposition aux allergènes. La prévalence des symptômes allergiques dus à des facteurs professionnels était de 17%. Les recommandations comprenaient des modifications à apporter au système de ventilation, des changements dans les méthodes de travail, la diminution des expositions évitables, le port plus généralisé d'équipements de protection individuelle et une information plus large sur les risques liés aux AAL.
American Journal of Industrial Medicine, févr. 2007, vol.50, n°2, p.127-135. 30 réf.
08-0167.pdf [en anglais]

CIS 08-214 Brun E., Van Herpe S., Laamanen I., Klug K., Linsel G., Schöneich R., Flaspöler E., Reinert D., Galwas M., Mirón Hernández M.A., García-Matarredona Cepeda D.
Prévision d'experts sur les risques biologiques émergents liés à la sécurité et à la santé au travail
Expert forecast on emerging biological risks related to occupational safety and health [en anglais]
Quelque 320.000 travailleurs dans le monde meurent chaque années de maladies transmissibles, dont environ 5000 dans l'Union européenne. Au cours de la décennie écoulée, la couverture médiatique des risques biologiques, tels que la maladie du charbon liée au bioterrorisme (anthrax), le Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et la grippe aviaire, a suscité une prise de conscience de ces risques au sein du public. Les agents biologiques sont toutefois omniprésents et, à de nombreux postes de travail, les travailleurs sont exposés à des risques biologiques particulièrement graves. La stratégie communautaire pour les années 2002-2006 a fait appel à l'Agence pour constituer un observatoire des risques afin d'anticiper des risques nouveaux ou émergents. Ce rapport présente les conclusions des prévisions concernant les risques biologiques émergents sur le lieu de travail.
Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, Gran Vía 33, 48009 Bilbao, Espagne, 2007. 145p. Illus. 361 réf. Prix: EUR 15,00. Version téléchargeable gratuite.
08-0214.pdf [en anglais]
http://osha.europa.eu/publications/reports/7606488/risk_observatory_en.pdf/at_download/file [en anglais]

CIS 07-1475 Albrecht A., Kiel K., Kolk A.
Stratégies et méthodes de détermination des agents biologiques en suspension dans l'air dans les environnements de travail en Allemagne
Strategies and methods for investigation of airborne biological agents from work environments in Germany [en anglais]
En 2004 et 2005, un projet européen visant à aider les institutions de prévention polonaises à mettre en œuvre la directive 2000/54/CE portant sur la protection des travailleurs contre les risques liés à l'exposition à des agents biologiques au travail (CIS 03-1046) a été réalisé. Il consistait à informer et à former des personnes responsables du prélèvement d'échantillons, de l'analyse des agents biologiques et de l'évaluation des résultats des mesures effectuées dans les atmosphères de travail. Cet article décrit les activités menées au cours de ce projet, ainsi que les normes applicables pour la détermination des bioaérosols couramment utilisées en Allemagne dans le cadre des directives européennes.
International Journal of Occupational Safety and Ergonomics, 2007, vol.13, n°2, p.201-213. 28 réf.
07-1475.pdf [en anglais]

CIS 07-1481 Lavoie J., Cloutier Y., Lara J., Marchand G.
Guide sur la protection respiratoire contre les bioaérosols - Recommandations sur le choix et l'utilisation
Ce guide s'adresse entre autres aux travailleurs des centres de tri des ordures ménagères, des stations d'épuration des eaux usées, des exploitations agricoles, de l'industrie de l'alimentation et des boissons ainsi que des centres hospitaliers. Il offre une description des appareils de protection respiratoire et de leurs mécanismes de filtration, ainsi que des informations sur leur ajustement, leur étanchéité et leur entretien. Il présente également des renseignements concernant la protection respiratoire requise pour des bioaérosols de type infectieux et non infectieux.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail du Québec (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal H3A 3C2, Québec, Canada, 2007. v, 30p. Illus. 53 réf. Prix: CAD 7,42. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/RG-497.pdf [en français]
07-1481.pdf [en français]

CIS 07-1209 Gołofit-Szymczak M., Zapór L.
Risques biologiques dans les stations municipales de traitement des eaux usées
Zagrożenia biologiczne w oczyszczalniach ścieków komunalnych [en polonais]
Les travailleurs des stations de traitement des eaux usées sont exposés à plusieurs types de virus, bactéries, champignons et parasites. Les contaminations biologiques peuvent être responsables d'une variété d'effets nocifs sur la santé, notamment des allergies, des cas d'hypersensibilité, des problèmes respiratoires et des maladies infectueuses. Des mesures de prévention sont proposées.
Bezpieczeństwo pracy, 2007, nº3, p.26-28. Illus. 11 réf.
07-1209.pdf [en polonais]

CIS 07-1215 Les agents biologiques et la santé au travail
Biologische agentia en gezondheid op het werk [en néerlandais]
Ce guide destiné aux employeurs commente l'arrêté royal belge du 4 août 1996 relatif à la protection des travailleurs contre les risques liés à l'exposition aux agents biologiques au travail (voir CIS 00-1532) et explique comment l'appliquer au niveau de l'entreprise. Au sommaire: définitions et champ d'application; effets des agents biologiques sur la santé; évaluation du risque; documents à établir par l'employeur; prévention et confinement du risque; surveillance de la santé; vaccinations; rôles des différents acteurs de la prévention des risques et de la surveillance de la santé.
Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale, rue Ernest Blerot I, 1070 Bruxelles, Belgique, 2007. 36p. Illus. 11 réf.
http://www.werk.belgie.be/WorkArea/showcontent.aspx?id=3854 [en néerlandais]
07-1215nl.pdf [en néerlandais]
07-1215fr.pdf [en français]
http://www.emploi.belgique.be/WorkArea/showcontent.aspx?id=3854 [en français]

CIS 07-1208 Rammeh H., Ben Mansour H., Hidri A., Nouaigui H.
Les légionelles: quelle ampleur et quelle prévention?
Au sommaire de ce dossier sur la légionellose: bactérie responsable; réservoirs de germes; contamination par inhalation d'aérosols; facteurs individuels favorisant le risque; expositions à risque; données épidémiologiques; manifestations cliniques (fièvre de Pontiac, légionellose); diagnostic; traitement; facteurs de risque (caissons d'humidification, tours de refroidissement); prévention (conception des équipements, protection individuelle); enquête environnementale (prélèvement et analyse).
SST - Santé et Sécurité au Travail, janv. 2007, n°40, p.2-10. Illus. 8 réf.
07-1208.pdf [en français]

CIS 07-673 Valeurs limites d'exposition aux postes de travail 2007 [Suisse]
Grenzwerte am Arbeitsplatz 2007 [en allemand]
Liste suisse des valeurs limites d'exposition aux postes de travail pour 2007. Au sommaire: définition des valeurs limites de concentration des substances dangereuses pour la santé; liste des valeurs limites d'exposition (VME/VLE et exposition de courte durée); substances cancérogènes et autres expositions nocives (nitrosamines cancérogènes, benzo(a)pyrène et hydrocarbures aromatiques polycycliques, tabagisme passif au poste de travail, amiante, substances mutagènes, substances toxiques pour la reproduction, fibres minérales artificielles, peroxydes organiques, substances, poussières et gaz inertes); définition de la valeur biologique tolérable (VBT); surveillance biologique des substances nocives; liste des VBT; VBT pour les substances cancérogènes; valeurs admissibles pour les agents physiques aux postes de travail (rayonnements ionisants, rayonnements non ionisants, bruit et vibrations, air comprimé, rayonnement infrarouge). Remplace CIS 05-409.
Suva, Caisse nationale suisse d'assurance en cas d'accidents, Case postale 6002 Lucerne, Suisse, 2007. 148p. Illus.
07-0673de.pdf [en allemand]
https://wwwsapp1.suva.ch/sap/public/bc/its/mimes/zwaswo/99/pdf/01903_f.pdf [en français]
https://wwwsapp1.suva.ch/sap/public/bc/its/mimes/zwaswo/99/pdf/01903_d.pdf [en allemand]
07-0673fr.pdf [en français]

2006

CIS 11-0235 Kim K.Y., Ko H.J., Kim H.T., Kim C.N.
Effet de la pulvérisation d'additifs biologiques sur la diminution des poussières et des bioaérosols dans une porcherie confinée
Effect of spraying biological additives for reduction of dust and bioaerosol in a confinement swine house [en anglais]
Expérience visant à comparer l'efficacité de la pulvérisation de différentes solutions sur la diminution de l'empoussièrement et de la concentration des bioaérosols dans l'air d'une porcherie confinée en Corée.
AAEM - Annals of Agricultural and Environmental Medicine, 2006, vol.13, n°1, p.133-138. Illus. 31 réf.
Effect_of_spraying.pdf [en anglais]

CIS 08-217 Abiteboul D.
Risques infectieux professionnels pour le personnel de santé
Si les accidents exposant au sang ont été beaucoup étudiés et ont été à l'origine des précautions dites universelles, base de la prévention des risques infectieux professionnels chez les personnels de santé, d'autres modes de contamination existent. Les agents pathogènes potentiellement responsables sont nombreux, mais les données épidémiologiques manquent pour quantifier le risque. Ils sont souvent aussi responsables d'infections nosocomiales. La protection du personnel et celle du malade sont donc étroitement liées, justifiant l'application de précautions standards systématiques auxquelles s'ajoutent, si nécessaire, des mesures spécifiques aux différents modes de transmission (par aérosol, par gouttelettes ou par contact). A ces mesures techniques doit s'associer une prévention médicale adaptée (vaccinations, prise en charge après exposition, surveillance médicale).
Encyclopédie médico-chirurgicale, Toxicologie-Pathologie professionnelle, 3e trimestre 2006, n°152, 13p. Illus. 88 réf.
08-0217.pdf [en français]

CIS 08-139 Burrow J.G., McLarnon N.A.
Le monde du travail: gestion, basée sur des preuves, du risque lié aux poussières d'ongles chez les pédicures et les podologues
World at work: Evidence based risk management of nail dust in chiropodists and podiatrists [en anglais]
Cet article de synthèse traite des risques liés à l'exposition professionnelle des pédicures lors du limage ou du percement des ongles. Les dimensions des particules de poussières sont de l'ordre du micron, ce qui rend possible une déposition dans les alvéoles et les bronchioles. Il existe également un risque d'exposition aux aérosols de sang et de fluides corporels, et de transmission du VIH et de l'hépatite B. Les expositions peuvent être contrôlées par une aspiration localisée, l'entretien des perceuses, une meilleure technique de percement et le port d'équipements de protection individuelle (protection des yeux, masque).
Occupational and Environmental Medicine, oct. 2006, vol.63, n°10, p.713-716. Illus. 43 réf.
08-0139.pdf [en anglais]

CIS 07-1206 Rylander R., Carvalheiro M.F.
Inflammation des voies respiratoires chez les travailleurs d'élevages de volaille
Airways inflammation among workers in poultry houses [en anglais]
Cette étude a été réalisée pour évaluer l'utilité des mesures de la réactivité des voies respiratoires pour diagnostiquer une inflammation des voies respiratoires, ainsi que pour établir un lien avec l'exposition professionnelle chez les travailleurs d'élevages de volaille. On a étudié un groupe de 42 travailleurs d'un élevage avicole, non fumeurs, ainsi qu'un groupe de 40 témoins, également non fumeurs, non exposés aux poussières organiques. La présence de symptômes a été évaluée au moyen d'un questionnaire standard pour l'exposition aux poussières organiques. La réactivité des voies respiratoires a été mesurée au moyen du test de provocation à la méthacholine. On a mesuré les concentrations ambiantes d'endotoxines et de β-(1-3)-D-glucane. Les taux étaient supérieurs à ceux connus pour provoquer des effets sur les voies respiratoires. Par rapport aux témoins, la réaction des voies respiratoires et la prévalence de pneumonie toxique, d'inflammation des voies respiratoires et de bronchite chronique étaient significativement plus élevées chez les travailleurs exposés. Les taux d'endotoxine dans les élevages avicoles dépassent ceux proposés dans des études antérieures en tant que valeur limite pour éviter l'inflammation des voies respiratoires.
International Archives of Occupational and Environmental Health, juin 2006, vol.79, n°6, p.487-490. 26 réf.
07-1206.pdf [en anglais]

CIS 07-1205 Müller T., Jörres R.A., Scharrer E.M., Hessel H., Nowak D., Radon K.
Neutrophilie sanguine aiguë provoquée par une exposition de courte durée aux poussières de compost chez des individus en bonne santé sans exposition antérieure
Acute blood neutrophilia induced by short-term compost dust exposure in previously unexposed healthy individuals [en anglais]
Le but de cette étude était d'examiner si une exposition unique dans une installation de compostage pouvait donner lieu à des effets systémiques chez des sujets volontaires n'ayant pas été exposés auparavant aux poussières organiques de ce type d'installation. Dix-sept sujets âgés de 20 à 35 ans ont été exposés 2h (jour d'exposition) en pratiquant un effort physique modéré; 12 de ces sujets ont également participé à une expérience témoin (jour témoin), sans exposition. On a pratiqué une spirométrie avant et immédiatement après l'exposition. Un comptage des globules blancs a été effectué et l'on a déterminé les taux de facteur de nécrose tumorale α, d'interleukine-1β et d'interleukine-6 dans le sang périphérique avant et 3h après l'exposition. Sur des sujets jeunes et en bonne santé, on observe que l'exposition de courte durée aux poussières organiques provenant d'installations de compostage a des effets opposés sur le nombre de neutrophiles et d'éosinophiles sanguins. Ces effets, bien que légers, suggèrent que, même un travail physique modéré de durée limitée, peut entraîner des dépôts de matière bioactive dans le poumon en quantité suffisante pour provoquer des altérations systémiques aiguës.
International Archives of Occupational and Environmental Health, juin 2006, vol.79, n°6, p.477-482. 36 réf.
07-1205.pdf [en anglais]

CIS 07-1207 Muñoz Donzel N., Megias Guijo M., Moreno Toval E.
Accidents du travail consécutifs à une exposition à la bactérie Legionella pneumophila
Accidentes de trabajo derivados de la exposición a la bacteria Legionella pneumophila [en espagnol]
La légionellose est une maladie que l'on peut contracter en milieu de travail et qui comporte deux formes cliniques, la fièvre de Pontiac et la maladie des légionnaires. Cet article présente une analyse de deux jugements rendus par les tribunaux espagnols dans des cas d'exposition professionnelle accidentelle à la Legionella pneumophila dont l'issue a été fatale.
Seguridad y Salud en el Trabajo, déc. 2006, n°40, p.24-28. Illus. 7réf.
07-1207.pdf [en espagnol]

CIS 07-957 Ferreira M.
Les vaccinations en milieu de travail
En France, la prévention des risques biologiques en milieu de travail est exigée par le code du travail. En fonction des risques identifiés, les mesures de prévention peuvent comprendre des mesures de protection individuelle et collective (mesures d'hygiène, mesures techniques, port d'équipements de protection individuelle), ainsi que la vaccination. Cet article résume les dispositions françaises en matière de vaccination en milieu de travail. Les vaccinations contre l'hépatite B, le tétanos, la grippe et la poliomyélite sont obligatoires pour les personnes travaillant dans le secteur des soins, alors qu'une immunisation contre la typhoïde est exigée pour les personnes travaillant en laboratoire d'analyse médicale.
Travail et sécurité, déc. 2006, n°668, p.47-49. Illus. 2 réf.
07-0957.pdf [en français]
http://www.travail-et-securite.fr/archivests/archivests.nsf/(alldocparref)/TS668page47_1/$file/TS668page47.pdf?openelement [en français]

CIS 07-956 Guignon N., Sandret N.
Les expositions aux agents biologiques dans le milieu de travail
Cet article présente et analyse les résultats de l'enquête SUMER (Surveillance médicale des risques professionnels) 2002-2003 en France sur les expositions aux agents biologiques en milieu de travail. Quinze pourcent des salariés français, soit 2,6 millions de personnes, exercent des activités professionnelles pouvant les exposer à des agents biologiques. Seuls certains de ces agents sont pathogènes ou peuvent le devenir dans des circonstances particulières. Cinquante-quatre pourcent des salariés exposés le sont du fait d'un contact avec des agents biologiques d'origine humaine, 8% parce qu'ils sont en contact avec des animaux et 23% parce qu'ils travaillent dans des activités telles que l'assainissement ou la manipulation de déchets ou de produits alimentaires. Plus de la moitié des salariés potentiellement exposés appartiennent au secteur des services de santé, dans lequel 66% des salariés sont exposés. D'autres résultats sont commentés.
Documents pour le médecin du travail, déc. 2006, n°108, p.485-493.
07-0956.pdf [en français]
http://www.dmt-prevention.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/TF%20155/$File/TF155.pdf [en français]

CIS 07-959 Les risques biologiques au travail
Beaucoup d'entreprises sont concernées par les risques biologiques. Le concept de "chaîne de transmission" est un fil rouge qui aide à l'évaluation de ces risques. La prévention consiste à rompre au moins un des maillons de cette chaîne. Ce concept est présenté sous forme d'images. Ces informations sont aussi présentées dans le film d'animation éponyme de l'INRS.
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, mai 2006. 6p. Illus. Prix: EUR 1,50. Version téléchargeable gratuite.
07-0959.pdf [en français]
http://www.inrs.fr/INRS-PUB/inrs01.nsf/inrs01_catalog_view_view/78080B3B8C0DFBA8C12571B20023D520/$FILE/ed988.pdf [en français]

CIS 07-719 Lane S.R., Sewell R.D.E.
Détermination corrélative de quatre contaminants biologiques du coton égrainé et leurs incidences sur la santé au travail
Correlative measurement of four biological contaminants on cotton lint, and their implications for occupational health [en anglais]
Quatre contaminants biologiques des fibres de coton (bactéries gram-négatives, endotoxines, cellules fongiques et β-(1-3)-D-glucane) ont été déterminés dans 13 échantillons de fibres de coton égrainé de différentes provenances internationales. Des corrélations positives ont été observées pour tous les contaminants; toutefois, elles étaient significatives uniquement entre les cellules fongiques et le glucane, ainsi qu'entre les endotoxines et le glucane. Ces résultats ont des incidences importantes sur le risque d'atteinte à la santé que présente l'environnement de transformation du coton, l'inhalation simultanée de ces agents pouvant provoquer ou aggraver l'inflammation des poumons.
International Journal of Occupational and Environmental Health, avr.-juin 2006, vol.12, n°2, p.120-125. Illus. 37 réf.
07-0719.pdf [en anglais]

CIS 07-722 Risque biologique accidentel chez les travailleurs d'une région sanitaire
Riesgo biológico accidental entre trabajadores de un área sanitaria [en espagnol]
Cet article présente les résultats d'une enquête sur l'incidence des accidents biologiques menée entre 1999 et 2003 dans la région sanitaire de Puertollano, Espagne. Elle porte sur 742 travailleurs (533 femmes et 209 hommes). 188 cas d'exposition accidentelle à des agents biologiques ont été notifiés pendant la période considérée, soit un taux de 5,1 cas pour 100 travailleurs. L'exposition accidentelle était la plus fréquente chez le personnel infirmier. Les résultats font l'objet de commentaires.
Salud, Trabajo y Ambiente, 3e trimestre 2006, vol.13, n°49, p.13-16. Illus.
07-0722.pdf [en espagnol]

CIS 07-316 Rosenberg N.
Affections respiratoires professionnelles non infectieuses dues aux agents biologiques - Secteurs agricole et agroalimentaire
Les secteurs agricole et agroalimentaire sont les premiers concernés par le risque d'affections respiratoires liées à des agents biologiques. De nombreuses tâches exposent à des moisissures, des levures et des bactéries, car le travail se fait au contact de la terre, de végétaux, de substances d'origine animale, de la nourriture ou de poussières organiques. Les pathologies rencontrées sont la pneumopathie d'hypersensibilité, le syndrome toxique des poussières organiques, l'asthme et les syndromes asthmatiformes, les symptômes de bronchite chronique et la bronchite chronique obstructive. Cet article de synthèse fait le point sur la prévention médicale, la prévention technique et la réparation.
Documents pour le médecin du travail, 2e trimestre 2006, n°106, p.225-238. Illus. 77 réf.
07-0316.pdf [en français]
http://www.dmt-prevention.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/TR%2037/$File/TR37.pdf [en français]

CIS 07-462 Smith D.R., Wei N., Zhang Y.J., Wang R.S.
Blessures par piqûres d'aiguille ou objets tranchants au sein d'un échantillon transversal de médecins chinois
Needlestick and sharps injuries among a cross-section of physicians in mainland China [en anglais]
Cette étude examine la prévalence, la distribution et les facteurs de risque de blessures par piqûres d'aiguille ou objets tranchants dans un échantillon transversal de médecins chinois. Les données ont été recueillies au moyen d'un questionnaire anonyme auto-administré distribué à l'ensemble des 361 médecins d'un hôpital universitaire. Le taux de réponse était de 79%, dont 64% avaient été victimes d'un tel incident au cours des 12 mois écoulés, la moitié de ces cas ayant impliqué un équipement contaminé. Une corrélation statistiquement significative a été mise en évidence entre les blessures par piqûres d'aiguille ou objets tranchants et le fait de travailler dans le service de soins intensifs (odds ratio ajusté de 5,3). Les mesures de prévention devraient tenir compte des croyances culturelles particulières des Chinois et de leurs effets sur les comportements en matière de sécurité et de santé au travail.
American Journal of Industrial Medicine, mars 2006, vol.49, n°3, p.169-174. Illus. 14 réf.
07-0462.pdf [en anglais]

CIS 06-1021
Bureau des activités pour les travailleurs
L'organisme au travail
Jismuka aṯnā'a al-(amal [en arabe]
Traduction en arabe du manuel référencé sous CIS 97-424. Ce manuel à vocation pédagogique dresse un inventaire des risques chimiques, physiques, biologiques et psychologiques sur le lieu de travail et de leurs répercussions sur l'organisme. De plus, les risques dus à la non-application des principes ergonomiques sont également couverts. Principaux sujets traités: voies de pénétration (inhalation, absorption, ingestion); effets des substances toxiques (locaux, systémiques, aigus et chroniques); rôle du délégué à l'hygiène et à la sécurité. En annexe: exercices sur divers risques courants et mesures palliatives.
Ministry of Health, Damas, République arabe syrienne, 2006. v, 29p. Illus.
06-1021.pdf [en arabe]

2005

CIS 07-1214 Zielińska-Jankiewicz K., Kozajda A., Szadkowska-Stańczyk I.
Protection des travailleurs hospitaliers contre les risques d'exposition aux agents biologiques
Ochrona pracowników szpitali przed ryzykiem związanym z ekspozycją na czynniki biologiczne [en polonais]
Une enquête par questionnaire a été menée dans 47 hôpitaux afin d'éviter les risques d'exposition contre les agents biologiques. Parmi les recommandations de la directive 2000/54/CE (voir CIS 03-1046), les suivantes étaient les plus souvent appliquées dans les hôpitaux étudiés: mesures de protection collective et individuelle, installations d'hygiène et sanitaires; cantines séparées; enregistrement des accidents impliquant la manipulation des agents biologiques. Manquements les plus souvent observées: évaluation des risques; marquage approprié des locaux avec possibilité de contamination; application d'un programme de vaccination contre l'hépatite B.
Medycyna pracy, 2005, vol.56, n°5, p.367-373. 24 réf.
07-1214.pdf [en polonais]

CIS 07-1210 Yassi A., Moore D., FitzGerald J.M., Bigelow P., Hon C.Y., Bryce E.
Lacunes en matière de recherche sur la protection des travailleurs des services de santé contre le SRAS et d'autres agents pathogènes respiratoires: une approche pluridisciplinaire, multipartenaire basée sur des preuves
Research gaps in protecting healthcare workers from SARS and other respiratory pathogens: An interdisciplinary, multi-stakeholder, evidence-based approach [en anglais]
Le but de cette étude bibliographique était d'identifier des axes de recherche en matière de protection des travailleurs des services de santé contre le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et d'autres agents pathogènes respiratoires. Parmi les facteurs examinés figuraient les bases scientifiques des aérosols infectieux et l'efficacité des dispositifs de protection faciaux, de même que les facteurs organisationnels, environnementaux et individuels influençant le succès de la lutte contre les infections et des programmes de santé au travail. Des groupes focaux ont par ailleurs été animés avec les travailleurs des services de santé à Toronto, Canada. Les lacunes critiques dans les connaissances ont pu être mises en évidence et classées par priorité. La première priorité a été accordée aux facteurs organisationnels permettant de créer un climat sécuritaire. D'autres priorités concernaient les mesures pratiques pour contrôler les bioaérosols à la source.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, janv. 2005, vol.47, n°1, p.41-50. Illus. 57 réf.
07-1210.pdf [en anglais]

CIS 07-723 Mitchell C.S., Gershon R.R.M., Lears M.K., Vlahov D., Felknor S., Lubelczyk R.A., Sherman M.F., Comstock G.W.
Risque de tuberculose chez les chez les travailleurs des services de santé des établissements pénitentiaires
Risk of tuberculosis in correctional healthcare workers [en anglais]
Cette étude avait pour but de définir la prévalence, l'incidence et les facteurs de risque d'infection par la tuberculose chez les travailleurs des services de santé des établissements pénitentiaires. Elle a été réalisée sous forme de questionnaire auto-administré et d'une interview clinique; un test cutané à la tuberculine a également été effectué. La prévalence globale de l'infection par la tuberculose (réactivité au test à la tuberculine), le taux de réactivité et l'incidence annuelle étaient respectivement de 17,7%, de 2,2% et de 1,3%. Après correction pour la vaccination par le bacille de Calmette-Guérin, seul le continent ou le pays de naissance était encore significativement associé à la prévalence d'infection par la tuberculose. Bien que la prévalence de la réactivité à la tuberculine soit élevée au sein de cette population, les facteurs de risque étaient avant tout démographiques plutôt que professionnels. Toutefois, il y a lieu de rester vigilant afin de contrôler l'exposition professionnelle à cet agent ainsi qu'à d'autres agents pathogènes respirables, étant donné le risque d'épidémie de tuberculose, ainsi que d'autres agents pathogènes connus et émergents véhiculés par l'air.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, juin 2005, vol.47, n°6, p.580-586. 33 réf.
07-0723.pdf [en anglais]

CIS 06-1163 Réglementation SST - Directives Partie 5: substances chimiques et biologiques
OSH regulation - Guidelines Part 5: Chemical and biological substances [en anglais]
Le Règlement sur la sécurité et la santé au travail (SST) contient des dispositions qui doivent être respectées à tous les postes de travail pour lesquels la responsabilité en matière d'inspection incombe au service de réparation des accidents du travail et des maladies professionnelles de la Colombie britannique. De nombreuses sections du Règlement font en outre l'objet de directives et de politiques. Les présentes directives s'appliquent plus particulièrement aux substances chimiques et biologiques. Au sommaire: systèmes d'information concernant les matières dangereuses sur le lieu de travail; emballage et stockage; substances inflammables et combustibles; contrôle de l'exposition; ventilation; moteurs à combustion interne; déchets et émissions dangereuses; hygiène personnelle; douches de secours; procédures d'urgence.
Worksafe BC (Workers' Compensation Board of British Columbia), Canada (http://www.worksafebc.com), 2005. Document sur Internet (format html).
http://www2.worksafebc.com/Publications/OHSRegulation/GuidelinePart5.asp [en anglais]
06-1163.pdf [en anglais]

CIS 06-850 Guez-Chailloux M., Puymeral P., Le Bâcle C.
La thanatopraxie: état des pratiques et risques professionnels
La France compte environ 1000 thanatopracteurs (embaumeurs), qui effectuent 200.000 soins de conservation par an. Les expositions professionnelles varient en fonction de l'état du corps ainsi que des lieux dans lesquels les soins sont effectués, ce qui rend difficile toute évaluation des risques. Au sommaire de ce dossier médico-technique sur le métier de thanatopracteur: historique et place actuelle de l'activité; gestes professionnels et conditions de travail; risques professionnels (biologiques, chimiques, organisationnels et psychosociaux); prévention (formation, ventilation, protection cutanée et respiratoire, bonnes pratiques).
Documents pour le médecin du travail, 3e trimestre 2005, n°104, p.449-469. 57 réf.
06-0850.pdf [en français]
http://www.dmt-prevention.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/TC%20105/$File/TC105.pdf [en français]

CIS 06-599 Smith D.R., Leggat P.A., Takahashi K.
Incidents d'exposition par voie percutanée chez le personnel hospitalier en Australie
Percutaneous exposure incidents among Australian hospital staff [en anglais]
L'ensemble des incidents d'exposition par voie percutanée (EVP) survenus chez le personnel d'un grand hôpital australien entre 2001 et 2003 a été analysé. Ont été recensés 373 incidents d'EVP, dont 38,9% étaient des blessures par piqûre d'aiguille, 32,7% des expositions cutanées et 28,4% des blessures provoquées par des objets tranchants. Le personnel infirmier était le plus touché avec 63,5% des cas, suivi des médecins (18,8%) et des autres catégories de personnel (17,7%). Les principaux incidents d'EVP étaient les piqûres d'aiguille chez le personnel infirmier (44,7%) et les blessures provoquées par les objets tranchants chez les médecins (44,3%). Cette enquête révèle que, d'une manière générale, les EVP représentent un fardeau considérable pour les travailleurs des services de santé en Australie.
International Journal of Occupational Safety and Ergonomics, 2005, vol.11, n°3, p.323-330. Illus. 20 réf.
06-0599.pdf [en anglais]

CIS 06-445 Smit L.A.M., Spaan S., Heederik D.
Exposition aux endotoxines et symptômes chez les travailleurs d'usines d'épuration des eaux usées
Endotoxin exposure and symptoms in wastewater treatment workers [en anglais]
Les travailleurs des usines d'épuration des eaux usées peuvent être exposés à des agents chimiques et biologiques induisant des maladies professionnelles. Le but de cette étude était d'examiner les symptômes liés au travail chez ces sujets, en analysant les données recueillies par voie de questionnaire auprès de 468 travailleurs de 67 usines d'épuration. On a par ailleurs déterminé, sur un échantillon de cette population, l'exposition personnelle aux endotoxines sur huit heures au cours de trois périodes différentes. L'exposition aux endotoxines variait entre 0,6 et 2093 unités d'endotoxine (UE)/m3, la moyenne géométrique étant faible (27UE/m3). L'analyse des facteurs a permis de mettre en évidence trois groupes de symptômes associés: symptômes cutanés et des voies respiratoires inférieures, symptômes grippaux et systémiques, et symptômes des voies aériennes. Les symptômes paraissaient plus répandus chez les travailleurs exposés à des niveaux d'endotoxines supérieurs à 50UE/m3. Une relation dose-réponse significative était observée pour les symptômes cutanés et des voies respiratoires inférieures ainsi que pour les symptômes grippaux et systémiques.
American Journal of Industrial Medicine, juil. 2005, vol.48, n°1, p.30-39. 38 réf.
06-0445.pdf [en anglais]

CIS 06-419 First M.W., Weker R.A., Yasui S., Nardell E.A.
Mesure de l'exposition humaine aux ultraviolets germicides appliqués dans les parties supérieures des locaux
Monitoring human exposures to upper-room germicidal ultraviolet irradiation [en anglais]
Le but de l'irradiation par rayonnement ultraviolet germicide est de supprimer la transmission d'infections véhiculées par l'air en projetant un rayonnement ultraviolet de forte intensité dans tout le volume des locaux situé à une hauteur supérieure à 2m, tout en minimisant le rayonnement non désiré au-dessous de ce niveau, afin d'éviter une irritation des yeux et de la peau. Les échanges d'air entre la partie inférieure et supérieure d'un local permettent d'assurer la désinfection de tout l'espace occupé. Cette étude avait pour objectif de confirmer que l'exposition des yeux et de la peau se situait largement au-dessous des valeurs recommandées. On a fait porter aux participants un petit photomètre enregistrant la dose totale de rayonnement ultraviolet reçue au cours de leurs activités normales; puis on a comparé cette valeur avec une dose hypothétique calculée à partir de la valeur maximale du rayonnement mesuré au niveau de l'œil. Les résultats montrent que les doses observées se situaient entre en tiers et un centième de la valeur maximale d'irradiation oculaire.
Journal of Occupational and Environmental Hygiene, mai 2005, vol.2, n°5, p.285-292. Illus. 7réf.
06-0419.pdf [en anglais]

CIS 06-447 Webster A.R., Lee J.Y., Deininger R.A.
Evaluation rapide des risques microbiens liés aux fluides de coupe
Rapid assessment of microbial hazards in metalworking fluids [en anglais]
Dans cette étude, on a évalué une méthode permettant d'estimer rapidement le nombre total de bactéries dans les fluides de coupe. Elle consiste en un test de détection de l'adénosine triphosphate (ATP) par bioluminescence, basé sur la filtration, réalisable en moins de 10min. Deux types de fluides de coupe (soluble et semi-synthétique), inoculés par Pseudomonas aeruginosa, ainsi que des fluides de coupe souillés, ont été utilisés pour cette évaluation. On a effectué quotidiennement des essais en parallèle avec la méthode rapide ATP et la méthode standard de comptage sur plaque. Les résultats obtenus pour chaque type de fluide étaient évalués au moyen de corrélations statistiques et de d'analyses par régression. Les résultats indiquent que la méthode rapide ATP est fortement corrélée à la méthode standard de comptage sur plaque pour les fluides solubles ainsi que pour les fluides semi-synthétiques.
Journal of Occupational and Environmental Hygiene, avr. 2005, vol.2, n°4, p.213-218. Illus. 20 réf.
06-0447.pdf [en anglais]

CIS 06-443 Zapór L.
Les agents biologiques en milieu de travail - Nouvelle réglementation
Czynniki biologiczne w środowisku pracy - nowe przepisy [en polonais]
Cet article donne des explications sur un décret relatif à la protection des travailleurs contre les risques liés à l'exposition à des agents biologiques en milieu de travail. Ce décret transpose les dispositions de la directive 2000/54/CE dans la législation polonaise. La classification des agents biologiques dangereux est décrite, de même que les activités comportant une telle exposition et les mesures de protection qui s'imposent.
Bezpieczeństwo pracy, 2005, n°7-8, p.32-33. 3 réf.
http://www.ciop.pl/15588 [en polonais]
06-0443.pdf [en polonais]

CIS 06-294 Kullman G., Boylstein R., Jones W., Piacitelli C., Pendergrass S., Kreiss K.
Caractérisation des expositions respiratoires dans une usine de conditionnement de pop-corn fabriqué par micro-ondes où des cas de bronchiolite oblitérante ont été observés
Characterization of respiratory exposures at a microwave popcorn plant with cases of bronchiolitis obliterans [en anglais]
Huit anciens salariés d'une usine de conditionnement de pop-corn souffraient d'affections respiratoires dont les symptômes correspondaient à ceux d'une bronchiolite oblitérante. Cet article résume les recherches concernant l'exposition respiratoire effectuées dans cette usine. Des échantillons d'air ont été recueillis pour évaluer les concentrations de particules, les distributions granulométriques des particules, les endotoxines, les oxydes d'azote et différentes autres substances chimiques. Les constituants du maïs en vrac et des arômes ont également été analysés afin de déceler la présence d'endotoxines et de bactéries ou de champignons cultivables. Les résultats sont discutés. Ils confirment que les travailleurs affectés au conditionnement de pop-corn peuvent être exposés à un mélange complexe de composés organiques volatils provenant des arômes. Des études chez l'animal ont montré que le diacétyle peut provoquer des lésions épithéliales des voies respiratoires, bien que les contributions des autres substances spécifiques associées au syndrome obstructif restent incertaines.
Journal of Occupational and Environmental Hygiene, mars 2004, vol.2, n°3, p.169-178. Illus. 22 réf.
06-0294.pdf [en anglais]

CIS 05-724 Rosenberg N.
Affections respiratoires non infectieuses professionnelles liées aux agents biologiques - Physiopathologie et réactions syndromiques
Des agents biologiques (bactéries, virus, levures, moisissures et parasites) sont présents sur les lieux de travail dans de nombreux secteurs d'activité. L'exposition à ces agents peut donner lieu à des risques infectieux et à d'autres pathologies, telles que les immunoallergies, les empoisonnements toxiniques et les cancers. Cet article fait le point sur les affections respiratoires non infectieuses d'origine professionnelle liées aux agents biologiques. Aspects traités: agents biologiques en cause et mécanismes de leur pathogénicité respiratoire; pathologies immuno-allergiques (rhinite, asthme, pneumopathies d'hypersensibilité); affections toxiniques (bronchopathies, syndrome toxique des poussières organiques).
Documents pour le médecin du travail, 2e trimestre 2005, n°102, p.235-244. Illus. 37 réf.
05-0724.pdf [en français]
http://www.inrs.fr/INRS-PUB/inrs01.nsf/inrs01_search_view_view/6A54F95527338226C12570340036D687/$FILE/tr35.pdf [en français]

CIS 05-650 Duchaine C., Dutil S., Mériaux A., de Latrémoille M.C., Leduc A., Lazure L., Barbeau J.
Caractérisation des bioaérosols en cabinets dentaires
L'utilisation d'instruments à haute vitesse, tels que les turbines, les détartreurs ultrasoniques et les pistolets air-eau, entraînent l'émission de concentrations importantes de bioaérosols dans l'environnement des cabinets dentaires. La présente étude vise à définir la problématique de production des bioaérosols et de mieux comprendre leur composition et leur dispersion dans l'air. Il ressort de cette étude que, dans certaines conditions, le personnel des cabinets dentaires et les clients peuvent être exposés aux microorganismes présents dans l'air, plus particulièrement aux bactéries d'origine buccale et à celles qui proviennent des unités d'eau. L'exposition répétée du personnel laisse penser que le risque de contact entre les aérosols contenant des bactéries et le système respiratoire est probable. Or, avec une ventilation minimale, l'arrêt des traitements durant deux heures semble suffisant pour que la concentration de bioaérosols revienne au niveau mesuré avant les traitements. L'efficacité du port du masque comme mesure de prévention reste à déterminer.
Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2005. iv, 46p. Illus. 51 réf. Prix: CAD 6,42. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
05-0650.pdf [en français]
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/R-407.pdf [en français]

CIS 05-722 Lignell U., Meklin T., Putus T., Vepsäläinen A., Roponen M., Torvinen E., Reeslev M., Pennanen S., Hirvonen M.R., Kalliokoski P., Nevalainen A.
Exposition microbienne, symptômes et médiateurs inflammatoires dans le fluide de lavage nasal du personnel scolaire affecté aux cuisines et aux tâches administratives
Microbial exposure, symptoms and inflammatory mediators in nasal lavage fluid of kitchen and clerical personnel in schools [en anglais]
Des analyses microbiologiques ont été effectuées dans six bâtiments scolaires menacés par l'humidité, ainsi que dans deux bâtiments scolaires de référence. Les données concernant les symptômes présentés par le personnel travaillant en cuisine ont été recueillies par voie de questionnaire; les réponses inflammatoires ont été déterminées dans les fluides de lavage nasal. Les concentrations totales de germes dans l'air étaient plus faibles dans les cuisines que dans d'autres parties des bâtiments scolaires. Les dommages provoqués par l'humidité entraînaient toutefois une augmentation de la concentration de germes dans les cuisines comme dans les autres locaux. Dans les environnements de travail mencaés par l'humidité, on notait une prévalence de symptômes tant chez le personnel en cuisine que chez le personnel administratif. Les échantillons de fluide de lavage nasal de personnes travaillant en cuisine présentaient des concentrations médianes de médiateurs inflammatoires légèrement plus élevées que ceux du personnel des services administratifs. En conclusion, les cuisines diffèrent des autres locaux scolaires et représentent un type d'environnement spécifique pouvant affecter l'état de santé du personnel.
International Journal of Occupational Medicine and Environmental Health, 2005, vol.18, n°2, p.139-150. Illus. 51 réf.
05-0722.pdf [en anglais]

CIS 05-412
Health and Safety Executive
Contrôle des substances nocives (cinquième édition) - Règlement de 2002 (mis à jour) sur le contrôle des substances nocives
Control of substances hazardous to health (Fifth edition) - The Control of Substances Hazardous to Health Regulations 2002 (as amended) [en anglais]
Comprend le recueil homologué de directives pratiques relatif au règlement de 2002 sur le contrôle des substances nocives (COSHH, voir CIS 03-1023) et des directives pratiques sur le contrôle des substances cancérogènes et mutagènes, le travail avec les agents biologiques et le contrôle des substances causant de l'asthme. Thèmes traités: évaluation des risques d'atteinte à la santé; prévention ou limitation de l'exposition; utilisation et entretien des moyens de prévention technique; surveillance de l'exposition; surveillance médicale; information et formation; dispositions en cas d'accident. Remplace l'édition précédente (CIS 05-185).
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, 5e éd., 2005. iv, 144p. Illus. 81 réf. Prix: GBP 12,50.
05-0412.pdf [en anglais]

CIS 05-409 Valeurs limites d'exposition aux postes de travail 2005 [Suisse]
Grenzwerte am Arbeitsplatz 2005 [en allemand]
Liste suisse des valeurs limites d'exposition aux postes de travail pour 2005. Au sommaire: définition des valeurs limites de concentration des substances dangereuses pour la santé; liste des valeurs limites d'exposition (VME/VLE et exposition de courte durée); substances cancérogènes et autres expositions nocives (nitrosamines cancérogènes, benzo(a)pyrène et hydrocarbures aromatiques polycycliques, tabagisme passif au poste de travail, amiante, substances mutagènes, substances toxiques pour la reproduction, fibres minérales artificielles, peroxydes organiques, substances, poussières et gaz inertes); définition de la valeur biologique tolérable (VBT); surveillance biologique des substances nocives; liste des VBT; VBT pour les substances cancérogènes; valeurs admissibles pour les agents physiques aux postes de travail (rayonnements ionisants, rayonnements non ionisants, bruit et vibrations, air comprimé, rayonnement infrarouge). Remplace CIS 03-520.
Suva, Division médecine du travail, Case postale, 6002 Lucerne, Suisse, 2005. 144p. Illus.
http://wwwitsp1.suva.ch/sap/its/mimes/waswo/99/pdf/01903-f.pdf [en français]
05-0409fr.pdf [en français]
05-0409de.pdf [en allemand]
http://wwwitsp1.suva.ch/sap/its/mimes/waswo/99/pdf/01903-d.pdf [en allemand]

CIS 04-72 Bibliothèque - SafeWork
SafeWork Bookshelf [en anglais]
Version CD-ROM intégralement consultable de la 4e édition anglaise de l'Encyclopédie de sécurité et de santé au travail du BIT (fiche signalétique complète, voir CIS 99-1860) et de 1364 fiches IPCS de données de sécurité chimique.
Centre international d'informations de sécurité et de santé au travail (CIS), Bureau international du Travail (BIT), 1211 Genève 22, Suisse, 2005. CD-ROM PC, Windows 98 ou versions ultérieures, navigation sous MS Explorer 5.5.
04-0072.pdf [en anglais]

2004

CIS 06-967 Wilburn S.Q., Eijkemans G.
Prévention des blessures par piqûre d'aiguille chez le personnel des services de santé: une collaboration OMS-CII (Conseil international des infirmières)
Preventing needlestick injuries among healthcare workers: A WHO-ICN collaboration [en anglais]
Un certain nombre de mesures permettent de prévenir efficacement les infections transmises par le sang sur le lieu de travail chez les professionnels des services de santé. Parmi ces mesures, il faut citer: l'immunisation contre le virus de l'hépatite B, la suppression des injections non indispensables, l'application des mesures universelles de précaution, la suppression du recapuchonnage des aiguilles, l'élimination des objets pointus et tranchants immédiatement après leur utilisation dans un conteneur prévu à cet effet, l'utilisation de matériel plus sûr, tel que des aiguilles qui s'entourent d'une gaine de protection ou qui se rétractent après utilisation, la mise à disposition et le port d'équipements de protection individuelle et la formation du personnel aux risques et à la prévention de la transmission. En cas d'exposition, les mesures de protection comprennent un traitement médicamenteux antirétroviral permettant de diminuer de 80% le risque de transmission du VIH. En 2003, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Conseil international des infirmières (CII) ont lancé un projet pilote en Afrique du Sud, en Tanzanie et au Vietnam, visant à protéger le personnel des services de santé contre les blessures par piqûre d'aiguille. Les conclusions de ce projet pilote seront diffusées dans tous les pays, de même que les meilleures pratiques et politiques en matière de prévention.
International Journal of Occupational and Environmental Health, oct.-déc. 2004, vol.10, n°4, p.451-456. Illus. 35 réf.
06-0967.pdf [en anglais]

CIS 06-716 Mirón Hernández M.A.
Maladies causées par des agents biologiques dans le secteur de la pêche
Enfermedades por agentes biológicos en el sector de la pesca [en espagnol]
Cet article résume, dans un tableau, les principales maladies infectieuses pouvant affecter les pêcheurs, à savoir: fièvre jaune, peste, tétanos, leptospirose, infections cutanées, schistomiase, amibiase, dermatomycose, dermatite et asthme. Le tableau mentionne également, pour chaque agent biologique, la voie d'entrée, les symptômes caractéristiques, les mesures préventives et le traitement.
Medicina Marítima, déc. 2004, vol.4, n°2, p.147-150. 8 réf.
06-0716.pdf [en espagnol]

CIS 06-442 Mołocznik A.
Durée de l'exposition des agriculeurs à des facteurs biologiques dans l'agriculture
Time of farmers' exposure to biological factors in agricultural working environment [en anglais]
Lors d'une étude réalisée dans 30 exploitations agricoles, la durée de l'exposition des agriculteurs à des risques biologiques en milieu de travail a été examinée au moyen de la Private Farmer Work Chart. Parmi 48 activités contribuant au cycle annuel de travail, 15 d'entre elles ont été associés à 5 facteurs de risque. Il s'agissait pour l'essentiel d'activités dans les champs (récoltes et traitement par des engrais, protection chimique des végétaux et culture). L'exposition aux poussières agricoles et aux contraintes thermiques étaient les facteurs de risque les plus courants, suivis par les risques biologiques, le bruit, les vibrations et les agents chimiques. Les facteurs de risque biologiques étaient associés à près de 60% des activités agricoles, en particulier l'épandage de fumier, l'élevage et la récolte des cultures.
AAEM - Annals of Agricultural and Environmental Medicine, 2004, vol.11, n°1, p. 85-89. Illus. 32 réf.
http://www.aaem.pl/pdf/11085.pdf [en anglais]
06-0442.pdf [en anglais]

CIS 06-441 Solarz K., Szilman P., Szilman E.
Exposition professionnelle aux acariens allergisants dans un zoo polonais
Occupational exposure to allergenic mites in a Polish Zoo [en anglais]
Au cours de cette étude réalisée entre avril 2000 et mars 2001, 49 échantillons de poussières, litière, débris et résidus des cages et déjections de mammifères, volatiles et des reptiles recueillis dans un zoo de Silésie ont été examinés afin de mettre en évidence des acariens, en particulier des taxa allergisants. Des acariens ont été trouvés dans 44 des 49 échantillons analysés (89,8%). L'examen a révélé que les cages et les déjections des différents mammifères, les volières pour les perroquets et les terrariums pour les serpents constituaient des sources importantes d'acariens allergisants susceptibles de provoquer des allergies chez les travailleurs.
AAEM - Annals of Agricultural and Environmental Medicine, 2004, vol.11, n°1, p.27-33. 41 réf.
06-0441.pdf [en anglais]
http://www.aaem.pl/pdf/11027.pdf [en anglais]

CIS 06-203 Rusnak J.M., Kortepeter M.G., Aldis J., Boudreau E.
Expérience en matière de prise en charge des expositions potentielles en laboratoire à des agents du bioterrorisme sur la base de l'évaluation du risque à l'Institut de recherche médicale de l'armée américaine sur les maladies infectieuses (United States Army Medical Research Institute of Infectious Diseases (USAMRIID))
Experience in the medical management of potential laboratory exposures to agents of bioterrorism on the basis of risk assessment at the United States Army Medical Research Institute of Infectious Diseases (USAMRIID) [en anglais]
L'expérience en matière de prise en charge des expositions en laboratoire à des agents potentiels du bioterrorisme est limitée. Le USAMRIID a passé en revue les expositions en laboratoire impliquant ces agents, de 1989 à 2002, pour évaluer l'efficacité de la prise en charge médicale. L'évaluation de 234 sujets (78% vaccinés) par rapport à l'exposition à 289 agents infectieux a montré 5 infections confirmées (morve, fièvre Q, vaccine, chikungunya et encéphalite équine vénézuélienne). Une prophylaxie antibiotique post-exposition a été donnée pour la plupart des expositions bactériennes à haut risque ou à risque modéré, la plupart des expositions à risque minimal chez des sujets vaccinés, mais généralement pas pour des expositions à risque négligeable. Une stratégie à multiples facettes de mesures de protection individuelle, vaccination, évaluation précoce et prophylaxie antibiotique post-exposition était efficace pour diminuer la morbidité et la mortalité chez les travailleurs des laboratoires soumis à ces risques.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, août 2004, vol.46, n°8, p.801-811. Illus. 44 réf.
06-0203.pdf [en anglais]

CIS 06-202 Rusnak J.M., Kortepeter M.G., Hawley R.J., Boudreau E., Aldis J., Pittman P.R.
Recommandations pour la prise en charge des expositions à des agents du bioterrorisme en laboratoire
Management guidelines for laboratory exposures to agents of bioterrorism [en anglais]
Au cours des dernières années, les demandes de financement pour la recherche de défense contre le bioterrorisme ont considérablement augmenté, entraînant la possibilité de l'augmentation de risque d'infections en laboratoire dues à ces agents. Le programme spécial d'immunisation (SIP) de l'Institut de recherche médicale sur les maladies infectieuses de l'armée américaine (USAMRIID, United States Army Medical Research Institute of Infectious Diseases) passe en revue ses stratégies et sa gestion des expositions professionnelles potentielles (1989-2002) pour évaluer les aides à l'identification des risques d'exposition et de maladie et pour déterminer des critères aux fins de la mise en place d'une prophylaxie post-exposition (PEP). La mise en route d'une PEP antibiotique est liée d'abord au risque d'exposition, mais est également influencée par le statut vaccinal et la virulence de l'agent. La PEP est dispensée pour pratiquement toutes les expositions bactériennes à risque élevé ou modéré, quel que soit le statut vaccinal, à la plupart des sujets non vaccinés et aux groupes vaccinés pour des expositions à risque minima, mais généralement pas dans les cas d'expositions à des risques négligeables. Les algorithmes d'évaluation et de prise en charge des expositions potentielles sont présentés pour apporter une aide à d'autres organismes appelés à travailler avec ces agents.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, août 2004, vol.46, n°8, p.791-800. Illus. 42 réf.
06-0202.pdf [en anglais]

< précédent | 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ...12 | suivant >