ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Maladies bactériennes et parasitaires - 1,362 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Maladies bactériennes et parasitaires

2007

CIS 07-1215 Les agents biologiques et la santé au travail
Biologische agentia en gezondheid op het werk [en néerlandais]
Ce guide destiné aux employeurs commente l'arrêté royal belge du 4 août 1996 relatif à la protection des travailleurs contre les risques liés à l'exposition aux agents biologiques au travail (voir CIS 00-1532) et explique comment l'appliquer au niveau de l'entreprise. Au sommaire: définitions et champ d'application; effets des agents biologiques sur la santé; évaluation du risque; documents à établir par l'employeur; prévention et confinement du risque; surveillance de la santé; vaccinations; rôles des différents acteurs de la prévention des risques et de la surveillance de la santé.
Service public fédéral Emploi, Travail et Concertation sociale, rue Ernest Blerot I, 1070 Bruxelles, Belgique, 2007. 36p. Illus. 11 réf.
http://www.werk.belgie.be/WorkArea/showcontent.aspx?id=3854 [en néerlandais]
http://www.emploi.belgique.be/WorkArea/showcontent.aspx?id=3854 [en français]

CIS 07-1208 Rammeh H., Ben Mansour H., Hidri A., Nouaigui H.
Les légionelles: quelle ampleur et quelle prévention?
Au sommaire de ce dossier sur la légionellose: bactérie responsable; réservoirs de germes; contamination par inhalation d'aérosols; facteurs individuels favorisant le risque; expositions à risque; données épidémiologiques; manifestations cliniques (fièvre de Pontiac, légionellose); diagnostic; traitement; facteurs de risque (caissons d'humidification, tours de refroidissement); prévention (conception des équipements, protection individuelle); enquête environnementale (prélèvement et analyse).
SST - Santé et Sécurité au Travail, janv. 2007, n°40, p.2-10. Illus. 8 réf.

CIS 07-1212 Durcy M.
Ornithose-psittacose: gare aux infections dues aux oiseaux
Les salariés du BTP courent le risque de contracter l'ornithose-psittacose, une maladie infectieuse transmise par les déjections d'oiseaux. La bactérie qui provoque l'infection est très stable et peut perdurer des mois dans les déjections desséchées sans perdre sa vitalité. Les symptômes les plus fréquents sont une fièvre, des frissons, des céphalées, une toux et un état pseudo-grippal. Elle peut aussi se manifester par des bronchopneumonies modérées ou sévères. Elle est reconnue en tant que maladie professionnelle en France. Les mesures préventives comprennent les mesures d'hygiène habituelles, le travail en évitant la formation d'aérosols et le port d'équipements de protection individuelle.
Prévention BTP, janv. 2007, n°92, p.58-59. Illus.

2006

CIS 08-1457 Agents véhiculés par le sang: protégez-vous lors de l'utilisation d'objets affûtés
Bloodborne facts - Protect yourself when handling sharps [en anglais]
Les piqûres d'aiguille ou les coupures accidentelles par des scalpels contaminés peuvent provoquer des infections par les virus de l'hépatite B ou de l'immunodéficience humaine responsable du SIDA. Bien que très peu de cas de SIDA découlant d'une exposition professionnelle n'aient été démontrés, environ 8700 travailleurs des services de santé sont contaminés chaque année par le virus de l'hépatite B, dont quelque 200 décèdent. Destinée aux travailleurs des services de santé, cette notice d'information explique comment éviter le risque de piqûres d'aiguille ou de coupures (mettre les objets perforants ou tranchants dans des conteneurs résistants au percement, manipulation de ce type de conteneurs).
U.S. Department of Labor, Occupational Safety and Health Administration, 200 Constitution Avenue, Washington, D.C. 20210, USA, [2006]. 1p.
http://www.osha.gov/OshDoc/data_BloodborneFacts/bbfact02.pdf [en anglais]

CIS 08-1058 Driscoll T.
Maladies infectieuses d'origine professionnelle en Australie: causes et travailleurs concernés
Work-related infectious disease in Australia: Causes and affected workers [en anglais]
Cet article consiste en une analyse bibliographique des études épidémiologiques portant sur les maladies infectieuses d'origine professionnelle en Australie. Il examine l'ampleur, la gravité et les causes de ces maladies, ainsi que les groupes professionnels touchés. Un large éventail de travailleurs australiens est fortement exposé au risque de développer une infection d'origine professionnelle quelle qu'elle soit. La plupart de ces cas sont relativement mineurs, mais certains peuvent entraîner une morbidité importante. Les principales infections sont dues aussi bien à des organismes zoonotiques que non zoonotiques. Parmi les principaux groupes professionnels présentant des risques, il faut citer le personnel des services de santé ou travaillant au contact d'enfants, les travailleurs agricoles et ceux des filières de l'élevage et de la viande.
Journal of Occupational Health and Safety - Australia and New Zealand, août 2006, vol.22, n°4, p.303-314. 104 réf.

CIS 08-467 Notice d'information de l'OSHA - La grippe aviaire
OSHA Fact Sheet - Avian flu [en anglais]
Notice d'information concernant la grippe aviaire. Au sommaire: symptômes chez l'humain; voies d'infection; employés à risque d'exposition; traitement; précautions générales et mesures de contrôle spécifiques; formation.
Occupational Safety and Health Administration, 200 Constitution Avenue NW, Washington, DC 20210, USA, 2006. 2p.
http://www.osha.gov/OshDoc/data_AvianFlu/avian_flu_factsheet.pdf [en anglais]
http://www.osha.gov/OshDoc/data_AvianFlu/avian_flu_factsheet_sp.pdf [en espagnol]

CIS 08-217 Abiteboul D.
Risques infectieux professionnels pour le personnel de santé
Si les accidents exposant au sang ont été beaucoup étudiés et ont été à l'origine des précautions dites universelles, base de la prévention des risques infectieux professionnels chez les personnels de santé, d'autres modes de contamination existent. Les agents pathogènes potentiellement responsables sont nombreux, mais les données épidémiologiques manquent pour quantifier le risque. Ils sont souvent aussi responsables d'infections nosocomiales. La protection du personnel et celle du malade sont donc étroitement liées, justifiant l'application de précautions standards systématiques auxquelles s'ajoutent, si nécessaire, des mesures spécifiques aux différents modes de transmission (par aérosol, par gouttelettes ou par contact). A ces mesures techniques doit s'associer une prévention médicale adaptée (vaccinations, prise en charge après exposition, surveillance médicale).
Encyclopédie médico-chirurgicale, Toxicologie-Pathologie professionnelle, 3e trimestre 2006, n°152, 13p. Illus. 88 réf.

CIS 08-76 Pietroiusti A., Forlini A., Magrini A., Galante A., Coppeta L., Gemma G., Romeo E., Bergamaschi A.
Le travail posté augmente le risque d'ulcère du duodénum chez les travailleurs infectés par H. pylori
Shift work increases the frequency of duodenal ulcer in H. pylori infected workers [en anglais]
Le but de cette étude était d'évaluer dans quelle mesure le travail posté est associé à un taux plus élevé d'ulcère gastrique chez les travailleurs infectés par H. pylori. Au cours d'une période de deux ans, on a recherché par une méthode non invasive une infection par H. pylori chez les sujets présentant des symptômes dyspeptiques persistants. Les travailleurs testés positifs ont été recrutés dans l'étude et répartis dans deux groupes: les travailleurs de jour (247 sujets) et les travailleurs postés (101 sujets). Chez tous les travailleurs, une endoscopie gastro-intestinale a été réalisée, de même qu'une biopsie de l'estomac. La prévalence d'ulcère du duodénum était significativement plus élevée chez les travailleurs postés que chez les travailleurs de jour (odds ratio OR=3,92), même après une analyse multivariée tenant compte des éventuels facteurs de confusion (OR=3,96). On en a conclu que le travail posté augmentait le potentiel ulcérogénique de l'infection par H. pylori, et qu'il devrait être considéré comme facteur de risque d'ulcère du duodénum chez les travailleurs postés infectés.
Occupational and Environmental Medicine, nov. 2006, vol.63, n°11, p.773-775. 12 réf.

CIS 08-13 Leiva D., Panigadi C., Limonti G.
Guide du travail d'entretien et de nettoyage en toute sécurité
Guía para el trabajo seguro en maestranza [en espagnol]
Ce guide destiné aux travailleurs effectuant des tâches d'entretien et de nettoyage présente une série de conseils pratiques en matière de prévention regroupés sous trois volets: aspects de sécurité et d'hygiène; risques d'atteinte à la santé; législation; procédures de notification des accidents et convention collective.
Superintendencia de Riesgos del Trabajo (SRT), Bartolomé Mitre 751, C1036AAM Ciudad Autónoma de Buenos Aires, Argentine, 2006. 50p. Illus.

CIS 08-139 Burrow J.G., McLarnon N.A.
Le monde du travail: gestion, basée sur des preuves, du risque lié aux poussières d'ongles chez les pédicures et les podologues
World at work: Evidence based risk management of nail dust in chiropodists and podiatrists [en anglais]
Cet article de synthèse traite des risques liés à l'exposition professionnelle des pédicures lors du limage ou du percement des ongles. Les dimensions des particules de poussières sont de l'ordre du micron, ce qui rend possible une déposition dans les alvéoles et les bronchioles. Il existe également un risque d'exposition aux aérosols de sang et de fluides corporels, et de transmission du VIH et de l'hépatite B. Les expositions peuvent être contrôlées par une aspiration localisée, l'entretien des perceuses, une meilleure technique de percement et le port d'équipements de protection individuelle (protection des yeux, masque).
Occupational and Environmental Medicine, oct. 2006, vol.63, n°10, p.713-716. Illus. 43 réf.

CIS 07-1480 Mise à jour des directives de l'OSHA concernant la protection des salariés contre les virus de la grippe aviaire
OSHA guidance update on protecting employees from avian flu (avian influenza) viruses [en anglais]
Orientación actualizada de OSHA acerca de cómo proteger a los empleados contra los virus de la gripe aviar (influenza aviar) [en espagnol]
Ce guide de protection sanitaire est destiné aux employeurs dont les salariés pourraient être exposés aux virus de la grippe aviaire (GA). Il renferme des conseils spécifiques concernant les travailleurs d'élevages de volailles, les travailleurs manipulant des animaux autres que les volailles, le personnel des services de santé soignant des patients chez lesquels une GA est diagnostiquée ou suspectée, les personnes manipulant des denrées alimentaires, le personnel des aéroports exposé à des passagers chez lesquels une infection de GA est suspectée, les personnes en déplacement professionnel à l'étranger, les salariés américains postés à l'étranger, ainsi que d'autres groupes susceptibles d'être exposés au risque. Il traite des modes d'infection, des mesures de contrôle de l'infection, du port d'équipements de protection individuelle, de la vaccination, des médicaments antiviraux et de la surveillance médicale du personnel exposé. En annexe: informations techniques sur les virus de la GA, et notamment sur le H5N1, un virus de GA actuellement répandu en Asie, en Europe et en Afrique qui n'infecte que rarement l'humain, mais lorsque c'est le cas, avec un taux de mortalité élevé.
Occupational Safety and Health Administration, 200 Constitution Avenue NW, Washington, DC 20210, USA, 2006. 71p. 55 réf.
http://www.osha.gov/OshDoc/data_AvianFlu/avian_flu_guidance_spanish.pdf [en espagnol]
http://www.osha.gov/OshDoc/data_AvianFlu/avian_flu_guidance_english.pdf [en anglais]

CIS 07-1479 Sulsky S.I., Birk T., Cohen L.C., Luippold R.S., Heidenreich M.J., Nunes A.
Efficacité des mesures visant à éviter les blessures par piqûre d'aiguille chez le personnel des services de la santé
Wirksamkeit und Wirtschaftlichkeit präventiver Maßnahmen zur Vermeidung von Nadelstichverletzungen bei Beschäftigten in Gesundheitsberufen [en allemand]
Effectiveness of measures to prevent needlestick injuries among employees in health professions [en anglais]
Parmi les agents pathogènes pouvant être transmis en cas de blessure par piqûre d'aiguille, l'hépatite B, l'hépatite C et le virus de l'immunodéficience humaine sont les plus préoccupants. Cette étude bibliographique visait à faire une évaluation critique et une synthèse de la littérature publiée dans ce domaine, l'accent principal étant mis sur les études traitant des aspects économiques et de l'efficacité de l'adoption d'équipements plus sûrs dans les hôpitaux. Plus de 2300 publications ont été identifiées, parmi lesquelles 61 ont rempli les critères de qualité et d'inclusion. Les personnes les plus susceptibles de déclarer des blessures par piqûre d'aiguille étaient les médecins et le personnel infirmier, et ces incidents se déroulaient le plus souvent en bloc opératoire ou dans les chambres des patients. Toutefois, la sous-déclaration importante rend impossible toute estimation précise des risques. Les mesures de prévention technique, notamment la mise à disposition d'équipements plus sûrs, se sont avérées efficaces pour réduire le nombre de cas de blessures par piqûre d'aiguille déclarés. D'autres observations sont commentées.
Hauptverband der gewerblichen Berufsgenossenschaften (HVBG), Alte Heerstrasse 111, 53754 Sankt Augustin, Allemagne, mars 2006. 122p. 104 réf.
http://www.hvbg.de/d/bia/pub/rep/rep05/pdf_datei/nadelstich/nadelstichverletzungen.pdf [en allemand]
http://www.hvbg.de/e/bia/pub/rep/rep05/pdf_datei/nadelstich/rep_nadelstich_e.pdf [en anglais]

CIS 07-1262 Bulletin des statistiques en sécurité et en santé au travail
Occupational safety and health statistics bulletin [en anglais]
Zhiye anquan ji jiankang tongji shuzi jianbao [en chinois]
Les statistiques présentées dans ce bulletin contiennent des informations et des analyses concernant les accidents du travail et les cas confirmés de maladies professionnelles à Hong Kong pour l'année 2005, ainsi que leur évolution au cours de la période de 1996 à 2005. Les données sont ventilées par secteur d'activité. En 2005, le nombre de lésions accidentelles d'origine professionnelle tous secteurs confondus était de 44.267, soit une légère augmentation de 0,5% par rapport à 2004, alors que le taux de lésions par 1000 salariés a légèrement diminué passant de 18,1 à 17,8 (-1,7%). 29 décès accidentels ont été enregistrés dont 25 concernaient le seul secteur de la construction. Le nombre total de maladies professionnelles en 2005 était de 256, niveau comparable à celui de 2004. Il s'agissait principalement d'affections des membres supérieurs, de silicose et, de déficit auditif, ainsi que de tuberculose chez les travailleurs des services de soins.
Occupational Safety and Health Statistics Bulletin, juil. 2006, n°6, p.1-8 (numéro complet). Illus.

CIS 07-1071 Patel D., Easmon C., Seed P., Dow C., Snashall D.
Morbidité chez les expatriés - Etude prospective de cohorte
Morbidity in expatriates - A prospective cohort study [en anglais]
Cette étude a été réalisée afin d'évaluer l'incidence des atteintes à la santé chez un groupe d'expatriés, ainsi que les facteurs de risque influençant cette incidence. Une cohorte de 2020 sujets travaillant à l'étranger, constituée de salariés du Ministère des affaires étrangères et du Commonwealth ainsi que leurs conjoints, a été suivie sur une période d'un an. Les données ont été recueillies à l'aide d'un questionnaire auto-administré et soumises à une évaluation statistique. L'incidence d'atteintes à la santé était de 21%. Les principales causes de morbidité étaient les traumatismes (incidence de 5%), les troubles musculosquelettiques (incidence de 4%) et les maladies infectieuses (incidence de 3%). Le risque de morbidité était plus important chez les salariés que chez leurs conjoints, avec une incidence des atteintes à la santé (rapport des taux d'incidence (IRR) de 1,4) et des troubles psychologiques (IRR 5,9) plus élevée. Par ailleurs, chez les salariés non accompagnés, le risque d'atteinte à la santé (IRR 1,3), et de lésions traumatiques (IRR 2,3) était plus élevé que chez les salariés accompagnés.
Occupational Medicine, août 2006, vol.56, p.345-352. 24 réf.

CIS 07-1207 Muñoz Donzel N., Megias Guijo M., Moreno Toval E.
Accidents du travail consécutifs à une exposition à la bactérie Legionella pneumophila
Accidentes de trabajo derivados de la exposición a la bacteria Legionella pneumophila [en espagnol]
La légionellose est une maladie que l'on peut contracter en milieu de travail et qui comporte deux formes cliniques, la fièvre de Pontiac et la maladie des légionnaires. Cet article présente une analyse de deux jugements rendus par les tribunaux espagnols dans des cas d'exposition professionnelle accidentelle à la Legionella pneumophila dont l'issue a été fatale.
Seguridad y Salud en el Trabajo, déc. 2006, n°40, p.24-28. Illus. 7réf.

CIS 07-957 Ferreira M.
Les vaccinations en milieu de travail
En France, la prévention des risques biologiques en milieu de travail est exigée par le code du travail. En fonction des risques identifiés, les mesures de prévention peuvent comprendre des mesures de protection individuelle et collective (mesures d'hygiène, mesures techniques, port d'équipements de protection individuelle), ainsi que la vaccination. Cet article résume les dispositions françaises en matière de vaccination en milieu de travail. Les vaccinations contre l'hépatite B, le tétanos, la grippe et la poliomyélite sont obligatoires pour les personnes travaillant dans le secteur des soins, alors qu'une immunisation contre la typhoïde est exigée pour les personnes travaillant en laboratoire d'analyse médicale.
Travail et sécurité, déc. 2006, n°668, p.47-49. Illus. 2 réf.
http://www.travail-et-securite.fr/archivests/archivests.nsf/(alldocparref)/TS668page47_1/$file/TS668page47.pdf?openelement [en français]

CIS 07-960 Programme de contrôle de l'exposition des employeurs et des travailleurs au hantavirus
A hantavirus exposure control program for employers and workers [en anglais]
L'infection par le hantavirus est due à certains rongeurs des champs du Canada et des Etats-Unis. La transmission à l'homme est rare, mais lorsqu'elle se produit, elle peut provoquer une maladie grave, évoluant parfois vers le décès. Cette brochure est destinée aux employeurs et aux salariés susceptibles d'entrer en contact avec des rongeurs lors de leur travail, principalement dans des régions rurales. Au sommaire: définition du hantavirus, des maladies qu'il provoque, du mode de transmission et des endroits où l'on peut y être exposé; responsabilités des employeurs; plan de contrôle de l'exposition; bonnes pratiques de travail.
Workers' Compensation Board of British Columbia, Richmond, Colombie britannique, Canada, 2e éd., 2006. iii, 17p. Illus.
http://www.worksafebc.com/publications/health_and_safety/by_topic/assets/pdf/hantavirus.pdf [en anglais]

CIS 07-959 Les risques biologiques au travail
Beaucoup d'entreprises sont concernées par les risques biologiques. Le concept de "chaîne de transmission" est un fil rouge qui aide à l'évaluation de ces risques. La prévention consiste à rompre au moins un des maillons de cette chaîne. Ce concept est présenté sous forme d'images. Ces informations sont aussi présentées dans le film d'animation éponyme de l'INRS.
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, mai 2006. 6p. Illus. Prix: EUR 1,50. Version téléchargeable gratuite.
http://www.inrs.fr/INRS-PUB/inrs01.nsf/inrs01_catalog_view_view/78080B3B8C0DFBA8C12571B20023D520/$FILE/ed988.pdf [en français]

CIS 07-824 De Clerck L.
Taillé pour l'emploi
Cet article porte sur une évaluation des risques effectuée dans une école de coiffure belge comptant 430 élèves. Thèmes traités: respect de la réglementation en matière de prévention; analyse des risques (charge physique, irritation et allergie, nuisances sonores, légionellose); mesures préventives.
Prevent Focus, sept. 2006, n°7, p.12-14. Illus. 2 réf.

CIS 07-722 Risque biologique accidentel chez les travailleurs d'une région sanitaire
Riesgo biológico accidental entre trabajadores de un área sanitaria [en espagnol]
Cet article présente les résultats d'une enquête sur l'incidence des accidents biologiques menée entre 1999 et 2003 dans la région sanitaire de Puertollano, Espagne. Elle porte sur 742 travailleurs (533 femmes et 209 hommes). 188 cas d'exposition accidentelle à des agents biologiques ont été notifiés pendant la période considérée, soit un taux de 5,1 cas pour 100 travailleurs. L'exposition accidentelle était la plus fréquente chez le personnel infirmier. Les résultats font l'objet de commentaires.
Salud, Trabajo y Ambiente, 3e trimestre 2006, vol.13, n°49, p.13-16. Illus.

CIS 07-717 Champagne D.
Grippe aviaire - Préoccupations pour les entreprises et leur personnel
Cet article traite des actions à entreprendre en entreprise pour faire face à une éventuelle pandémie de grippe aviaire. Au sommaire: définition de la grippe aviaire; conséquences possibles d'une pandémie; plan d'actions à mettre en œuvre pour être prêt en cas de pandémie; mesures à prendre en entreprise en cas de pandémie de grippe aviaire.
Travail et santé, sept. 2006, vol.22, n°3, p.32-34. 6 réf.

CIS 07-725 Recommandations visant à protéger les personnes travaillant en laboratoire, en plein-air ou dans les services de santé contre le virus du Nil occidental
Recommendations for protecting laboratory, field, and clinical workers from West Nile virus exposure [en anglais]
Le virus du Nil occidental (VNO) se propage le plus souvent chez l'humain par la morsure d'un moustique infecté. Toutefois, il peut également se transmettre lors du contact avec des animaux infectés, leur sang ou leurs tissus. Ainsi, les personnes travaillant en laboratoire, en plein-air ou dans les services cliniques, qui manipulent des tissus ou des fluides infectés par le VNO, risquent également d'être exposées. Ces travailleurs comprennent les laborantins, les pathologistes, les chercheurs, les vétérinaires et leur personnel, les gardes-forestiers, les entomologistes, les ornithologues, les biologistes spécialisés dans la faune sauvage, les travailleurs de jardins zoologiques, le personnel des services de santé et des services d'urgence ainsi que les personnes exerçant des professions similaires. S'adressant à l'ensemble de ces secteurs, cette brochure comprend une foire aux questions, ainsi que des recommandations destinées aux employeurs et aux salariés.
Publications Dissemination, National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH), 4676 Columbia Parkway, Cincinnati, OH 45226-2001, USA, août 2006.9p. Illus. 5 réf.
http://www.cdc.gov/niosh/docs/2006-115/pdfs/2006-115.pdf [en anglais]

CIS 07-463 Shah S.F., Bener A., Al-Kaabi S., Al Khal A.L., Samson S.
Epidémiologie des blessures par piqûre d'aiguille survenues chez les travailleurs des services de santé d'un pays ayant récemment atteint le statut de pays développé
The epidemiology of needle stick injuries among health care workers in a newly developed country [en anglais]
L'objectif principal de cette étude était de caractériser l'épidémiologie des blessures par piqûre d'aiguille survenues en 2001 chez le personnel de santé d'un groupe hospitalier au Qatar. Sur les 1274 travailleurs invités à participer à l'étude, 1022 ont répondu (taux de participation de 80,2%). Des interviews ont été menées en s'appuyant sur un questionnaire comprenant des items concernant l'âge, les données sociodémographiques et l'historique d'immunisation. Les résultats sont commentés. Cette étude a permis de mettre en évidence une prévalence de 21% des blessures par piqûre d'aiguille, avec un risque de transmission de virus véhiculés par le sang.
Safety Science, juin 2006, vol.44, n°5, p.387-394. 25 réf.

CIS 07-353 Jackson C.A., Wilson D.A.
Le monde du travail: salles propres des pharmacies d'hôpital
World at work: Hospital pharmacy clean-rooms [en anglais]
Cet article de synthèse traite des risques potentiels liés au travail en salle stérile de pharmacie d'hôpital, ainsi que des mesures de prévention correspondantes. Au sommaire: contenu du travail; risques professionnels (risques toxicologiques et musculosquelettiques, stress thermique, déshydratation et infection des voies urinaires, isolement social, travail posté), mesures de prévention.
Occupational and Environmental Medicine, janv. 2006, vol.63, n°1, p.68-70. Illus. 14 réf.

CIS 07-315 Le Bâcle C., Ducovel-Pame N., Durand E.
Influenza aviaire, grippe aviaire et menace de pandémie: un nouvel enjeu en santé du travail
Ce dossier médico-technique fait le point sur les virus influenza, l'influenza aviaire, la grippe saisonnière, la grippe aviaire chez l'humain et le risque de pandémie grippale. Il aborde également la question du risque de grippe aviaire chez les professionnels de la santé exposés. Les mesures de prévention qui seraient à mettre en place en fonction de chaque situation sont abordées. L'annexe résume les principales recommandations élaborées par le ministère français de la santé pour les établissements hospitaliers.
Documents pour le médecin du travail, 2e trimestre 2006, n°106, p. 139-168. Illus. 56 réf.
http://www.dmt-prevention.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/TC%20107/$File/TC107.pdf [en français]

CIS 07-313 Biardeau B.
Grippe aviaire - Que savoir aujourd'hui, que dire aux patients, que faire dès maintenant?
Compte rendu d'un colloque sur la grippe aviaire tenu à Paris, France, le 16 mars 2006. Thèmes des communications: se préparer à une pandémie; plan français de prévention (stocks et distribution de masques, d'antiviraux, de vaccins); gestion des différentes phases (avant et pendant une pandémie); information de la population; rôle des médecins généralistes. En annexe: extraits du plan gouvernemental français.
Cahiers de médecine interprofessionnelle, 2006, vol.46, n°2, p.193-203.

CIS 07-340 Abécédaire de la prévention
Ce numéro complet est consacré à 66 aspects de prévention applicables au BTP, classés par ordre alphabétique. Parmi les thèmes traités, il faut citer: les substances nocives (amiante, plomb, poussières de bois), les équipements (chariots élévateurs, échafaudages, échelles, outils portatifs), les affections (cancers professionnels, troubles musculosquelettiques, grippe aviaire) ainsi que divers autres sujets liés aux risques, à la prévention, à la réglementation et à l'organisation du travail dans le BTP. Une rubrique porte sur le Plan Santé au travail lancé en France en 2005 qui formalise les engagements de l'Etat français en matière de prévention des risques professionnels.
Prévention BTP, juil. - août 2006, n°87, p.3-66 (numéro complet). Illus. Réf.bibl.

CIS 07-216 Grippe aviaire, y compris Influenza A (H5N1), chez l'humain: directives intérimaires de l'OMS pour le contrôle de l'infection destiné à des établissements de soins de santé
Avian influenza, including influenza A (H5N1), in humans: WHO interim infection control guideline for health care facilities [en anglais]
Ce document fournit des conseils en matière de prévention des infections s'appliquant aux travailleurs du secteur des soins de santé en contact avec des patients soupçonnés ou confirmés d'être porteurs du virus de la grippe aviaire. Il est destiné à toutes les personnes au sein des gouvernements et des administrations, ainsi qu'aux spécialistes de la santé confrontés au problème de la grippe aviaire. Il se compose de trois parties. La première est constituée du résumé analytique qui présente l'essentiel des recommandations en matière de prévention de l'infection et d'équipement de protection individuelle. La seconde partie détaille les précautions à prendre pour prévenir une infection et la troisième comprend 10 annexes contenant, entre autres, des informations sur la grippe aviaire en général, le mode de transmission, la protection respiratoire, les unités d'isolement, l'emploi de désinfectants et la prophylaxie.
Organisation mondiale de la santé (OMS), Service de la distribution et des vente, 1211 Genève 27, Suisse, mis à jour avr. 2006. Document PDF. iii, 54p. Illus. 67 réf.
http://www.wpro.who.int/NR/rdonlyres/EA6D9DF3-688D-4316-91DF-5553E7B1DBCD/0/InfectionControlAIinhumansWHOInterimGuidelinesfor2b_0628.pdf [en anglais]

CIS 06-1475 Information sur la grippe aviaire pour les propriétaires d'oiseaux
Avian influenza information for bird owners [en anglais]
Ce document Internet donne des conseils pratiques aux producteurs de volaille et aux propriétaires d'oiseaux pour prévenir une épidémie de grippe aviaire.
Department of Agriculture, Fisheries and Forestry, Australie, 2006. Document sur Internet, 2p. 7 réf.
http://www.affa.gov.au/content/output.cfm?ObjectID=C110DB62-D73C-438F-85792D84E945F031 [en anglais]

CIS 06-1474
Department of Health and Ageing
Plan australien de gestion de la santé en cas de pandémie de grippe
The Australian health management plan for pandemic influenza [en anglais]
Le plan australien de gestion d'une pandémie de grippe comprend quatre parties: information générale sur la nature de la grippe et la pandémie; ce que fait le gouvernement du Commonwealth pour se préparer à l'éventualité d'une pandémie du point de vue sanitaire; comme une pandémie se produirait et les mesures nécessaires pour riposter; informations pratiques sur ce que les groupes et les individus peuvent faire pour se préparer à une pandémie, pour la gérer et en guérir.
National Mailing and Marketing, P.O.Box 7077, Canberra Mailing Centre, ACT 2610, Australie, 2006. 64p.
http://www.health.gov.au/internet/wcms/publishing.nsf/Content/ohp-pandemic-ahmppi-toc.htm [en anglais]

CIS 06-1473 Maladies infectieuses et parasitaires liées au travail [en] Australie
Work-related infectious and parasitic diseases [in] Australia [en anglais]
Ce rapport contient une étude bibliographique des études épidémiologiques sur les maladies infectieuses et parasitaires liées au travail, y compris sur leur nombre et leur gravité, leurs causes, les groupes professionnels affectés et les approches de prévention possibles, notamment en Australie.
Australian Safety and Compensation Council, info@ascc.gov.au, 2006. viii, 16p. 110 réf.
http://www.ascc.gov.au/NR/rdonlyres/21E80109-9B4E-4125-AE64-0EFBF05E3FAD/0/Infectiousdiseasewebversion.pdf [en anglais]

CIS 06-1472 Brasseur G.
Grippe - Préparer l'épreuve d'une pandémie
Depuis l'apparition, fin 2003, du virus de l'influenza aviaire H5N1 hautement pathogène, 150 millions de volailles et d'autres volatiles infectés sont morts ou ont été euthanasiés en Asie. Des centaines de milliers, voire des millions, de personnes ont été infectées, dont une centaine est décédée. Fort heureusement, la transmission à l'humain est rare, mais une pandémie reste possible. Au sommaire de ce dossier sur les précautions à prendre en prévision d'une éventuelle pandémie: description de la menace pandémique de la grippe aviaire; précisions utiles sur les virus grippaux; définition de la pandémie; scénarios d'épizooties; prévention médicale; mise en place du plan d'urgence; précautions à prendre au stade de l'équarrissage.
Travail et sécurité, avr 2006, n°661, p.23-32. Illus. 4 réf.
http://www.travail-et-securite.fr/archivests/archivests.nsf/(alldocparref)/ts661page23_1/$file/ts661page23.pdf?openelement [en français]

CIS 06-1400 Maroni M., Fanetti A.C.
Evaluation de la fonction hépatique chez les travailleurs exposés au chlorure de vinyle
Liver function assessment in workers exposed to vinyl chloride [en anglais]
Des examens médicaux comprenant des tests de la fonction hépatique et l'ultrasonographie du foie ont été effectués sur un groupe de 757 travailleurs affectés pendant plusieurs années à la production de chlorure de vinyle monomère (CVM) et de chlorure de polyvinyle (PCV) dans quatre usines en Italie. Les expositions cumulées et maximales au CVM ont été calculées. L'historique d'hépatite virale et les habitudes en matière de consommation d'alcool des sujets ont été soigneusement pris en compte. L'association entre des résultats anormaux des tests de la fonction hépatique et différents déterminants possibles a fait l'objet d'une analyse par régression. L'évaluation de la fonction hépatique à l'aide des seuls tests des fonctions hépatiques ne permet pas de déceler une atteinte hépatique due au CVM, mais permet toutefois de mettre en évidence des modifications dues à des facteurs non professionnels, tels que des dysfonctionnements métaboliques et/ou dus à l'alimentation. En revanche, les tests de la fonction hépatique sont utiles pour mettre en évidence les états où une recommandation d'éviter toute exposition au CVM s'avérerait indiquée.
International Archives of Occupational and Environmental Health, janv. 2006, vol.79, n°1, p.57-65. 17 réf.
http://www.springerlink.com/content/j110530u28817775/fulltext.pdf [en anglais]

CIS 06-1234 Hernández Calleja A.
Précautions pour le contrôle des infections en milieu de soins
Precauciones para el control de las infecciones en centros sanitarios [en espagnol]
Cette note d'information traite plus spécialement du recours aux techniques d'isolement pour prévenir la propagation des maladies infectieuses en milieu de soins. Principaux points traités: transmission des maladies infectieuses; rappel historique sur le développement des procédures d'isolement; précautions universelles; précautions durant la phase d'isolement (précautions standards, prévention de la transmission de la maladie par l'air, les goutelettes ou contact direct).
Instituto Nacional de Seguridad e Higiene en el Trabajo, Ediciones y Publicaciones, c/Torrelaguna 73, 28027 Madrid, Espagne, 2006. 8p. Illus. 6 réf.
http://www.mtas.es//insht/ntp/ntp_700.htm [en espagnol]

CIS 06-1232 Hernández Calleja A.
Légionelloses: mise à jour des normes réglementaires. (II) Mesures spécifiques
Legionelosis: revisión de las normas reglamentarias (II). Medidas específicas [en espagnol]
Cette note d'information donne des conseils pratiques pour la maintenance d'installations particulières d'eau en vue de prévenir et de contrôler la légionellose à savoir: les installations d'eau chaude et d'eau potable, les tours réfrigérantes et les condensateurs par évaporation, les bains d'hydromassage et les piscines. Pour les mesures de contrôle plus générales, voir NTP 690 (CIS 06-1231).
Instituto Nacional de Seguridad e Higiene en el Trabajo, Ediciones y Publicaciones, c/Torrelaguna 73, 28027 Madrid, Espagne, 2006. 4p
http://www.mtas.es//insht/ntp/ntp_692.htm [en espagnol]

CIS 06-1231 Hernández Calleja A.
Légionelloses: mise à jour des normes réglementaires. (I) Généralités
Legionelosis: revision de las normas reglamentarias (I). Aspectos generales [en espagnol]
Cette note d'information passe en revue les méthodes applicables à la prévention et au contrôle de la légionellose dans les installations d'approvisionnement en eau sur la base des changements intervenus dans les normes réglementaires et techniques. Pour de plus amples informations sur les mesures de prévention dans les installations connues pour être des foyers de propagation de la maladie, voir NTP 691 (CIS 06-1232).
Instituto Nacional de Seguridad e Higiene en el Trabajo, Ediciones y Publicaciones, c/Torrelaguna 73, 28027 Madrid, Espagne, 2006. 7p. Illus. 24 réf.
http://www.mtas.es//insht/ntp/ntp_691.htm [en espagnol]

2005

CIS 07-1210 Yassi A., Moore D., FitzGerald J.M., Bigelow P., Hon C.Y., Bryce E.
Lacunes en matière de recherche sur la protection des travailleurs des services de santé contre le SRAS et d'autres agents pathogènes respiratoires: une approche pluridisciplinaire, multipartenaire basée sur des preuves
Research gaps in protecting healthcare workers from SARS and other respiratory pathogens: An interdisciplinary, multi-stakeholder, evidence-based approach [en anglais]
Le but de cette étude bibliographique était d'identifier des axes de recherche en matière de protection des travailleurs des services de santé contre le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et d'autres agents pathogènes respiratoires. Parmi les facteurs examinés figuraient les bases scientifiques des aérosols infectieux et l'efficacité des dispositifs de protection faciaux, de même que les facteurs organisationnels, environnementaux et individuels influençant le succès de la lutte contre les infections et des programmes de santé au travail. Des groupes focaux ont par ailleurs été animés avec les travailleurs des services de santé à Toronto, Canada. Les lacunes critiques dans les connaissances ont pu être mises en évidence et classées par priorité. La première priorité a été accordée aux facteurs organisationnels permettant de créer un climat sécuritaire. D'autres priorités concernaient les mesures pratiques pour contrôler les bioaérosols à la source.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, janv. 2005, vol.47, n°1, p.41-50. Illus. 57 réf.

CIS 07-765 Takala J.
Estimations mondiales des risques professionnels traditionnels
Global estimates of traditional occupational risks [en anglais]
Dans cette étude, on s'est appuyé sur les données concernant le taux d'emploi, le taux d'accidents mortels déclarés et la mortalité due à différentes maladies et lésions, ainsi que sur les données de la littérature, pour calculer les taux d'accidents du travail et de maladies professionnelles dans plusieurs pays à l'échelle mondiale. On estime en moyenne à 2,2 millions par an, les décès dus à des facteurs professionnels. Les problèmes les plus significatifs mis en évidence étaient les cancers d'origine professionnelle (notamment dans les pays industrialisés), les accidents du travail (dans les pays en phase d'industrialisation rapide), les affections cardiovasculaires d'origine professionnelle, les maladies infectieuses liées au travail (dans les pays tropicaux en développement) et les affections pulmonaires liées au travail dans les pays où l'extraction minière constitue une activité majeure. On estime à 270 millions le nombre d'accidents du travail non mortels et à 160 millions le nombre de cas de maladie professionnelle survenant chaque année dans le monde.
Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, 2005, supl. n°1, p.62-67. Illus. 20 réf.

CIS 07-723 Mitchell C.S., Gershon R.R.M., Lears M.K., Vlahov D., Felknor S., Lubelczyk R.A., Sherman M.F., Comstock G.W.
Risque de tuberculose chez les chez les travailleurs des services de santé des établissements pénitentiaires
Risk of tuberculosis in correctional healthcare workers [en anglais]
Cette étude avait pour but de définir la prévalence, l'incidence et les facteurs de risque d'infection par la tuberculose chez les travailleurs des services de santé des établissements pénitentiaires. Elle a été réalisée sous forme de questionnaire auto-administré et d'une interview clinique; un test cutané à la tuberculine a également été effectué. La prévalence globale de l'infection par la tuberculose (réactivité au test à la tuberculine), le taux de réactivité et l'incidence annuelle étaient respectivement de 17,7%, de 2,2% et de 1,3%. Après correction pour la vaccination par le bacille de Calmette-Guérin, seul le continent ou le pays de naissance était encore significativement associé à la prévalence d'infection par la tuberculose. Bien que la prévalence de la réactivité à la tuberculine soit élevée au sein de cette population, les facteurs de risque étaient avant tout démographiques plutôt que professionnels. Toutefois, il y a lieu de rester vigilant afin de contrôler l'exposition professionnelle à cet agent ainsi qu'à d'autres agents pathogènes respirables, étant donné le risque d'épidémie de tuberculose, ainsi que d'autres agents pathogènes connus et émergents véhiculés par l'air.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, juin 2005, vol.47, n°6, p.580-586. 33 réf.

CIS 07-572 Turner S., Lines S., Chen Y., Hussey L., Agius R.
Maladies infectieuses d'origine professionnelle déclarées, au Royaume-Uni, au réseau de surveillance des maladies professionnelles et au réseau de déclaration des données sur la santé et la profession (2000-2003)
Work-related infectious disease reported to the Occupational Disease Intelligence Network and the Health and Occupation Reporting Network in the UK (2000-2003) [en anglais]
Le but de cette étude était d'examiner les déclarations des maladies infectieuses faites par les médecins participant aux réseaux de recueil de données sur les maladies d'origine professionnelle au Royaume-Uni. On a analysé les cas de maladie infectieuse déclarés au réseau du Royaume-Uni sur la surveillance des maladies professionnelles (Occupational Disease Intelligence Network - ODIN) et au réseau de déclaration des données sur la santé et la profession (The Health and Occupation Reporting network - THOR) entre 2000 et 2003, en fonction du profil des déclarations, du diagnostic, du fait qu'il s'agissait de cas uniques ou d'épidémies, ainsi que de la branche d'activité. Entre 2000 et 2003, le nombre total de cas de maladies infectieuses déclarées aux réseaux ODIN et THOR était de 5606. Les affections diarrhéiques représentaient 74,9% et les cas de gale 11,1%. Les secteurs les plus souvent cités étaient les services sociaux (39,5%) et de santé (29,4%), la fabrication de substances chimiques représentant 4,3% de l'ensemble des cas. Malgré les limitations liées à la sous-déclaration, ces systèmes permettent de recueillir des données permettant d'analyser les tendances des affections d'origine professionnelle, y compris les maladies infectieuses.
Occupational Medicine, juin 2005, vol.55, n°4, p.275-281. Illus. 22 réf.

CIS 07-570 Chen Y., Turner S., McNamee R., Ramsay C.N., Agius R.M.
Déclaration de l'incidence des affections d'origine professionnelle en Ecosse (2002-2003)
The reported incidence of work-related ill health in Scotland (2002-2003) [en anglais]
Le but de cette étude était d'évaluer l'incidence des affections d'origine professionnelle en Ecosse en 2002 et 2003 en s'appuyant sur les données fournies par les médecins participant à un système de déclaration. Au cours de la période examinée, on estime à 4043 le nombre de cas d'affections d'origine professionnelle en Ecosse. Les déclarations les plus fréquentes concernaient les troubles mentaux (41%), suivis des troubles musculosquelettiques (31%), des affections cutanées (16%), des affections respiratoires (10%), des troubles de l'audition (2%) et des infections (1%). Le taux d'incidence annuel moyen par 100.000 travailleurs pour l'ensemble des affections d'origine professionnelle était de 86,0. Le taux le plus élevé de troubles mentaux était observé dans l'administration publique et dans les services de défense (76,7 par 100.000), ainsi que dans les services sociaux et de santé (72,3 par 100.000). Le taux le plus élevé de troubles musculosquelettiques était observé dans le secteur de la construction (41,6 par 100.000), alors que les coiffeurs présentaient le risque le plus élevée de développer une dermite de contact d'origine professionnelle (86,4 par 100.000).
Occupational Medicine, juin 2005, vol.55, n°4, p.252-261. 32 réf.

CIS 07-721 Dounias G., Kypraiou E., Rachiotis G., Tsovili E., Kostopoulos S.
Prévalence des marqueurs du virus de l'hépatite B chez les éboueurs de Karatsini (Grèce)
Prevalence of hepatitis B virus markers in municipal solid waste workers in Keratsini (Greece) [en anglais]
Le but de cette étude transversale était d'évaluer la prévalence de marqueurs du virus de l'hépatite B (VHB) chez les travailleurs affectés à la collecte d'ordures ménagères. Elle porte sur 166 éboueurs de la ville de Keratsini, en Grèce. On a évalué la prévalence des marqueurs biologiques de l'infection par le VHB (HbsAg, anti-Hbc, anti-Hbs) ainsi que leur association avec l'exposition aux ordures et avec différents facteurs sociodémographiques. On observe une différence significative entre les sujets exposés et non exposés aux ordures dans la prévalence de la positivité anti-Hbc. Chez les travailleurs plus âgés, la prévalence de la positivité anti-Hbc était significativement plus élevée. Les éboueurs anti-Hbc positifs étaient moins instruits que les travailleurs non exposés. L'analyse par régression logistique a permis de mettre en évidence le fait que l'exposition aux ordures et l'âge étaient associés de manière indépendante avec la positivité anti-Hbc. On en conclut que l'exposition professionnelle aux ordures pourrait être associée à l'acquisition d'une infection par le VHB. L'immunisation des éboueurs devrait être envisagée afin de diminuer le risque d'infection par le VHB.
Occupational Medicine, janv. 2005, vol.55, n°1, p.60-63. 22 réf.

CIS 07-716 Lenz M., Groneberg D.A., Schäcke G.
Syndrome respiratoire aigu sévère - SRAS - en médecine du travail et médecine environnementale
Schweres akutes respiratorisches Syndrom - SARS - in der Arbeits- und Umweltmedizin [en allemand]
Cet article présente une chronologie de l'épidémie de SRAS et fait le point sur les connaissances sur cette maladie (diagnostic, traitement et prévention). Il traite plus particulièrement des aspects liés à la médecine du travail. Les résultats d'études portant sur le taux d'infection au sein du personnel des services de santé ayant dû prendre en charge des patients atteints de SRAS sont présentés. Les personnes travaillant dans des laboratoires de recherche et manipulant le coronavirus du SRAS présentent également un risque accru, de même que les équipages d'avions (contamination par les passagers) et les personnes manipulant des animaux de boucherie (contamination par des animaux infectés).
Zentralblatt für Arbeitsmedizin, Arbeitsschutz und Ergonomie, août 2005, vol.55, n°8, p.254-262. 61 réf.

CIS 07-33 Directives conjointes OIT/OMS sur les services de santé et le VIH/SIDA
Mwongozo wa shirika la kazi duniani na shirika la afya duniani [en swahili]
Youguan aizibing bingdu/aizibing he weisheng fuwu de lianhe daoze [en chinois]
Traduction en chinois et en swahili du document indexé sous CIS 06-21. Ces directives visent à promouvoir la bonne gestion du VIH/SIDA dans les services de santé, notamment la prévention de l'exposition professionnelle. Elles s'adressent aux gouvernements, employeurs, travailleurs et autres parties intéressés par la prestation de soins de santé. Au sommaire: principes de base du recueil de directives pratiques du BIT sur le VIH/SIDA et le monde du travail (voir CIS 03-444); cadre juridique et politique; le secteur de la santé en tant que lieu de travail et reconnaissance du VIH/SIDA en tant que question liée au lieu de travail; systèmes de gestion de la sécurité et de la santé au travail (protection contre les agents pathogènes infectieux, modes opératoires sûrs, suivi et évaluation); gestion des incidents dus à une exposition; soins, traitement et soutien; éducation et formation; recherche et développement. On trouve également dans ce document une vue d'ensemble des programmes et instruments internationaux, ainsi que 12 fiches d'information sur les mesures de prévention destinées à protéger les travailleurs des services de santé contre l'exposition au VIH et d'autres agents pathogènes infectieux. Liste d'acronymes.
Publications du BIT, Bureau international du Travail, 1211 Genève 22, Suisse, 2005. xiv, 80p. Illus. Réf. bibl.

CIS 06-1303 Hygiène dans les cuisines à bord de navires
Gigiena na kambuze [en russe]
Hygiene in the galley [en anglais]
Kalinisan sa galley [en tagalog]
Brochure sous forme de bande dessinée sur l'hygiène dans les cuisines à bord des navires.
International Committee on Seafarers' Welfare (ICSW), Forsyth House, 2nd Floor, 77 Clarendon Road, Watford, Hertfordshire, Royaume-Uni, ca 2005, 12p. Illus.
http://www.seafarershealth.org/documents/BROCHURE-ComicStripHygieneENG-LQ.pdf [en anglais]
http://www.seafarershealth.org/documents/hyg-ru_000.pdf [en russe]

CIS 06-1369 Ye X., Wong O., Fu H.
Le monde au travail: risques d'atteinte à la santé chez les masseurs de pieds en Chine
World at work: Health hazards among foot massage workers in China [en anglais]
La réflexologie ou massage des pieds connaît une popularité croissante en Chine. Le massage des pieds constitue non seulement un soin, mais aussi une façon de guérir un certain nombre de maux. Près de 90% des personnes effectuant ce travail dans les grandes villes sont des jeunes femmes âgées de 18 à 25 ans provenant de régions pauvres de l'intérieur du pays. Cet article traite des questions de sécurité et de santé liées à cette profession. Les masseurs de pieds ne sont pas seulement exposés à des risques biologiques, chimiques et physiques, mais aussi à des facteurs de stress. Principales questions abordées dans cet article sur les risques professionnels de ces travailleurs: lieux de travail; tâches (trempage, lavage, massage); risques d'atteinte à la santé (infections, risques liés aux substances chimiques utilisées dans les bains et les huiles de massage, troubles musculosquelettiques, risques psychiques); recommandations visant à améliorer la protection des travailleurs en matière de santé au travail.
Occupational and Environmental Medicine, déc. 2005, vol.62, n°12, p.902-904. Illus. 11 réf.

CIS 06-1233 Recommandations visant à protéger les personnes travaillant en plein air contre l'exposition au virus du Nil occidental
Recommendations for protecting outdoor workers from West Nile virus exposure [en anglais]
Le virus du Nil occidental se propage le plus souvent à l'humain par les piqûres de moustiques infectés. Il provoque généralement des symptômes pseudo-grippaux. Les personnes travaillant en plein air présentent un risque particulièrement élevé d'exposition à cette maladie. Cette brochure fournit des réponses aux questions pertinentes pour les travailleurs en plein air en ce qui concerne le virus du Nil occidental, ainsi que des recommandations visant à prévenir l'exposition à ce virus. Au sommaire: introduction (caractéristiques du virus du Nil occidental); questions fréquemment posées; recommandations destinées aux employeurs; recommandations destinées aux travailleurs.
Publications Dissemination, National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH), 4676 Columbia Parkway, Cincinnati, OH 45226-1998, USA, 2005. 11p. Illus. 1 réf.
http://www.cdc.gov/niosh/docs/2005-155/pdfs/2005-155.pdf [en anglais]

CIS 06-853 Genty S., Ralaimazava P., Bouchaud O.
Le migrant africain qui voyage: rôle du médecin du travail
Le but de cette étude transversale était d'analyser la prévalence des problèmes de santé chez les migrants africains, pendant et au retour d'un séjour au pays. Les données ont été recueillies dans trois centres hospitaliers de la région parisienne. Les premiers résultats montrent que ces patients, bien qu'ayant consulté dans un centre spécialisé avant leur départ, présentent un pourcentage de diarrhée du voyageur proche de celui des autres voyageurs et un pourcentage de paludisme supérieur à celui trouvé dans la population générale, ce qui semble confirmer leur vulnérabilité par rapport à ces maladies. Le médecin du travail doit être capable d'alerter ces migrants aux risques, de conseiller sur les mesures à prendre avant et pendant le voyage et de traiter toutes les maladies potentielles sur leur retour.
Cahiers de médecine interprofessionnelle, 2005, vol.45, n°4, p.477-483. Illus. 9 réf.

CIS 06-850 Guez-Chailloux M., Puymeral P., Le Bâcle C.
La thanatopraxie: état des pratiques et risques professionnels
La France compte environ 1000 thanatopracteurs (embaumeurs), qui effectuent 200.000 soins de conservation par an. Les expositions professionnelles varient en fonction de l'état du corps ainsi que des lieux dans lesquels les soins sont effectués, ce qui rend difficile toute évaluation des risques. Au sommaire de ce dossier médico-technique sur le métier de thanatopracteur: historique et place actuelle de l'activité; gestes professionnels et conditions de travail; risques professionnels (biologiques, chimiques, organisationnels et psychosociaux); prévention (formation, ventilation, protection cutanée et respiratoire, bonnes pratiques).
Documents pour le médecin du travail, 3e trimestre 2005, n°104, p.449-469. 57 réf.
http://www.dmt-prevention.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/TC%20105/$File/TC105.pdf [en français]

CIS 06-844 Enjolras P.
Accidents technologiques dans l'industrie sucrière
Cet article décrit les risques inhérents à chaque étape de la transformation dans les sucreries-distilleries. Ils comprennent notamment les risques d'explosion, les risques pour l'environnement que représentent le volume important d'effluents, la fuite de gaz carbonique, ainsi que la prolifération de légionelles dans les tours de refroidissement. Quelques cas d'accident survenus dans la filière sucrière en France depuis 1982 sont également brièvement décrits.
Face au risque, déc. 2005, n°418, p.28-31. Illus.

CIS 06-715 Reid A.J.
La brucellose - un risque professionnel persistant en Irlande
Brucellosis - A persistent occupational hazard in Ireland [en anglais]
Cette étude transversale sur la brucellose, décelée à l'aide du test de fixation du complément (TFC), a porté sur 375 salariés des services techniques et de soutien du Ministère irlandais de l'agriculture. Un résultat <1:8 au TFC était considéré comme normal, en d'autres termes sans indication d'exposition à Brucella abortus. Les observations ont été comparées avec les données médicales disponibles afin de différencier les cas nouveaux des cas établis. Le taux de participation a été de 75%. Chez dix participants, le résultat du test était positif. On observe un risque accru d'exposition chez les vétérinaires, le personnel de laboratoire et les travailleurs des usines de conditionnement de viande. On disposait également de 106 résultats antérieurs. Huit des sujets dont les tests étaient positifs avaient déjà été testés; pour quatre d'entre eux, on observe une conversion de négatif à positif au bout de cinq ans, soit un taux de conversion de 8/1000 par an. L'exposition à B. abortus reste donc un problème courant chez les groupes de professions à risque en Irlande.
International Journal of Occupational and Environmental Health, juil.-sept. 2005, vol.11, n°3, p.302-304. 6 réf.
http://www.ijoeh.com/pfds/IJOEH_1103_Reid.pdf [en anglais]

< précédent | 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 ...28 | suivant >