ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Composés hétérocycliques - 575 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Composés hétérocycliques

1975

CIS 76-766 Endosulfan.
Endosulfan. [en anglais]
Synonymes; propriétés physiques; usages comme insecticide en agriculture, horticulture et sylviculture, et effets non intentionnels sur certaines cultures et sur les animaux domestiques; impropriété des usages domestiques; toxicologie (mammifères, homme, autres espèces); DL50; recommandations: restrictions portant sur la délivrance; transport et stockage; manipulation; élimination ou décontamination des récipients; sélection, formation et surveillance médicale des travailleurs; réglementation complémentaire en cas d'épandage par aéronef; étiquetage; précautions à prendre lors de l'utilisation du composé (valeurs-seuils, systèmes en vase clos et ventilation forcée, mélangeurs et applicateurs, équipement de protection individuelle); élimination des récipients et des débords; premiers soins; diagnostic et traitement des intoxications; méthodes de surveillance; méthodes de laboratoire pour le dépistage et le dosage, et en cas d'intoxication.
Fiche d'information sur les pesticides n°15, Organisation mondiale de la santé, Genève, Suisse, et Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, Roma, Italie, déc. 1975. 11p. 7 réf.

CIS 76-444 Beutner W.
Mesures de sécurité à prendre pour la construction et l'exploitation des installations d'odorisation du gaz naturel.
Traduction de: Sicherheitsmassnahmen bei Errichtung und Betrieb von Erdgas-Odorierungsanlagen. Heft 17, Moderne Unfallverhütung, Essen, Allemagne (Rép.féd.), 1973, p.71-74. 5 réf. Le tétrahydrothiophène et l'éthylmercaptan sont des produits odorisants organiques, facilement inflammables, qui présentent des propriétés dissolvantes. Ils exercent une action irritante sur la peau, sont toxiques et renferment jusqu'à 0,1% de benzène en volume. Principales caractéristiques de ces produits intéressant la sécurité; mesures générales de sécurité; sécurité incendie et explosion; toxicité et moyens de protection. Le gaz naturel additionné d'un produit odorisant est dangereux par ses effets asphyxiants et non pas à cause de la présence de produits odorisants. Il importe cependant de ne pas sous-estimer les risques associés à la manutention de ces produits.
Traduction INRS 44 B-75, Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, 1975. 12p. 5 réf.

CIS 75-1669 Feetam C.L., Leach R.H., Meynell M.J.
Absence d'une interaction cliniquement significative entre la warfarine et l'acide ascorbique
Lack of a clinically important interaction between warfarin and ascorbic acid. [en anglais]
Les auteurs ont observé sur 19 malades volontaires (11 hommes et 8 femmes) d'âge compris entre 40 et 82 ans (moyenne 61 ans) l'action de fortes doses d'acide ascorbique sur le pouvoir anticoagulant de la warfarine-sodium (coumafène). Les concentrations plasmatiques totales de warfarine et les temps de prothrombine ont été mesurés avant, pendant et après des périodes de 7 jours, durant lesquelles des doses de 3, 5 et 10g d'acide ascorbique ont été administrées quotidiennement avec la warfarine-sodium. Il ne se produit aucun antagonisme cliniquement significatif du pouvoir hypoprothrombinémique de la warfarine, même lorsque les doses d'acide ascorbique prises en même temps sont très élevées et quoique l'on observe une chute de la concentration plasmatique totale de warfarine (2-40%, moyenne 17,5%).
Toxicology and Applied Pharmacology, mars 1975, vol.31, n°3, p.544-547. 8 réf.

CIS 75-1069 Beatty P.W., Lembach K.J., Holscher M.A., Neal R.A.
Effets de la tétrachloro-2,3,7,8 dibenzo-p-dioxine sur les cellules de mammifères dans les cultures de tissus
Effects of 2,3,7,8-tetrachlorodibenzo-p-dioxin (TCDD) on mammalian cells in tissue cultures. [en anglais]
Résultats d'une étude effectuée sur cette substance, qui est un polluant de l'acide trichloro-2,4,5 phénoxyacétique (2,4,5-T, herbicide) pour vérifier si sa toxicité pour les mammifères provient de l'inhibition de la mitose. Contrairement aux résultats obtenus avec des cellules d'endosperme végétal, l'analyse statistique des taux de croissance et les études morphologiques au microscope électronique n'ont mis en évidence ni différence de croissance importante ni modification ultrastructurelle dans les clones témoins et dans les clones traités à la TCDD.
Toxicology and Applied Pharmacology, fév. 1975, vol.31, n°2, p.309-312. 4 réf.

CIS 75-1103 Tane S., Muromoto M., Eiko K., Ushigome S.
Lésions oculaires dues au paraquat (herbicide) - Etude d'un cas
Kyoroyoku-setsushyoku-gata joso-zai Paraquat no tobiiri ni yoru me-shyogai no chiryo-rei [en japonais]
Etude des lésions oculaires produites, chez un travailleur de 66 ans, par éclaboussure accidentelle d'une solution d'herbicide contenant 24% de paraquat. Lésions provoquées: chemosis, érosion de la cornée, formation extensive d'une pseudo-membrane conjonctivale. Ces lésions de la cornée et de la conjonctive ont persisté pendant environ 16 semaines. Comme la solution était presque neutre (pH 6,7), le mécanisme de cette atteinte n'apparaît pas clairement. Les examens histologiques ont montré que la conjonctive se composait d'une couche épithéliale complètement érodée et partiellement ulcérée, et de tissus subépithéliaux caractérisés par un ¿dème prononcé et une réaction cellulaire inflammatoire, principalement au niveau des lymphocytes et des cellules plasmatiques. Les foyers d'infiltration lymphoïde dense étaient nombreux. La surface était recouverte d'un exsudat fibrineux inflammatoire très épais. Les vaisseaux capillaires étaient foisonnants et dilatés. L'inflammation semble être d'origine toxique voire allergique, ou encore toxique et allergique à la fois.
St. Marianna Medical Journal, sept. 1974, vol.2, n°3, p.274-278. Illus. 9 réf.

CIS 75-806 Gehlbach S.H., Perry L.D., Williams W.A., Freeman J.I., Langone J.J., Peta L.V., Van Vunakis H.
L'absorption de nicotine chez les cueilleurs de tabac vert
Nicotine absorption by workers harvesting green tobacco. [en anglais]
Les auteurs ont contrôlé la cotinine urinaire (métabolite principal de la nicotine) chez 43 travailleurs de 4 plantations de tabac en Caroline du Nord (Etats-Unis), dont aucun ne fumait ni ne chiquait. Ils ont ensuite récolté des échantillons de rosée (teneur en nicotine décelée: 33-84µg/ml) et d'humidité de la chemise mouillée de 2 cueilleurs (58-98µg/ml). Au cours de cette étude, 3 des cueilleurs ont été atteints de la maladie du tabac vert (symptômes: nausées, vomissements, étourdissements et prostration). Le taux urinaire moyen de cotinine des cueilleurs était de 89 µg/100mg de créatinine, contre 22,5µg pour les lieurs (qui attachent les feuilles de tabac sur des perches dans les hangars pour le séchage), 11,4 µg pour les conducteurs de tracteurs, et 3,5µg pour les témoins non exposés. Les cueilleurs sont les plus exposés à la maladie du tabac vert car ils sont contaminés par la rosée des feuilles qui dissout la nicotine. Les lieurs et les conducteurs des tracteurs sont moins exposés et l'absorption est moins forte chez les ceuilleurs qui portent un imperméable de protection.
Lancet, 1 mars 1975, vol.1, n°7905, p.478-480. Illus. 11 réf.

CIS 75-737 Oliver R.M.
Les effets toxiques de la tétrachloro-2,3,7,8 dibenzo-dioxine-1,4 chez les travailleurs des laboratoires
Toxic effects of 2,3,7,8 tetrachlorodibenzo 1,4 dioxin in laboratory workers. [en anglais]
Compte rendu des effets de l'exposition passagère et minimale de 3 jeunes scientifiques à la tétrachloro-2,3,7,8 dibenzo-dioxine-1,4(dioxine). L'acné chlorique s'est déclarée 8 semaines environ après l'exposition chez 2 d'entre eux; pour 2 sujets également, des symptômes tardifs sont apparus, notamment des modifications de la personnalité, et de l'hirsutisme 2 ans après l'exposition. Chez les 3 sujets, le cholestérol sérique était élevé, sans aucune autre perturbation biochimique: pas de porphyrinurie ni d'atteinte hépatique. Les manifestations observées laissent penser que la dioxine est une substance chimique extrêmement toxique, que l'intoxication est possible même en l'absence d'anomalies de la fonction hépatique, de porphyrines urinaires ou d'acné chlorique, et qu'à long terme, elle peut engendrer des effets prononcés.
British Journal of Industrial Medicine, fév. 1975, vol.32, n°1, p.49-53. 18 réf.

1974

CIS 75-1923 Desoille H., Truffert L., Philbert M., Girard-Wallon C., Ripault J.
Etude expérimentale de la synergie lors de l'utilisation simultanée du pipéronylbutoxyde et de certains hydrocarbures aliphatiques chlorofluorés - 1. Pipéronylbutoxyde, trichlorotrifluoroéthane (F 113).
A la suite de travaux expérimentaux effectués aux Etats-Unis et concernant la toxicité des associations d'hydrocarbures aliphatiques chlorofluorés et d'un synergiste des pyrèthres, le pipéronylbutoxyde, les auteurs ont mené 4 séries d'expérimentations sur le rat et la souris en vue de déceler une modification éventuelle de la CL50, de la sensibilité au trichlorotrifluoroéthane et de l'action cancérogène. Les résultats obtenus (courbes de poids, hématologie, anatomie pathologique) n'ont pas permis de mettre en évidence une toxicité cellulaire accrue ou une action cancérogène à long terme lors de l'utilisation simultanée du trichlorotrifluoroéthane et du pipéronylbutoxyde. Ces travaux ont été conduits dans l'optique des conditions pratiques d'utilisation et les auteurs attirent l'attention sur la complexité de la composition réelle du pipéronylbutoxyde commercial et sur les fluctuations possibles de cette composition.
Archives des maladies professionnelles, janv.-fév. 1975, vol.36, n°1-2, p.5-18. Illus.

CIS 75-1617 Smith L.L., Wright A., Wyatt I., Rose M.S.
Traitement efficace de l'intoxication par le paraquat chez le rat et perspectives d'application à l'intoxication chez l'homme
Effective treatment for paraquat poisoning in rats and its relevance to treatment of paraquat poisoning in man. [en anglais]
La relation qui existe entre la concentration gastro-intestinale et les concentrations plasmatique et pulmonaire de paraquat après administration orale a été étudiée chez le rat. Sur la base des résultats obtenus, les auteurs ont mis au point un traitement de nature à prévenir le passage dans le plasma du paraquat présent dans l'intestin et son accumulation dans les poumons. Ce traitement comprend un lavage d'estomac suivi d'une quadruple administration de bentonite et de purgatifs. Son application à l'intoxication chez l'homme est évoquée à la lumière du fait que les coupes de tissu pulmonaire humain accumulent le paraquat de la même manière que les coupes de poumon de rat.
British Medical Journal, 7 déc. 1974, p.569-571. Illus. 9 réf.

CIS 75-1059 Bahrmann E., Paun D.
Fondement scientifique de la nocivité du tabac pour les fumeurs actifs et passifs de cigarettes
Zur wissenschaftlichen Begründung des Tabakschadens durch aktives und passives Zigarettenrauchen [en allemand]
L'analyse des statistiques médicales fait apparaître clairement l'influence nocive de l'usage de la cigarette. Les auteurs examinent les fondements toxicologiques et les facteurs allergiques et psychiques de cette action du tabac. En ce qui concerne le tabagisme passif, les effets produits sont renforcés par l'existence d'une allergie à l'un des éléments constitutifs de la fumée du tabac. Un chapitre est consacré aux méfaits du tabac envisagés du point de vue de l'hygiène du travail, principalement aux normes édictées dans la République démocratique allemande pour le maintien de la pureté de l'air dans les lieux de travail. Fondements médicaux et juridiques de l'interdiction de fumer pendant le travail.
Das deutsche Gesundheitswesen, oct. 1974, vol.29, n°43, p.2017-2022. 16 réf.

CIS 75-767 Roujeau J., Noguès C., Leclerc J.P.
Intoxication par le paraquat - Etude anatomo-clinique et expérimentale.
Après un rappel clinique de l'intoxication par le paraquat (diméthyl-1,1' bipyridinium-4,4') à partir de 2 observations qui ont donné lieu à des études de l'ultrastructure du tissu pulmonaire, les auteurs rendent compte d'une étude expérimentale par injections intrapéritonéales sur le rat. L'expérimentation a permis de saisir les lésions initiales qui échappent à l'observation chez l'homme: ¿dème interstitiel et altérations du revêtement alvéolaire qui précèdent l'évolution sclérogène. Les auteurs discutent du mode d'action du paraquat et en particulier de l'intégrité du surfactant pulmonaire en se fondant sur les particularités de l'ultrastructure pulmonaire qu'ils ont observées.
Revue française des maladies respiratoires, 1974, vol.2, n°1, p.65-74. Illus. 13 réf.

CIS 75-618 Bruce M.I.
Le borane-tétrahydrofurane
Borane-tetrahydrofuran. [en anglais]
L'auteur de cette lettre à la rédaction rapporte l'explosion spontanée d'une bouteille en verre contenant 900g d'une solution de 1M du complexe borane-tétrahydrofurane dans du tétrahydrofurane. La bouteille a été réduite en petits éclats. L'échantillon avait été expédié par bateau d'Angleterre en Australie et s'était trouvé exposé à des températures inférieures à 15°C; la bouteille n'avait jamais été ouverte et n'avait pas été dérangée depuis 2 semaines. Un fabriquant de ce réactif, Aldrich-Boranes, Inc., qui avait connaissance de ce problème (il cite une référence) répond dans le même périodique. Il insiste pour que les bouteilles contenant ce réactif soient stockées à 0°C et ouvertes pour la première fois derrière un écran protecteur.
Chemical and Engineering News, 14 oct. 1974, vol.52, n°41, p.3.

CIS 75-507 Smith P., Heath D.
Le poumon du paraquat: nouvelle appréciation
Paraquat lung: a reappraisal. [en anglais]
L'intoxication par le paraquat conduit ordinairement à une fibrose pulmonaire que l'on décrit souvent comme interstitielle et que de nombreux spécialistes tiennent pour une alvéolite fibrosante caractéristique. Toutefois, l'expérimentation sur le rat et les observations faites sur 4 cas humains donnent à penser que l'altération pathologique fondamentale du poumon dans l'intoxication par le paraquat est une fibrose intra-alvéolaire cellulaire diffuse et non pas une alvéolite fibrosante. Les auteurs démontrent qu'elle est associée à une pathologie vasculaire au niveau du poumon. Lorsque l'on procède à l'histopathologie du poumon dans l'intoxication par le paraquat, il importe de connaître les antécédents d'oxygénothérapie, car l'exposition prolongée à l'oxygène peut elle-même être à l'origine d'une fibrose pulmonaire.
Thorax, nov. 1974, vol.29, n°6, p.643-653. Illus. 20 réf.

CIS 75-155 Pavlenko G.I., Osina S.A., Voroncov R.S.
Toxicité respiratoire de la triphtazine dans l'expérimentation animale
Ingalacionnoe vozdejstvie triftazina v uslovijah ėksperimenta na životnyh [en russe]
Le médicament triphtazine est un dérivé pipérazinique de la phénothiazine. Des recherches sur des rats albinos ont montré que l'inhalation de 1,5mg/m3 de triphtazine a un effet sur le système nerveux central. L'exposition chronique des animaux à 0,06mg/m3 provoque la perte de poids, une augmentation de la température rectale, un abaissement du nombre des leucocytes et des érythrocytes, un ralentissement de la fréquence respiratoire et une augmentation considérable de la diurèse. Sur la base des résultats obtenus, les auteurs recommandent d'adopter une valeur-seuil de 0,01mg/m3.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, avr. 1974, n°4, p.27-30. 5 réf.

CIS 74-1954 Zaeva G.N., Ordynskaja N.N., Dubinina L.I., Osipenko N.I., Ivanov V.N.
Etablissement d'une valeur maximale admissible de concentration de la pyrrolidine dans l'atmosphère des locaux de travail
Obosnovanie predel'no dopustimoj koncentracii pirrolidina v vozduhe rabočej zony [en russe]
Résultats de recherches sur l'animal (expositions aiguë, subaiguë et chronique) visant à déterminer la toxicité et les effets gonadotropes et mutagènes de la pyrrolidine. Cette substance est facilement absorbée par voie cutanée. Les auteurs recommandent d'adopter une valeur-seuil de 0,1mg/m3.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, fév. 1974, n°2, p.29-32. Illus. 9 réf.

CIS 74-2004 Copland G.M., Kolín A., Shulman H.S.
Décès provoqué par une fibrose pulmonaire intra-alvéolaire consécutive à l'ingestion de paraquat
Fatal pulmonary intra-alveolar fibrosis after paraquat ingestion. [en anglais]
Compte rendu d'un cas mortel d'intoxication par le paraquat, qui présentait certains traits histologiques inhabituels. L'évolution clinique a été caractérisée par une intoxication rénale suivie d'une défaillance respiratoire progressive. L'autopsie a révélé une fibrose avasculaire, intra-alvéolaire, extensive, dans toutes les coupes de tissu pulmonaire; en revanche, la fibrose interstitielle était absente, ce qui montre que la lésion initiale n'était pas assez grave pour porter atteinte à l'endothélium capillaire et à la membrane basale situés à la plus grande profondeur. Liste des herbicides renfermant du paraquat.
New England Journal of Medicine, 8 août 1974, vol.291, n°6, p.290-292. Illus. 16 réf.

CIS 74-2069 Mundy R.L., Hall L.M., Teague R.S.
Le pyrazole en tant qu'antidote en cas d'intoxication par l'éthylèneglycol
Pyrazole as an antidote for ethylene glycol poisoning. [en anglais]
L'administration par voie intrapéritonéale d'une dose unique de 300 mg/kg de pyrazole, puissant inhibiteur des alcool-déshydrogénases, a augmenté de manière significative la DL50 de l'éthylèneglycol administré par voie orale à des souris. Comme l'éthanol, le pyrazole empêche la conversion du glycol en métabolites plus toxiques. Bien que le pyrazole soit lui-même un corps chimique toxique et qu'il puisse endommager différents organes chez l'animal, il a été utilisé dans des expériences sur l'homme; son utilisation en une dose unique, lorsque l'intoxication peut être mortelle, constitue un risque acceptable.
Toxicology and Applied Pharmacology, mai 1974, vol.28, n°2, p.320-322. 12 réf.

1973

CIS 75-428 Schwetz B.A., Norris J.M., Sparschu G.L., Rowe V.K., Gehring P.J., Emerson J.L., Gerbig C.G.
Toxicologie des dibenzo-p-dioxines chlorées
Toxicology of chlorinated dibenzo-p-dioxins. [en anglais]
Résultats d'expériences effectuées sur diverses espèces animales pour évaluer la toxicité de certaines dibenzo-p-dioxines chlorées. Composés utilisés: dichloro-2,7 dibenzo-p-dioxine (DC-2,7 DD); tétrachloro-2,3,7,8 dibenzo-p-dioxine (TC-2,3,7,8 DD); tétrachloro-1,2,3,4 dibenzo-p-dioxine (TC-1,2,3,4 DD); hexachlorodibenzo-p-dioxine (HCDD); et octachlorodibenzo-p-dioxine (OCDD). Les auteurs ont effectué des essais pour évaluer la létalité aiguë, l'activité acnégénique, le pouvoir tératogène, l'embryotoxicité et les effets d'irritation oculaire de ces substances. Ils ont procédé à quelques examens pathologiques et histopathologiques sommaires. Résultats: TC-2,3,7,8 DD: toxicité exceptionnellement élevée; DC-2,7 DD et OCDD: toxicité faible; HCDD: forte toxicité mais inférieure à celle de TC-2,3,7,8 DD; les propriétés toxicologiques varient pour les isomères d'une même dibenzo-p-dioxine, ce qui souligne l'importance de leur identification spécifique.
Environmental Health Perspectives, Research Triangle Park, USA, sept. 1973, Experimental issue No.5, p.87-99. 17 réf.

CIS 75-427 Perspective sur les dibenzodioxines et les dibenzofuranes chlorés
Perspective on chlorinated dibenzodioxins and dibenzofurans. [en anglais]
Ce numéro reproduit les communications présentées à une conférence réunie par l'Institut national des sciences de l'hygiène du milieu (National Institute of Environmental Health Sciences) à Research Triangle Park, USA (2-3 avr. 1973). Au sommaire: méthodes de détection; processus chimiques de la formation, de la bioaccumulation et de la dégradation; toxicité; carcinogénicité; effets pharmacologiques; distribution et état dans le milieu humain. En annexe: bibliographie spécifique.
Environmental Health Perspectives, Research Triangle Park, USA, sept. 1973, Experimental issue No.5, p.3-313. Illus. 752 réf.

CIS 74-1967 Beutner W.
Mesures de sécurité à prendre pour l'édification et l'exploitation des installations d'odorisation du gaz naturel
Sicherheitsmassnahmen bei Errichtung und Betrieb von Erdgas-Odorierungsanlagen [en allemand]
Le tétrahydrothiophène et l'éthylmercaptan sont des produits odorisants organiques facilement inflammables présentant des propriétés dissolvantes. Ils exercent une action irritante sur la peau, sont toxiques et renferment jusqu'à 0,1% de benzène en volume. Principales caractéristiques de ces produits intéressant la sécurité; mesures générales de sécurité; sécurité incendie et explosions; toxicité et moyens de protection. Le gaz naturel additionné d'un produit odorisant est dangereux par ses effets asphyxiants, et non pas à cause de la présence de produits odorisants. Mais il importe de ne pas sous-estimer les risques associés à la manutention de ces produits.
Heft 17, Moderne Unfallverhütung, Vulkan-Verlag, Haus der Technik, 43 Essen, Allemagne (Rép.féd.), 1973, p.71-74. 5 réf.

CIS 74-858 Korbitz B.C.
Amélioration possible de la technique des tests épicutanés
Possible improved technique of skin patch testing. [en anglais]
Un test épicutané à la quinine réussi a été obtenu sur un malade atteint de purpura thrombocytopénique provoquée par la quinine, avec la méthode du test occlus, que l'auteur décrit en détail. Cette méthode est applicable à la recherche, par épidermoréaction, d'autres allergènes présumés de contact ou de sensibilisation.
Archives of Environmental Health, déc. 1973, vol.27, n°6, p.409-411. Illus. 8 réf.

CIS 74-148 Runne U., Gartmann H.
Dermite bulleuse des organes génitaux masculins due à une exposition accidentelle à un composé alkylaminé (alkylamine halogénée)
Bullöse Dermatitis des männlichen Genitale durch Aminoalkylverbindung (Halogenalkylamin) [en allemand]
Un laborantin de 30 ans avait laissé tomber un matras de verre rempli d'éthylchlorure de pipéridine; environ 14 h plus tard, une dermite bulleuse grave s'est déclarée dans la région génitale. Les auteurs exposent les observations faites, le traitement appliqué et l'évolution de la lésion. D'après l'expérience acquise dans diverses entreprises, la pipéridine a des propriétés qui s'apparentent à celles du gaz moutarde, du fait de sa composition chimique. Le port de vêtements de protection ou de gants spéciaux en caoutchouc est recommandé. Les parties qui ont été en contact avec la substance doivent être tamponnées sans délai. Un bain avec un détergent synthétique est indiqué.
Berufs-Dermatosen, fév. 1973, vol.21, n°1, p.6-11. Illus. 9 réf.

1972

CIS 72-2751 Neiser J., Mašek V.
Dosage de la pyridine et de ses homologues dans l'atmosphère des lieux de travail
Bestimmung des Pyridins und seiner Homologe in Arbeitsstätten [en allemand]
Après un rappel de la toxicité de la pyridine, les auteurs passent en revue les méthodes d'analyse des bases pyridiques (titrimétrie, spectrophotométrie, chromatographie en phase gazeuse, polarographie oscillographique à courant alternatif, spectroscopie). A la suite d'une étude faite dans plusieurs entreprises, ils ont opté pour une méthode titrimétrique à l'acide perchlorique et pour une méthode photométrique faisant intervenir la chloramine T, le cyanure de potassium et l'acide barbiturique. La première méthode est plus simple, mais exige la mise en solution des bases; la seconde méthode est plus rapide et d'une précision satisfaisante.
Gesundheits-Ingenieur, juin 1972, vol.93, n°6, p.183-185. 6 réf.

CIS 73-1378 Griffiths J.E.
Expériences d'inhalation et d'application cutanée aiguës de trifluoro-2,4,6-sym-triazine et de tris-(trifluorométhyl)-2,4,6-sym-triazine
Acute inhalation and dermal application screening studies of 2,4,6-trifluoro-sym-triazine and 2,4,6-tris (trifluoromethyl)-sym-triazine [en anglais]
Des expériences d'inhalation et d'application cutanée aiguës ont été effectuées respectivement sur le rat et le lapin aux fins d'évaluation de la toxicité potentielle de la trifluoro-2,4,6-sym-triazine - (FCN)3, connue sous le nom de fluorure cyanurique - et de la tris-(trifluorométhyl)-2,4,6-sym-triazine - (CF3CN)3 ou TTT. Présentation et analyse des résultats. Les expériences d'inhalation et d'application cutanée aiguës de fluorure cyanurique ont révélé un haut degré de toxicité (CL50=3ppm et DL50=100µL/kg de poids du corps, respectivement). Les valeurs correspondantes pour le TTT étaient CL50=1.400ppm et DL50>1.000µL/kg. Le fluorure cyanurique a une action particulièrement insidieuse: il traverse toutes les couches de la peau et a la propriété de gonfler le caoutchouc, si bien que les gants de caoutchouc n'assurent pas une protection suffisante. Ces expériences ne permettent pas, cependant, de prédire objectivement la réaction humaine.
American Industrial Hygiene Association Journal, juin 1972, vol.33, n°6, p.382-388. 7 réf.

1971

CIS 89-1799 Pyridine
Pirydyna [en polonais]
Fiche toxicologique. Limite d'exposition permise (Pologne) = 5mg/m3.
Centralny Instytut Ochrony Pracy, 1 Ul. Tamka, 00-349 Warszawa 30, Pologne, 1971. 2p.

< précédent | 1... 7, 8, 9, 10, 11, 12