ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Azotures, hydrazines et autres dérivés - 7 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Azotures, hydrazines et autres dérivés

1994

CIS 95-2141 Smith R.P., Wilcox D.E.
Toxicologie de certains xénobiotiques donneurs d'oxyde d'azote, en particulier les azotures
Toxicology of selected nitric oxide-donating xenobiotics, with particular reference to azide [en anglais]
Alors que l'oxyde d'azote (OA) participe à un grand nombre de fonctions physiologiques normales, il est également soupçonné d'intervenir dans certains processus physiopathologiques. Récemment, on a montré que toute une série de substances xénobiotiques doivent leur activité biologique in vivo à leur transformation biologique en OA. Comme on l'explique ici, l'OA ne semble pas contribuer de manière sensible à la toxicité des donneurs d'OA comme les nitrites, l'hydroxylamine ou le nitroprusside. Toutefois, on ne sait pas exactement si l'OA généré in vivo à partir de l'azoture de sodium contribue de manière importante à sa toxicité. Certaines preuves existantes prêtent à l'azoture une tendance à induire une toxicité cumulative de faible intensité. L'azoture est très employé comme agent de conservation dans les réactifs de laboratoire aqueux ainsi que comme propergol dans les coussins d'air (air bags) qui équipent certains véhicules ou qui sont employés comme toboggans pour les évacuations d'urgence dans les avions. Pour protéger les travailleurs à risque, il s'impose d'approfondir les connaissances insuffisantes dont on dispose sur la toxicité de l'azoture.
Critical Reviews in Toxicology, oct. 1994, vol.24, n°4, p.355-377. 129 réf.

1979

CIS 80-1323 Fishbein L.
Cancérogènes et mutagènes industriels potentiels
Potential industrial carcinogens and mutagens [en anglais]
Ouvrage portant sur 176 substances organiques classées en 21 groupes et 38 sous-groupes. Aspects traités: synthèse, traces d'impuretés, volumes de production, utilisations, sources, réactivité chimique et biologique, nombre estimatif de personnes exposées, limites d'exposition dans divers pays, systèmes de contrôle de la cancérogénicité et de la mutagénicité. Autres problèmes évoqués: facteurs combinés de la cancérogénèse chimique, épidémiologie et évaluation des risques.
Studies in Environmental Science 4, Elsevier Scientific Publishing Company, P.O. Box 211, 1000 AE Amsterdam, Pays-Bas, 1979. 534p. Illus. 2750 réf. Prix: $-US.66,75; Fl.150,00.

1978

CIS 81-1323 Santodonato J., Hoecker J.E., Orzel D., Meylan W.
Dossiers d'information: profils des risques professionnels potentiels présentés par groupe de produits chimiques
Information profiles on potential occupational hazards - Classes of chemicals. [en anglais]
Aspects traitées: notations, production, utilisations industrielles, effets biologiques de l'exposition, bibliographies. Groupes chimiques étudiées: aldéhydes; imines aliphatiques; alkènes; aluminium et composés; cuivre et composés; alkènes cycliques; éthers-alcools; diols aliphatiques; indium et composés; azides inorganiques; composés inorganiques du chlore; composés inorganiques du soufre; lithium et composés; lubrifiants, huiles et graisses; benzothiazolethiol; nitronaphtalène; nitroparaffine; acides organiques; composés organophosphorés, palladium et composés; phtalates; platine et composés; argent et composés; tellure et composés; thiourées; titane et composés; triméthylbenzènes; uranium et composés; xylénols.
Contract No.210-77-0003. National Institute for Occupational Safety and Health, 5600 Fishers Lane, Rockville, Maryland 20852, USA, avr. 1978, 341p. Illus. 502 réf.

CIS 78-1966 Leleu J.
Réactions chimiques dangereuses - Tri- et tétrazoles.
Enumération et description des réactions possibles (explosion, détonation, déflagration) spontanément ou sous l'effet de la chaleur ou d'un frottement, de 32 triazoles, tétrazoles ou dérivés de ces composés. Les références utilisées sont mentionnées pour chaque réaction.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 3e trimestre 1978, n°92, Note n°1134-92-78, p.445-449.

CIS 78-1380 Leleu J.
Réactions chimiques dangereuses - 52. Composés azido.
Enumération et description des réactions possibles (inflammation ou décomposition explosive) de 44 composés azido, au contact de produits minéraux, sous l'effet de la chaleur, d'un choc, etc. Les références utilisées sont mentionnées pour chaque réaction.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 2e trimestre 1978, n°91, Note n°1121-91-78, p.319-324.

CIS 78-1357 Bulletin de renseignements NIOSH - Réimpression des numéros 1 à 18
NIOSH current intelligence bulletin reprints - Bulletins 1 thru 18. [en anglais]
Les notices faisant l'objet de la présente réimpression contiennent les informations suivantes: première notification des risques, informations de base (recherches, toxicité chez l'animal et chez l'homme, travailleurs et industries susceptibles d'être exposés, fournisseurs et utilisateurs des substances) et bibliographie. Mention des recherches en cours et recommandations concernant les substances suivantes: chloroprène, trichloréthylène, dibromure d'éthylène, pigments de chrome, amiante, triamide hexaméthylphosphorique, biphényles polychlorés, diamino-4,4' diphénylméthane, chloroforme, produits de filiation du radon, chlorure de diméthylcarbamoyle, azides explosifs, arsenic inorganique, nitrosamines présentes dans les fluides de coupe, précurseurs métaboliques de la naphtyl-2 amine, nitro-2 propane, acrylonitrile.
DHEW (NIOSH) Publication No.78-127, Institut national pour la sécurité et l'hygiène du travail (National Institute for Occupational Safety and Health), 4676 Columbia Parkway, Cincinnati, Ohio 45226, USA, 1 mars 1978. 125p. 104 réf.

CIS 78-1059 Leleu J.
Réactions chimiques dangereuses - 49. Acide azothydrique et azotures.
Enumération et description des réactions possibles (inflammation ou décomposition explosive) de l'acide azothydrique et de 55 azotures sous l'effet de la chaleur, de la lumière ou d'un choc, ou au contact de différents produits organiques ou minéraux. Les références utilisées sont mentionnées pour chaque réaction.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 1er trimestre 1978, n°90, Note n°1103-90-78, p.137-148.