ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Alcools - 685 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Alcools

1974

CIS 75-470 Herbolsheimer R., Funk L.
Dosage, par chromatographie en phase gazeuse, du trichloréthylène, du trichloréthanol, de l'acide trichloracétique et de l'éthanol en une seule analyse d'un échantillon unique
Gaschromatographische Bestimmung von Trichloräthylen, Trichloräthanol, Trichloressigsäure und Äthanol in einem Analysengang aus einer Probe [en allemand]
Description d'une technique nouvelle qui permet de doser successivement le trichloréthylène, le trichloréthanol, l'acide trichloracétique et l'éthanol dans un échantillon unique de sang ou d'urine: principe de l'analyse, mode opératoire, étalonnage, précision et reproductibilité. La possibilité d'analyser quantitativement un échantillon infime (10µl) de sang favorise les prélèvements répétés de sang capillaire pour l'étude systématique de l'imprégnation toxique durant une période donnée. On peut conserver les échantillons de sang dans des ampoules hermétiques pendant plusieurs jours sans altérer les résultats.
Archiv für Toxikologie, 1974, vol.32, n°3, p.209-215. Illus. 4 réf.

CIS 75-465 Truhaut R., Dutertre-Catella H., Phu Lich N., Ngoc Huyen V.
Contribution à l'étude toxicologique de l'alcool n-heptylique primaire.
Etude de la toxicité aiguë du n-heptanol-1 par différentes voies ainsi que de son pouvoir irritant pour l'oeil et pour la peau, chez le rat et le lapin. Les résultats sont présentés dans plusieurs tableaux et comparés avec ceux qu'ont produits les alcools voisins, du méthanol au dodécanol. Conclusions: la toxicité aiguë par voie pulmonaire de tous les alcools à chaîne linéaire est assez faible; le n-heptanol-1 occupe une position intermédiaire dans l'échelle des toxicités aiguës et des indices d'irritation des différents alcools.
Archives des maladies professionnelles, avr.-mai 1974, vol.35, n°4-5, p.501-509. 20 réf.

CIS 75-482 La leucodermie professionnelle
Occupational leucoderma. [en anglais]
L'application topique sur la peau d'un certain nombre de composés du phénol et du catéchol, largement utilisés dans l'industrie, peut engendrer une dépigmentation cutanée. Des accès de leucodermie ont été observés chez les travailleurs exposés au p-tert-butylphénol et au p-tert-butylcatéchol ainsi que chez les travailleurs des hôpitaux exposés aux phénols des désinfectants germicides. Ce risque menace également les travailleurs de la chimie employés à la production des phénols alkylés. De nouvelles recherches devront élucider le mécanisme par lequel ces composés peuvent engendrer la dépigmentation cutanée.
Lancet, oct. 1974, vol.2, n°7885, p.879. 9 réf.

CIS 75-169 Bajkov B.K., Gorlova O.E., Gusev M.I., Novikov Ju.V., Judina T.V., Sergeev A.N.
Détermination de la valeur maximale admissible, pondérée dans une journée, de la concentration des alcools propylique et isopropylique dans l'air
Gigieničeskoe normirovanie srednesutočnyh predel'no dopustimyh koncentracij propilovogo i izopropilovogo spirtov v atmosfernom vozduhe [en russe]
Résultats de recherches physiologiques, biochimiques, hématologiques et pathomorphologiques sur l'animal. Les alcools propylique et isopropylique peuvent atteindre respectivement des concentrations de 0,3 et 0,6 mg/m3 pendant 24h sans exercer d'influence nocive sur le réflexe conditionné, sur l'activité enzymatique du sang, sur le taux sanguin des acides nucléiques, etc. Les auteurs recommandent d'adopter ces valeurs comme concentrations maximales admissibles.
Gigiena i sanitarija, avr. 1974, n°4, p.6-13. Illus. 4 réf.

CIS 74-1974 Malygina E.F., Cendrovskaja V.A.
Détermination du pentachlorophénolate de sodium dans l'air à l'aide de la chromatographie en couche mince
Opredelenie pentahlorfenoljata natrija v atmosfernom vozduhe metodom tonkoslojnoj hromatografii [en russe]
Description d'une méthode fondée sur la réaction entre le pentachlorophénolate de sodium (PCPS) et l'argent sur une couche mince de gel de silice. L'éluant utilisé est un mélange de dioxane et de méthanol (3:2). La sensibilité est de 0,7µg sur la plaque. La concentration du PCPS est déterminée en comparant la coloration de la tache de l'échantillon avec les taches obtenues au moyen d'une solution de référence.
Gigiena i sanitarija, mars 1974, n°3, p.71-72. 1 réf.

CIS 74-1926 Traiger G.J., Plaa G.L.
Toxicité des hydrocarbures chlorés - Potentialisation par l'alcool isopropylique et par l'acétone
Chlorinated hydrocarbon toxicity - Potentiation by isopropyl alcohol and acetone. [en anglais]
Des expériences faites sur des souris ont montré qu'un pré-traitement par l'alcool isopropylique ou par l'acétone augmentait l'hépatotoxicité du chloroforme, du trichloro-1,1,2 éthane et du trichloréthylène. C'est avec le chloroforme que la potentialisation a été la plus marquée. Le trichloro-1,1,1 éthane n'a provoqué aucune aggravation des troubles fonctionnels hépatiques. Les résultats indiquent que la capacité de l'alcool isopropylique et de l'acétone de potentialiser l'hépatotoxicité des hydrocarbures chlorés est proportionnelle à l'hépatotoxicité propre du solvant en cause.
Archives of Environmental Health, mai 1974, vol.28, n°5, p.276-278. 10 réf.

CIS 74-2069 Mundy R.L., Hall L.M., Teague R.S.
Le pyrazole en tant qu'antidote en cas d'intoxication par l'éthylèneglycol
Pyrazole as an antidote for ethylene glycol poisoning. [en anglais]
L'administration par voie intrapéritonéale d'une dose unique de 300 mg/kg de pyrazole, puissant inhibiteur des alcool-déshydrogénases, a augmenté de manière significative la DL50 de l'éthylèneglycol administré par voie orale à des souris. Comme l'éthanol, le pyrazole empêche la conversion du glycol en métabolites plus toxiques. Bien que le pyrazole soit lui-même un corps chimique toxique et qu'il puisse endommager différents organes chez l'animal, il a été utilisé dans des expériences sur l'homme; son utilisation en une dose unique, lorsque l'intoxication peut être mortelle, constitue un risque acceptable.
Toxicology and Applied Pharmacology, mai 1974, vol.28, n°2, p.320-322. 12 réf.

CIS 74-1694 Le Bourdon A.
Les dépigmentations professionnelles (à propos d'un cas clinique).
Thèse de médecine. Description d'un cas d'achromie de la main chez un travailleur de race noire utilisant un révélateur à base d'hydroquinone. Revue des corps chimiques responsables (hydroquinone, éther monobenzylique d'hydroquinone, p-tert-butylphénol, p-tert-butylpyrocatéchol, o-benzyl-p-chlorophénol, oxypropiophénol) et des cas déjà décrits dans la presse médicale. Problèmes de diagnostic, hypothèses physiopathologiques, mécanismes et étapes biochimiques de la mélanogénèse, traitement et prévention. L'auteur insiste sur le retentissement psychologique profond de ces achromies qui présentent, surtout chez les sujets de race noire, des similitudes avec la lèpre achromiante.
Universtié de Paris VI, Faculté de médecine Broussais - Hôtel-Dieu, Paris, France, 1974. 33p. Illus. 43 réf.

CIS 74-1673 Mahaffey K.R., Goyer R.A., Wilson M.H.
Influence de l'ingestion d'éthanol sur la toxicité du plomb chez des rats soumis à un régime alimentaire isocalorique
Influence of ethanol ingestion on lead toxicity in rats fed isocaloric diets. [en anglais]
Etude de l'effet de l'ingestion d'éthanol sur la susceptibilité au plomb dans des conditions contrôlées d'absorption d'aliments. L'effet synergique de l'alcool sur la toxicité du plomb est faible comparé à l'influence des facteurs nutritifs étudiés antérieurement, comme le calcium et le fer. L'étude suggère que la synergie entre la consommation d'alcool et l'intoxication saturnine, soupçonnée cliniquement et quelquefois observée sur des travailleurs de l'industrie, est due plutôt à des facteurs de nutrition qu'à la stimulation réciproque de leurs effets très similaires sur la cellule.
Archives of Environmental Health, avr. 1974, vol.28, n°4, p.217-222. Illus. 27 réf.

1973

CIS 74-1951 Lepší P.
Une méthode chimique simple pour le dosage de l'éthylène-glycol dans l'air
Jednoduchá chemická metoda na stanovení etylénglykolu v ovzduší [en tchèque]
La méthode décrite repose sur l'oxydation de l'éthylène-glycol par l'acide periodique dans un milieu d'acide sulfurique dilué. Le formaldéhyde formé par l'oxydation est dosé par voie polarographique dans un milieu d'hydroxyde de lithium en excès qui élimine en même temps l'acide periodique restant. La méthode peut servir à la détermination de concentrations d'éthylène-glycol comprises entre 0 et 200 µg/10ml de solution. Les échantillons d'air sont prélevés à l'aide d'absorbeurs en matériau fritté. La solution absorbante utilisée est l'eau distillée.
Pracovní lékařství, sept. 1973, vol.25, n°8, p.330-332. 11 réf.

CIS 74-1917 Dehne H., Wozniak K.D.
Propriétés toxiques et sensibilisantes des aryl-trichlorométhylméthanols substitués
Toxische und sensibilisierende Eigenschaften von substituierten Aryl-trichlormethylcarbinolen [en allemand]
Partant des propriétés biocides spécifiques liées à la structure des substances qui renferment du trichlorométhylméthanol, les auteurs rendent compte de cas de lésions cutanées enregistrés lors de la production de ces substances. L'évolution et le tableau clinique de ces manifestations cutanées correspondent à ceux de l'eczéma de contact d'origine allergique. Pour mettre en évidence une sensibilisation épicutanée, des concentrations de 0,1% sont jugées suffisantes; des concentrations de 10% suffisent à déclencher des lésions cutanées.
Zeitschrift für die gesamte Hygiene und ihre Grenzgebiete, juil. 1973, vol.19, n°7, p.535-538. Illus. 17 réf.

CIS 74-1686 Dubejkovskaja L.S., Asanova T.P., Rozina G.Ju., Budanova L.F., Zenkevič E.S., Revnova N.V., Gorn L.Ė.
La signification hygiénique de l'éthylèneglycol dans la fabrication de certains composants électroniques
Gigieničeskoe značenie ėtilenglikolja v proizvodstve nekotoryh radiodetalej [en russe]
Des dosages effectués dans l'air de 2 ateliers de fabrication de condensateurs électrolytiques ont montré que la concentration moyenne d'éthylèneglycol aux points critiques était de 49 mg/m3. Aucun cas d'intoxication professionnelle par l'éthylèneglycol n'a été constaté, mais les symptômes subjectifs enregistrés (céphalées, asthénie générale, fatigue, etc.) et les troubles fonctionnels du système nerveux observés chez près de la moitié des travailleurs exposés témoignent de l'effet neurotoxique de cette substance. Les auteurs recommandent d'en fixer la concentration maximale admissible à 5 mg/m3.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, oct. 1973, n°10, p.1-4. 3 réf.

CIS 74-1681 Gabovič R.D., Miščenko V.G.
Résultats d'une évaluation complexe, du point de vue de l'hygiène, des produits de base utilisés pour la synthèse des résines époxydes cycloaliphatiques
Opyt kompleksnogo gigieničeskogo izučenija ishodnyh produktov sinteza cikloalifatičeskih ėpoksidnyh smol [en russe]
Résultats de recherches sur l'animal visant à déterminer les effets toxiques (DL50, effets chroniques sur le système nerveux, le foie, les tissus cérébraux et rénaux, le taux de glycémie, la phagocytose des neutrophiles et la morphologie pathologique des organes internes et des voies respiratoires supérieures) du tétrahydrobenzaldéhyde (THBA), de l'ester tétrahydrobenzylique de l'acide cyclohexènecarboxylique (THBE) et du 1,1-bis(oxyméthyle)cyclohexène-3 (OMCH), qui interviennent dans la synthèse des résines époxydes cycloaliphatiques. Sur la base de ces résultats, les concentrations maximales admissibles suivantes ont été établies: 0,3mg/m3 pour le THBA, 1mg/m3 pour le THBE et 2mg/m3 pour le OMCH.
Gigiena i sanitarija, juin 1973, n°6, p.16-22. 3 réf.

CIS 74-1631 Bajkov B.K., Hačaturjan M.H.
Evaluation, du point de vue de l'hygiène, de l'effet sur les réflexes de faibles concentrations atmosphériques d'alcool butylique
Gigieničeskaja ocenka reflektornogo dejstvija na organizm malyh koncentracij butilovogo spirta, postupajuščego v atmosfernyj vozduh [en russe]
Résultats de recherches sur l'homme visant à élucider l'effet de l'inhalation de faibles concentrations d'alcool butylique sur certains réflexes. L'étude de l'adaptation rétinienne à l'obscurité, de la chronaxie (temps de réaction en réflexe conditionné) et de l'activité électrique du cortex céréral a démontré que des concentrations liminaires et subliminaires d'alcool butylique (2,5 et 0,5mg/m3) modifient ces réflexes. Une concentration de 0,1mg/m3 n'a produit aucun effet. Cette dernière valeur est proposée comme concentration maximale admissible pour une exposition unique.
Gigiena i sanitarija, déc. 1973, n°12, p.7-11. Illus. 8 réf.

CIS 74-1619 Pjatnickaja L.V., Volodčenko V.A., Vasilenko N.M., Manfanovskij V.V., Prilipskij Ju.V.
Données pour l'établissement de la concentration maximale admissible du bêta-naphtol dans l'air des locaux de travail
Materialy k obosnovaniju predel'no dopustimoj koncentracii beta-naftola v vozduhe proizvodstvennyh pomeščenij [en russe]
L'inhalation du bêta-naphtol, qui est utilisé pour la teinture à froid des matières textiles et en tant que fongicide, provoque des affections des voies urinaires (cystite et dysurie). Les auteurs ont en outre constaté, chez de nombreux travailleurs exposés au bêta-naphtol, des gastrites et des hépatites chroniques ainsi que des troubles fonctionnels du système nerveux. Se référant aux résultats de recherches sur l'animal et aux observations qu'ils ont faites dans l'industrie, ils recommandent de fixer la concentration maximale admissible du bêta-naphtol dans l'air à 0,1mg/m3.
Gigiena i sanitarija, oct. 1973, n°10, p.15-18. 4 réf.

CIS 74-1338 Bajkov B.K., Hačaturjan M.H., Borodina E.V., Fel'dman N.G., Tambovceva A.M.
Bases pour l'établissement d'une valeur maximale admissible de concentration de l'alcool amylique dans l'air
Materialy k gigieničeskomu normirovaniju amilovogo spirta v atmosfernom vozduhe [en russe]
Résultats de recherches sur l'homme et sur l'animal visant à établir le seuil de sensation olfactive (0,2-0,4mg/m3) et la valeurs-seuil pour l'alcool amylique primaire. Les recherches, qui sont décrites en détail, ont permis de fixer aussi bien la valeur-plafond (exposition unique) que la valeur-seuil (exposition de 8 h) à 0,01mg/m3.
Gigiena i sanitarija, sept. 1973. n°9, p.10-14. Illus. 2 réf.

CIS 74-1103 Stuneeva G.I.
Conditions d'application et propriétés toxicologiques d'un mélange constitué de kelthane, de chlorophos et d'oxychlorure de cuivre
Sanitarno-gigieničeskie uslovija primenenija i toksikologičeskie svojstva smesi, sostojaščej iz kel'tana, hlorofosa i hlorokisi medi [en russe]
L'auteur a examiné 152 personnes (conducteurs de tracteurs, horticulteurs et ouvriers agricoles) qui avaient appliqué, par périodes de 4 à 5 jours avec des pauses de 15 à 20 jours, un mélange d'insecticides. La durée de l'exposition journalière avait été de 8 à 10 h. Les symptômes d'intoxication les plus significatifs visaient le sang (érythropénie, diminution du taux d'hémoglobine, neutropénie, éosinophilie, leucopénie). Il est recommandé de rendre les cabines de tracteur étanches et de les alimenter en air épuré et refroidi. La préparation du mélange devrait être mécanisée au maximum afin d'éviter tout contact avec les pesticides.
Gigiena i sanitarija, août 1973, n°8, p.101-103. 4 réf.

CIS 74-766 Vinogradova V.K., Kaljaganov P.I., Sudonina L.T., Elizarov G.P.
Les conditions de travail du point de vue de l'hygiène et l'état de santé des travailleurs engagés dans la production du pentachlorophénolate de sodium
Gigieničeskaja harakteristika uslovij truda i sostojanie zdorov'ja rabočih v proizvodstve pentahlorfenoljata natrija [en russe]
Des travailleurs engagés depuis 2 à 6 ans dans la production du pentachlorophénolate de sodium (antiseptique et pesticide) présentaient des symptômes d'une intoxication chronique discrète qui sont décrits en détail. Pour améliorer les conditions d'hygiène dans l'industrie en question, les auteurs recommandent d'adopter le système de production continue, de perfectionner les méthodes de prélèvement d'échantillons, d'améliorer l'étanchéité des installations, d'assurer une ventilation appropriée et d'observer une bonne hygiène individuelle.
Gigiena truda i professional'nye zabolevanija, août 1973, n°8, p.11-13. 3 réf.

CIS 74-752 Scala R.A., Burtis E.G.
Toxicité aiguë d'une série homologue d'alcools primaires à chaîne ramifiée
Acute toxicity of a homologous series of branched-chain primary alcohols. [en anglais]
Les auteurs ont étudié sur le rat la toxicité de 8 alcools aliphatiques primaires (amylique, hexylique, iso-octylique, éthyl-2 hexylique, isononylique, décylique, tridécylique, hexadécylique) à 5, 6, 8, 9, 10, 13 et 16 atomes de carbone. Les tests ont porté sur la DL50 par voie orale et percutanée, sur l'irritation des yeux et de la peau et sur une exposition aux vapeurs de 6 h. Les résultats sont récapitulés dans des tableaux et commentés. L'irritation oculaire était assez forte avec la plupart des alcools testés, mais la toxicité par la voie respiratoire était faible. On a relevé des effets généraux avec les alcools amylique, éthyl-2 hexylique et isononylique.
American Industrial Hygiene Association Journal, nov. 1973, vol.34, n°11, p.493-499. 11 réf.

CIS 74-457 Imamura T., Ikeda M.
La limite inférieure de confiance du taux des métabolites urinaires considérée comme indice d'une exposition excessive aux produits chimiques industriels
Lower fiducial limit of urinary metabolite level as an index of excessive exposure to industrial chemicals. [en anglais]
Proposition pour l'utilisation de la limite inférieure de confiance (p=0,10) de préférence au taux moyen des métabolites urinaires comme indice d'une exposition excessive aux produits chimiques industriels. Cette proposition est illustrée par des cas d'exposition au trichloréthylène, au phénol et au toluène.
British Journal of Industrial Medicine, juil. 1973, vol.30, n°3, p.289-292. Illus. 21 réf.

CIS 74-455 May G.
L'acné chlorique dû à la production accidentelle de tétrachlorodibenzodioxine
Chloracne from the accidental production of tetrachlorodibenzodioxin. [en anglais]
A la suite de la formation accidentelle de tétrachloro-2,3,7,8 dibenzodioxine (dioxine) consécutive à une réaction exothermique survenue dans une fabrique de trichloro-2,4,5 phénol, 79 cas d'acné chlorique (dont nombre de cas graves) ont été enregistrés. Des accidents similaires ont été signalés en Europe et aux USA et se sont traduits souvent par une large contamination et même par des décès. Une nouvelle fabrique, en service depuis 3 ans, a été conçue de manière à exclure toute réaction exothermique. Le trichlorophénol produit est soumis à un examen chromatographique de partage liquide-gaz destiné à détecter une contamination par la dioxine.
British Journal of Industrial Medicine, juil. 1973, vol.30, n°3, p.276-283. Illus. 14 réf.

CIS 74-296
Ministre d'Etat chargé des affaires sociales, Paris, France.
Décret n° 73-215 du 23 février 1973 revisant et compléant les tableaux de maladies professionnelles annexés au décret n°46-2959 du 31 décembre 1946.
Ce décret, entré en vigueur le 2 mars 1973, complète le tableau des maladies professionnelles par les tableaux n°59 à 63 qui concernent les intoxications professionnelles par l'hexane, le pentachlorophénol ou le pentachlorophénate de sodium, les maladies causées par le cadmium et ses composés, les isocyanates organiques et les enzymes protéolytiques. Le tableau n°34, a été modifié. [Le décret est également reproduit dans Travail et sécurité, Paris, mars 1973, n°3, p.223-227, où il est accompagné de commentaires et complété par la circulaire d'application du 7 mars 1973.]
Journal officiel de la République française, 2 mars 1973, n°52, p.2321-2322.

CIS 74-150 Imamura T., Ikeda M.
Une technique rapide de dosage des composés trichlorés totaux dans les échantillons d'urine humaine
A time-saving procedure for the determination of total trichloro-compounds in human urine samples. [en anglais]
Une variante (Tanaka et Ikeda, 1968) de la technique originale de Seto et Schultze (1956) a été prise pour base d'une nouvelle variante qui utilise la chaleur d'un bain d'eau bouillante pour l'oxydation et aussi pour le développement de la couleur. Il s'ensuit que le dosage des composés trichlorés totaux dans l'urine humaine peut être achevé en une heure.
Internationales Archiv für Arbeitsmedizin - International Archives of Occupational Health, 31 août 1973, vol.31, n°4, p.333-338. Illus. 9 réf.

1972

CIS 75-127 Zlateva M., Hadjieva Y.
Modifications histologiques des organes internes provoquées par le phénol chez des animaux de laboratoire
Histological changes in the internal organs of experimental animals under the effect of phenol. [en anglais]
Compte rendu d'expériences sur l'animal visant à déterminer les modifications histologiques et histochimiques engendrées par une dose unique de phénol (1/10 de la DL50 = 0,18g/kg) au niveau du foie, des poumons, du myocarde, de l'aorte et de l'intestin grêle. Les auteurs ont observé, dans les cellules hépatiques, des altérations dystrophiques et même parfois nécrotiques particulièrement manifestes 35 jours après l'administration de phénol. L'examen des autres organes montre qu'en dehors de son hépatotoxicité, le phénol exerce également une action toxique sur d'autres organes à parenchyme, y compris les grosses artères.
Works of the United Research Institute of Hygiene and Industrial Safety, 1972, vol.23, p.109-118. Illus. 13 réf.

CIS 72-2514 Bruckner J.V., Guess W.L.
Réactions morphologiques de la peau au chloro-2 éthanol
Morphological skin reactions to 2-chloroethanol [en anglais]
Le chloro-2 éthanol et l'éthanol ont démontré leur toxicité aiguë pour divers tissus animaux. Les auteurs se sont proposé de préciser la nature de l'atteinte sur la structure du derme et de l'épiderme chez le lapin. Ils ont observé une réaction inflammatoire classique, accompagnée de nécrose de coagulation dans les régions de plus grande concentration alcoolique. Des altérations subcellulaires de nature dégénérative sont également apparues à l'examen au microscope électronique. L'éthanol et le chloro-2 éthanol exercent des effets analogues, mais le second est toujours plus actif.
Toxicology and Applied Pharmacology, mai 1972, vol.22, n°1, p.29-44. Illus. 27 réf.

CIS 72-2078 Morel C., Cavigneaux A.
Institut national de recherche et de sécurité
Crésols - HO-C6H4-CH3
Utilisation, propriétés physiques et chimiques, récipients de stockage, risques d'incendie, pathologie-toxicologie, méthodes de détection et de détermination dans l'air. Référence à la réglementation française en matière d'hygiène et de sécurité du travail, de protection du voisinage, de protection de la population et de transport. Recommandations de caractère technique et médical.
Cahiers de notes documentaires - Sécurité et hygiène du travail, 2e trimestre 1972, n°67, Note n°797-67-72, p.247-250. 17 réf.

CIS 72-2472 Piotrowski J.K.
Problèmes associés aux tests d'exposition aux composés aromatiques
Certain problems of exposure tests for aromatic compounds [en anglais]
Panorama des recherches conduites à l'Institut de médecine du travail de Lodz (Pologne). Les composés étudiés sont le benzène, l'aniline et le nitrobenzène. Aspects de tests d'exposition et sensibilité de chacun d'entre eux.
Pracovní lékařství, mars 1972, vol.24, n°2-3, p.94-97. 21 réf.

CIS 72-2773
(Hauptverband der gewerblichen Berufsgenossenschaften)
Principes directeurs des examens préventifs en médecine du travail - Risques liés au méthanol
Berufsgenossenschaftliche Grundsätze für arbeitsmedizinische Vorsorgeuntersuchungen - Gefährdung durch Methanol [en allemand]
Cette notice précise les points sur lesquels doivent porter des examens d'embauche et périodiques orientés sur la prévention ou la détection précoce des affections dues au méthanol. Elle précise la portée de ces examens et indique les critères médicaux de l'aptitude des sujets examinés au travail sous exposition au méthanol. Données sur les propriétés physiques et chimiques du méthanol, les valeurs de concentration maximale admissible, les sources d'exposition, les voies de pénétration et le mode d'action, ainsi que le tableau clinique de l'intoxication par le méthanol.
Arbeitsmedizin - Sozialmedizin - Arbeitshygiene, juin 1972, vol.7, n°6, p.174-175. 7 réf.

CIS 72-2675 Propriété de l'alcool isopropylique et principes à observer lors de la manutention ou de l'utilisation de ce produit
Properties and essential information for safe handling and use of isopropyl alcohol [en anglais]
Notice d'information. L'alcool isopropylique (connu également sous les désignations d'isopropanol, de propanol-2 ou de diméthylcarbinol) est un liquide inflammable qui dégage à la température ordinaire des vapeurs qui peuvent former avec l'air des mélanges détonants. L'exposition prolongée à ces vapeurs en forte concentration peut mettre la santé gravement en danger. L'alcool isopropylique est aussi extrêmement irritant pour les yeux. Au sommaire de cette notice d'information: propriétés et mesures de prévention technique; précautions à prendre pour protéger le personnel; mesures de sécurité pour le transport, la manutention et le stockage, le nettoyage et la réparation des réservoirs et de l'équipement; conseils relatifs au risque d'intoxication, aux premiers soins et au traitement médical de l'intoxication et des lésions.
Manufacturing Chemists' Association, 1825 Connecticut Avenue, N.W., Washington, D.C. 20009, USA, 1972. 18p.

CIS 73-34 Urban H.J.
Intoxication percutanée aiguë par le phénol
Die akute resorptive Phenolvergiftung [en allemand]
Communication présentée au premier Colloque international des médecins d'usine de l'industrie chimique (Ludwigshafen, 27-29 avril 1972). Description d'un cas mortel d'intoxication par le phénol, consécutif à une grave lésion du système nerveux central se traduisant par une paralysie respiratoire et cardiaque. Circonstances de l'accident (démontage d'une vanne) et résultats de l'autopsie et des analyses de pièces anatomiques. Le traitement à l'eau de tissus brûlés par le phénol est contesté comme mesure de premiers soins. (Pour le compte rendu de l'ensemble du colloque, voir fiche CIS 73-32.)
I. Internationales Symposium der Werksärzte der chemischen Industrie, Medichem, BASF Ärztliche Abteilung, 67 Ludwigshafen, République fédérale d'Allemagne, 1972. 4p.

CIS 73-35 Henschler D.
(I. Internationales Symposium der Werksärzte der chemischen Industrie)
Possibilités de traitement de l'intoxication percutanée par le phénol
Therapiemöglichkeiten bei perkutaner Phenolvergiftung [en allemand]
Communication présentée au premier Colloque international des médecins d'usine de l'industrie chimique (Ludwigshafen, 27-29 avril 1972). Afin de trancher la question controversée des premiers soins à donner aux victimes de brûlures par le phénol, l'auteur s'est livré à des expériences sur l'animal. Les résultats montrent que le lavage à l'eau pure a déjà un effet détoxicant marqué, mais le produit de loin le plus efficace est le polyéthylèneglycol 400; le polyéthylèneglycol 300 s'est révélé encore très utile. L'auteur recommande donc, en cas de brûlure par le phénol, de procéder à un bref lavage à l'eau. En cas d'intoxication plus grave, il préconise l'administration intraveineuse de bicarbonate de sodium. (Pour le compte rendu de l'ensemble du colloque, voir CIS 73-32).
Medichem, BASF Ärztliche Abteilung, 67 Ludwigshafen, République fédérale d'Allemagne, 1972. 4p.

CIS 73-886 Egorov J.L.
Valeurs de concentration maximale admissibles d'une série d'alcools aliphatiques dans l'air des lieux de travail
Maximum allowable concentrations of a series of aliphatic alcohols in the workplace atmosphere [en anglais]
Predel'no dopustimye koncentracii rjada alifatičeskih spirtov v vozduhe rabočej zony [en russe]
Description d'expériences sur l'animal visant à déterminer l'action toxique d'alcools gras sur le système nerveux central, par application de nouvelles méthodes (électrorétinographie, détermination du temps rétino-cortical avec enregistrement de l'électrorétinogramme et de l'électroencéphalogramme), sur la base des résultats obtenus - qui sont reproduits sur des graphiques - l'auteur propose de fixer à 5mg/m3 la valeur de concentration maximale admissible de l'alcool méthylique et à 10mg/m3 celle des alcools propylique, butylique et amylique.
Gigiena i sanitarija, sept. 1972, vol.50, n°9, p.17-22. Illus. 18 réf.

CIS 73-1377 Heistand R.N., Todd A.S.
Dosage automatisé du phénol total dans l'urine
Automated determination of total phenol in urine [en anglais]
Les auteurs ont mis au point une méthode entièrement automatisée de dosage du phénol total dans l'urine. Les réactifs utilisés comprennent une solution tampon, de l'acide sulfurique, de l'amino-4 antipyrine et un oxydant de l'air. La méthode d'analyse repose sur l'hydrolyse de phénols conjugués et la distillation par entraînement à la vapeur, suivies du dosage colorimétrique du phénol dans le distillat. Les échantillons d'urine (1-2mL) sont analysés en continu à la cadence de 10 par heure; la précision obtenue est de 1,6ppm par litre. La méthode pourrait être utilisée pour le dépistage systématique de l'intoxication benzénique.
American Industrial Hygiene Association Journal, juin 1972, vol.33, n°6, p.378-381. Illus. 5 réf.

CIS 73-1628 Hovorka J.
Dosage de l'éthylèneglycol dans l'atmosphère par la méthode polarographique
Stanovení étylénglykolu v ovzduší polarografickou metodou [en tchèque]
Description d'une méthode mise au point en vue du dosage de l'éthylèneglycol dans l'atmosphère d'une usine produisant du Nitrosan 50. Cette méthode repose sur le dédoublement des glycols vicinaux par l'acide périodique avec formation de formaldéhyde et d'acide iodique, lequel fait l'objet d'un dosage polarographique après élimination de l'excédent d'acide périodique au moyen de l'hydroxyde de lithium. L'influence du dinitro-o-crésol sur le dosage se manifeste par un écart relatif de 3%, ce qui se situe dans les limites de reproductibilité de la méthode. La valeur proposée en Tchécoslovaquie pour la concentration maximale admissible de l'éthylèneglycol dans l'air est de 40µg/L. Avec la présente méthode, il est possible de détecteur des 1µg/L concentrations de l'ordre du 1µg/L dans des échantillons de 5L d'air.
Chemický průmysl, déc. 1972, vol.22, n°12, p.628-630. Illus. 13 réf.

1971

CIS 72-2805 Nishitani N., Hara I.
Cas de leucomélanodermie causés par le phénylphénol
Phenylphenol ni yoru hakuhan kokuhi sho no shorei [en japonais]
Les auteurs rendent compte de lésions cutanées qu'ils ont observées, pendant une période de plusieurs années, chez des travailleurs d'une entreprise extrayant de l'o-phénylphénol et du p-phénylphénol de résidus de la distillation du phénol. Ils ont enregistré au total 16 cas de mélanodermie; brève description de ces cas.
Japanese Journal of Industrial Health - Sangyō-Igaku, avr. 1971, vol.13, n°3, p.218-219. Illus. 9 réf.

< précédent | 1... 9, 10, 11, 12, 13, 14