ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español
view in a printer-friendly format »

Alcools - 685 saisies trouvées

Vos critères de recherche sont

  • Alcools

2011

CIS 12-0026 Martin P., Galland B., Nicot T., Klingler J., Martin C., Vignaud M.C.
Exposition aux solvants organiques lors de la pose d'électrodes pour électroencéphalogrammes de longue durée
Les infirmières chargées de la pose et de la dépose d'électrodes lors d'électroencéphalogrammes de longue durée utilisent des produits de collage et de décollage pouvant contenir, en proportion variable, de l'éthanol et de l'oxyde de diéthyle volatils et incommodants. Dans cette étude, l'exposition à l'éthanol et à l'oxyde de diéthyle a été mesurée à différents postes de travail. Les résultats ont abouti à une mise au point sur l'exposition du personnel infirmier lors de ces opérations spécifiques, proposant ainsi différentes pistes de prévention à suivre.
Documents pour le médecin du travail, 3e trimestre 2011, n°127, p.397-408. Illus. 6 réf.
Exposition_aux_solvants_organiques_[INTERNET_FREE_ACCESS] [en français]

2009

CIS 11-0243 Stradling R., Antunez Martel F.J., Ariztegui J., Beeckmann J., Bjordal S.D., Blosser P., Canovas J., Clark A., Elliott N., Farenback-Brateman J., Gomez-Acebo P., Martinez Sanchez P.M., Scorletti P., McArragher J.S., Zemroch P.J., Rose K.D.
Volatilité et performance en matière de conduite des véhicules de mélanges éthanol/essence: étude bibliographique
Volatility and vehicle driveability performance of ethanol/gasoline blends: A literature review [en anglais]
Etude bibliographique de la volatilité des mélanges éthanol/essence et de l'impact sur la performance des moteurs propulsés par ce mélange en conditions chaudes et froides.
CONCAWE, Boulevard du Souverain 165, Bruxelles, Belgique, 2009, viii, 68p. Illus. 50 réf.

2008

CIS 09-1339 Pan C.H., Chan C.C., Huang Y.L., Wu K.Y.
Hydroxy-1 pyrène urinaire et aldéhyde malonique chez le personnel de sexe masculin dans les restaurants chinois
Urinary 1-hydroxypyrene and malondialdehyde in male workers in Chinese restaurants [en anglais]
Cette étude évalue l'exposition des travailleurs de la restauration aux hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) présents dans les fumées d'huiles de cuisson de restaurants chinois. Elle porte sur 288 travailleurs (171 en cuisine et 177 en salle) de sexe masculin de 19 restaurants de Taiwan. Le dosage d'hydroxy-1 pyrène urinaire a été utilisé en tant qu'indicateur de l'exposition aux fumées de cuisson et l'aldéhyde malonique urinaire a été choisi en tant que marqueur du stress oxydatif. Les données ont été soumises à des analyses par régression multiple. On observe que l'exposition aux HAP et le stress oxydatif sont significativement plus élevés chez le personnel de cuisine que chez le personnel de salle. Les implications de ces observations sont commentées.
Occupational and Environmental Medicine, nov. 2008, vol.65, n°11, p.732-735. 27 réf.

CIS 09-415 Gunderson PhD.
Biocarburants et agriculture en Amérique du Nord - Implications pour la santé et la sécurité des producteurs nord-américains
Biofuels and North American agriculture - Implications for the health and safety of North American producers [en anglais]
Cet article passe en revue les communications présentées à l'occasion d'une conférence sur les aspects de sécurité et de santé liés à la production de biocarburants, tenue à Omaha, Etats-Unis, du 14 au 17 novembre 2007. Parmi les expositions auxquelles sont soumis les travailleurs figuraient le résidu de distillation de grain, les sous-produits de procédés de fabrication biologiques, les catalyseurs usagés, les solvants, les saumures, les agents microbiens, les organismes génétiquement modifiés et les effluents. D'autres sujets traités comprenaient les changements dans les types de cultures ainsi que les nouvelles techniques d'ensemencement et de récolte qu'ils entraînent, les insectes et le trafic important dû au transport intensif de grandes quantités de biomasse et de céréales en région rurale.
Journal of Agromedicine, 2008, vol.13, n°4, p.219-224. Illus. 15 réf.

CIS 08-1143 Mégarbane B., Baud F.J.
Intoxication par les alcools (autres que l'éthanol) et les glycols
Les intoxications par les alcools ou glycols toxiques sont rares mais potentiellement graves. La conséquence clinique principale est la survenue d'une acidose métabolique provoquant une dyspnée de Küssmaul. D'autres complications plus spécifiques peuvent également survenir lors des intoxications les plus graves: l'éthylène glycol peut entraîner une insuffisance rénale aiguë et le méthanol des troubles visuels aboutissant à une cécité irréversible. Le traitement est basé sur l'administration d'un antidote, tel que le fomépizole, qui bloque la transformation des alcools en dérivés toxiques par l'alcool déshydrogénase, associée aux mesures de réanimation symptomatique et à la perfusion intraveineuse de bicarbonate de sodium. Dans les cas les plus sévères, une hémodialyse doit être systématiquement associée au traitement antidotique.
Encyclopédie médico-chirurgicale, Toxicologie-Pathologie professionnelle, 2e trimestre 2008, n°159, 9p. Illus. 81 réf.

2007

CIS 08-1310 Kampf G., Löffler H.
Prévention des dermites de contact par irritation chez le personnel des services de santé grâce à des pratiques d'hygiène des mains établies à partir de preuves: bilan
Prevention of irritant contact dermatitis among health care workers by using evidence-based hand hygiene practices: A review [en anglais]
Les dermites de contact par irritation touchent souvent les mains du personnel des services de santé; elles sont généralement dues à un lavage fréquent des mains, aux gants et aux désinfectants ou détergents agressifs. Le potentiel d'irritation des alcools est faible, bien qu'ils puissent provoquer une sensation de brûlure sur une peau préalablement irritée. Une sensation de brûlure lors de l'utilisation d'alcools suggère donc une peau dont l'effet barrière est déjà atteint. Le travail en milieu hospitalier requiert le plus souvent l'usage de lingettes imbibées d'alcool à des fins de décontamination, ce qui est particulièrement indiqué pour diminuer la transmission nosocomiale de différents agents infectieux. Le lavage des mains devrait être une exception et n'être effectué que lorsqu'elles sont visiblement contaminées par du sang ou d'autres fluides biologiques. Dans l'ensemble, il ressort que le respect des consignes d'hygiène des mains n'est que de 50%, et consiste la plupart du temps à se laver les mains avec de l'eau et du savon. Les conséquences de ces résultats sont commentées.
Industrial Health, oct. 2007, vol.45, n°5, p.645-652. Illus. 52 réf.
http://www.jniosh.go.jp/en/indu_hel/pdf/IH_45_5_645.pdf [en anglais]

CIS 08-758
Advisory Committee on Existing Chemicals (BUA)
Rapports complémentaires (n°s 2,11a,11b,13,83,85)
Ergänzungsberichte XI [en allemand]
Supplementary reports XI (Nos. 2,11a,11b,13,83,85) [en anglais]
Ce document contient les traductions des rapports complémentaires achevés entre octobre 1985 et février 1992 sur six substances évaluées lors de rapports antérieurs du BUA (o-chlorobenzène, m-chlorobenzène, p-chlorobenzène, nonylphénol, sulfure de carbone et chloranile). Les nouvelles informations concernent principalement des aspects écotoxicologiques ainsi que des expériences réalisées sur l'animal à la suite des recommandations formulées dans les premiers rapports. Des effets toxiques chez l'humain sont rapportés.
S. Hirzel Verlag, Birkenwaldstrasse 44, 70191 Stuttgart, Allemagne, 2007. 286p. (allemand); 240p. (anglais). Réf.bibl. Prix: EUR 63,00.

CIS 07-1372 Fustinoni S., Mercadante R., Campo L., Scibetta L., Valla C., Consonni D., Foà V.
Comparaison entre l'o-crésol et le toluène urinaires en tant que marqueurs biologiques de l'exposition au toluène
Comparison between urinary o-cresol and toluene as biomarkers of toluene exposure [en anglais]
Dans cette étude cas-témoin, on a comparé l'o-crésol (U-OC) et le toluène (U-TOL) urinaires en tant que marqueurs biologiques de l'exposition professionnelle au toluène. Elle a porté sur 100 travailleurs de l'impression par rotogravure, de sexe masculin et en bonne santé, ainsi que sur 161 témoins des deux sexes, non exposés au toluène. On a déterminé l'exposition au toluène ambiant (TOL-A) au cours du poste, en moyenne pondérée dans le temps. Des procédures analytiques simples, basées sur la micro-extraction en phase solide, suivie d'une chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse, ont été utilisées pour déterminer l'U-OC et l'U-TOL en fin de poste. Les valeurs médianes de TOL-A étaient de 48mg/m3 chez les imprimeurs et de 0,021mg/m3 chez les témoins. L'U-OC était de 0,185mg/g de créatinine chez les imprimeurs contre 0,027mg/g chez les témoins et l'U-TOL de 7,6µg/l chez les imprimeurs contre 0,140µg/l chez les témoins. L'U-TOL s'est avéré être un marqueur biologique légèrement plus fiable de l'exposition au toluène que l'U-OC.
Journal of Occupational and Environmental Hygiene, janv. 2007, vol.4, n°1, p.1-9. Illus. 31 réf.

2006

CIS 12-0031
Gesellschaft Deutscher Chemiker (GDCh), Advisory Committee on Existing Chemicals (BUA)
3,7-Diméthyloctane-3-ol
3,7-Dimethyloctane-3-ol [en anglais]
Documentation de base sur le 3,7-diméthyloctane-3-ol reflétant l'état des connaissances en matière de toxicologie et d'écotoxicologie en septembre 2004.
Hirzel Verlag, Birkenwaldstrasse 44, 70191 Stuttgart, Allemagne, 2006. xiv, 53p. Réf.bibl. Prix: EUR 47,00.
BUA_Report_253_Summary_[INTERNET_FREE_ACCESS] [en anglais]
BUA_Report_253_[BUY_THIS_DOCUMENT] [en anglais]

CIS 08-1009
Agency for Toxic Substances and Disease Registry (ATSDR)
Profil toxicologique du phénol - Projet destiné à la consultation (mise à jour)
Toxicological profile for phenol - Draft for public comment (Update) [en anglais]
Ce projet de profil a été préparé selon les directives de la U.S. Agency for Toxic Substances and Disease Registry (ATSDR) et de l'Environmental Protection Agency (EPA). La littérature de base concernant les effets toxiques du phénol est identifiée et passée en revue. Au sommaire: déclaration de santé publique; importance du point de vue de la santé publique; effets sur la santé; informations chimiques et physiques; production, importation, emploi et élimination; exposition humaine potentielle; méthodes analytiques; règlements et directives; glossaire. Principaux risques pathologiques: irritation des yeux, de la peau et des voies respiratoires; effets pneumotoxiques (hyperémie, bronchopneumonie, bronchite); arythmie; effets hématotoxiques; effets hépatiques; effets néphrotoxiques; effets neurologiques. La substance ne peut pas être classée en ce qui concerne son potentiel cancérogène chez l'humain (groupe 3 selon le CIRC). (Mise à jour de CIS 00-50).
U.S. Department of Health and Human Services, Public Health Service, Agency for Toxic Substances and Disease Registry, Division of Toxicology/Toxicology Information Branch, 1600 Clifton Road NE, E-29, Atlanta, GA 30333, USA, sep. 2006. xx, 240p. Illus. Env. 450 réf. Index.
http://www.atsdr.cdc.gov/toxprofiles/tp115.pdf [en anglais]

CIS 08-1005
Agency for Toxic Substances and Disease Registry (ATSDR)
Profil toxicologique des crésols - Projet destiné à la consultation (mise à jour)
Toxicological profile for cresols - Draft for public comment (Update) [en anglais]
Ce projet de profil a été préparé selon les directives de la U.S. Agency for Toxic Substances and Disease Registry (ATSDR) et de l'Environmental Protection Agency (EPA). La littérature de base concernant les effets toxiques des crésols est identifiée et passée en revue. Au sommaire: déclaration de santé publique; importance du point de vue de la santé publique; effets sur la santé; informations chimiques et physiques; production, importation, emploi et élimination; exposition humaine potentielle; méthodes analytiques; règlements et directives; glossaire. Principaux risques pathologiques: irritation de la peau, des yeux, du tractus respiratoire et du tractus gastro-intestinal; effets hématotoxiques; atteinte rénale. Alors que l'EPA avait antérieurement classé les crésols comme peut-être cancérogènes chez l'humain (groupe C), on considère aujourd'hui que leur potentiel cancérogène ne peut pas être déterminé en raison de données insuffisantes.
U.S. Department of Health and Human Services, Public Health Service, Agency for Toxic Substances and Disease Registry, Division of Toxicology/Toxicology Information Branch, 1600 Clifton Road NE, E-29, Atlanta, GA 30333, USA, sep. 2006. xx, 226p. Illus. Env. 400 réf. Index.
http://www.atsdr.cdc.gov/toxprofiles/tp34.pdf [en anglais]

CIS 08-396 Rømyhr O., Nyfors A., Leira H.L., Smedbold H.T.
Dermite de contact allergique due à une exposition aux systèmes de résines époxy chez les peintres industriels
Allergic contact dermatitis caused by epoxy resin systems in industrial painters [en anglais]
Un groupe de 2236 peintres industriels travaillant dans six entreprises de l'industrie pétrolière norvégienne a été suivi entre 1997 et 2001 afin d'évaluer l'incidence des dermites de contact allergique (DCA) dues à une exposition aux systèmes de résine époxy. En plus des séries de patch test disponibles sur le marché, on a utilisé une série basée sur les agents sensibilisants connus ou suspectés d'être présents sur les lieux de travail. Sur les 57 travailleurs chez lesquels des patch tests ont été effectués, 23 présentaient une DCA due aux systèmes de résines époxy, soit un taux d'incidence de 4,5/1000 personnes-an. Des patch tests positifs au tris-(diméthylaminométhyl)-2,4,6 phénol (tris-DMP) et à la m-xylène-α,α'-diamine (XAD) ont été observés respectivement chez sept et huit travailleurs, confirmant que ces deux substances chimiques sont des agents sensibilisants importants chez les peintres industriels. Elles ne sont toutefois pas classées en tant que sensibilisants cutanés selon la réglementation européenne actuelle relative à la classification et à l'étiquetage des substances chimiques dangereuses.
Contact Dermatitis, sept. 2006, vol.55, n°3, p.167-172. 22 réf.

CIS 07-509 Hahn S., Kielhorn J., Koppenhöfer J., Wibbertmann A., Mangelsdorf I.
Programme interorganisations pour la gestion rationnelle des produits chimiques (IOMC)
Résorcinol
Resorcinol [en anglais]
Conclusions de cette documentation de base sur le résorcinol: chez l'humain, des effets thyroïdiens, des troubles du SNC et des anomalies érythrocytaires ont été imputés à une exposition cutanée au résorcinol; la sensibilisation cutanée au résorcinol est bien connue, mais rare en pratique; la substance ne semble pas être irritante pour la peau aux concentrations rapportées; dans les études sur l'animal, les effets toxicologiques signalés incluent des troubles thyroïdiens, une irritation cutanée et oculaire, des effets sur les SNC et des changements du poids des glandes adrénales. Résumés en français et en espagnol.
WHO Press, Organisation mondiale de la Santé, 20 Avenue Appia, 1211 Genève 27, Suisse, 2006. vi, 72p. 252 réf.
http://www.who.int/entity/ipcs/publications/cicad/cicad71.pdf [en anglais]

2005

CIS 06-1167 Bégin D., Moumen M., Gérin M.
La substitution des solvants par l'alcool benzylique
Au Québec, plus de 150 000 travailleurs sont régulièrement exposés aux solvants organiques. L'inflammabilité et la toxicité de ceux-ci ainsi que la protection de l'environnement incitent de plus en plus d'entreprises à tenter de les remplacer. C'est dans ce contexte qu'apparaissent sur le marché des produits de substitution. Le présent rapport consiste en un bilan des connaissances sur l'alcool benzylique, prenant en considération les aspects de sécurité et de santé au travail, environnementaux et techniques nécessaires à l'évaluation de son utilisation en tant que produit de substitution des solvants traditionnels. Il s'adresse principalement aux hygiénistes industriels, aux médecins du travail, aux autres spécialistes de la sécurité et de la santé au travail ainsi qu'aux entreprises souhaitant mener à bien un projet de substitution.
Institut de recherche Robert Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), 505 boul. de Maisonneuve Ouest, Montréal (Québec) H3A 3C2, Canada, 2005. v, 33p. 139 réf. Prix: CAD 6,42. Version téléchargeable (format PDF) gratuite.
http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/B-068.pdf [en français]

CIS 06-384 Teschke K., Chow Y., van Netten C., Varughese S., Kennedy S.M., Brauer M.
Expositions aux effets atmosphériques dans l'industrie du spectacle
Exposures to atmospheric effects in the entertainment industry [en anglais]
On utilise souvent des brouillards artificiels dans l'industrie du spectacle pour créer des effets atmosphériques spéciaux lors de productions cinématographiques ou dans le spectacle vivant. Dans cette étude, on a examiné les expositions aux brouillards artificiels réalisés à partir d'huiles minérales ou de glycols afin de définir quelles étaient les substances le plus souvent utilisées, de déterminer la granulométrie des particules et d'identifier les facteurs liés aux niveaux d'exposition individuelle à ces substances. On a mesuré les concentrations ambiantes d'aérosols respirables, d'aldéhydes et d'hydrocarbures aromatiques polycycliques dans différents types de productions (télévision, film, scène de théâtre et concert) et observé les sites et les tâches réalisées. Les résultats sont commentés. Il est important d'interpréter les concentrations mesurées à la lumière des éventuels effets observés sur la santé, du fait que les valeurs seuils d'exposition professionnelle existantes ont été développées pour d'autres secteurs industriels dans lesquels la composition des aérosols diffère de celle des brouillards artificiels.
Journal of Occupational and Environmental Hygiene, mai 2005, vol.2, n°5, p.277-284. 9 réf.

CIS 06-258 Howe P.D., Dobson S., Malcom H.M.
Programme interorganisations pour la gestion rationnelle des produits chimiques (IOMC)
Tribromo-2,4,6 phénol et autres phénols bromés simples
2,4,6-Tribromophenol and other simple brominated phenols [en anglais]
Ce CICAD évalue les effets sanitaires et environnementaux du tribromo-2,4,6 phénol et d'autres phénols bromés simples. Principales conclusions: aucune étude sur les effets des phénols bromés sur la santé humaine n'a été identifiée; les études sur l'animal montrent que le tribromo-2,4,6 phénol n'irrite pas la peau et est modérément irritant pour les yeux. Les données disponibles ne sont pas suffisantes pour fixer une concentration tolérable. Résumés d'orientation détaillés en français et espagnol.
Organisation mondiale de la Santé, Service de distribution et de vente, 1211 Genève 27, Suisse, 2005. iv, 47p. 186 réf.

2004

CIS 06-1263 Ethanol
Ethanol [en anglais]
Etanol [en espagnol]
Fiche de sécurité chimique sur l'éthanol. L'inhalation d'éthanol en fortes concentrations peut avoir des effets sur le système nerveux central, y compris inconscience et coma. L'ingestion peut causer une irritation gastrointestinale et une dépression du système nerveux central. Le contact cutané peut entraîner une irritation modérée et une cyanose. Le contact avec les yeux cause une irritation grave et peut provoquer une photosensibilisation, une conjonctivite chimique et des lésions cornéennes. Les effets à long terme sont notamment des effets sur la reproduction et des atteintes hépatiques, rénales et cardiaques. L'éthanol liquide et sous forme de vapeur est inflammable.
Consejo Colombiano de Seguridad, Carrera 20, No.39-62, 6839 Bogotá, Colombie, 2004. 4p. Illus.

CIS 05-374 Zapór L.
Toxicité de quelques dérivés phénoliques - Etudes in vitro
Toxicity of some phenolic derivatives - In vitro studies [en anglais]
La cytotoxicité de cinq composés phénoliques (phénol, catéchol, résorcinol, hydroquinone et phloroglucinol) a été évaluée sur la lignée 3T3 de cellules de souris. On a utilisé l'analyse par régression linéaire et le coefficient de corrélation de Pearson pour caractériser la relation entre la cytotoxicité exprimée en tant que CI50 et les paramètres physicochimiques des composés ou leur toxicité in vivo exprimée en tant que DL50. Les études ont démontré que les propriétés physicochimiques des composés paraissaient avoir moins d'influence sur leur potentiel cytotoxique que leurs propriétés structurelles. La cytotoxicité des composés semble dépendre plus du nombre de groupes hydroxy et de leur position sur le noyau aromatique que de leurs propriétés physicochimiques. La meilleure corrélation entre les valeurs de CI50 et la DL50 a été obtenue pour l'administration par voie percutanée chez le lapin et pour le score d'irritation cutanée.
International Journal of Occupational Safety and Ergonomics, 2004, vol.10, n°4, p.319-331. Illus. 38 réf.

CIS 04-254
Advisory Committee on Existing Chemicals (BUA)
Pentachlorophénol (n° 3). Trifluorométhyl-3 aniline (n° 44). Chlorotoluidines (n° 55). Mercapto-2 benzothiazole (n° 74). Paraffines chlorées (n° 93). Chloro-4 méthyl-2 phénol (n° 134). Diamino-4,4' diméthyl-3,3' dicyclohexylméthane (n° 143). Isodécanol (n° 149). Alcool propargylique (n° 213)
Pentachlorophenol (No. 3). 3-Trifluoromethylaniline (No. 44). Chlorotoluidines (No. 55). 2-Mercaptobenzothiazole (No. 74). Chlorinated paraffins (No. 93). 4-Chloro-2-methylphenol (No. 134). Dimethyldicykan (No. 143). Isodecanol (No. 149). Propargyl Alcohol (No 213) [en anglais]
Ce document contient les rapports complémentaires achevés entre décembre 1999 et juin 2002 sur neuf substances évaluées dans des rapports antérieurs du BUA: pentachlorophénol (CIS 94-995), trifluorométhyl-3 aniline (CIS 92-565), chlorotoluidines, mercaptobenzothiazole-2 CIS (97-1265), paraffines chlorées (CIS 96-286), chloro-4 o-crésol (CIS 95-2188), diamino-4,4' diméthyl-3,3' dicyclohexylméthane, isodécanol (CIS 97-1269) et alcool propargylique (CIS 02-572). Les nouvelles informations concernent principalement les résultats de tests d'écotoxicité et d'essais chez l'animal réalisés à la suite des recommandations formulées dans les premiers rapports. Aucun nouvel effet chez l'humain n'est rapporté. L'adoption de mesures de protection est recommandée pour la manipulation de certaines de ces substances.
S. Hirzel Verlag, Birkenwaldstrasse 44, 70191 Stuttgart, Allemagne, 2004. 152p. Réf.bibl. Prix: EUR 54,50.

2003

CIS 05-627 Matthieu L., Godoi A.F.L., Lambert J., Van Grieken R.
Dermite de contact allergique d'origine professionnelle provoquée par le bisphénol A présent dans des gants en vinyle
Occupational allergic contact dermatitis from bisphenol A in vinyl gloves [en anglais]
La dermite de contact allergique causée par les gants en chlorure de polyvinyle est rarement décrite. Cet article décrit le cas d'une patiente travaillant dans une fabrique d'implants d'oreille en silicone et ayant développé une dermite professionnelle au niveau de la main, suite au port d'un nouveau type de gant avec une forte concentration de vinyle. Les tests cutanés ont montré des réactions positives à ces nouveaux gants et au bisphénol A. L'analyse chimique par chromatographie a montré la présence de bisphénol A dans ces gants. La dermite aux mains a complètement disparu après leur remplacement par des gants en caoutchouc nitrile.
Contact Dermatitis, déc. 2003, vol.49, n°6, p.281-283. Illus. 15 réf.

CIS 05-527 Jakubowski M.
Phénol
Fenol [en polonais]
On utilise le phénol principalement en tant que matière première pour la fabrication des résines phénoliques, du caprolactame, des xylénols et de l'aniline. Le phénol est facilement absorbé par toutes les voies d'exposition. La rétention pulmonaire de vapeurs de phénol est de 60 à 80%. Le taux de pénétration percutanée varie entre 0,08 et 0,3mg/cm2/h. La demi-vie d'excrétion urinaire après exposition par inhalation est de 3,5h. Les solutions de phénol sont corrosives pour la peau et les yeux. Les vapeurs de phénol peuvent irriter les voies respiratoires. Une DR50 de 624mg/m3 a été signalée chez la souris. Selon le CIRC, il n'existe pas de données suffisantes chez l'animal permettant de classifier le phénol du point de vue de sa cancérogénicité. Les valeurs seuils (pondérées dans le temps) varient d'un pays à l'autre entre 4 et 19mg/m3. En se basant sur la DSENO obtenue lors d'une étude par inhalation sur le rat, une valeur seuil pondérée dans le temps de 7,8mg/m3 est proposée. Aucune valeur seuil pour des expositions de courte durée n'a été proposée.
Podstawy i Metody Oceny Środowiska Pracy, 2003, vol.35, n°1, p.87-113. Illus. 78 réf.

CIS 03-1533
Advisory Committee on Existing Chemicals (BUA)
2-tert-Butylphénol
2-tert-Butylphenol [en anglais]
Conclusions de cette documentation de base: le 2-tert-butylphénol est une substance nocive. On ne dispose toutefois pas d'études concernant une administration répétée. Le 2-tert-butylphénol irrite fortement la peau et peut être caustique. Dans les essais chez l'animal, aucune sensibilisation à la substance n'a pu être mise en évidence. Le seuil de perception olfactive est de 50µg/l d'air et le seuil de perception gustative de 30µg/l d'eau.
S. Hirzel Verlag, Birkenwaldstrasse 44, 70191 Stuttgart, Allemagne, 2003. xii, 70p. 62 réf.
http://www.hirzel.de/bua-report/PDF/Summary_Report231.pdf [en anglais]

CIS 03-1528 sec-Butanol (n° CAS 78-92-2)
sec-Butanol (CAS No. 78-92-2) [en anglais]
Conclusions de ce document: chez les animaux de laboratoire, la toxicité aiguë du sec-butanol (synonyme: alcool sec-butylique) est faible. Le sec-butanol ne provoque pas d'irritation de la peau chez le lapin, mais une irritation sévère des yeux. Il ne provoque pas de sensibilisation de la peau chez le cochon d'Inde. Le sec-butanol n'est ni génotoxique ni potentiellement cancérogène. Une certaine fœtotoxicité a été mise en évidence chez les animaux de laboratoire à des concentrations élevées. Chez l'humain, aucun effet systémique nocif n'a été associé à une exposition aiguë ou répétée au sec-butanol. Toutefois, ce produit étant volatil, il peut avoir des effets aigus sur le système nerveux central, notamment des céphalées et des vertiges. Lorsqu'il se transforme en méthyléthylcétone, le sec-butanol est susceptible d'augmenter la neurotoxicité de certaines cétones neurotoxiques; des effets de ce type n'ont toutefois pas été rapportés jusqu'ici.
European Centre for Ecotoxicology and Toxicology of Chemicals (ECETOC), Avenue E. Van Nieuwenhuyse 4, Bte. 6, 1160 Bruxelles, Belgique, déc. 2003. 76p. Illus. Env. 200 réf.

CIS 03-1526 n-Butanol (n° CAS 71-36-3)
n-Butanol (CAS No.71-36-3) [en anglais]
Conclusions de ce document: le n-butanol (synonyme: alcool butylique) est rapidement absorbé à travers les poumons chez l'humain et les animaux de laboratoire et peut aussi pénétrer à travers la peau. Administré par gavage, inhalation ou application cutanée, sa toxicité est faible chez les animaux de laboratoire. L'effet typique d'une exposition à des doses élevées est une dépression passagère du système nerveux central (narcose). Aucune neurotoxicité spécifique n'a été observée. On n'a pas mis en évidence d'organe cible, ni de toxicité sélective. Le n-butanol n'est pas génotoxique et n'est pas potentiellement cancérogène. Une certaine fœtotoxicité a été montrée chez les animaux de laboratoire à des concentrations élevées. La neurotoxicité et le déficit auditif chez les travailleurs exposés au n-butanol décrits dans certains rapports n'ont pas pu être démontrés. Effets toxiques chez l'humain: irritation cutanée légère ou modérée en cas de contact prolongé et irritation oculaire modérée.
European Centre for Ecotoxicology and Toxicology of Chemicals (ECETOC), Avenue E. Van Nieuwenhuyse 4, Bte. 6, 1160 Bruxelles, Belgique, déc. 2003. 116p. Illus. Env. 390 réf.

CIS 03-1076 Xylénol-2,4
2,4-Xylenol [en anglais]
Carte internationale de sécurité sur les substances chimiques. Voies d'exposition: inhalation, absorption percutanée et ingestion. Effets d'une exposition de courte durée: la substance est corrosive pour la peau, les yeux et les voies respiratoires ainsi que par ingestion; l'inhalation d'aérosols peut provoquer un œdème pulmonaire; les effets peuvent être retardés. Effets d'une exposition de longue durée: un contact prolongé ou répété avec la peau peut entraîner une sensibilisation. Pas de valeur limite d'exposition établie. Synonymes: 2,4- diméthyphénol; m-xylénol, 1-hydroxy-2,4-diméthylbenzène.
Documents sur Internet, 2003. 2p.
http://www.ilo.org/public/english/protection/safework/cis/products/icsc/dtasht/_icsc04/icsc0458.pdf [en anglais]

CIS 03-355
Health and Safety Executive
Hydroquinone dans l'air - Méthode de laboratoire utilisant la chromatographie en phase liquide haute performance
Hydroquinone in air: Laboratory method using high performance liquid chromatography [en anglais]
Ce document décrit une méthode de laboratoire pour le dosage de l'hydroquinone dans l'air. Les échantillons d'air sont prélevés dans la zone respirable des travailleurs à l'aide d'un échantillonneur à poussière muni d'un tube de sorbant. Après désorption dans de l'acétonitrile, les échantillons sont analysés par chromatographie en phase liquide haute performance (HPLC). Au sommaire: exigences légales; effets sur la santé; principe et champ d'application de la méthode; équipement pour l'échantillonnage; appareils de laboratoire; réactifs; instruments analytiques; échantillonnage et préparation des échantillons; analyse des échantillons; calcul des résultats; performance de la méthode; mesure de contrôle de qualité; recommandations pour le rapport d'analyse.
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, janv. 2003. 5p. 10 réf. Prix: GBP 12,00.

2002

CIS 05-514 Piotrowski J., Szymańska J.
Cyclohexanol
Cykloheksanol [en polonais]
Le cyclohexanol est principalement utilisé en tant qu'intermédiaire chimique dans la synthèse de l'acide adipique. Les informations concernant sa toxicité chez l'humain sont fragmentaires. L'exposition aiguë est caractérisée par une irritation de la peau, des yeux et des voies respiratoires. Chez les travailleurs d'une usine de caprolactame exposés par voie d'inhalation sur une période prolongée, on a observé des troubles du système nerveux autonome. La concentration maximale admissible proposée est basée sur les effets sur le système reproductif mâle chez les animaux de laboratoire, considéré comme étant l'effet critique. Dans le présent document, la valeur seuil proposée (moyenne pondérée dans le temps) est fixée à 10mg/m3.
Podstawy i Metody Oceny Środowiska Pracy, 2002, vol.33, n°3, p.5-20. 39 réf.

CIS 05-508 Konieczko K., Czerczak S.
Méthyl-3 butanol-1
3-Metylobutan-1-ol [en polonais]
Les essais sur l'animal montrent que l'alcool isoamylique (méthyl-3 butanol-1) irrite les muqueuses respiratoires et oculaires. L'exposition à l'alcool isoamylique peut provoquer des lésions cornéennes. L'exposition à de fortes concentrations a eu des effets narcotiques. Des volontaires humains se sont plaints d'une légère irritation de la gorge à des concentrations de 360mg/m3, et d'une irritation des yeux et des voies respiratoires supérieures après trois à cinq minutes d'exposition à des concentrations de 540mg/m3. Sur la base de ces observations chez l'humain, le groupe d'experts polonais pour les substances chimiques a défini une valeur seuil (moyenne pondérée sur huit heures) de 200mg/m3, et une valeur limite de 400mg/m3 pour des expositions de courte durée.
Podstawy i Metody Oceny Środowiska Pracy, 2002, vol.31, n°1, p.79-98. 41 réf.

CIS 03-1773 Tsai P.J., Shieh H.Y., Lee W.J., Chen H.L., Shih T.S.
Concentrations urinaires de l'hydroxy-1 pyrène comme marqueur biologique de la dose interne d'hydrocarbures polycycliques aromatiques chez les travailleurs de l'industrie du noir de carbone
Urinary 1-hydroxypyrene as a biomarker of internal dose of polycyclic aromatic hydrocarbons in carbon black workers [en anglais]
Cet article résume les évaluations de l'exposition cutanée et respiratoire aux hydrocarbures polycycliques aromatiques (HPA). Il utilise les résultats de la surveillance biologique pour décrire les doses internes afin d'évaluer la pertinence des taux urinaires de l'hydroxy-1 pyrène. Aux fins de cette étude, 30 travailleurs exposés au noir de carbone ont été sélectionnés (8 effectuant des pelletisations et 22 affectés au conditionnement). Des échantillons d'urine ont été recueillis le premier jour avant la prise de poste, ainsi que le premier et le cinquième jours après la prise de poste. Des prélèvements individuels de l'air et de la peau ont aussi été réalisés et les données personnelles, notamment l'âge, le sexe et les habitudes tabagiques ont été recueillies. L'exposition au pyrène était corrélée de manière statistiquement significative avec une exposition aux HPA et aux HPA cancérogènes, alors que l'âge, le sexe et les habitudes tabagiques n'étaient pas des facteurs significatifs du point de vue statistique. Cette étude semble indiquer que le niveau urinaire de l'hydroxy-1 pyrène déterminé le cinquième jour après le poste pouvait être un indicateur approprié pour les doses internes des hydrocarbures polycycliques aromatiques chez les travailleurs de l'industrie du noir de carbone.
Annals of Occupational Hygiene, mars 2002, vol.46, n°2, p.229-235. 24 réf.

CIS 03-811 Données de base pour l'évaluation des risques des produits chimiques fabriqués en grande quantité (SIDS) - Tome 7, parties 1, 2 et 3
Screening information data set - SIDS - for high production volume chemicals - Volume 7, Parts 1, 2 and 3 [en anglais]
Données toxicologiques (toxicité aiguë, toxicité chronique, effets sur la reproduction, effets génétiques) et écotoxicologiques pour l'évaluation du risque des produits suivants: anhydride acétique; Rouge 9 D et C; chlorure de benzyle; butoxyéthanol; chloro-4 o-crésol; dichloro-2,6 toluène; dicyclopentadiène; crésyldiphénylphosphate; pentaérythritol; hydroquinone; mélamine; méthyl-3 butynol et α-méthylstyrène.
Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), Case postale 356, 1219 Châtelaine, Genève, Suisse, juin 2002. viii, 328p. Index (partie 1); viii, 322p. Index (partie 2); viii, 295p. Index (partie 3).
http://www.chem.unep.ch/irptc/sids/oecdsids/indexcasnumb.htm [en anglais]

CIS 03-538 Gomes R., Liteplo R., Meek M.E.
Programme interorganisations pour la gestion rationnelle des produits chimiques (IOMC)
Ethylèneglycol: Aspects relatifs à la santé humaine
Ethylene glycol: Human health aspects [en anglais]
Conclusions de cette documentation de base: les données concernant les intoxications aiguës indiquent que le rein est un organe critique pour la toxicité de l'éthylèneglycol; des troubles neurologiques et neurocomportementaux ont été rapportés, mais les données disponibles ne permettent pas d'évaluer les effets neurologiques et immunologiques éventuels associés à ce produit. Les études chez l'animal indiquent que l'éthylèneglycol a des effets néphrotoxiques et tératogènes; à très hautes doses, il existe des preuves d'une toxicité sur la reproduction chez la souris, mais pas chez le rat.
Organisation mondiale de la Santé, Service de distribution et de vente, 1211 Genève 27, Suisse, 2002. iv, 38p. Illus. 134 réf.
http://www.who.int/ipcs/publications/cicad/en/cicad45.pdf [en anglais]

CIS 02-1560 Données de base pour l'évaluation des risques des produits chimiques fabriqués en grande quantité (SIDS) - Tome 8, 1re et 2e partie
Screening information data set SIDS for high production volume chemicals - Volume 8, Parts 1 and 2 [en anglais]
Données toxicologiques et écotoxicologiques (toxicité aiguë, toxicité chronique, effets sur la reproduction, effets génétiques) pour l'évaluation du risque de sept substances chimiques: butanediol-1,4; p-tert-butylphénol; diacétone-alcool; dihydroxy-4-5 1,3-bis(hydroxyméthyl) imidazolidinone-2 (synonyme: diméthylol-dihydroxyéthylène-urée); méthacrylate de glycidyle; methylène-4,4' dianiline; trichloro-1,1,2 éthane.
Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), 11-13 chemin des Anémones, 1219 Châtelaine, Genève, Suisse, nov. 2002. viii, 264p. Réf.bibl. (1re partie); viii, 302p. Réf.bibl. (2e partie).

CIS 02-1831 Caux C., O'Brien C., Viau C.
Evaluation de l'exposition des pompiers aux hydrocarbures aromatiques polycycliques et au benzène lors de la lutte contre le feu par mesurage d'indicateurs biologiques
Determination of firefighter exposure to polycyclic aromatic hydrocarbons and benzene during fire fighting using measurement of biological indicators [en anglais]
L'exposition des pompiers aux hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) et au benzène a été évaluée à l'aide d'un dosage de l'hydroxy-1 pyrène et de l'acide trans-trans muconique (ATTM) dans l'urine. Les urines de 43 pompiers ont été recueillies sur une durée de 20h après une exposition au feu. Un échantillon de contrôle a également été recueilli chez chaque sujet après une période d'au moins de quatre jours sans exposition au feu. Après l'exposition au feu, la valeur de 0,32µmol d'hydroxy-1 pyrène par mole de créatinine a été dépassée dans 38% des cas. On a décelé de l'ATTM dans l'urine de 17 pompiers, mais six cas seulement présentaient des niveaux supérieurs à 1,1mmole par mole de créatinine correspondant à une concentration de benzène d'environ 1ppm. Le niveau d'exposition bas mis en évidence pourrait s'expliquer par de faibles concentrations des contaminants lors de la lutte contre le feu ou par l'efficacité des équipements de protection individuelle.
Applied Occupational and Environmental Hygiene, mai 2002, vol.17, n°5, p.379-386. Illus. 32 réf.

CIS 02-52 Isobutylméthylcarbinol
Carbinol isobutílico de metilo [en espagnol]
Fiche toxicologique publiée par le Consejo Interamericano de Seguridad, 33 Park Place, Englewood, NJ 07631, USA. Limite d'exposition: VME 100mg/m3 ou 25ppm (OSHA). Voies d'exposition: inhalation et ingestion. Toxicité: irritation de la peau et des yeux; somnolence; céphalées.
Noticias de seguridad, fév. 2002, vol.64, n°2, 4p. Encart.

2001

CIS 03-68
Agency for Toxic Substances and Disease Registry (ATSDR)
Profil toxicologique du pentachlorophénol (mise à jour)
Toxicological profile for pentachlorophenol (Update) [en anglais]
Ce profil a été préparé selon les directives de la US Agency for Toxic Substances and Disease Registry (ATSDR) et de l'EPA. La littérature-clé concernant les effets toxiques du pentachlorophénol est identifiée et passée en revue. Au sommaire: déclaration de santé publique; effets sur la santé; informations chimiques et physiques; production, importation, emploi et élimination; exposition humaine potentielle; méthodes analytiques; règlements et directives; glossaire. Principaux risques pathologiques: irritation des yeux et du tractus respiratoire; atteinte hépatique; effets néphrotoxiques; effets thyroïdiens possibles; effets sur le développement (cataracte congénitale) et effets possibles sur la reproduction; effets immunologiques; effets neurologiques; effets cancérogènes (maladie de Hodgkin, sarcome des tissus mous et leucémie aiguë); effets hématologiques; éruptions cutanées. (Mise à jour de CIS 98-1385).
U.S. Department of Health and Human Services, Public Health Service, Agency for Toxic Substances and Disease Registry, Division of Toxicology, Toxicology Information Branch, 1600 Clifton Road NE, E-29, Atlanta, GA 30333, USA, sept. 2001. xix, 269p. Illus. Env. 775 réf.
http://www.atsdr.cdc.gov/toxprofiles/tp51.html [en anglais]

CIS 02-1114 Carbinol isobutylique de méthyle
Carbinol isobutílico de metilo [en espagnol]
Fiche toxicologique publiée par le Consejo Interamericano de Seguridad, 33 Park Place, Englewood, NJ 07631, USA. Synonyme: méthyl-4 pentanol-2. Limite d'exposition: 100mg/m3 ou 25ppm (OSHA). Voies d'exposition: inhalation et ingestion. Toxicité: irritation de la peau et des yeux; céphalées; vertiges; effets narcotiques.
Noticias de seguridad, sept. 2001, vol.63, n°9, 4p. Encart.

CIS 02-572
Advisory Committee on Existing Chemicals of Environmental Relevance (BUA)
Alcool propargylique
Propargyl alcohol [en anglais]
Conclusions de cette documentation de base: les données disponibles ne permettent pas d'évaluer correctement le potentiel de sensibilisation, les effets toxiques sur la reproduction et la cancérogénicité de l'alcool propargylique. Des études chez l'animal devraient être entreprises pour déterminer les propriétés sensibilisantes de la substance. Les tests de génotoxicité n'ont révélé aucun signe de potentiel génotoxique.
S. Hirzel Verlag, Birkenwaldstrasse 44, 70191 Stuttgart, Allemagne, 2001. x, 118p. Réf.bibl.

2000

CIS 03-275 Dor F., Haguenoer J.M., Zmirou D., Empereur-Bissonnet P., Jongeneelen F.J., Nedellec V., Person A., Ferguson C.C., Dab W.
L'hydroxy-1 pyrène en tant que marqueur biologique de l'exposition aux hydrocarbures aromatiques polycycliques chez les travailleurs de sites contaminés: influence des conditions d'exposition
Urinary 1-hydroxypyrene as a biomarker of polycyclic aromatic hydrocarbons exposure of workers on a contaminated site: Influence of exposure conditions [en anglais]
Cette étude avait pour but d'évaluer les niveaux d'exposition aux hydrocarbures aromatiques polycycliques chez les travailleurs d'usines à gaz grâce au dosage des concentrations urinaires d'hydroxy-1 pyrène. Des échantillons d'urine ont été prélevés au début et à la fin du poste pendant cinq jours consécutifs, une première fois en novembre, puis en juin. Quatre groupes de travailleurs ont été constitués en fonction de leur type d'activité. Une augmentation de l'exposition (0,16 à 2,31µmol/mol de créatinine) n'a été mise en évidence que chez les travailleurs affectés à la réhabilitation d'un site contaminé, alors que la valeur médiane chez les non-fumeurs du groupe témoin était de 0,02µmol/mol de créatinine. Les fumeurs présentaient des niveaux d'exposition plus élevés que les non-fumeurs quel que soit le groupe. Cette méthode permet d'évaluer l'exposition des personnes travaillant sur des sols contaminés pour autant qu'elles soient en contact direct avec le sol.
Journal of Occupational and Environmental Medicine, avr. 2000, vol.42, n°4, p.391-397. Illus. 41 réf.

CIS 02-1134
German Chemical Society - GDCh-Advisory Committee on Existing Chemicals (BUA)
Diphénylamine (n°15); éther bis(chloro-2 éthylique) (n°21); naphthalène (n°39); tétrachlorométhane (n°45); biphényle (n°50); N,N-diméthyl-aniline (n°91); trichloroéthène (n°95); hexachlorobenzène (n°119); bisphénol A (n°203)
Diphenylamine (No.15); Bis(2-chloroethyl)ether (No.21); Naphthalene (No.39); Tetrachloromethane (No.45); Biphenyl (No.50); N,N-Dimethylaniline (No.91); Trichloroethene (No.95); Hexachlorobenzene (No.119); Bisphenol A (no.203) [en anglais]
Ces rapports succincts concernent 9 substances soupçonnées de présenter des risques d'atteinte à la santé, mais pour lesquelles les données dont on dispose sont insuffisantes. Le but de ces rapports est de définir les bases de l'évaluation, de mettre en évidence les lacunes dans les informations et d'émettre des recommandations en matière de recherches futures.
S. Hirzel Wissenschaftliche Verlagsgesellschaft mbH, Birkenwaldstrasse 44, 70191 Stuttgart, Allemagne, 2000. 136p. Réf.bibl.

CIS 02-67 2,4,5-Trichlorophénol; 2,4,6-Trichlorophénol
Fiche toxicologique. Mise à jour de la fiche référencée sous CIS 84-408. Toxicité aiguë: irritation de la peau et irritation conjonctivale en cas de projection oculaire. Toxicité chronique: chloracné; perturbation des fonctions hépatiques, faiblesse neuromusculaire; porphyrie cutanée tardive; troubles psychologiques; atteinte respiratoire; suspicion de cancérogénicité. Le recueil complet de fiches toxicologiques sur CD-ROM est analysé sous CIS 01-201.
Institut national de recherche et de sécurité, 30 rue Olivier-Noyer, 75680 Paris Cedex 14, France, éd.rév., CD-ROM CD 613, 2001. 4p. 22 réf.

CIS 02-335
Organisation mondiale de la Santé (OMS)
Monographies du CIRC sur l'évaluation des risques cancérogènes chez l'humain - Quelques produits chimiques industriels
IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans - Some industrial chemicals [en anglais]
Cette monographie présente les points de vue et les avis d'expert d'un groupe de travail du CIRC qui s'est réuni à Lyon, France, du 15 au 22 février 2000. Au total, 16 produits chimiques industriels organiques ont été passés en revue: trois ont été classés dans la catégorie 2A (probablement cancérogène pour l'humain), cinq dans la catégorie 2B (peut-être cancérogène pour l'humain) et huit ont été classés 3 (inclassable quant à leur cancérogénicité pour l'humain). Pour chaque produit chimique, les points suivants sont traités: données d'exposition; étude de la cancérogenèse chez l'humain; études de la cancérogenèse chez l'animal; autres données pertinentes pour l'évaluation de la cancérogenèse et ses mécanismes; résumé des données publiées et évaluation.
Organisation mondiale de la santé, Service de la distribution et des ventes, 1211 Genève 27, Suisse; Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), 150 cours Albert Thomas, 69372 Lyon Cedex 08, France, 2000. iv, 563p. Illus. Réf.bibl. Index.

CIS 01-1362
Programme international sur la sécurité des substances chimiques (PISSC)
Données de base pour l'évaluation des risques des produits chimiques fabriqués en grande quantité (SIDS) - Tome 6, 2e partie
Screening information data set SIDS for high production volume chemicals - Volume 6, Part 2 [en anglais]
Données toxicologiques (toxicité aiguë, toxicité chronique, effets sur la reproduction, effets génétiques) et écotoxicologiques pour l'évaluation du risque du diméthyl-2,6 naphtalènedicarboxylate, du propanol-2 (alcool isopropylique), du tris(chloro-1 propyl-2)phosphate et de l'acide trichloracétique.
Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), Case postale 356, 1219 Châtelaine, Genève, Suisse, juin 2000. viii, 301p. Réf.bibl.
http://www.chem.unep.ch/irptc/sids/volume6/part2/COVOL62.PDF [en anglais]

CIS 01-1361
Programme international sur la sécurité des substances chimiques (PISSC)
Données de base pour l'évaluation des risques des produits chimiques fabriqués en grande quantité (SIDS) - Tome 6, 1re partie
Screening information data set SIDS for high production volume chemicals - Volume 6, Part 1 [en anglais]
Données toxicologiques (toxicité aiguë, toxicité chronique, effets sur la reproduction, effets génétiques) et écotoxicologiques pour l'évaluation du risque de l'acétone, de l'azobis-2,2' (méthyl-2 propionitrile) ou azobisisobutyronitrile, de l'hexaméthylèneglycol (hexanediol-1,6), de l'acide hydroxy-4 benzoïque (acide p-hydroxybenzoique) et de l'acide isocyanurique.
Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE), Case postale 356, 1219 Châtelaine, Genève, Suisse, juin 2000. viii, 319p. Réf.bibl.
http://www.chem.unep.ch/irptc/sids/volume6/part1/COVOL61.PDF [en anglais]

CIS 01-1355
Committee for Compounds Toxic to Reproduction
Ethanol - Evaluation des effets sur la reproduction, recommandations pour la classification
Ethanol - Evaluation of the effects on reproduction, recommendation for classification [en anglais]
Recommandations pour la classification et l'étiquetage de l'éthanol basées sur l'évaluation d'études portant sur ses effets sur la reproduction. Effets sur la fertilité: catégorie 1 (substances pouvant altérer la fertilité) et R60 (peut altérer la fertilité). Effets tératogènes: catégorie 1 (substances pouvant provoquer des effets toxiques sur le développement dans l'espèce humaine) et R61 (risque pendant la grossesse d'effets néfastes pour l'enfant). Effets pendant l'allaitement: R64 (risques possibles pour les bébés nourris au sein). Résumé en néerlandais.
Gezondheidsraad, Postbus 16052, 2500 BB Den Haag, Pays-Bas, 2000. 33p. 54 réf.
http://www.gr.nl/overig/pdf/00@01OSH.pdf [en anglais]

CIS 01-827 Pavanello S., Genova A., Foà V., Clonfero E.
Evaluation de l'exposition professionnelle aux hydrocarbures aromatiques polycycliques par l'analyse du pyrénol-1 urinaire
Valutazione dell'esposizione professionale ad idrocarburi policiclici aromatici mediante l'analisi del livelli urinari de 1-pirenolo [en italien]
L'exposition professionnelle aux hydrocarbures polycycliques aromatiques (HPA) a été évaluée par dosage urinaire du pyrénol-1. Au total, 231 non-fumeurs exposés aux HPA (dans des industries ou activités telles que les centrales thermiques au fuel, le recyclage d'huiles usées, l'asphaltage des routes, l'anodisation de l'aluminium, le ramonage, la cokerie et le caoutchouc) ont été recrutés, de même que 53 non-fumeurs non exposés en tant que témoins. Dans l'ensemble de l'échantillon (exposés et témoins), l'analyse par régression multiple a mis en évidence une relation significative entre les taux de pyrénol-1 et l'exposition aux HPA chez les travailleurs de l'asphaltage, de l'anodisation, du ramonage et de cokerie, mais pas chez les travailleurs des centrales thermiques, du recyclage d'huile ou du caoutchouc. Chez les ramoneurs et les travailleurs de cokerie postés au haut des fours, 2 et 4 travailleurs respectivement ont présenté des taux dépassant le seuil de précaution de 1,4µmole de pyrénol-1/mole de créatinine; parmi ces sujets, le seuil biologique recommandé de 2,3µmoles de pyrénol-1/mole de créatinine était dépassé chez un ramoneur et 3 travailleurs de cokerie.
Medicina del lavoro, mai-juin 2000, vol.91, n°3, p.192-205. 40 réf.

CIS 01-838 Svendsen K., Rognes K.S.
Exposition aux solvants organiques dans les imprimeries offset en Norvège
Exposure to organic solvents in the offset printing industry in Norway [en anglais]
Cette étude visait à examiner les conditions actuelles d'exposition aux solvants dans les ateliers d'impression offset en Norvège ainsi que les différences d'exposition en fonction des techniques employées. Des mesurages de l'exposition individuelle journalière ont été effectués pendant 5 à 10 jours sur une période de 2 mois. Les variables ayant pu avoir une incidence sur le niveau d'exposition ont été identifiées par un hygiéniste du travail à l'aide d'une liste de contrôle. Le principal élément ayant une influence sur le "facteur additionnel" était l'isopropanol; sa concentration était parfois supérieure aux valeurs limites d'exposition en vigueur en Norvège. L'exposition augmentait si la machine était équipée d'un dispositif de nettoyage automatique; elle diminuait lorsqu'on utilisait une ventilation par extraction. Ces deux variables permettent d'expliquer 59% de la variation du "facteur additionnel". Les résultats indiquent que la principale source d'exposition aux solvants dans les imprimeries est actuellement l'agent hydratant employé dans les machines d'imprimerie.
Annals of Occupational Hygiene, mars 2000, vol.44, n°2, p.119-124. 8 réf.

CIS 01-518 Avertissement du risque chimique et notice concernant les risques potentiels: une exposition cutanée au dichloro-2,4 phénol (2,4-DCP) en fusion peut rapidement entraîner la mort
Chemical advisory and notice of potential risk: Skin exposure to molten 2,4-dichlorophenol (2,4-DCP) can cause rapid death [en anglais]
Le dichloro-2,4 phénol (2,4-DCP) est un intermédiaire chimique utilisé dans la synthèse des pesticides et des produits pharmaceutiques. Selon les données tirées de cas récents d'accidents mortels chez des travailleurs, une exposition cutanée relativement restreinte (1% de la surface corporelle) à du 2,4-DCP en fusion peut rapidement entraîner la mort. Cette notice d'information relate 4 cas d'accidents mortels et donne des conseils concernant les pratiques à adopter pour protéger les travailleurs (sensibilisation au risque, mise en place de procédures sûres, sélection des matériaux utilisés pour les tuyauteries et les équipements, contrôle des procédés de production, directives relatives à l'exposition, sélection d'équipements de protection individuelle appropriés) ainsi que les procédures d'urgence, les premiers soins et la décontamination.
U.S. Department of Labor, Occupational Safety and Health Administration (OSHA), Publications Office, 200 Constitution Avenue, NW, Washington D.C. 20210, USA, 2000. 13p. 12 réf.

CIS 01-179
Health and Safety Executive
Notice concernant les risques chimiques - Hydroquinone (benzènediol-1,4)
Chemical hazard alert notice - Hydroquinone (1,4 Benzenediol) [en anglais]
Cette notice contient des informations concernant les risques d'atteinte à la santé liés à une exposition à l'hydroquinone au poste de travail. Compte tenu des informations actuellement disponibles, le HSC étudie la possibilité de supprimer les limites d'exposition actuelles dès 2001. L'hydroquinone est utilisée dans la fabrication de révélateurs pour la photographie ainsi qu'en tant que produit intermédiaire dans l'élaboration de produits agrochimiques, du méthacrylate et de l'acide méthacrylique, de résines pour encres d'impression réticulées aux UV, de l'acrylonitrile et de monomères thermoplastiques. Il existe des preuves manifestes indiquant que l'hydroquinone est mutagène. Elle irrite la peau et les yeux et peut entraîner une sensibilisation cutanée et des lésions oculaires. L'exposition à l'hydroquinone doit être limitée par un ensemble de moyens de prévention technique et de contrôles des procédés (ventilation, équipement de protection individuelle).
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, juin 2000. 3p.

CIS 01-177
Health and Safety Executive
Notice concernant les risques chimiques - Phénol
Chemical hazard alert notice - Phenol [en anglais]
Cette notice contient des informations concernant les risques d'atteinte à la santé liés à une exposition au phénol au poste de travail. Compte tenu des informations actuellement disponibles, le HSC étudie la possibilité de supprimer les limites d'exposition actuelles dès 2001. Le phénol est utilisé comme matière première dans la production d'un grand nombre de produits chimiques, mais principalement pour la production de résines phénoliques. Il est corrosif et peut être absorbé par la peau; des préparations diluées peuvent provoquer des brûlures chimiques ou une irritation cutanée. Le phénol peut être génotoxique. L'exposition au phénol doit être limitée par un ensemble de moyens de prévention technique et de contrôles des procédés (ventilation, équipement de protection individuelle).
HSE Books, P.O. Box 1999, Sudbury, Suffolk CO10 2WA, Royaume-Uni, juin 2000. 3p.

CIS 00-1260 Dobson S.
Programme international sur la sécurité des substances chimiques (PISSC)
Ethylènegylcol: aspects environnementaux
Ethylene glycol: Environmental aspects [en anglais]
Les deux tiers de la production mondiale d'éthylèneglycol sont utilisés comme produit intermédiaire dans la fabrication d'autres composés et un quart comme antigel dans les moteurs. L'éthylèneglycol est également utilisé dans les aéroports pour dégivrer les pistes; dans ce cas, la décharge dans l'environnement est importante. Les tests révèlent une bonne biodégradabilité. L'éthylèneglycol pur est généralement peu toxique pour les organismes aquatiques; les dégivrants à base d'éthylèneglycol sont en revanche plus toxiques. Des études effectuées à proximité d'un aéroport ont révélé que les organismes aquatiques présentaient des signes d'intoxication, la présence de poissons morts et une réduction de la biodiversité, mais il n'est pas absolument certain que ces effets soient dus à l'éthylèneglycol. Les organismes terrestres sont moins exposés et moins sensibles. La Carte internationale de sécurité sur les substances chimiques (ICSC) correspondante est donnée. Résumés en français et en espagnol.
Organisation mondiale de la santé, Service de distribution et de vente, 1211 Genève 27, Suisse, 2000. iii, 24p. Illus. 88 réf. Prix: CHF 13,00 (CHF 9,10 pays en développement).
http://www.who.int/ipcs/publications/cicad/en/cicad22.pdf [en anglais]

1999

CIS 03-1072 3,5-Dichlorophénol
3,5-Dichlorophenol [en anglais]
3,5-Diclorofenol [en espagnol]
Carte internationale de sécurité sur les substances chimiques publiée en 1999. Voies d'exposition: inhalation, absorption percutanée et ingestion. Effets d'une exposition de courte durée: forte irritation de la peau, des yeux et des voies respiratoires; acné chlorique. Les données concernant les effets à long terme de la substance étant insuffisantes, la plus grande prudence est recommandée. Pas de valeur limite d'exposition établie. Synonyme: 1-hydroxy-3,5-dichlorobenzène.
Documents sur Internet, 1999. 2p. Illus.
http://www.ilo.org/public/english/protection/safework/cis/products/icsc/dtasht/_icsc04/icsc0440.pdf [en anglais]
http://www.cdc.gov/niosh/ipcsnfrn/nfrn0440.html [en français]
hhttp://www.mtas.es/insht/ipcsnspn/nspn0440.htm [en espagnol]

1, 2, 3, 4, 5, 6 ...14 | suivant >