ILO Home
Go to the home page
Site map | Contact us English | Español

Base de données CISDOC

ID du document (ISN)109716
Numéro CIS 09-735
ISSN - Titre de série 0962-7480 - Occupational Medicine
Année 2008
Numéro de convention ou de série
Auteur(s) Ayers K.M.S., Thomson W.M., Newton J.T., Rich A.M.
Titre Facteurs de stress d'origine professionnelle et stratégies de gestion du stress chez les dentistes néozélandais
Titre original Job stressors of New Zealand dentists and their coping strategies [en anglais]
Informations bibliographiques 2008, vol.58, n°4, p.275-281. 25 réf.
Résumé Cette étude visait à analyser les facteurs de stress d'origine professionnelle et les stratégies de gestion du stress chez les dentistes néozélandais, au moyen d'une enquête nationale par questionnaire postal auprès d'un échantillon représentatif de 700 dentistes. Le taux de réponse a été de 65%. Les facteurs de stress les plus fréquemment cités étaient le fait de devoir traiter des enfants difficiles (52%), d'être constamment pressé par le temps (48%) et de devoir garder un niveau élevé de concentration (43%). Les stratégies les plus souvent adoptées pour gérer le stress d'origine professionnelle étaient les contacts sociaux (78%), le sport (64%) et d'oublier le travail (59%). On note certaines différences dans les stratégies adoptées par les hommes et les femmes. D'autres observations sont commentées.
Descripteurs (primaires) Nouvelle Zélande; psychologie et organisation du travail; facteurs de risque; facteurs de stress; services dentaires
Descripteurs (secondaires) relations humaines; condition physique; capacité de concentration; aspects sociaux; enquête par questionnaire; différences liées au sexe; santé mentale
Type de document D - Articles de périodiques
Pays / Etat ou ProvinceRoyaume-Uni; Nouvelle Zélande
Sujet(s) Commerce, services, bureaux
Domaine(s) thématique(s) Stress, facteurs psychosociaux
Industries et professions
Catégorie(s) de recherche Stress mental et dépression d'épuisement
Services de santé
Psychologie de l'organisation du travail
Facteurs psychologiques