Relever les défis des politiques et programmes sur le VIH/sida sur les lieux de travail dans les entreprises employant des travailleurs éduqués

Article | 14 octobre 2011

Inde - Août 2008

Contexte

"Le VIH est un problème qui touche les chauffeurs routiers, les professionnel(le)s du sexe… ou les ouvriers. Nos employés sont éduqués. Pourquoi devrions-nous mettre en place un programme sur le VIH/sida?"

Beaucoup d’entreprises indiennes ayant participé aux séances de sensibilisation organisées dans le cadre du projet sur le VIH/sida sur les lieux de travail de l’Organisation internationale du Travail (OIT) partagent ce sentiment.

Description

Le projet de l’OIT suggérait de mener des enquêtes de référence sur les connaissances, les attitudes, les comportements et les pratiques, dans les dix entreprise partenaires. Le tableau suivant compare les résultats obtenus pour certains indicateurs clés dans deux entreprises employant des travailleurs éduqués:

Indicateurs

A*

B**

Ont entendu parler du VIH/sida

97%

86,4%

Ont une connaissance erronée des voies de transmission du VIH

26%

44,2%

Pourcentage d’utilisation d’un préservatif chez les personnes faisant état de rapports sexuels avec un partenaire occasionnel

50%

30%

Croient qu’ils peuvent contracter le VIH en partageant leurs repas avec un travailleur séropositif

26%

21%

Croient que les moustiques peuvent propager le VIH

38%

35,4%

*A : multinationale de l’agroalimentaire

**B : usine de fabrication de papier en Inde

Les conclusions de l’enquête ont été présentées aux dirigeants des entreprises et les ont convaincus, ce qui a permis de lancer l’intervention. Chaque direction a nommé un point focal et créé un comité interne de lutte contre le VIH/sida en vue d’élaborer une politique et un plan de travail qui ont été mis en œuvre par les pairs-éducateurs de l’entreprise formés par l’OIT. L’entreprise A a touché 5 600 employés sur 39 sites et l’entreprise B, 11 000 travailleurs sur sept sites. L’une et l’autre ont alloué un budget à la sensibilisation et la question du VIH/sida a été intégrée aux programmes existants du service des ressources humaines de l’entreprise A et de l’unité de responsabilité sociale de l’entreprise B.

Enseignements

  • les entreprises employant des travailleurs éduqués ont besoin d’un programme sur le lieu de travail structuré car si leur personnel est parfois bien sensibilisé à la question du VIH, des lacunes subsistent au niveau des connaissances et des attitudes, et les comportements à haut risque persistent;
  • l’engagement du service des ressources humaines contribue à institutionnaliser le programme.

Etapes suivantes

Les entreprises intensifient le programme afin de toucher leur chaîne d’approvisionnement et les communautés. L’OIT utilise les éléments probants collectés pour mener des activités de sensibilisation dans des entreprises similaires.

Divya Verma, spécialiste du programme VIH/sida, projet sur le VIH/sida dans le monde du travail, Inde, OIT, divya@ilo.org