Si vous voulez une législation sur le VIH, demandez au secteur du travail: comment les syndicats et les employeurs ont contribué à l’adoption de la loi sur le sida au Paraguay

Article | 14 octobre 2011

Paraguay – Juillet 2010

Contexte

En 2003, un comité national a été créé pour réclamer des réformes juridiques en vue de combattre le VIH et le sida. Ces actions de sensibilisation ont entraîné l’adoption d’une nouvelle loi de lutte contre le sida en 2009.

Ce résultat est en partie imputable à l’inclusion progressive, par le comité, de secteurs importants de la société qui initialement n’étaient pas perçus comme des partenaires « pertinents » dans la lutte contre le VIH/sida. L’un de ces secteurs, celui du travail, a joué en définitive un rôle crucial dans l’élaboration et l’adoption de la nouvelle législation.

Description

Au départ, le comité national était composé de représentants du ministère de la Santé, d’ONG du secteur de la santé et d’organisations de personnes vivant avec le VIH et le sida. Il a accueilli d’autres membres au fur et à mesure des consultations. En 2007, il comptait aussi des représentants des réseaux de défense des droits de l’homme ainsi que des universitaires, des religieux et des hommes politiques influents.

En 2007 également, l’Organisation internationale du Travail (OIT) a lancé avec ses partenaires un projet pour le « Renforcement de la riposte du monde du travail au VIH et au sida au Paraguay ». Cette initiative a amené des dirigeants syndicaux, des employeurs et des représentants du ministère de la Justice et du Travail à débattre des questions liées au VIH/sida. Ce dialogue a suscité une prise de conscience du rôle essentiel du secteur du travail dans l’élaboration des politiques publiques.

En 2009, le comité a invité les représentants de tous les secteurs – y compris ceux, très motivés, du secteur du travail – à concevoir ensemble une stratégie de sensibilisation qui a été mise en œuvre avec succès. Cette approche multisectorielle a joué en faveur d’un soutien du secteur public. La nouvelle loi sur le VIH/sida promulguée en décembre 2009 prend en compte le monde du travail.

Enseignements

L’exemple du Paraguay démontre que des initiatives purement axées sur la santé peuvent limiter la portée d’une législation et négliger des alliés cruciaux pour faire passer une loi essentielle.

Etapes suivantes

L’OIT travaille avec le ministère de la Justice et du Travail, les syndicats et les associations professionnelles pour faire connaître la nouvelle loi et l’appliquer efficacement.

Inés Lopez, coordonnatrice du projet national de lutte contre le VIH/sida, OIT, ines.lopez@oitsida.org.py
Eric Steiner Carlson, spécialiste VIH/sida pour le Cône Sud de l’Amérique latine, OIT, carlson@oitchile.cl