L'OIT est une institution specialisée des Nations-Unies

Minimiser le risque de transmission du VIH parmi les travailleurs migrants et leurs conjoints dans la province du Nord-Ouest du Sri Lanka

Quand: 1 octobre 2010 - 31 décembre 2011

    Mécanisme de financement: Fonds d'accélération programmatique (FAP), ONUSIDA

    Budget du projet:
    75 000 dollars des Etats-Unis

Objectifs

    Mettre sur pied une prévention du VIH différenciée selon le sexe dans la province du Nord-Ouest du Sri Lanka et renforcer les capacités locales pour la soutenir et l’intensifier.

Activités principales


    Selon les estimations, un million de Sri lankais travaillent à l’étranger. Ils appartiennent en majorité à la tranche d’âge 20-39 ans (67 677 personnes en 2008). La migration pour l’emploi a augmenté rapidement; elle concernait au total 14 456 personnes en 1986 et 252 021 personnes en 2008, dont 49 pour cent de femmes (123 188).

    La migration et la mobilité font partie des facteurs déterminants qui caractérisent plusieurs épidémies de VIH en Asie, et il est avéré que les démarches spécifiques comme celles impliquant une formation sur le VIH préalable au départ ne suffisent pas à susciter un changement de comportement. Il convient donc d’adopter une approche plus large de la prévention auprès des travailleurs migrants qui tiendra compte des vulnérabilités liées au genre. Les techniques de prévention pour les hommes et les femmes doivent promouvoir l’égalité entre les sexes, améliorer la santé et le bien-être des travailleuses en particulier, et prendre en considération les normes sociales et culturelles ayant un impact sur les comportements à risque, la santé reproductive et un comportement sexuel responsable.

Les activités principales incluent:

  • un exercice de cartographie pour identifier les obstacles potentiels à la mise en œuvre du projet;
  • deux programmes pour sensibiliser les partenaires au lien fondamental entre promotion de l’égalité entre hommes et femmes et VIH/sida;
  • un atelier pour finaliser le plan de travail de toutes les organisations partenaires;
  • le renforcement des capacités des organisations partenaires au moyen de séances de formation;
  • des programmes d’éducation pour les travailleurs migrants, leurs conjoints et les jeunes;
  • une formation de perfectionnement pour les formateurs formés;
  • la production de matériels de communication pour le changement de comportement (CCC) et de matériels d’information, d’éducation et de communication (IEC).

Tags: recueils de directives pratiques du BIT, VIH/SIDA, sécurité et santé au travail

Régions et pays couverts: Sri Lanka

Unité responsable: VIH/sida dans le monde du travail

Ce contenu est disponible en
English  Español 
A A+A++  Imprimer  Envoyer
Fermer

Courriel

Minimiser le risque de transmission du VIH parmi les travailleurs migrants et leurs conjoints dans la province du Nord-Ouest du Sri Lanka

Pour

Adresse e-mail:
Séparez les adresses par une virgule (,)

Vos coordonnées:

Votre nom:
Votre E-mail:
Envoyer
Partager ce contenu
© 1996-2014 Organisation internationale du Travail (OIT) | Droit d'auteur et autorisations | Déclaration de protection de la vie privée | Déni de responsabilité