Les mandants de l'OIT, le VIH et le sida

Les ministères du travail, les organisations d’employeurs et des travailleurs ont un rôle vital à jouer dans la réponse au VIH et au sida.

De par sa responsabilité globale en matière de main-d'œuvre et de législation du travail nationales, le ministère du travail est un partenaire clé dans la réponse nationale au VIH et au sida. Les organisations d’employeurs et de travailleurs peuvent aussi constituer une force majeure au sein de la société civile et jouer un rôle important de leadership dans les pays par la mobilisation de leurs mandants et de leurs vastes réseaux.

La recommandation n° 200 concernant le VIH et le sida et le monde du travail, 2010 et le Recueil de directives pratiques du BIT sur le VIH/sida et le monde du travail (2001) définissent un large éventail de droits et de responsabilités pour chacun des mandants de l'OIT afin de guider leurs actions, qu’elles soient conjointes ou complémentaires.

Des structures tripartites sont en place dans de nombreux pays, et le VIH et le sida figurent souvent à l’ordre du jour de leur agenda. Les trois partenaires se réunissent pour élaborer des lois, des politiques nationales sur les milieux de travail ou prendre des engagements communs sur le VIH et le sida.