Un réel dialogue social tripartite - Une clé de réussite pour l’administration du travail aux Comores

Comores a célébré du 5 au 7 août 2019 le centenaire de l’OIT et ses 60 ans en Afrique à Moroni.

Actualité | 12 août 2019
Monsieur le Ministre en charge du Travail, de l’Emploi et de la Jeunesse, M. Ben Ahmed, Monsieur le Directeur du Bureau de l’OIT pour Madagascar, les Comores, Maurice et les Seychelles, M. Coffi Agossou, les Groupements des Travailleurs et des Employeurs ainsi que du Coordonnateur Résident du SNU ont tous honoré de leur présence la cérémonie d’ouverture le 5 août 2019. Dans leur allocution, le Directeur du Bureau de Pays de L’OIT, le Coordonnateur résident du SNU, les Employeurs et les Travailleurs ont tous unanimement appelé au rétablissement du dialogue, le seul gage pour la paix sociale et la création d’emplois décents pour la réduction du chômage des jeunes.

Depuis l’adhésion du pays à l’OIT en Octobre 1978, de nombreuses réalisations ont été accomplies avec l’appui de l’OIT. On peut citer la création de la Maison de l’Emploi, de la Plateforme des jeunes entrepreneurs, des milliers d’emplois créés, la mise en place et le renforcement des organisations des employeurs et des travailleurs, la ratification des conventions pertinente. Mais les défis restent aussi énormes surtout face à l’évolution technologique, le changement climatique, la mondialisation qui nécessitent une compétitivité plus élevée.

Le deuxième volet de la célébration a concerné des conférences-débats couvrant 4 thématiques principaux à savoir les Normes internationales du Travail, le dialogue social, l’employabilité des jeunes et la sécurité sociale.

Aux termes de ces conférences très fructueuses, dirigées par Mme Nourou Swabahaddine, Directrice du Travail et de l’emploi au Ministère en charge du Travail, de l’Emploi et de la Jeunesse, des recommandations ont été formulées tant pour les mandants que pour l’OIT pour renforcer la justice sociale dans l’Union des Comores.