Sao Tomé-et-Principe: Ressources

  1. Building the capacity of trade unions in social dialogue for effective participation and representation in decision-making

    The ILO DWT-CO in Yaounde, organised a 2-day workshop on social dialogue for 24 trade union leaders and representatives from all trade union organisations in Sao Tome and Principe from 14-15 September 2017. The Director of the Ministry of Labour also participated in the workshop. The aim of the workshop, facilitated by the ILO Specialist for Workers Education, was to strengthen the unions’ understanding and competencies in social dialogue in order to be effective in playing their role as important actors in national policy development while representing and defending workers’ rights.

  2. A OIT apoia os centros de formação profissional na formação de formadores em Empreendedorismo

    17 septembre 2017

    Uma das prioridades do Programa País de Trabalho Digno assinado entre a OIT e o Governo da República Democrática de São Tomé e Príncipe, em Maio de 2013, é a Promoção do Trabalho digno para homens e mulheres, especialmente para os jovens. Dando cumprimento ao primeiro resultado desta prioridade, nomeadamente “ A empregabilidade de mulheres e homens jovens é melhorada através do reforço da capacidade do sistema nacional de ensino técnico e profissional”, a OIT mobilizou recursos a fim de responder a solicitação do Governo de promover o empreendedorismo como meio de criação de oportunidades de emprego decentes para os jovens.

  3. Atelier national de validation du plan d’action de la politique nationale de l’emploi et de la formation professionnelle de Sao Tome Et Principe

    15 septembre 2017

    A la demande du gouvernement du Sao Tomé et Principe, Madame Vera Lucia Paquete-Perdigão, Directrice de l’Equipe d’Appui Technique au Travail décent du BIT pour l’Afrique Centrale, a effectué, du 12 au 17 septembre 2017, une mission sur l’ile de Sao Tomé pour prendre part à l’atelier de validation du Plan d’action National de l’emploi et de la formation (PANEF).

  4. Atelier de plaidoyer pour la mise en place d’un centre d’arbitrage pour la CCIAS à São Tomé e Principe

    Avec l’appui technique du Bureau International du Travail (BIT), la Chambre de Commerce et d’Industrie de São Tomé e Principe (CCIAS) a organisé le jeudi 25 mai 2017 à l’hôtel Pestana (São Tome), un atelier de sensibilisation et d’information sur l’opérationnalisation d’un centre d’arbitrage et de médiation à São Tomé et Principe.

  5. Atelier de validation du rapport d’évaluation du PPTD 2013-2107 de São Tomé et Principe et de renforcement des capacités des mandants tripartites

    En collaboration avec le Bureau International du Travail, le gouvernement de São Tomé et Principe, représenté par le Ministère de l’Emploi et des Affaires Sociales (MEAS), a organisé du 23 au 27 avril 2017 à l’hôtel PRAIA, un atelier de validation du rapport d’évaluation du Programme de Promotion du Travail Décent (PPTD) 2013-2017 de Sao Tome et Principe, et de renforcement des capacités des mandants tripartites sur les thématiques des PPTD. L’atelier ouvert par Monsieur Emilio Fernandes Lima, ministre de l’emploi et des affaires sociales, a réuni environ 40 participants représentants différents ministères, les organisations d’employeurs et de travailleurs, la société civile, les médias et les agences du système des Nations Unies.

  6. Double Atelier de renforcement des capacités sur la gestion des institutions de protection sociale et la protection sociale en santé, organisé du 05 au 11 avril 2017 à Sao Tomé.

    Du 05 au 11 avril 2017, s’est déroulé à Sao Tomé, un double atelier de renforcement des capacités sur la gestion des institutions de protection sociale et la protection sociale en santé, avec l’appui du BIT à travers le projet Action Portugal. Les cérémonies d’ouverture des deux ateliers ont été présidées respectivement par le Ministre de l’Emploi et des Affaires Sociales et le Ministre de la Santé, en présence de la Coordinatrice Résidente du Système des Nations Unies représentant la Directrice de l’EAT/BP Yaoundé, et de l’Ambassadeur du Portugal à Sao Tomé et Principe.

  7. Atelier de renforcement des capacités sur les normes internationales du travail, organisé à Sao Tomé

    Sous le patronage du Ministre de la Présidence du Conseil des Ministres et des Affaires Parlementaires et en présence du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies à Sao Tomé et Principe, s’est déroulé du 23 au 26 aout 2016 à Sao Tomé, un atelier de renforcement des capacités sur les normes internationales du travail et la protection sociale.

  8. Atelier regional : le travail décent dans les pays à revenu intermédiaire : une stratégie pour l’Afrique

    Le Bureau régional pour l’Afrique de l’OIT a organisé, à Praia, les 27 et 28 Juin 2016, un atelier de validation tripartite sur "le travail décent au Moyen-revenu Pays - Une stratégie pour l'Afrique " pour construire un consensus sur les priorités clés, les principes de mise en œuvre commune et les ressources nécessaires pour faire avancer l'Agenda du travail décent dans moyen et à revenu élevé des pays de l'Afrique, et de s'engager à sa mise en œuvre par des actions concrètes.

  9. L’OIT, en collaboration avec l’UNICEF, appuie l’opérationnalisation de la Politique et Stratégie Nationale de Protection Sociale de Sao Tome et Principe

    20 juin 2016

    Du 14 au 15 juin 2016, s’est déroulé à Sao Tomé, un atelier d’appropriation de la Politique et Stratégie Nationale de Protection Sociale et la validation de son plan de mise en œuvre, avec l’appui du BIT.

  10. Activités de Coopération Technique pour Lutter contre le Travail des Enfants dans la Communauté des Pays de Langue Portugaise (CPLP) en Afrique, au Brésil et au Timor-Leste

    26 février 2016

    Dans le cadre de ce programme, la Caixa Geral de Depósitos (CGD) a convenu avec le bureau de l’OIT de Lisbonne, en 2010, de financer les activités de coopération technique destinées à lutter contre le travail des enfants dans la CPLP. Sa contribution a permis de cofinancer d’autres activités liées à l’IPEC dans les pays de la Communauté. L’objectif poursuivi consistait à garantir une plus grande cohérence entre les plans nationaux et les mécanismes de dialogue social dans la lutte contre le travail des enfants ainsi que de veiller au partage des bonnes pratiques.