République de São Tomé et Principe: Conception d’un système de couverture universelle en santé du 20 au 21 mars 2018

Sous la présidence de la Ministre de la Santé, un atelier d’adoption des caractéristiques organisationnelles, techniques et financières du système de couverture universelle en santé s’est tenu du 20 au 21 mars 2018 à São Tomé.

Actualité | Yaoundé - Cameroun | 27 mars 2018
En effet, avec l’appui du Bureau International du Travail (BIT), et conformément à la Recommandation 202 de l’OIT (2012), sur les Socles de Protection Sociale, le Gouvernement de la République de São Tomé et Principe a engagé en 2017 un processus visant à doter le pays d’un système de couverture universelle en santé aux fins d’améliorer l’accès des populations aux soins et services de santé.

La Coordonnatrice Résidente des Nations Unies a, dans son allocution et au nom du BIT, salué l’organisation de cet atelier qui permettra de dégager un consensus sur les principales caractéristiques du système de couverture universelle en santé. Elle a, par ailleurs, rassuré le gouvernement de la disponibilité des Agences du Système des Nations Unies, à l’instar du BIT à accompagner la mise en œuvre de ce système.

Dans son discours d’ouverture, la Ministre de la Santé a rappelé que la mise en œuvre de ce système de couverture universelle en santé constitue l’une des grandes priorités du Gouvernement pour l’année 2018, et adressé ses remerciements au BIT pour son appui dans ce processus.
L’atelier a regroupé 40 participants provenant des Ministères et institutions impliqués dans la protection sociale, des Organisations des Travailleurs et Employeurs, des ONG et des Partenaires Techniques et Financiers, s’est articulé autour de présentations des résultats des différentes études en plénière suivies de discussions et des travaux de groupes.

A l’issue des travaux, les participants ont validé les principales caractéristiques du système, notamment :
  • le paquet de soins et services de santé à couvrir par le système ;
  • l’organisation du système en un modèle assuranciel
  • l’estimation du coût du système;
  • des options pour la création de l’espace fiscal pour le financement du système de couverture universelle en santé ;
  • les besoins en ressources humaines pour la mise en œuvre du système de couverture universelle en santé ;
  • la réorganisation du système de soins avec la définition des aires de santé disposant d’un certain type de plateau technique et de personnel soignant.
Il est attendu l’adoption par les autorités et sa mise en œuvre.