PPTD 2021 – 2024

Les mandants tripartites de la République Démocratique du Congo signe le Programme Pays pour le Travail Décent

La RDC et l’Organisation international du Travail (OIT) signent le mémorandum d’accord pour le programme pays pour le travail décent 2021-2024. C’est en présence de Son Excellence Monsieur Jean- Michel Sama Lukonde, Premier ministre de la RDC, que les Mandants tripartites ainsi que le BIT ont signé cet accord, le lundi 22 novembre 2021 à Kinshasa. L’Organisation internationale du travail a été représentée par sa représentante intérimaire Nteba Soumano.

Actualité | 26 novembre 2021
A l’ouverture de cette cérémonie, le Chef du gouvernement a déclaré que la signature de ce mémorandum est l’aboutissement d’un long processus de formulation, d’élaboration et de mise en œuvre dudit programme en RDC. C’est le fruit des efforts tripartites Gouvernement, organisations des travailleurs et des employeurs avec l’appui des partenaires techniques et financiers, a soutenu Jean-Michel Sama Lukonde.

Le patron de l’exécutif a mis l’accent sur l’engagement du Gouvernement à assurer une bonne coordination entre les interventions du pays et celles des partenaires techniques et financiers. Il a réaffirmé l’engagement du Gouvernement à œuvrer pour la réalisation des priorités définies dans ce programme avec l’appui des partenaires au premier rang desquels, l’OIT et les partenaires sociaux membres du comité tripartite, et à renforcer la collaboration pour la mise en œuvre effective de ce programme.

Pour Sama Lukonde, le PPTD exprime la volonté du gouvernement et la vision partagée par les partenaires sociaux de placer l’emploi au centre de la politique macroéconomique en tant qu’un puissant levier transversale pour la croissance économique et la réduction de la pauvreté. Ce programme, a-t-il soutenu, permet de promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable et plein d’emplois productifs et un travail décent pour tous.

PPTD, un outil pour impulser le travail décent

La ministre de l’Emploi, travail et prévoyance sociale (ETPS), Claudine Ndusi a dans son mot, fait savoir que le PPTD est un outil qui va impulser la promotion du travail décent en RDC plus précisément dans la réduction de la pauvreté et dans la concrétisation des objectifs de développement durable (ODD). Selon elle, cet outil repose sur la vision du gouvernement et des partenaires sociaux de la RDC, marquée par le souci de placer le travail décent en général et l’emploi en particulier au cœur des priorités. Elle a ajouté que le PPTD vise également à corriger la dispersion des efforts dans le domaine de l’emploi décent.

Un soulagement pour l’intersyndicale

« La cérémonie de ce jour est un aboutissement d’un long processus et la formalisation de la mise en œuvre du PPTD accompagné par le bureau de l’OIT Kinshasa« , a évoqué Guy Kunku. Le coordonnateur de l’intersyndicale du Congo a salué la signature du PPTD et l’engagement du gouvernement et celui de partenaires sociaux alliés dans un cadre stratégique.

De son coté, la vice-présidente de la FEC a expliqué: « Le processus d’élaboration du PPTD ne date pas d’aujourd’hui. Avant d’arriver à ce résultat, il y avait le PPTD formulé pour la période 2013-2016 lequel avait déjà été validé et soumis au secrétariat général du gouvernement mais qui n’avait pas été signé« . Pour terminer, Patricia Verenga Gieskes a poursuivi : « qu’il a paru nécessaire de le réviser en le mettant à jour suite à l’évolution de la situation socio-économique du pays, ce qui a été fait d’où le résultat du PPTD 2021-2024« .