Couverture santé universelle : Classification de la population camerounaise selon les caractéristiques socio-économiques et la détermination des capacités contributives

L’accès universel aux soins et services de santé de qualité constitue l’une des quatre garanties prioritaires préconisées par la Recommandation 202 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), dans la mise en place d’un socle national de protection sociale. Avec le concours de partenaires techniques et financiers, dont le BIT, le Gouvernement du Cameroun en a fait une priorité dans sa politique de développement.

Ainsi sous la présidence du Ministre de la Santé publique du Cameroun, et avec l’appui du BIT, s’est tenu le 23 octobre 2017 à Yaoundé, la réunion de « Consensus national et de validation politique du rapport sur la classification de la population camerounaise selon des caractéristiques socio-économiques et la détermination des capacités contributives pour la couverture santé universelle ». Outre le Ministre de la Santé Publique et la Directrice du BIT au Cameroun, ont pris part à cette cérémonie le Ministre de la Communication, le Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille, les Secrétaires Généraux du Ministère de la Santé Publique et du Ministère de Travail et de la Sécurité Sociale, ainsi qu’une représentante des Services du Premier Ministère.

Le Ministre, en accord avec l’assistance, a donc procédé à la validation des résultats de cette importante analyse, qui, relèvera-t-il, a su rester respectueuse du principe de solidarité nationale, en proposant une classification objective de la population camerounaise. Toute chose qui permettra à chaque groupe ainsi identifié de contribuer, selon son niveau de revenu, mais également de bénéficier à terme, du même paquet de soins.
La suite du processus prévoit, une évaluation des coûts de base des soins de santé à offrir dans le cadre de la Couverture santé universelle.