Atelier de consolidation du panier de soins, restitution de l’étude sur le recouvrement des coûts des soins et validation des options stratégiques du financement de la sante pour le système de couverture universelle en sante (CSU) du Cameroun.

Avec l’appui technique et financier du Bureau International du Travail (BIT) et de l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID), le Ministère de la Santé Publique a organisé du 02 au 05 mai à Kribi, un atelier de consolidation du panier de soins, restitution de l’étude sur le recouvrement des coûts des soins et validation des options stratégiques du financement de la sante pour le système de couverture universelle en sante (CSU) du Cameroun.

En effet, le processus vers la mise en place d’un système de couverture universelle en santé au Cameroun a marqué un pas de plus, mais surtout une avancée qualitative certaine. Après l’adoption politique, par voie de consensus national, de l’architecture du système de couverture universelle en santé, le Gouvernement du Cameroun a résolument enclenché l’étape suivante qui consiste en la détermination du contenu du panier des soins et des services à offrir aux populations dans le cadre de ladite couverture.

Parler de couverture universelle en santé signifie en effet qu’un panier standard de prestations de soins est accessible à tous les camerounais et répond à leurs besoins essentiels en ce domaine. Toute chose qui appelle indéniablement une sélection des soins et services considérés comme fondamentaux et prioritaires, et dont la prise en charge devra être assurée par le système de couverture en santé.

C’est à la faveur de l’atteinte de cet objectif que s’est tenu cet atelier à l’issue duquel ont été adoptés - sur la base de trois critères de sélection que sont la charge de la maladie, la prévalence de la maladie et les groupes cibles prioritaires - deux paniers de soins, à savoir :
  • Un panier minimum qui contient les soins et services de base essentiels qui seront appliqués au démarrage du système ;
  • Un panier complémentaire, plus large, qui contient des prestations qui seront progressivement intégrées dans le système de couverture universelle en santé du Cameroun.

Dans la même lancée, les résultats de l’étude sur le recouvrement des coûts des soins dans les formations sanitaires ont été présentés. Les résultats de cette étude contribueront à la réflexion en cours sur l'harmonisation de la tarification des actes et services de santé dans les formations sanitaires.