Formation des Cadres Gérants des PME/BTP routiers HIMO de la zone du projet

Dans le cadre de l’atteinte du résultat relatif au renforcement des capacités dans la gestion des contrats d’entretien routier (planification, mise en œuvre, suivi et évaluation) des Administrations locales et du secteur privé avec recours aux approches à Haute Intensité Main d’Oeuvre (HIMO), le projet « Kumba/Mamfe Road » a organisé du 30 janvier au 02 Février 2017 à Douala un atelier de sensibilisation et de formation des cadres dirigeants et techniques d’une dizaine d’entreprises de la zone d’intervention du projet (les PME intervenant dans les Communes de Tinto, Nguti, Konye et Kumba 3) à la gestion des marchés et aux techniques et approches HIMO.

L’organisation de cette session de formation destinée aux PME du secteur des Bâtiments et Travaux Publics (BTP) avait pour objectif de : (i) Sensibiliser les participants sur les objectifs, approches et techniques HIMO ; (ii) doter les dirigeants des capacités adéquates de management et des bases nécessaires pour exécuter les contrats d’entretien routier avec recours aux approches et techniques HIMO ; (iii) étudier/calculer correctement les prix ; (iv) tenir une comptabilité simplifiée et adaptée aux travaux HIMO ; (v) se conformer aux obligations fiscales.; (vi) Organiser le suivi Administratif, technique, et financier des projets de construction/réhabilitation des infrastructures selon l’approche HIMO ; (vii) Etre capable de préparer ou de répondre aux appels d’offres nécessitant les approches HIMO.
 
Cette formation est adjacente à celle de leurs cadres techniques qui s’est déroulée du 6 juin au 1er juillet 2016 à Buea (ENSTP/AB) couplée avec des travaux pratiques sur le chantier école à Konye.

L’évaluation de la formation a été conduite par le Représentant du Ministère des Travaux Publics et l’analyse des tests de prérequis et des acquis révèlent que l’atelier de formation a pu atteindre les résultats attendus. En effet, les participants ont effectivement accru leurs capacités et ont apprécié les formateurs, le déroulement et le contenu de la formation. Il reste à l’ensemble des parties prenantes au projet à créer les conditions favorables à l’implication effective de ces PME dans les travaux d’entretien des routes rurales.
 
 Photo de famille des participants à l’atelier de formation des PME aux techniques HIMO