Guide du travailleur au Cameroun

A qui s’adressent les écrits en droit du travail ? Cette question peut déranger, au regard du caractère souvent très technique et de la complexité de communication de la plupart de ces écrits. Il est en effet évident que lorsque le langage utilisé est très technique, le message n’est plus accessible que pour un lectorat sélectif : professionnels du droit, étudiants et chercheurs. Sans ignorer ni négliger l’intérêt qui s’attache à la production d’une littérature pour spécialiste, l’Organisation Internationale du Travail veille à prendre en compte l’intérêt des employeurs et des travailleurs. Ceux-ci peuvent éprouver de grandes difficultés à comprendre les solutions du droit pourtant élaborées pour eux. C’est en considération de ces difficultés que le Bureau International du Travail accorde une importance particulière à la dissémination de l’information et à la simplification du langage du droit, notamment par l’élaboration de guides.

Le Guide des travailleurs au Cameroun vient à son heure, dans un contexte camerounais qui n’a pas échappé aux retombées négatives de la crise économique mondiale qui exigent une connaissance et une vigilance accrues face à la question des droits de travailleurs. En effet, même les travailleurs ayant bénéficié d’une scolarité ne maîtrisent pas toujours la langue des juristes, et ne peuvent donc comprendre qu’imparfaitement les textes des lois et règlements, les conventions collectives et autres documents relatifs au droit du travail.