Anticipation des besoins en compétences en Algérie : Atelier Technique et Prospectif du Projet STED-AMT de l'OIT

Le Projet STED-AMT « Compétences pour le Commerce et la Diversification Économique : Alignement des compétences sur les stratégies de développement sectoriel en Algérie, au Maroc et en Tunisie » a organisé un atelier technique les 19 et 20 juin 2023 à Alger, sous le thème : « Atelier Technique STED : Évaluation prospective des futurs besoins en compétences pour les chaines de valeur Huile d’Olive, Électroménagers, Dattes et Dérivés ».

Actualité | 29 juin 2023
La cérémonie d’ouverture a été présidée par Monsieur Fayçal BENTALEB, Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, et a vu l’honorable présence de Monsieur Tayeb ZITOUNI, Ministre du Commerce et de la Promotion des exportations, Madame Saida NEGHZA, Présidente de la Confédération Générale des Entreprises Algériennes (CGEA), de Madame Souad BAROUDI, représentante du Secrétaire Général de l’Union Générale des Travailleurs Algériens (UGTA), de Monsieur le Consul Général de l’Ambassade de la République de Corée du Sud en Algérie, de Monsieur Bonghee JANG, Directeur du Bureau de l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) en Algérie ainsi que de Madame Rania BIKHAZI, Directrice du Bureau de l’Organisation internationale du Travail (OIT) à Alger, qui est intervenue à distance. De même, ont assisté à cet événement des représentants du Système des Nations Unies en Algérie et des Agences de l’ONU, dont le PNUD et l’ONUDI, et l’ensemble des partenaires de mise en œuvre et partie prenante du Projet STED-AMT, qui, pour certains participants des groupes de travail sectoriels, ont fait le déplacement de Ouargla, Biskra, Djelfa, Sidi-Bel-Abbès, Bejaia, Tizi-Ouzou, Bouira, etc.

L'objectif de cet atelier du Projet STED-AMT, financé par l'Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) et mis en œuvre en Algérie par les partenaires tripartites nationaux institutionnels et sociaux sous la présidence du Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité Sociale, avec l'appui technique et opérationnel du Bureau de l'Organisation internationale du Travail (OIT) pour l'Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie, était de discuter des recommandations concrètes pour le développement des compétences dans les secteurs économiques ciblés de l'Huile d'Olive, des Electroménagers, des Dattes et dérivés.

Les études sectorielles STED ont été menées par le Centre de Recherche en Économie Appliquée pour le Développement (CREAD) dans le cadre d'une enquête de terrain auprès de 60 entreprises pour la chaine de valeur Dattes et dérivés au niveau des 03 Wilayas (Biskra, Ouargla, Ghardaïa) ; Pour la chaine de valeur Huile d'Olive : 46 Entreprises au niveau de 03 Wilayas (Tlemcen, Jijel, Djelfa) ; Pour la chaine de valeur Électroménagers : des entretiens auprès de 05 Entreprises au niveau de 05 Wilayas (Alger, Bordj Bou Arreridj, Sétif, Sidi Bel Abbés, Tizi Ouzou). Ces rapports ont identifié les compétences disponibles et les écarts entre les compétences requises pour le développement des entreprises et celles possédées par les travailleurs.

L'atelier technique de deux jours avait pour objectifs de permettre, dans le cadre d'une approche participative et inclusive, de développer les échanges de points de vue entre les différents partenaires et acteurs du projet afin de finaliser et de valider les étapes de la démarche STED suivantes :
  • Vision prospective par chaine de valeur à horizon 2028 relative à la croissance de la production, de l'exportation et de l'emploi
  • Evaluation des lacunes en capacités d'affaires
  • Evaluation qualitatifs et quantitatif des futurs besoins en compétences permettant de combler les lacunes en capacités d'affaires
  • Evaluation des besoins en Offres de compétences (Programmes de formations en Enseignement Supérieure, Formation Professionnelles, Formations en milieu professionnels et tout au long de la vie)
  • Elaboration et validation des recommandations permettant l'atteinte de la vision prospective.

À l'issue de cet atelier, il est prévu d'entamer l'application des recommandations issues de ces études, et de travailler avec les partenaires pour mobiliser les décideurs, les ressources et les activités nécessaires à la mise en œuvre de l'ensemble des recommandations proposées. La mise en œuvre de ces recommandations devrait contribuer à renforcer la compétitivité et la création d'emplois en Algérie dans les secteurs économiques ciblés.

Le Projet STED-AMT en bref :
Le Projet STED-AMT « Compétences pour le Commerce et la Diversification Économique : Alignement des compétences sur les stratégies de développement sectoriel » est financé par l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) et mis en œuvre en Algérie par les partenaires tripartites nationaux institutionnels et sociaux sous la présidence du Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité Sociale, avec l’appui technique et opérationnel du Bureau de l’Organisation internationale du Travail (OIT) pour l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie.

Le Projet STED-AMT vise à améliorer la compétitivité et la création d’emplois en Algérie afin de renforcer la diversification économique ainsi que le commerce à l’international (Exportation), et ce, à travers la mise en œuvre de stratégies efficaces de développement et d’utilisation des compétences dans des secteurs économique hautement stratégiques et à forts potentiels, permettant une adéquation entre l’offre et la demande en compétences. Pour ce faire, le projet s’appuie sur l’approche méthodologique « STED : Skills for Trade and Economic Diversification » développée par l’OIT pour renforcer la croissance et la création d’emplois décents dans les secteurs à fort potentiel d’exportations et de diversification économique à travers l’intégration de la dimension de développement des compétences dans les politiques sectorielles.

Au terme de ce processus, le Projet STED-AMT avec l’appui précieux de ses partenaires, cible la mise en place de mécanismes sectoriels et régionaux de compétences permettant l’évaluation prospective et de manière continue des futurs besoins en compétences par secteurs économiques ainsi que l’élaboration de stratégies de réponses permettant de combler de manière proactive et agile ces besoins en compétences.